navigation.


 
 Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 413
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 4:09




Ravn Sigurðsson
destiny is all, but my fate lies ahead

ÂGE, LIEU DE NAISSANCE. ≈ 29 ans, quelque part autour de Skogkatt. LIEU DE RÉSIDENCE. ≈ Skogkatt.  PROFESSION. ≈ Ravn est un soldat, une vocation qui lui est venue bien tôt alors qu'il n'était encore qu'un enfant. C'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids. STATUT FAMILIAL. ≈ Il est le premier enfant de ses parents, le dernier aussi puisque sa mère meurt en couche. Le père étant parti pour son métier, il est confié à son oncle qui l'élève avec ce dont il a besoin. Il a des « frères », dont il n'est pas très proche, mais cela suffit à lui donner un bon foyer pour y grandir. SITUATION MATRIMONIALE. ≈Il a eu une épouse, une femme dont il était, pourrait-on dire, amoureux. Elle aurait porté ses enfants si elle avait été en vie. Cette perte affecte beaucoup Ravn, il en garde de douloureux souvenirs qui reviennent dans des cauchemars qu'il fait trop souvent. Depuis, il n'a pas réellement voulu se créer de nouvelles attaches, et la marque encore trop vive de cette femme ne lui permet pas de s'ouvrir à ce genre d'opportunités. RANG HIÉRARCHIQUE DANS LE PEUPLE VIKING. ≈ Un homme libre, il est soldat et même s'il partage sa masure de fortune, il est loin de devoir dépendre des autres pour survivre. MANIEMENT DES ARMES. ≈ Les armes, elles sont comme le prolongement bien pensé de son bras gauche. Il manie l'épée depuis qu'il est petit, ayant troqué son jouet en bois pour une lame tranchante. Il n'aime pas l'arc, qui selon lui ne permet pas un si bon travail à distance. La hache de combat lui plait bien, elle est facile à manier pour sa condition et elle est une arme fidèle. Il aime néanmoins se servir de son bouclier en dehors d'une simple face défensive, il n'hésite pas à s'en servir pour mettre des coups, puisqu'il est le prolongement logique et immuable de sa main invalide. DISTINCTION PHYSIQUE. ≈ Des distinctions physiques, celle qui le marque sans doute le plus est cette tâche sombre sur sa peau, juste dans son cou. Une marque dessinée là par les dieux, lui a-t-on dit. Une marque de mauvais présage qui a trop souvent régit sa vie. Il a quelques cicatrices de ses combats ça et là, mais la plus évidente reste celle qui termine ce qu'il reste de son poignet droit, qui est dépourvu de sa main. CARACTÈRE. ≈ S'il est de nature silencieuse parce qu'il n'a jamais trop l'occasion de parler aux autres, il apprécie la présence autour de lui. Il est seul au milieu des autres, mais il a besoin d'eux, de ce lien assez versatile pour ne pas sombrer totalement. Il a le rire facile, bien qu'il ne soit pas toujours d'une sincérité exemplaire, il arrive souvent qu'on l'entende après une bière ou une bonne partie sur un champ de bataille. Le caractère qu'il s'est forgé fait de lui quelqu'un qui est capable d'encaisser beaucoup de choses, puisqu'il le rend dans la folie qui s'accapare son esprit pendant qu'il prend des vies. Il a cette impulsivité qu'il ne contrôle pas, qui le porte comme un instinct auquel il est soumis. Il est brute, il n'a pas froid aux yeux mais ce n'est pas vraiment une bonne chose, puisque ça le pousse à ne pas toujours prendre les précautions nécessaires. S'il est capable d'obéir aux ordres sur un champ de bataille, il a quand même un léger problème avec ce genre d'autorité. Souvent, il utilise un vocabulaire vulgaire et cru quand il se laisse aller à la boisson ou aux querelles. Au combat, il est sournois, il se sépare rarement des idées qui effleurent son esprit. Il est difficile à contenir, comme un petit animal captif qui ne peut tout à fait se soumettre. C'est aussi cette différence de caractère qui creuse l'écart avec les autres, bien qu'il fasse quelques efforts pour réduire ce fossé, c'est quelque chose qui le gêne et qui le trouble beaucoup. Il n'aime pas être différent, il n'aime pas les souvenirs qui le rattrapent trop de fois et qui refont surface devant ses yeux trop pâles.


Winter Soldier

ÂGE. ≈ 20yo FUSEAU HORAIRE. ≈ france ! MULTICOMPTES. ≈ not yet COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? ≈ J'avais vaguement vu passer le projet sur bazzart, finalement, c'est Ivar qui m'en a reparlé et comment dire.. Je suis faible ? TON AVIS ? ≈ IL EST TROP BEAU VOUS ENVOYEZ DU PATAL AUTORISES-TU LA MORT DE TON PERSONNAGE ? ≈ j'autorise les dés à faire mourir mon personnage/j'autorise le staff à ajouter mon personnage au registre des morts si je venais à quitter le forum/je ne veux pas que mon personnage meure. (rayer la/les mentions inutiles.) AVATAR. ≈ Tobias Santelmann CRÉDITS. ≈ Winter Soldier AUTRE CHOSE ? ≈LE RP CEST LA VIE WESH


VALHALLA'S DOORS.
QUELLE EST TA POSITION PAR RAPPORT À TON JARL ET TON ROI ? ≈Il éprouve un profond respect pour son Jarl, qui, après tout, est la figure maitresse qui régit sa vie après les dieux. C'est une personne qui, d'une certaine manière, le fascine. Sans doute parce qu'il est d'autant plus différent de lui que les autres qui l'entourent. Mais il ne conteste pas son pouvoir, bien qu'il n'apprécie ni qu'on le contraigne, ni qu'on lui impose trop de choses. Il se tait, se fait discret vis-à-vis de son Jarl, pour ne pas qu'on le remarque et qu'on pointe encore une fois ses différences. Il est neutre par rapport à son roi, qui est sans doute une figure trop éloignée de lui pour qu'elle régisse vraiment sa vie au même titre que son métier, par exemple. Il a à cœur les choses qui sont réellement proches de lui et qui le touchent directement, il n'a jamais vu le roi, c'est sans doute pour cela qu'il le considère plus comme un nom mystique que comme une personne à part entière.

EN QUOI FAIS-TU HONNEUR AUX DIEUX EN ÉTANT VIKING ? AS-TU EU À FAIRE DES SACRIFICES EN LEUR NOM ? ≈ Il entretient un lien étroit avec les dieux ; d'abord parce qu'il a été confronté à eux comme étant une punition de leur part, un mauvais augure envoyé sur sa famille. Mais s'il a pris les responsabilités de la mort de sa mère, il se plait tout à fait à côtoyer les dieux dans ses prières, dans ses offrandes. Il puise en eux la force de se battre, de se relever après chaque coup comme son oncle le lui a enseigné, et il a aussi besoin de se tourner vers eux dans ses temps de réflexion ou de questionnements. Il n'a pas fait de sacrifices pour eux, en revanche, il a déjà assisté à des cérémonies où il en a vu. Mais pour lui, chaque vie qu'il prend sur un champ de bataille est un culte rendu aux dieux, et il leur donne comme une offrande.

QUEL DESTIN PENSES-TU QUE LES DIEUX ONT CHOISI POUR TOI ? QUELLE EST TA PLUS GRANDE CRAINTE QUANT À TON AVENIR ? ≈ Les dieux semblaient, à ce qu'on lui avait dit, avoir choisi un funeste destin pour lui. Ravn a appris à vivre avec eux, mais il ne sait pas vraiment si le destin qui lui est promis est aussi bas que ce qu'on lui a toujours dit. Il aimerait beaucoup tenter de prendre conseil auprès d'une volva, ou d'un sage. Cependant, il aspire à mieux, à une vie de soldat qui fait ses preuves dans son domaine. Sa plus grande crainte serait de mourir sans avoir réussi à redorer son blason. Il n'a pas peur de la mort, bien au contraire, mais il voudrait avoir le temps d'accomplir certaines choses avant de la vivre, et il a peur de n'avoir pas tout le temps pour le faire.
BEHIND THE SHIELD.
I. Ravn est le fils unique de ses parents, s'il est le premier, il sera à jamais le dernier. Par sa faute, sa mère est décédée des suites de l'accouchement, ce qui, malgré tout, a de lourdes répercussions sur l'enfant qu'il est. On l'inculpe de cette faute, il est montré par beaucoup comme un mauvais présage marqué par les dieux, avec cette marque qu'il a dans le cou et qui ne peut être autre chose qu'un avertissement. Il est cette mauvaise nouvelle que l'on regarde avec distance, donc on ne s'approche pas lorsqu'on sait qui il est.

II. Son oncle est la personne qui, à son sens, compte le plus pour Ravn. Il est une figure paternelle importante pour l'enfant, puisqu'il est l'un des rares à voir l'enfant qui se cache derrière les présages qu'on lui trouve et les fautes qu'on lui rejette. S'il est différent, son oncle ne marque pas ce fossé avec lui et il est aussi celui qui le forme au maniement d'armes et qui lui donne les valeurs importantes de sa vie, le goût de se relever après chaque chute, parce qu'il ne peut se laisser le loisir de croupir à même la terre.

III. Ravn observe un code qu'il veut moral, mais qu'il a cependant beaucoup de mal à tenir. La paix, la mort avec fierté, le combat avec le rire, la danse des lames. Il a appris le courage, la droiture ; il a appris la sincérité, la loyauté et l'honneur avec les mains tâchées de sang. Tous ces préceptes sont ceux qu'il veut pour le guider, mais il a quelques difficultés à les conserver, notamment lorsqu’il se laisse emporter dans sa frénésie.

IV. Son entrainement au maniement d'armes est l'une des choses qui a le plus tiré les sourires de Ravn. Il sait prendre la joie dans un combat, ce qui, de prime abord, ne lui paraissait pas tout à fait évident. Il aime se battre, il aime l'adrénaline que cela lui procure et il a l'impression d'être un peu moins différent des autres, à affronter les mêmes difficultés que tous à ceci près qu'il a quelques désavantages, mais cela ne l'arrête pas pour autant.

V. Il a connu ce qui pourrait être de l'amour, avec cette femme qu'il avait dessein d'épouser. Elle était belle, et elle était ce qu'il aurait pu rêver de mieux. Une demoiselle aux cheveux roux et à la voix claire, elle était une belle femme qui avait porté son enfant. Mais aux plaisirs violents, les fins violentes ; et elle a fait les frais de son passé, se retrouvant victime elle aussi de la fureur des dieux sous la main du père de Ravn. Il en garde de lourdes séquelles, ce n'est pas un sujet qu'il aime aborder même si les gens sont au courant de cette affaire.

VI. S'il n'avait pas perdu que sa femme ce jour-là, il garde d'autres séquelles de l'affrontement avec son père. Son corps est toujours sensible à ces marques, il sait la douleur qui a étreint ses côtes pendant des semaines, et celle qui a lentement rongé sa main droite avec la patience d'un chasseur, et l'avidité d'un chercheur d'or. Il a du se résigner à éviter la gangrène qui avait gagné du terrain, ce qui lui vaut une cicatrice d'autant plus imposante qu'il lui manque la main entière, et qu'il la dissimule derrière son bouclier ou dans sa manche.

VII. Sa vocation est d'être un guerrier, il le sait depuis longtemps, peut-être avait-il manié les armes avant même de savoir marcher, mais il ne s'est pas détourné de sa passion dévorante pour le combat. Il a eu sa place pour être formé par la Svart Brotherhood, qui ont constitué quatre longues années de sa vie en un travail acharné auquel il s'est dûment appliqué. Se battre, c'était le meilleur accomplissement qu'il pouvait faire de sa vie.

VIII. Il est de nature assez solitaire, mais il aime néanmoins la présence des autres autour de lui. Il apprécie le fait d'être entouré sans que l'on attende forcément de lui des tentatives de socialisation. Il sait rire aux blagues, il apprécie les histoires de ses quelques amis qu'il écoute avec attention. Il aime être avec les autres même s'il se sent souvent seul au milieu des autres. C'est cette impression versatile qui ne lui permet pas encore de saisir ce qui le laisse autant à l'écart.

IX. Il aime la boisson, mais ce n'est pas l'unique raison qui le pousse à avoir, bien souvent, un vocabulaire et une élocution assez peu respectueux. Il est souvent silencieux oui, mais quand il l'ouvre, il peut parfois être très violent dans ses mots comme dans ses propos, de même qu'assez cru lorsqu'il se laisse vraiment emporter, ce qui lui vaut de belles querelles avec d'autres hommes de son âge.

X. Lorsqu'il se bat, Ravn se laisse emporter par ce feu qui brûle dans ses veines, qui le rend fou et qui le porte dans une colère qui guide assidument son épée. Il ne contrôle pas cette rage qui envahit peu à peu son corps, et qui le pousse très souvent à l'irréparable, mais il ne la rejette pas pour autant. Elle est ce qui lui permet de continuer à se relever sur le champ de bataille, parce qu'il ne ressent pas ses faiblesses même si elles sont toujours très présentes. C'est ce feu qui le guide, mais qui, de l'autre côté, le fait peu à peu sombrer.

XI. Son arme de prédilection reste l'épée courte, mais Ravn aime également manier la hache de jet. Il n'aime pas le tir à l'arc, qu'il juge trop imprécis de par sa distance ; ce qui lui plait dans le combat, c'est le contact direct avec l'autre, cette danse avec la mort qu'il prend avec un large sourire. Il aime également se servir de son bouclier, qu'il n'utilise pas seulement pour la défense mais aussi à des fins offensives.

XII. S'il n'apprécie pas de sentir des contraintes peser sur son dos, Ravn est un soldat qui sait respecter les règles lorsque c'est fondamentalement nécessaire. S'il manque souvent de respect en dehors de son métier, il est un homme assidu à sa tâche et il est un allié sur lequel on peut compter dans les situations périlleuses, de même qu'il respecte le leadership de son Jarl avec une certaine distance.

XIII. Ravn sait qu'il est, sur bien des plans, différent des autres. Il cultive cette différence sans grande conviction, parce qu'il sera à jamais marqué par elle, bien qu'il n'en soit pas fier et qu'il n'apprécie pas d'être à l'écart. Il voudrait être comme les autres, un parmi la foule, qui se confond. Mais trop de choses font qu'un écart s'est creusé entre lui et ceux à qui il devrait ressembler. Il ne l'apprécie pas, et pourtant il ne sait pas réellement comment surmonter ces différences.

XIV. Dans son sommeil, il croise encore trop de fois les souvenirs vivaces du cauchemar qu'il a vécu. Ces images sont imprégnées dans son esprit avec une force telle qu'il ne peut s'en défaire, et qu'elles viennent régulièrement infuser ses pensées lorsqu'il ne se méfie pas assez. Il y a l'image de sa femme, du sang, de sa main déchiquetée. Trop de choses qui le ramènent sans cesse là où il en veut pas revenir.

XV. Les dieux semblaient s'être sagement penchés sur son cas, néanmoins, il ne cerne pas tout à fait leur volonté dans leurs actes. Il ne doute pas de leur volonté de punir ou de récompenser, mais Ravn aimerait savoir ce qu'ils lui ont promis. Il aime les prier et leur rendre des cultes dans l'espoir de voir un grand destin se dessiner pour lui, mais pour autant, il aurait besoin que quelqu'un interprète les signes au delà de ce que lui seul en voit.
A WARRIOR IS BORN.

nombre de points à répartir : 25 points. (donnés par le staff)

force : ☑☑☑☑☐☐
vitesse : ☑☑☐☐☐☐
agilité : ☑☑☐☐☐☐
résistance : ☑☑☑☑☐☐
discrétion : ☑☐☐☐☐☐
stratégie : ☑☑☐☐☐☐
combat corps à corps : ☑☑☑☑☐☐
combat armé : ☑☑☑☐☐☐
chasse : ☑☑☑☐☐☐


copyright 2016.


Dernière édition par Ravn Sigurðsson le Lun 20 Mar - 14:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 413
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 4:10

breathe
and learn to dance with death itself



Breathe, and learn to dance with death itself




Soaked in blood



Le sang. Partout, trop de sang, de cris et de peur. Elle a les yeux éteints comme une nuit sans lune, le corps qui prend la brise trop fraîche sous le regard ahuri des servantes. Du sang, beaucoup trop, sur leurs mains, dans les draps et l'odeur du fer qui s'en dégage. La terreur qui se lit sur les visages, la panique devant cette femme qui implore une aide qu'on ne peut lui donner. Son combat est déjà perdu. Peut-être qu'elle le sait, peut-être qu'elle s'en rend compte et qu'au fond, elle compte cette journée comme une victoire. La mort ne lui fait pas peur, elle a déjà sa place aux côtés des siens à festoyer et à danser dans cet au-delà. Et pourtant, c'est pour ceux qui restent que tout cela est affreux. Le sang continue de s'imprégner dans les tissus, il marque de sa couleur rougeâtre ce jour de printemps comme une sombre mémoire, donnant un contraste fort avec le soleil qui brille au dehors et les papillons qui s'agitent sur les fleurs du jardin. Et dans les cris, dans les jolies phrases pour se rassurer, il n'y a rien de plus que la terreur face à l'inconnu, face à la vie sans ceux dont l'on a fondamentalement besoin. Pourtant il est là, ce petit, et un instant dans ses bras il pleure quand elle peut encore le tenir. Elle glisse une caresse le long de sa petite joue encore trop pâle, un sourire s'étend brièvement sur ses lèvres qu'elle dépose au sommet de son petit crâne. Et elle s'éteint doucement, elle a cessé de crier et de pleurer pour rejoindre les dieux, et un dernier regard à son enfant avant qu'elle ne parte, puis le silence retombe, lancinant.

**

Le père n'est pas là, il est, comme souvent, parti en mission pour son peuple, en navigation où l'on requiert son savoir pour construire les bateaux qui permettent enfin de s'avancer sur ses splendides et incroyables étendues d'eau. La mer le fascine, et pourtant, elle le tient loin de sa famille, loin des siens. Il ne sait pas, pour sa femme. La nouvelle ne lui parvient pas parce que personne n'a osé réveiller la colère qui parfois, tire cet homme de son sommeil. Ils ont peur de lui dire, et ils ne veulent pas mettre l'enfant en danger. Les servantes savent bien, au fond, quel sort lui est réservé. Cet enfant porte sur lui la marque des dieux, il est le message que cet homme ne doit pas voir, ou bien il serait capable de le tuer, d'éteindre cette toute petite flamme qui brûle dans son cœur, battant, vivace. L'enfant ne sait pas qui est son père, il est trop petit pour le comprendre et pour savoir ce que tout cela représente. Mais il s'affaire à prier les dieux dès qu'il apprend à parler, parce qu'on lui a dit de le faire, et qu'on lui a dit que les dieux sauraient le guider. L'enfant ne comprend pas pourquoi les gens se méfient de lui. Il a cette marque sur lui, et au fond, il se doute que c'est ce qui fait peur aux autres. A ceux qui savent. Il est responsable de la mort de sa mère, il sera certainement aussi responsable de bien des malheurs parce qu'il est ce poison que les dieux ont envoyé pour punir l'homme qui est son père. L'enfant ne sait pas, mais c'est ce qu'on lui a dit, et c'est ce qu'il finit par croire aveuglément alors qu'on le lui répète trop de fois.

**

Il est petit, mais il est dépourvu de cette innocence qui berce trop longtemps le cœur des enfants. Il est nommé Ravn, un prénom qui se pare d'une simplicité exemplaire comme une ode à cet enfant dont on se fiche un peu, et qui représente, non sans une certaine teinte de mauvais augure, la couleur sombre de ses débuts dans le monde. Il est celui dont on ne veut pas, dont on ne peut s'occuper sans se souvenir distinctement du visage de celle qui l'a porté. Il a ses yeux, des petits yeux bleutés comme l'onde pure qui entoure ses terres natales, et ce regard curieux mais troublé se pose sur le monde avec autant de silence que sa petite bouche n'a jamais parlé. Il est envoyé chez son oncle, sa seule famille proche puisque le père n'est pas rentré de ses expéditions. Il est toujours ce souvenir douloureux de la perte, de la mort, mais ici, il est choyé. Il connait les rires avec son oncle, les rires doux et emprunts d'un naturel qu'il n'avait pas connu. L'enfant grandit, paisiblement, dans cette grande maison qui est pour lui le foyer dont il aurait pu rêver. Il est protégé, ici, par tout ce qui l'entoure comme un cocon solidement formé qui le coupe à jamais du monde et de ce qu'on lui a dit quand il était petit. Il grandit, doucement, à son rythme, et même s'il ne parle pas beaucoup, son petit visage un peu pâle se pare d'un sourire qui est sincère.


tainted by loath



Ravn n'est qu'un enfant. Pourtant, ça ne le sauve pas lorsque son père revient enfin de son voyage. Un voyage très long, puisqu'il ne rentre qu'après quatre longues années où ce bambin a grandi auprès de son oncle. Il rentre pour apprendre avec amertume que sa femme est morte en couche. Il sent la colère monter, et l'envie infondée de s'en prendre à quelqu'un, de trouver un coupable. Il sait qui est le coupable. Le coupable aussi sait qui il est. On le lui a souvent dit. « Tu as tué ta mère. » Oui, mais si elle était une personne très aimée de son entourage, elle n'aurait certainement pas voulu que l'on traite son enfant ainsi. Elle n'est plus là pour tempérer les choses, et l'enfant se retrouve face à cet homme qu'il ne connait pas, et qui lui fait peur. Il sent ses petites mains trembler devant lui, mais il ne pleure pas. Il a quatre ans, et pourtant, son petit regard curieux se pose sur son père comme une envie d'en savoir plus, de se montrer sous son beau jour devant ce papa dont il sait bien des choses sans jamais l'avoir vu.

Ce qu'il reçoit en retour, ce n'est pas de l'amour. Ce n'est même pas de l'indifférence. C'est de la haine, de la détestation qui émane de tout son être. L'enfant sait qu'il ne doit pas le faire, et pourtant, son petit cœur le pousse à attraper la main de ce papa qui lui a manqué. Mais ce père-là, il est de ceux qui le pensent un poison, qui le pensent une punition des dieux. Il est en rogne contre ces divinités qui lui ont pris ce qu'il avait pour le remplacer par un gamin dont il ne veut pas. L'homme s'énerve, ses gestes dépassent largement ce qu'il est capable de comprendre quand il s'en prend à l'enfant et qu'il le frappe. Le gamin ne pleure pas plus qu'il ne parle, il est choqué, il ne comprend pas pourquoi les dieux l'ont affublé d'un tel déguisement alors qu'il n'a rien demandé. Il ne faut que peu de temps pour que l'oncle n'intervienne, sous le regard effaré de sa femme qui n'a pas osé aider. L'enfant ne parle pas, il regarde simplement ce père avec ce qui semble être un savant mélange de curiosité, de haine, et de honte. Il sait que c'est de sa faute, alors il encaisse, même s'il ne comprend pas pourquoi parce qu'il n'a que quatre ans.

Le père n'a pas besoin qu'on lui demande de partir. Il sait très bien qu'il n'a pas sa place ici, pas plus que l'enfant n'a sa place auprès de lui. Il laisse ce mauvais présage qu'il voit toujours comme un affront des dieux, et il garde sa colère entre les mains, comme une arme trop puissante dont il ne se méfie pas. L'enfant ne le reverra pas avant longtemps, mais il demeure toujours quelque part, cette peur infusée dans son corps de l'homme qui le tient pour responsable. Mais il grandit, et les années passent dans cette maison qui abrite la joie d'un foyer où il côtoie d'autres enfants. Il ne joue pas comme les autres, il aime la solitude et il fait un peu peur aux enfants, avec sa marque cachée dans son cou qui n'est pas un secret ici. Il fait peur, mais pas à son oncle. Il est son protégé, il est le seul souvenir de sa sœur défunte qu'il conserve jalousement à l'abri du monde. Mais il sait que cet enfant a besoin d'être plus fort pour pouvoir affronter tout ce qui l'attend. Et sitôt qu'il sait tenir une arme entre ses petites mains, l'enfant est entraîné. Il apprend à se battre avec une épée en bois, et étrangement, ça lui plait beaucoup. Il aime se dépenser dans ces entrainements, il aime se dépasser et malgré son jeune âge, il est amusé, et laisse parfois quelques rires fuser alors qu'il est en train de perdre la partie. Mais ça ne fait rien, parce qu'il observe, et qu'il apprend. Qu'il a l'impression, pour une fois, d'être vu autrement que comme cet enfant maudit. Et c'est étrange, de se dire que son oncle ne lui en veut pas. Il ne peut pas encore le comprendre, mais il se sent bien, ici.


lessened with wrath



Le temps défile, et avec lui les années qui se succèdent comme la jeunesse de cet enfant qui se transforme en expérience, et qui le forge à être plus fort, à pouvoir encaisser. Il grandit, il fait une belle taille mais il n'a que douze ans. Il apprend le maniement des armes et il est bon, il est habile même s'il a encore beaucoup de chemin à parcourir. Il apprend le rire, le rire dans la bataille comme un guide pour ne pas sombrer, et pour de laisser porter par le flot qui guide la pointe de son épée. Il s'essaye au tir à l'arc, mais ça ne lui plait pas tellement. Ce qu'il aime, c'est le contact avec l'autre dans les combats de corps à corps. La hache lui plait bien aussi, même si sa préférence va à l'épée, large et courte, qu'il manie habilement. Il a laissé derrière lui ce passé dont il ne veut pas, même si l'amertume de sa responsabilité lui pèse parfois encore sur les épaules. Il a beau avoir grandi, il ne se sent pas moins coupable d'avoir tué sa mère. Il est encore jeune, mais il comprend pourquoi on lui en veut.

**

Il se renforce avec le temps, il a la rage au ventre lorsqu'il resserre ses poings autour de la garde de son épée, qu'il attaque comme un lion et qu'il fonce dans le tas. Il prend encore cela comme un jeu, un jeu passionnant et dévorant mais pour lui, ce n'est rien de sérieux. Il n'a pas encore ôté la vie directement de ses mains, il n'a pas laissé échapper la futilité de cet entrainement, et pourtant, il sait qu'il veut en faire métier. Il a ce qu'il faut, il pense avoir les tripes pour se battre pour de vrai, et il n'a pas tout à fait tord. La vie a beau n'être pas un joli conte, elle n'en est pas moins ce qui le forge jour après jour, ce qui le pousse à se surpasser pour vivre un jour de plus avec lui-même. La paix, il ne la trouve que rarement, et pourtant, il se repose sur ce code que son oncle lui apprend. La paix, la mort avec fierté, le combat avec le rire, la danse des lames. Il lui apprend le courage, la droiture ; il lui montre la sincérité, la loyauté et l'honneur avec les mains tâchées de sang. Il lui montre comment être un homme.

Il faut quelques années avant que le père ne revienne. Quelques années pour qu'il ne se souvienne de ce fils, de cet affront des dieux alors qu'il a décidé de leur rendre la pareille. Le jeune homme, lui, fais confiance à ces divinités, il a trouvé refuge en ces croyances, en ces cultes qu'il rend pour garder la tête haute malgré ce que le monde fait de lui. Alors il n'a pas peur, et il affronte la vie avec le menton relevé. Il est devenu un homme, il s'est marié avec une jolie demoiselle qui ne le laisse pas indifférent ; il aime sa chevelure rousse, il aime son sourire et s'il a un jour des enfants, il compte bien que ce soient les siens. Il ne faut pas longtemps pour que son mariage s'ébruite, et que la paix qu'il semble avoir trouvée ne retombe qu'en une fine poussière. Le père ne veut pas qu'un bâtard comme lui fonde une famille avec son nom. Il ne veut pas qu'il le porte, il ne veut pas qu'il propage le malheur et qu'il salisse sa dignité d'un autre affront. Il est déterminé, et dans sa fureur, il ne prend pas le temps pour les politesses. Il frappe cette femme qui porte déjà un enfant, il la frappe et il la bat, elle hurle sous les coups, sous la douleur. Quand il arrive, elle a déjà perdu la vie qu'elle portait au creux de ses reins, mais elle respire encore, elle pourrait survivre.. Passer rien qu'une nuit. Mais le père la bat encore, il la laisse à même le sol dans une marre de son propre sang pendant qu'elle agonise devant son mari. Le jeune homme ne supporte pas cette vision, qui s'imprime tout de suite au fond de ses rétines pour laisser un souvenir trop puissant de cette journée. Il sent la colère qui infuse ses veines comme un poison, il sent qu'il va céder, qu'il va manquer à la doctrine qu'on lui a enseignée mais il ne peut pas rester devant une telle horreur. Il se bat, il se bat à mort contre cet homme qui lui a enlevé ce qu'il avait construit de bien dans sa vie. Il se bat pour sa propre vie, pour son honneur et plus encore, mais l'autre est habile guerrier, et le combat n'est pas aussi facile qu'il l'aurait voulu. Il se prend des coups, il a le nez cassé, il a des côtes brisées sous les coups alors qu'il est à terre, et il sent les blessures qui creusent son ventre alors que la lame en ressort teintée de rouge. Il est laissé pour mort dans le sang et dans la douleur, mais il en faut plus pour tuer un esprit aussi vaillant. Il en faut bien plus, et il a en lui cette rage qui naît, cette colère qui le garde en vie.

Il met quelques jours avant de reprendre totalement conscience. Il est blessé, il aura certainement des séquelles et il ne le constate que trop bien alors qu'il contemple sa main droite. Elle est brisée, chaque petit os qui la compose semble avoir explosé, et il ne se souvient pas. Il ne se souvient pas comment, mais il se souvient pourquoi. La main n'ira pas mieux, il le sait, mais ça n'a pas d'importance. Il suit les préceptes qu'on lui a dictés, il se relève de chaque coup, de chaque blessure. Il se relèvera de celle-là aussi. Les quelques semaines qui suivent le rendent aigri. Il n'aime pas rester en place, et pourtant il le faut s'il veut s'en tirer correctement. Mais il n'arrange pas son cas, et il voit sa main empirer jour après jour, lui faire un mal de chien alors qu'elle noircit à vue d’œil tout au bout. Il ne sent plus ses doigts, il a mal et il sait ce qui l'attend. Mais il doit s'y résigner s'il ne veut pas y laisser sa carcasse toute entière. C'aurait été la solution de facilité, pour lui, mais il veut faire honneur aux dieux et son heure n'est pas venue. Il doit encore se battre, il sait qu'il est né pour ça. Il sait qu'il pourra le faire aussi avec une main en moins. C'est risqué, de tenter le tout pour le tout, mais la vie ne lui laisse pas le choix. Il se résigne, et il serre les dents quand il entend le coup de hache, net et sec, qui le sépare de sa gangrène.


blackened through flames



Il sait le temps qui passe, il sait aussi qu'il a fait le bon choix lorsqu'il s'est démené pour avoir sa place à la Svart Brotherhood. Il veut prouver qu'il est habile, qu'il a la rage au ventre et qu'il sera bon guerrier même avec une seule main. Il n'a pas froid aux yeux, et il sait toujours le rire dans la bataille, il sait la haine et la colère qui le poussent toujours à aller plus loin et doucement, sans trop qu'il ne s'en rendre compte, la douce folie s’immisce peu à peu dans son cœur. Il entre dans une colère qu'il ne contrôle pas quand il tue, il est un animal féroce, il est une bête qui ne sait plus le bien du mal, qui ne sait plus ses limites. Il se laisse bercer par ce démon qui encercle peu à peu ses bras autour de lui, il perd le contrôle mais il n'en est pas moins un bon soldat, un homme qui sort de quatre années de formation qu'il a su encaisser malgré tout. Il sait qu'il est fait pour ça, qu'il a les tripes, qu'il a le culot de faire tout ça. Il sait qu'il aime l'adrénaline du shieldwall comme il aime la bière dans une taverne. Il est un bon allié, le genre d'homme sur qui n'importe qui pourrait compter sur un champ de bataille, mais il a des faiblesses dont il ne définit pas tout à fait les contours, qui le font doucement sombrer dans ce qu'il ne connait pas. Il ne le dit pas, mais le peu qu'il en voit lui fait peur, il veut garder la tête hors de l'eau, il a la rage au ventre et elle le garde debout tant bien que mal.

Il a du mal avec les différences, son corps en est marqué, mais il voudrait être comme les autres. Son quotidien est marqué par la solitude au milieu des autres, alors qu'il est entouré de ceux qui sont comme ses frères. Il est celui qui cloche au milieu du reste, celui qui ne l'accepte pas. Il le sait depuis qu'il est né, il est responsable de sa différence, sous bien des points, mais il se le fait payer après tout ce temps. La distance est un masque sagement porté sur son visage, qu'il dissimule derrière de jolis sourires et un rire gras sur une belle plaisanterie. Il a l'âme d'un guerrier mais il est de ceux qui ne trouvent pas leur place. Il est parfois difficile à contenir, comme un petit animal enragé qui ne peut tout à fait se soumettre sous les règles qu'on lui impose. Les champs de bataille sont son terrain et il y respecte les ordres, mais il n'aime pas qu'on le contraigne, et s'il a un profond respect pour son Jarl, il préfère en rester à l'écart, ne pas se faire remarquer pour qu'on ne lui dise pas à quel point les dieux ont façonné son destin. Il n'a plus besoin de l'entendre.

Il est toujours en opposition à cette doctrine qu'il s'est fixé ; chercher sa paix n'a pas grand chose de bon quand il sait qu'elle ne dure pas longtemps, que trop vite, les cauchemars reviennent. Les champs de bataille le lui font oublier, mais il s'efforce de garder ce code moral tant qu'il ne connait pas la colère qui le prend aux tripes quand il commence à tuer. Il a peut-être, quelque part, peur de ce qu'il est. Mais il ne peut pas le nier, pas plus qu'il ne peut vivre avec. Il demande souvent conseil aux dieux, eux qui l'ont mis dans ce monde sans vraiment lui laisser le choix, mais il n'a pas toujours les réponses qu'il espère, au demeurant silencieuses, et qui ne lui montrent pas le chemin. Il doit suivre, survivre et se forger encore dans ce monde, y trouver sa place au prix de bien des choses. ⟁

copyright 2016
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 8:41

Bienvenue à toi sur AJOI !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 8:49

Bienvenue à toi
Je vois que tu as déjà bien avancé ta fiche :uuh:
En tout cas j'espère que tu te plairas parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1107
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 9:29

Espèce de faible !!!!!! Je suis contente que tu sois là mon chou ❤
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 9:31

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t142-valar-morghulis


Aine Iversen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 251
SEPTIMS : 618
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : sayo
MULTILINK : ailill grímsson
FACECLAIM : sophie lowe (arté)

AGE : vingt trois ans
STATUT CIVIL : célibataire, elle n'a pas beaucoup le temps de se consacrer pour trouver l'amour
METIER : éleveur de chevaux, elle a repris l'élevage de son père, devenu incapable de le gérer
LOCALISATION : skogen

INVENTAIRE : joker n°1.

LOST ON YOU

it's not like you to say sorry, i was waiting on a different story. this time i'm mistaken for handing you. a heart worth breaking. and I've been wrong i've been down into the bottom of every bottle. these five words in my head, scream are we having fun yet?. nickelback
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 10:03

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 11:11

skogkatt, toi et moi, on va pouvoir se trouver un lien du tonnerre approuvé par thor
bienvenue, excellent choix d'avatar et de pseudo
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 11:18

Je suis pas encore validée mais je ne peux m'empêcher de te souhaiter la bienvenue ! J'aime les braves guerriers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 413
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 12:10

Merci beaucoup pour votre accueil !! ♥

@Soren Ødegard Owiiii un lien, je suis partante, on fait ça dès que je suis validée !! Pour l'avatar je te retourne le compliment skjdnvksn ALEX QUOI, et l'avantage, c'est qu'on aura des gifs déjà tout faits pour nous !! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 12:11

on va former un duo de dingue, j'ai déjà des idées, j'attends ton mp à la validation I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 413
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 12:23

Oh j'ai hâte alors !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 12:24

le choix d'avatar ! Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 12:56

comment j'aime ton personnage
il nous faudra un lien
bienvenue sur ajoi en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1387
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 13:02

ce choix d'avatar, et ce perso. I love you
je viendrais sans doutes te quémander un lien aussi ,
en tout cas bienvenue, si tu as des questions n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t151-guisela-blood-fire-prince


Guiséla Ødegard
skilgetinn - enfant légitime

behind the shield.
POSTS : 215
SEPTIMS : 1226
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Rocket (jess)
FACECLAIM : Freya Mavor (ava) Dandi chérie | (signa) .bizzle

AGE : Dix-huit années dans les rues ornées de Solstheim.
STATUT CIVIL : La douceur pour bercer les mains d'un homme qu'elle n'a pas choisi. Mascarade royale dissimulant le coeur et le corps pris par le mauvais frère Odegard. Liée à Rurik, à jamais maudite d'avoir donné l'enfant à son cadet.
METIER : Fille de roi, princesse du solstice, femme bafouée par le sort des dieux.
LOCALISATION : Capitale ornée et foyer prisonnier, Solstheim mère vaillante et éclatante.

INVENTAIRE : joker n°1.



Blabla


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 13:04

Bienvenue à toi !

Je connaissais pas l'avatar mais il est super, bon choix I love you
Bon courage pour la validation en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1387
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 13:13

il y a un soucis à propos de l'âge de ravn en effet il a vingt-six ans, et tobias en a trente-six, or c'est une très grande différence d'âge. on accepte quatre à cinq ans d'écart entre le personnage et la célébrité maximum, mais dix ans de différence, c'est beaucoup trop.

en tout cas, je te donne 25 points que tu devras répartir dans chacune des compétences. je te laisse donc choisir une compétence spéciale parmi celles proposées dans l'annexe du système de jeu, juste ici. si jamais tu as des questions, n'hésites pas. je te laisse faire ceci et modifier l'âge de ton personnage. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1387
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 15:02

floki approves.
warriors don't show their heart until the axe reveals it.

félicitation, tu es validé(e).
je connaissais pas l'avatar mais dieu qu'il fait un beau viking en plus j'ai adoré lire l'histoire de ravn I love you
Désormais que ta fiche est validée, le monde viking s'offre à toi. Mais avant de te précipiter pour de nouvelles aventures, voici quelques liens que nous te conseillons d'aller visiter.

≈ LE BOTTIN pour réserver ta trombine à vie.≈ LES REGISTRES pour ajouter ton métier et éventuellement les proches morts.≈ LES SEPTIMS pour réclamer le flouz qu'on te doit et devenir riche (ou pas).≈ LE RÉPERTOIRE pour te faire pleins de copains et lister tes rps.≈ LES COMPÉTENCES pour faire créer ta fiche de compétences et la tenir à jour.≈ LE FLOOD pour parler de tout et de rien.≈ LES NEWS pour te tenir informé.
copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 16:47

L'admin indigne que je suis t'as raté

Enfin un beau viking, bien viril pas comme les odegard Arrow
Bienvenue en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t118-every-scar-will-build-my-


Njall Strøm
Conseiller du Jarl.

behind the shield.
POSTS : 1548
SEPTIMS : 3139
ARRIVAL : 16/08/2016
IDENTITY : datnavy. (sarah)
FACECLAIM : charlie hunnam + winter soldier ♥/montclaire.

AGE : trente-quatre hivers glacées enserrant ton cœur.
STATUT CIVIL : volage, palpitant libre et sans attache, solitude amère.
METIER : jadis combattant à la svart, tu es revenu dans les froides contrées d'isenseg pour y conseiller ta demi-soeur devenue jarl.
LOCALISATION : isenseg, aux côtés de jarl silke.

INVENTAIRE : joker n°1.


READY FOR THE FIGHT AND FATE.


NJALLOU LE NARVAL.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   - Mer 1 Mar - 17:58

t'as été trop rapide, j'ai même pas eu le temps de te souhaiter la bienvenue.
DONC BIENVENUE SUR AJOI AVEC CE SUPERBE PERSO. I love you
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead   -

Revenir en haut Aller en bas
 
Ravn Sigurðsson ♦ Destiny is all, but my fate lies ahead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marque of Destiny
» Your Destiny || Forum RPG
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)
» Koh~Lanta Destiny Inscription !
» Destiny rpg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: WE ARE VIKINGS :: WHEN I WAKE UP. :: I'LL SEE WHAT TOMORROW BRINGS.-
Sauter vers: