navigation.


 
 hello destiny, goodbye destiny (zoróra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: hello destiny, goodbye destiny (zoróra)   - Ven 24 Fév - 20:38



hello destiny, goodbye destiny.

auróra et zoran




Skogen. Zoran s'y rend souvent, pour rencontrer d'autres herboristes mais aussi pour les plantes qui poussent aux alentours. Plantes bien intéressantes pour certaines de ses mixtures et dont il ne peut se passer. C'est bien pour cette raison qu'il y continue ses voyages, malgré tout. Malgré ce qu'il s'est produit quelques temps auparavant. Malgré le fait qu'il ai tué l'un de ses habitants. Zoran n'est pas violent. Non. D'ailleurs, d'après son frère Egón, il n'est pas digne de ce peuple fier dont il fait partie.. Mais c'est vrai, ce n'est pas un combattant. Il est plutôt de ceux qui se sauvent, qui fuient. Oh, s'il devait se battre pour son peuple, il le ferait, mais en attendant, il fuit le conflit et ce pour éviter les complications. Mais ce jour là, ce n'est pas ce qu'il a fait et il se demande encore pourquoi.

Oui, pourquoi ? Peut-être à cause de la détresse intense dans les cris qu'il entendait ? Ou peut-être à cause des quelques bières qu'il avait ingurgité avant de repartir.. Oui, certainement. L'alcool avait dû le pousser à aller se fourrer dans les emmerdes, sans aucun doute. Mais peu importait puisque le mal était fait. Enfin, le mal ? L'homme qu'il avait tué ne semblait pas être un saint, surtout pas au moment des faits !

Depuis, il l'évitait. Oui, elle, la femme qu'il avait privé de son mari. Comme il évitait la plupart des confrontations qui devaient avoir lieu, il évitait Auróra, puisque c'est ainsi qu'elle se prénommait. Il la connaissait vaguement, compère herboriste. Et, d'ailleurs, il y avait de fortes chances qu'elle connaisse son identité elle aussi.. Mais elle n'avait rien dit, apparement, puisque personne ne l'avait jamais inquiété à ce sujet. Il continuait donc à se rendre dans le village de Skogen et de faire ses petites emplettes tandis que la vie continuait et qu'il tentait d'ignorer au mieux les faits passés. 

Jusqu'au moment où il l'aperçut.. Auróra. Elle était là, de l'autre côté du grand chêne. Tout son corps se tend, dans l'expectative. Il l'observe simplement quelques instants, quelques secondes, mais ce sont ces quelques secondes qui le trahissent. Elle se tourne alors vers lui et plante un regard étonné dans le sien qui se fait immédiatement fuyant. Faisant demi tour, il commence à s'éloigner d'un pas pressé en espérant de tout son coeur qu'elle ne souhaitera pas s'entretenir avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1425
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: hello destiny, goodbye destiny (zoróra)   - Dim 26 Fév - 20:05




Désolation et terreur, c'est tout ce qu'il restait de ce village gangrené. Des brebis craintives et un loup haineux. La rousse aspirer à s'en échapper ; la présence des wilhjelm et l'absence des siens lui rendit le choix plus aisé à faire. Elle ne laissait ni fantômes ni regrets, tous s'attardaient à ses pieds comme un poids inépuisable. Et il y avait ces mots, qui restaient scellés, ces remerciements, ou ces excuses, qui ne voulaient ni ne pouvaient sortir du tréfonds de sa gorge et s'emparer de ses lèvres. Entre gratitude et haine, elle ne sait lequel des deux prendra possession de ses agissements.

Tout ce tracas pour un seul homme, centre de ses ennuis les plus récents, celui qui asséna le coup et libéra la gamine de ses chaînes. Sans doutes était-il ivre, trop saoulé pour prendre en compte les difficultés, ou trop vaillant pour ignorer la détresse dans la voix de la rousse qui ne demandait qu'à s'éveiller. La deuxième lui semblait bien trop irréaliste pour s'inventer quelques fantaisies ; l'homme fuyait. Il fuyait la rousse comme la peste, comme un problème devant lequel on préfère se taire et douter de son existence. Mais Auróra n'avait pas l'intention de quitter Skogen sans s'exprimer.

Alors ce jour là, lorsque sa silhouette se dessina dans l'horizon et que leurs regards se croisèrent, la rousse n'abandonna pas de si tôt, et malgré que les jambes de l'homme l'entraîne hors de sa portée, elle se lance à sa poursuite d'un pas assuré, presque violent. Les allées de Skogen, Auróra les connait bien mieux que lui ; il voyageait bien trop souvent pour se rappeler de leurs courbes, de leurs secrets et de leurs raccourcis. Car si l'assaillant de son époux quitta la maison aussi vite qu'il en était entré, la jeune femme eut le temps de reconnaître ses traits, et ainsi de poser un nom sur ce visage. Un herboriste du nom de Zoran, originaire d'Isenseg. Elle eut peu de mal à le retrouver au milieu de la foule, tandis que lui, se perdait sans doutes dans sa propre fuite. — Vous ne  pouvez pas fuir plus longtemps. Il s'arrêta aussitôt que ces mots furent prononcés. —Vous ne pouvez pas éviter ça plus longtemps. La Targen attendit que leurs regards se croisent à nouveau pour dévoiler tout ce que, jusqu'ici, elle n'avait jamais réussi à se défaire. — Vous êtes un profond idiot, j'espère que vous l'entendez. Finalement ce fut la colère plus que la gratitude qui l'anima, ce qui ne fit que rendre les choses plus excitantes pour la gamine, qui ne mâchait pas ses mots. — Un idiot doublé d'un meurtrier. A quoi pensiez-vous ? Devenir un héros ? Vous espériez des remerciements ? son visage s'assombrissait et le sourire qu'elle abordait plus tôt s'effaça aussi rapidement que les mots se bousculaient. — Vous n'êtes pas mieux que ces vauriens qui traînent matin et soir dans les hydromelleries et qui plaisante sur leurs épouses qui les verront rentrer, ivrognes et pitoyables. Vous n'aurez jamais de remerciements, ni même mon pardon. Alors dites moi, pourquoi je ne vous dénoncerai pas maintenant ? Pourquoi je vous éviterai la peine que vous méritez ?
Revenir en haut Aller en bas
 
hello destiny, goodbye destiny (zoróra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marque of Destiny
» I am Dead Master and You are my Destiny. | Pv.Destiny.|
» Your Destiny || Forum RPG
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)
» Koh~Lanta Destiny Inscription !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: RPS ABANDONNÉS.-
Sauter vers: