navigation.


 
 (VERDANDI) we're just stories in the end.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Jeu 2 Mar - 20:45




verdandi manirodinn.

we’re just stories in the end

40 ans, conteuse itinérante, originaire de Skogen. (chrono plus bas) S’appelait Silja Manirodinn jusqu’à son départ de Skogen et la prise d’un nouveau nom plus en adéquation avec ses choix de vie. 1 on ne saurait pas vraiment dire son âge, à la voyageuse. La silhouette est dissimulée par de grosses étoffes rouge sombre et les seules traces de vieillesse progressive sont aux coins de ses yeux et de ses lèvres. Or, il est rare de la voir de près, car conteuse elle est, et en tant que telle elle agit, jouant des effets du feu à la veillée, ou de l’ombre d’un arbre en plein jour. Quant à ses longs cheveux rouge carmin, lâchés naturellement ou tressés selon les jours, ils ne sont nullement parsemés de blanc ou de grisaille, cramoisis depuis bien des décennies. 2 La conteuse est accompagnée d’un chat roux au poil touffu et soyeux (mais régulièrement crotté par un temps maussade), qui la suit depuis plusieurs années. Elle l’a recueilli chaton au bord d’un chemin boueux aux abords de Skogatt, l’a transporté avec elle et l’a nourri pendant un temps, jusqu’à ce que le petit félidé se fasse gros matou capable de chasser seul son propre repas, ou miaule pour obtenir pitance en période de froid glacial. Parfois, elle se dit que c’est peut-être Freyja qui lui fait savoir par le biais du chat, qu’elle la porte dans son cœur. 3 Conteuse et voyageuse, elle vénère surtout Heimdall, Idunn, Sága et Freyr. Outre ce quatuor de base, Freyja, Odin, Thor et Loki sont choyés dans ses récits, et elle adresse régulièrement des prières silencieuses aux Nornes, sous la protection desquelles elle s’est placée en préférant à son prénom de naissance, un nom plus en adéquation avec les destinées qu’elle voulait retracer. 4 Il est des histoires qui ne franchissent pas ses lèvres, jamais. Des souvenirs qu’elle préfère enfouir loin, loin, loin dans son esprit, dissimulés sous des couches de poussière. Des traumatismes qu’on ne mentionne pas, des épisodes qu’on tait, qu’on ignore, qu’on nie. Ceux qui ont justifié qu’elle apprenne un tant soit peu à manier la lame qui pend à son côté droit (gauchère, elle peut rapidement la tirer du fourreau en cuir ouvragé s’il le faut). 5 Dans les bois, elle s’est parfois sentie épiée, de jour. Son compagnon poilu n’ayant l’air de s’en soucier, elle a parié sur des elfes de lumière qui la surveillaient, et a préféré ne pas s’attarder, tout en laissant derrière elle une offrande à leur égard. 6 Voyageant depuis plus de vingt ans, Verdandi a appris à reconnaître les plantes comestibles du reste infâme et toxique. Elle s’en sort ainsi assez bien pendant les jours de marche qui séparent les cœurs des royaumes, et ceux qui séparent les centres des autres villages plus humbles. Les baies qui poussent au printemps et en été ont sa préférence, tout de même plus simple à repérer dans un feuillage que les noix d’ocre brun. 7 Il lui est arrivé maintes fois de prendre son bain hebdomadaire dans une rivière claire en pleine forêt, ou sous une cascade. À la longue, la voyageuse a fini par dénicher des endroits à l’abri des regards malvenus. Pour autant, elle ne refusera jamais un peu d’eau chaude lorsqu’elle est dans un village. 8 Dans un sens, on pourrait la considérer comme une Fatoeki, une pauvresse sans fortune. C’est du moins l’impression qu’elle donne, avec son grand sac de toile de jute, sali par le temps, et ses rares bijoux. Les quelques pièces ouvragées visibles au premier regard sont probablement l’étui en cuir contenant sa courte lame de défense, son cure-oreille en os gravé, et un collier serre-cou ouvragé en métal, décoré d’une pierre rouge en son centre, qui n’apparaît que lorsqu’elle desserre les pans de sa cape en laine. Elle-même ne répond jamais aux questions qu’on peut lui poser dans ce sens, laissant planer le doute et le mystère sur sa situation de conteuse itinérante. 9 Elle a le mal de mer, ce qui explique aussi qu’elle préfère rallonger ses trajets, quitte à marcher plus longtemps, plutôt que de monter sur n’importe quel navire, longskip ou pas. Elle s’en est rendue compte assez jeune et a la mer en horreur : elle sait toutefois nager. Mais n’espérez pas la faire monter sur le pont d’un navire : elle refusera catégoriquement et préfèrera une marche interminable, quitte à faire un détour scandaleux. 10 Manirodinn signifie « lune rousse » en norrois. La bonne blague dans tout ça, c’est que les Manirodinn s’appelaient autrement avant le siècle précédent. Rovarlünda (les bandits dans la forêt) était le nom de la famille de Silja, jusqu’à ce qu’un de ses ancêtres en ait assez d’être qualifié de bandit de grand chemin à tort, alors qu’il était un honnête fermier. Il a fini par en référer à l’homme de loi, et au Jarl en place à l’époque (un Digh déjà), pour demander l’autorisation de changer de nom, afin que des générations futures ne soient plus stigmatisées par ce qui n’était qu’un mauvais nom. Le Jarl accepta et donna lui-même le nouveau nom de famille, en référence aux cheveux couleur feu du plaignant : Manirodinn, pour le restant de l’existence de la lignée. 11 Elle a peu de contacts avec sa fratrie : elle connaît ses neveux et nièces, qui la connaissent en retour, mais elle les voit tout de même assez peu. Ce n’est pas que ses frères et sœur lui reprochent un quelconque abandon, non, ils respectent ses choix comme elle a respecté les leurs. C’est simplement qu’à ne plus vivre ensemble, ils ont perdu l’habitude de se parler, et que la communication achoppe au sein de la fratrie, d’autant plus depuis le décès de leurs parents, dix ans plus tôt. 12 Ses affaires se résument essentiellement à des vêtements plus ou moins chauds, qu’elle transporte avec elle de tout temps, une cape de pluie -peau de bête tannée et imperméabilisée par quelques mixtures spéciales- la lame courte qu’on lui a donnée un peu tard, alors qu’elle touchait la vingtaine ou presque, des fibules qui sont oubliées au fond du sac, et une jarre pas plus grande qu’un avant-bras, scellée par un bouchon de cire. D’aucuns murmurent que la conteuse transporterait dedans le cœur d’un homme, conservé par une quantité importante de gros sel ; d’autres jureraient avoir senti un arôme de pommes & d’hydromel, la croyant disciple d’Idunn l’Éternelle ; certains enfin se hasardent à lui demander lorsque la jarre pointe son nez hors du sac de jute. Ils n’ont pour réponse qu’un sourire énigmatique, et un récit qui change à chaque fois, et ramène l’attention sur les exploits des Ases, des Vanes, et des guerriers morts au combat. 13 Elle a commencé à comprendre la valeur des informations qu’elle glanait sans s’en rendre compte alors qu’elle avait  peut-être vingt-cinq ou ving-six ans. La connaissance était désormais source de richesse et contre un septim, elle entamait un récit plus ou moins détaillé sur ce qu’elle avait vu sur son passage, ou dans les villages rivaux. Loin d’être particulièrement patriotique, la conteuse se considère voyageuse avant tout, n’ayant de lien privilégié avec Skogen qu’auprès des siens. Elle considère qu’elle ne doit pas vraiment de loyauté à son Jarl, surtout depuis qu’il s’est hissé au pouvoir en tuant le précédent. Même Loki avait plus de classe que lui ! Espionne, elle vend ainsi ses renseignements au plus intéressé, au plus susceptible de bien les utiliser, aussi.  Peu patriotique, mais pas totalement sotte au point de hâter l’arrivée du Ragnarök, vous voyez ? 14 Grâce à ses pérégrinations, Verdandi a pu mettre la main sur certains récits oubliés des contrées les plus civilisées. Villages et pêcheurs, huttes de chasseurs sont autant de foyers d’histoires nouvelles, dépoussiérées. Parfois, croisant des groupes originaires des contrées franques au sud, la voyageuse obtient d’autres légendes drapant les anciens souverains mérovingiens, désormais remplacés par la dynastie carolingienne. Et leurs épopées se mêlent à celles des vaillants guerriers scandinaves. 15 Lorsque la pluie tombe drue et qu’elle s’apaise, apparaissent des arcs-en-ciel. Quand elle était petite, Silja courait dans les clairières près de Skogen pour tenter d’arriver au pied de Bifrost, afin de pouvoir rendre visite aux Ases, ou au moins à Heimdall, qui l’a toujours fascinée.

BONUS • la fratrie Manirodinn compte donc 4 personnes : Silja (désormais appelée Verdandi), l’aînée, née pendant l’été 754, entre l’Althing et le pélerinage à la colline sacrée ; les jumeaux, nés à l’hiver 755, Leif et Esben, roux auburn, et musclés, l’un bûcheron, l’autre armurier, tous les deux à Skogen, dans des maisons mitoyennes ; et la petite dernière aux cheveux aussi carmins que sa sœur ainée, Arnisa, née en 757, avant le début des raids, actuellement fileuse de laine à Skogen, dans une maison à l’écart de ses deux frères.



long story short.

chronologie

De Silja…
été 754 - naissance de Silja.
hiver 755 - naissance de Leif & Esben.
printemps 757 - naissance d'Arnisa.
769 - un homme violente Silja, qui est découverte par Leif en état de choc. Les jumeaux la forment au maniement des armes, en urgence.
772 - Silja se venge de son violeur, le tue et lui coupe les attributs génitaux. Aucun procès ne s'ensuit, la jeune femme étant pleinement dans son droit, l'affaire est désormais close.
… à Verdandi
été 774 - Âgée de 20 ans, l'esprit plein de légendes soigneusement récitées, Silja quitte Skogen et se rend à Solstheim. Commence alors son premier tour de la Norvège, pendant lequel elle prend définitivement le nom de Verdandi. Rencontre avec Moira Lund.
777 - Retour à Skogen : Leif est déjà marié à Lissa ; Esben se forme à la forge.
778 - automne 780 - 2e tour de Norvège. Rencontre avec Markvart Lund.
780 - Accession au trône de Markvart Lund.
781 - automne 782 - 3e tour de Norvège.
printemps 783 - 785 - 4e tour de Norvège. Rencontre avec Garth Sturtsen, alors qu'elle se baignait sous une cascade.
785 - Mort des parents Manirodinn dans un incendie. Verdandi revient à Skogen peu de temps après les faits, elle y reste plus longtemps que prévu pour renouer avec sa fratrie et faire son deuil.
786 - été 788 - 5e tour de Norvège, où elle recroise Garth, avec qui finalement elle se retrouve à faire le chemin pour de bon, et ce jusqu'à maintenant.
mars 789 - hiver 791/792 6e tour de Norvège.
790 - Aldarik Wilhjelm renverse le Jarl Vilfrid Digh. Verdandi découvre les tenants et aboutissants de l'affaire une fois de retour à Skogen, auprès des siens.
été 792 - 795 - Énième tour de Norvège. En 795, elle s'apprête à rentrer à Skogen, après les festivités autour des 15 ans de règne du Konungr. Elle n'a pas vu Skogen depuis 792 et elle redoute ce qu'elle va bien pouvoir y trouver.

avatar ©ALAS
copyright 2016.


Dernière édition par Verdandi Manirodinn le Ven 7 Avr - 12:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Jeu 2 Mar - 20:45

répertoire de rps.
pour ranger les rps en cours, terminés et/ou abandonnés.



rps prévus. (ordre alphabétique)
Markvart Lund, histoire de casser des lits avec le roi en vrai
Moira Lund, besoin de réconfort dans le présent
Vitserk Leiknir et les galipettes

rps en cours.
a window to the past ft styrr aernvag. (766, et années suivantes)
c'est un joyeux camarade. ft garth sturtsen. (début mars 795)
the mead of poets. ft kyrill lignak. (12 mars 795)
war is the sea i swim in… ft sjoen lund. (15 mars 795 - après-midi)
ragnarök, twilight of the gods. ft groupe. (15 mars 795 - soir)
i can say that i can win it all. ft aldarik & sonja wilhjelm. (3 avril 795)
to the mother & the other. ft gerda hansen (5 avril 795)
aux autres et à leurs secrets ft astvar strøm (fin avril 795)

rps terminés/abandonnés.
days of future past. ft markvart lund. (septembre 778)
dansleikur med inn daudr. event. (mars 795)
run for your life. ft garth stursten. (sujet parallèle à l'event)
nom du rp. ft pseudo.
nom du rp. ft pseudo.
nom du rp. ft pseudo.
nom du rp. ft pseudo.
COPYRIGHT 2016.


Dernière édition par Verdandi Manirodinn le Sam 20 Mai - 12:22, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Jeu 2 Mar - 20:46

a man's world.
what’s a mob to a god ?

LEIF & ESBEN MANIRODINN.
(les deux débiles, pnj) Les jumeaux. Frères cadets, ils vivent encore à Skogen, dans des maisons mitoyennes, et leurs enfants grandissent ensemble en se mêlant entre cousins, moins roux que la précédente fratrie Manirodinn.
Devenu bûcheron, Leif est d’un tempérament assez calme et plutôt patient. Il s’est marié avec une charmante blonde, gardienne de clés et gardienne de son cœur. Lui et Verdandi ont toujours été proches et se sont bien compris depuis longtemps. C’est à lui qu’elle s’est confiée, en premier. Il a bien fallu : il l’a trouvée en pleurs derrière l’étable, des vêtements arrachés, des hématomes et des plaies laissées par une lame qui avait facilité le déchirement des étoffes. C’est lui qui s’est chargé de la calmer, et qui a fait le grand frère pour quelques heures. En même temps, une année de différence, c’est pas grand chose. Leif a su ensuite calmer Esben qui était d’avis d’aller régler son compte à l’enflure qui avait fait du mal à leur sœur.
Esben, plus sanguin, plus brutal, plus brut de décoffrage, s’est orienté vers la forge et l’armurerie, et il y œuvre désormais avec force et détermination. Il s’est marié avec une brune assez effacée, issue d’une famille importante en nombre et ils ont eu déjà quatre enfants -un cinquième en route. Il a veillé Verdandi après l’horreur, l’entraînant à manier une lame jusqu’à ce qu’elle sache vraiment s’en servir et puisse aller planter le porc infâme qui méritait de pourrir en Helheim. Cette histoire, il la tait et il n’en a pas parlé à sa femme : ça reste une affaire de famille et ça ne sert à rien de l’ébruiter.

MARKVART LUND.
(le roi) Il est venu l’écouter, un soir où elle racontait ses légendes dans la ville basse de Solstheim. Il est resté après, lui proposant un marché qu’on ne pouvait pas refuser. Espionne à la loyauté forcée pour l’héritier du trône, Verdandi l’a un peu mal vécu au départ. Et puis avec le temps, elle a compris ce que qu’elle récoltait n’était pas mal utilisé, et que l’homme devenu roi savait réfléchir. Fidélité imposée devint loyauté volontaire avec le temps, et elle continue encore de faire ses rapports dans une discrétion totale, tissant la toile de ses informations comme un artisan lance ses fils pour réaliser un motif complexe, troquant ses habituels vêtements rouges pour des atours bien plus discrets. La confiance s’est définitivement scellée dans une étreinte, tardivement mais sûrement. La conteuse devenue yeux et oreilles du souverain agit prudemment toutefois, mais veille à revenir régulièrement dans la capitale pour y transmettre ses renseignements. Ouvertement toutefois, elle reste réservée à l’égard du Konungr, qu’en tant que conteuse qui n’a jamais particulièrement côtoyé le souverain.

FOLKER ØDEGARD.
(la vieille connaissance) Sa réputation l’avait-elle précédée ? Peut-être bien, toujours est-il qu’elle est rapidement devenue conteuse pour les (nombreux) (trop nombreux) enfants du Jarl de Skogkatt. Une société assez éloignée de ce qu’elle avait connu en temps normal, mais une société à laquelle elle a su s’habituer, et qu’elle retrouvait avec plaisir à chaque passage dans les contrées occidentales de Norvège. Depuis que les rejetons du Jarl ont grandi, elle se contente plutôt de raconter les dernières actualités au Jarl, et de lui transmettre quelques informations intéressantes, difficiles à dénicher et utiles en privé.

GARTH STURTSEN.
(le compagnon de route) Leur rencontre remonte à 13 ans auparavant, alors que Verdandi se baignait dans une cascade, sur la route entre Isenseg et Solstheim. L’occasion pour elle d’être un peu tranquille, avec le chat qui gardait ses affaires en s’étant couché dessus. Mais lorsqu’elle ressort de l’eau, nue comme au premier jour, c’est un sifflement qui l’accueille, et un type qui commence à chanter une ode à sa gloire, faux. Des menaces plus tard, la conteuse de nouveau vêtue -sa cape en laine la recouvrant- fait ainsi connaissance d’un scalde récemment sur la route. Faisant un bout de chemin ensemble jusqu’à Solstheim, ils se séparent une fois à la capitale, et ne se retrouvent que par moments, au gré de leurs pérégrinations.
En 785, ils se retrouvent à voyager de nouveau ensemble, et, partageant une chambre dans les auberges, ils finissent par s’accorder pour cheminer pour de bon ensemble. Garth n’est pas très net, il fait clairement tout ce qu’il peut pour qu’on retienne le mauvais scalde et qu’on ne repère pas ses gestes précis quand il serre un lapin. Ils se taquinent depuis, il raconte cinquante versions de sa perte de doigts, elle ne sait plus vraiment s’il les avait encore quand ils se sont croisés, elle le menace de lui trancher la main, il affirme qu’elle est raide dingue de lui, et continue de faire des rimes lamentables. Le duo surprenant fonctionne bien, toutefois : ils sont conscients que l’autre n’est pas aussi innocent qu’il cherche à paraître, et ils se font pourtant confiance sans avoir besoin de trop réfléchir.

IVAR ØDEGARD.
(l’enfant-roi) Elle le connait depuis qu’il est tout jeune, ayant été conviée lors de son passage à Skogkatt à venir réciter quelques légendes aux enfants du couple Ødegard. Parmi la fratrie, le plus assidû et le plus intéressé était ainsi Ivar, qui rêvait et était transporté par des histoires & des récits de héros qu’il craignait de ne jamais égaler, malade qu’il était et obligé de tenir le lit tandis que sa fratrie s’en allait jouer dehors. Elle lui a tenu compagnie, lui réservant certains récits rien que pour lui, et c’est ainsi qu’un lien fort s’est tissé entre la conteuse itinérante et l’enfant, devenu jeune homme et enfin adulte. Avec le temps, les récits légendaires ont progressivement laissé la place aux murmures des contrées lointaines et elle transmet des nouvelles de Norvège au natif de Skogkatt lorsqu’elle le retrouve.
Récemment, elle est repassée à Skogkatt en coup de vent, à la suite de questions princières qui lui avaient été posées par une princesse empressée. Ayant répondu sur la base de souvenirs peut-être un peu lointains, Verdandi a pris sur elle de faire un aller-retour à Skogkatt pour vérifier ses dires intuitifs, et a pu confirmer ce qu’elle avait divulgué à la fille ainée des Lund, sur le compte d’Ivar. Elle sent le vent qui tourne, la conteuse & espionne, et sent bien qu’il y a anguille sous roche dans cette affaire, sans pour autant avoir plus d’informations sur le lien unissant les deux jeunes gens. Peut-être osera-t-elle interroger Ivar, tôt ou tard, mais pour l’heure, elle reste silencieuse et se contente d’observer.

STYRR ærnvåg.
(l'ami fidèle) Natifs de Skogen tous deux, ils se sont connus jeunes et ont grandi ensemble, avec le reste des gamins de leur génération. Un projet de mariage entre eux avait été forgé, mais le viol de Silja a eu pour effet de faire voler en éclat les possibilités qui avaient miroité. Ils se sont perdus de vue pendant un temps, mais après la mort de l'épouse de Styrr, ils ont eu l'occasion de se croiser à Skogen, entre deux voyages de Verdandi (hiver 782-783). L'amitié profonde les unissant a éveillé un doute entre eux, et s'ils ont convenu d'essayer quelque chose, le résultat n'a pas vraiment été celui escompté. Ils se réparent un peu mutuellement, elle de son aversion à l'égard des hommes et de l'acte sexuel, lui de son deuil, et ils prennent des chemins opposés. L'échec de la tentative n'a en rien entaché leur amitié et leur tendresse l'un envers l'autre, et c'est avec bonheur que Verdandi retrouve Styrr à Solstheim lorsqu'elle y passe, se réjouissant pour l'ascension de son ami à la cour royale. Reste quand même qu'elle doit alors supporter ses concerts improvisés avec Garth et une chèvre introduite subrepticement dans les tavernes qu'ils côtoient, et que ça n'est pas toujours un cadeau…

ASULF DIGH.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

VITSERK LEIKNIR.
(le grand méchant loup) Un partenariat fructueux lie le trésorier et la conteuse, remontant à des temps immémoriaux (bon, ok, 783). Ayant besoin d'inspirer crainte et effroi à ses créanciers et endettés, Leiknir a eu recours assez tôt aux services de la conteuse et colporteuse de rumeurs, qui a été assez surprise de la demande, mais encline à salir le nom du serviteur du roi sur instruction. Avec le temps, leur commerce s'est enrichi d'un échange d'informations utiles, celles de la Rouge venant de l'extérieur de la capitale, tandis que celles de Vitserk émanant directement des couloirs du Palais dans lesquels Verdandi ne peut déambuler qu'à de rares occasions. Alliant labeur et plaisir, ils fondent ainsi leur alliance sur des confidences sur oreiller, et le Pingre-en-chef essaie de percer l'énigme Manirodinn, hypothèse après hypothèse.

KYRILL LIGNAK.
(l’ambition revisitée) C’est à l’auberge de la Chèvre Rieuse que Verdandi est venue la première fois qu’elle est arrivée à Solstheim. Kyrill a bien aimé la conteuse, elle lui a fait une bonne première impression, jeune femme tout juste partie de son village natal, un peu perdue dans la capitale, mais qui connaissait déjà bien la vie. Depuis, elle a une sorte de traitement de faveur, en tout bien tout honneur, surtout qu’elle a pris l’habitude de lui réserver de longs récits détaillés sur les mets qu’elle a pu consommer pendant ses voyages, et lui rapporte des baies forestières à chaque fois qu’elle arrive à Solstheim. La conteuse est toujours bienvenue au Chèvre Rieuse, et elle le sait : ce n’est pas dans cette maison qu’on ira questionner ses allées et venues nocturnes, d’autant plus qu’elle se retrouve parfois à poursuivre sa soirée de récitante devant le foyer de l’auberge. Elle connaît l’ambition folle du cuisinier-aubergiste, mais n’a rien fait encore pour l’aider, ne voyant nullement d’intérêt à agir.

TYLDR VIDARSON.
(un doux rêveur) Natifs de Skogen tous deux, ils se connaissent et ne se connaissent pas en même temps : Tyldr, très curieux, est avide des histoires et des légendes que la Rouge colporte, et elle apprécie toujours des bons écouteurs. Parfois, elle lui raconte les raids qu’on a pu lui raconter, certaines techniques dont des soldats discouraient à Solstheim Elle lui raconte aussi ce qu’elle a vu de ses voyages, des contrées qu’elle a visitées, des villages qu’elle a parcourus. Ils se voient assez peu, puisqu’elle est rarement à Skogen, mais lorsqu’ils se recroisent, elle prend plaisir à prendre de ses nouvelles.

ASTVAR STRØM.
(le rival bienheureux) Dans le monde des chuchoteurs, les rivalités sont assez fortes, mais les gens d’un même métier font parfois l’effort de ne pas se combattre sur les mêmes terrains. Astvar n’échappe pas à la règle : le cartographe a reconnu chez la conteuse une compagne des murmures, produisant rumeurs et fallacieuses informations tout en récupérant des vérités parfois dissimulées ; elle en a fait de même en retour. Leur rencontre s’est scellée par une forme d’accord de non-agression : ils tâchent de ne pas se marcher sur les pieds, et si un jour ils se retrouvent à devoir enquêter sur l’autre, ils feront en sorte de ne pas nuire à l’autre, au nom d’une amitié entre égaux. Lorsqu’ils se croisent, ils prennent joyeusement un verre ensemble, ricanent et échangent des railleries, parfois ils tentent d’en savoir plus l’un sur l’autre, mais régulièrement, ce ne sont que des mensonges qu’ils divulguent à l’autre. Parlant par énigmes lorsqu’ils se voient en public, ils n’ont aucun intérêt à ce qu’on sache d’où vient leur connivence, et affabulent en mentionnant des ébats passés, ou une vieille amitié de voyage bien ancrée.

AKAM SKOLGYR.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

BRYNJOLF JØRGENSEN.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

ERICH HALFDANSON.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

RUNI AEGIRSSON.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

Thorolf Sigvaldson (MORT).
(une froide vengeance) Ce n’est pas un homme, ça n’a jamais été un homme, non. L’être dont le nom est honni et maudit neuf fois a violé Verdandi quand elle n’avait encore que quinze ans et qu’elle s’appelait encore Silja. Il a payé. Il a payé de façon juste et approuvée par les Ases, par la voix de la Völva de Skogen, la mère de Karah Sæther. Armée d’une lame dont elle a appris à se servir pendant trois ans, Silja s’est vengée de son violeur, l’a tué, a repris en main sa propre vie, et s’est chargée de couper les attributs génitaux de Sigvaldson, dont on dit qu’ils sont désormais contenus dans la jarre scellée qu’elle abrite au fond de son sac de voyage. Reste que le monstre avait des frères, qui pendant plusieurs années ont cherché à débusquer la rouquine qui avait quitté Skogen, n’acceptant pas le jugement des dieux. Verdandi, même plus de vingt ans après les faits, reste vigilante lorsqu’elle se déplace, et a parfois au creux des prunelles une inquiétude de bête traquée, qu’elle dissimule aussi bien qu’elle le peut. On dit que les Sigvaldson sont morts, et elle l’espère bien, mais reste méfiante et le sera jusqu’à son dernier souffle.
copyright 2016.


Dernière édition par Verdandi Manirodinn le Mer 5 Avr - 18:48, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Jeu 2 Mar - 20:46

a woman's path.
all in.

ARNISA MANIRODINN.
(la benjamine, pnj) La dernière des Manirodinn est tout feu tout flamme, là où son ainée reste calculatrice et froide. Depuis toujours, les deux femmes sont diamétralement opposées en terme de caractère, mais profondément liées et proches pour ce qui est de la cohésion de la fratrie. Arnisa est ce petit bout de vie qui aurait pu mourir à sa naissance, et ce reflet féminin qui n’a eu de cesse de s’épanouir et de suivre les traces de Silja. Combattive et agressive de nature, elle a éconduit de nombreux prétendants avant d’accepter celui qui lui convenait -mais qui est mort en raid, il y a de cela deux ans. Arnisa considère sa sœur comme son plus solide pilier et elle souffre parfois de son absence, tout en la comprenant et en étant prête à défendre mille fois l’honneur de sa sœur, la hache à la main, s’il le faut. C’est chez elle que Silja, devenue Verdandi, se repose lorsqu’elle revient à Skogen.

SJØEN LUND.
(la princesse des rues) La benjamine des Lund ne tient pas vraiment en place dans le palais et aime à s’éclipser en direction de la rue. Ce faisant, elle retrouve souvent la Rouge à son emplacement habituel (lorsqu’elle est à Solstheim, bien sûr). Un lien de jeu s’est tissé entre les deux, Sjøen considérant que Verdandi est, en plus d’une conteuse, une femme qui connaît plein de choses, et en a fait son « informatrice personnelle » (pense-t-elle), qui est chargée de lui rapporter les bruits de la ville basse où elle ne peut pas vraiment se balader à son gré. Verdandi, elle, applique le principe de se cacher au grand soleil, là où tout le monde peut nous voir : l’enfant ne soupçonne nullement la double-vie d’espionne qu’elle mène, et encore moins le lien qu’elle entretient avec le Konungr. Rare adulte à faire partie du cercle de Sjøen, Verdandi se retrouve à tenter de modérer ses ardeurs et à se faire voix de la raison dissimulée au sein de ses récits légendaires, afin de faire passer certains messages cruciaux, avec plus ou moins de succès. Ce faisant, lorsque la Lund se présente devant elle, la Rouge s’arrange pour être disponible, et assure une forme de surveillance à l’égard de la dernière des Lund, ce qui permet à certains gardes chargés de l’escorte princière d’être un peu plus détendus.

KARAH SÆTHER.
(la prophétesse) La mère de Karah, völva de Skogen, est celle qui a donné à Verdandi (encore nommée Silja à ce moment-là) le feu vert pour sa vengeance et la défense de son honneur vis à vis de son violeur. La justice a été ainsi rendue avec l'accord des dieux, qui avaient parlé par la bouche de la völva, il y a plus de vingt ans de cela. Verdandi en est éternellement reconnaissante aux völvas de la famille Sæther et entretient Karah avec affection et bonheur, chaque fois qu'elle la revoit à Solstheim, fière de son ascension en tant que völva royale.

GUISÉLA LUND.
(la petite princesse) La fille du Konungr et Verdandi ne se connaissent pas vraiment. Oh, bien sûr, il y a eu ces veillées où Verdandi venait au palais, invitée par la Reine, pour raconter des légendes et des mythes classiques, qui enchantaient Guiséla et la confortaient dans ses désirs de partir guerroyer, tandis que leurs chats se reniflaient l'arrière-train et feulaient l'un contre l'autre. Il y a aussi ces récents instants où la princesse a désiré s'entretenir avec la conteuse pour lui demander ce qu'elle savait sur Ivar Ødegard, qu'elle a connu au cours de ses passages à Skogkatt : un pressentiment indique à la conteuse qu'il y a plus que de la simple curiosité, mais elle n'a pas eu le temps de se renseigner plus allant. Enfin, il y a les crises de la princesse, ces crises dont Verdandi a découvert l'existence alors qu'elle était avec le Konungr, surprise par les cris, et ces crises qu'elle participe à dissimuler. Mais pour l'heure, la maîtresse du Konungr a réussi à garder ses liens avec le roi secrets aux yeux de la princesse, et c'est tant mieux.

ENOLA SIVERTSEN.
(la chasseresse) Cela fait près de vingt ans qu'elles se connaissent, après une rencontre assez secouée et qui aurait pu bien moins bien se terminer. Voyageant et traversant la forêt à l'approche d'Isenseg, Verdandi a failli se faire embrocher par une flèche tiré par la chasseresse qui l'avait prise pour du gibier. Siversten s'est améliorée depuis, et Verdandi a tendance à faire du bruit à l'approche d'Isenseg, histoire qu'on ne la confonde pas avec une bête. En même temps, accompagnée de Garth, c'est difficile de faire peu de bruit. Elle trouve un bon accueil chez Enola qui, la culpabilité envolée, s'est révélée une amie importante et chaleureuse pour la conteuse.

KEETJA HØGAN.
(l’aubergiste) Le meilleur hydromel, c’est à Skogkatt qu’on peut le déguster, à l’hydromellerie même. Et c’est là que Verdandi descendait au départ, avant d’être conviée par les Ødegard à séjourner chez eux ; avant d’y retrouver Kisilyn… Avec le temps, la Rouge a diversifié ses hébergements, surtout depuis qu’elle était flanquée d’un mauvais scalde. Elle descend régulièrement dans l’hydromellerie lorsqu’elle est en Rogaland : récemment, elle s’y est liée d’amitié avec une jeune aubergiste, qui a l’avantage de lui rapporter les ragots et les éclats de voix de son établissement. Un échange de bons procédés s’est développé entre les deux femmes, Keetja fournit les histoires qu’elle entend à l’Hydromellerie du crépuscule, ainsi que des victuailles ou des chopes supplémentaires, en échange des histoires de Verdandi, qui prend plaisir à faire durer ses histoires pour contenter son hôtesse.

SIGRID SNOVIT.
(la guerrière) La rencontre s'est faite à Isenseg, lors d'un des passages de la conteuse dans la ville montagnarde. Les jumelles Snovit ont attiré le regard perçant de la récitante qui y a vu plus qu'un duo de combattantes, véritablement une légende qu'elle pouvait tirer de leur bouche pour en réjouir ses ouailles un jour futur. Échangeant contes de trolls et récits des tractations de Loki avec les nains, contre des bribes du passé des jumelles, Verdandi tisse petit à petit leur histoire et sa future edda.

EMMA LUND.
(la reine) Une conteuse, c'est tout ce qu'Emma doit voir en Verdandi, à jamais. Une conteuse qu'elle a conviée à la cour et à qui elle a notamment demandé si l'on louait sa beauté partout dans le royaume. Si la Reine vient à soupçonner que Verdandi connaît le roi de façon professionnelle et personnelle, il pourrait devenir très difficile de vivre à Solstheim. Alors il s'agit de la jouer fine et de ne rien laisser soupçonner, et Verdandi a appris à manœuvrer avec subtilité depuis plusieurs années.

MOIRA LUND.
(l'ouaille devenue femme) Elle était encore enfant quand Verdandi l'a connue : elle n'en savait ni le rang, ni la famille. Tout ce qu'elle comprenait, c'était que ses récits, qu'elle prononçait souvent pour la première fois à Solstheim, allumaient des étincelles dans les yeux de la gamine de dix ans sa cadette. Moira a, en quelque sorte, conforté Verdandi dans sa volonté de faire des légendes sa vie et son gagne-pain, et il semblerait qu'elle a eu raison de poursuivre. En retour, Verdandi a conforté Moira dans son ambition de devenir une guerrière, et la conteuse ne pourrait être plus fière de ce qu'est devenue la jeune fille. Une amitié profonde s'est tissée entre les deux femmes, Moira ayant elle-même recommandé Verdandi à la Reine pour conter des légendes aux princesses, et Verdandi attend avec impatience les moments de calme où elle peut retrouver la rousse et discuter avec elle de tout, de rien, et surtout de leurs vies.

AINE IVERSEN.
(jeune cousine responsable) Verdandi connaît Aine depuis qu’elle est née : la mère Iversen était une cousine de Verdandi, dans ce village endogame qu’est Skogen. Les deux femmes étaient fort proches dans leur enfance, et le décès de Helga a affecté autant Verdandi que les enfants Iversen. Aine n’a jamais connu Verdandi par un autre nom, étant bien trop jeune pour connaître son histoire complète, qui est plus ou moins tue dans la famille. À chaque retour de Verdandi à Skogen, il s’agissait de satisfaire les réclamations des cousins et cousines enfants qui voulaient des histoires, vraies ou inventées, et ce faisant, Verdandi a vu Aine grandir progressivement. Aine et Verdandi ont l’écart d’âge qui fait apparaître la Rouge plus comme une tante que comme une cousine, et la conteuse se trouve être un pont vers d’anciens souvenirs et des récits sur la mère défunte, puisque Silja était celle qui connaissait le mieux Helga. Elles ne se voient qu’occasionnellement, mais Verdandi aime toujours entretenir Aine sur sa mère, qui était aussi responsable que l’est désormais sa fille aînée.

HILDE IVERSEN.
(jeune cousine rêveuse) Deuxième fille d’Helga, la cousine de Verdandi, Hilde est une rêveuse et une gamine qui envie à Verdandi sa liberté de mouvement. Née après le début des voyages de Verdandi, elle est apparue dans la vie de la conteuse par à-coups, à chaque fois qu’elle rentrait à Skogen et rapportait un cadeau aux enfants de sa famille. À chaque retour, elle fait face à la tornade blonde qui voulait tout savoir de ses voyages, à lui poser plein de questions auxquelles la rouge répond avec complaisance. Verdandi, contre toute attente, se voit un peu en Hilde, avec la volonté de partir, même si leurs motivations sont -elle l’espère- bien différentes, et la Rouge a dans l’idée, à son retour à Skogen, de proposer à Hilde de l’accompagner dans son prochain tour, au grand dam d’Aine probablement.

HEDVIG MADSEN.
(la völva au passé trouble) On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

EYDIS THORSEN.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

KISILYN TARGEN.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

SONJA WILHELM.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

THORGAD JØRGENSEN.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

SILKE THORSEN.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

GUNHILD HAUG.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

FRIDA ØDEGARD.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).

PSEUDO.
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).
copyright 2016.


Dernière édition par Verdandi Manirodinn le Jeu 13 Avr - 13:39, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t217-enola-sivertsen


Enóla Sivertsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 499
SEPTIMS : 759
ARRIVAL : 25/02/2017
IDENTITY : Drathir
FACECLAIM : Olga Kurylenko (Praimfaya)

AGE : Trente-quatre ans
STATUT CIVIL : Divorcée
METIER : Chasseur
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1.
Un arc offert par sa famille auquel elle tient comme à la prunelle de ses yeux, un carquois plein de flèches. Un couteau de chasse à hauteur de la ceinture, un autre plus petit glissé dans la botte. Elle peut avoir également une besace lors de plus longs trajets contenant de l'eau, un peu de nourriture séchée, de la corde et une petite statuette de bois représentant une femme qui lui ressemble étrangement.
Elle a également quelques pièges en réserve qu'elle dépose à certains endroits stratégiques aux alentours d'Isenseg et elle va en vérifier les prises tous les jours.

Listen, listen. I would take a whisper if that's all you have to give, but it isn't. You could come and save me. Try to chase it crazy right out of my head.




(Asunn ♥️)

Sign Isenseg (Winter Soldier)
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Jeu 9 Mar - 20:39

Citation :
Enóla en aura fait des conneries dans sa vie, mais généralement cela n’impliquait qu’elle, rarement les autres. Cette fois ci avec Verdandi, ce fut bien différent car la chasseresse manqua tout simplement de la clouer contre un arbre avec une flèche bien placée. Honteuse d’avoir ainsi manqué de blesser, ou tuer, quelqu’un, la jeune femme a tout de suite tenu à s’excuser par tous les moyens possibles. La logeant le temps de son séjour à Isenseg, la brune se permit même de l’escorter -autant que faire se peut- jusqu’à sa prochaine destination. Ce temps passé ensemble, et le recul les aidant à rire de leur première rencontre, les deux femmes finirent par nouer des liens sincères. Enóla se fait désormais un plaisir, tant qu’un devoir, d’héberger son amie lors de ses passages avant de se laisser porter par ses récits, tentant de piocher quelques élans de vérité au beau milieu de la fiction. Elle n’est toutefois plus aussi sotte ou naïve qu’autrefois et elle se doute que sa camarade ne se contente pas de vivre de ses récits, un doute qui s’est accentué dès lors que la chasseuse aura compris que Verdandi passait la majeure partie de son temps avec Garth, aussi évite-t-elle d’aborder les sujets fâcheux qui peuvent secouer sa région natale. Mais une fois encore, les secrets que chacune peut avoir n’empêche guère l’affection ou le partage d’un bon repas.

@verdandi manirodinn
Voilà, j'ai tout fait comme une grande responsable
Bon forcément, maintenant qu'il y a Garth dans l'équation, y a un petit aspect "j'me doute que tu fais des trucs chelous en plus de raconter des histoires" qui se rajoute m'enfin, tu sais à qui t'en prendre si jamais (Et j'espère que ça te va toujours ce que j'ai écrit.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Ven 10 Mar - 21:43

:chat1: :chat2: :roule:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Mar 14 Mar - 13:13

C'est parfait Eno, je te préviens quand j'aurais rédigé le lien de mon côté **

@keetja høgan, allez, on se bouge, on se trouve un lien foireux, let's do it.
J'vois bien Verdandi récolter des histoires des gens qu'elle croise, et donc avoir demandé potentiellement à Keet' de lui raconter l'histoire de sa vie tragique (et être toute triste en l'apprenant ). Après, elle est surtout hébergée par le Jarl de Skogkatt quand elle s'y pointe, mais avec le temps, elle a peut-être pris sur elle de côtoyer un peu plus les braves gens pour savoir ce qu'ils racontent, ce qu'ils pensent, comment ils vivent etc, sans forcément poser des questions précises, mais simplement en observant :)
mais après, t'as peut-être d'autres idées ?

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Mer 15 Mar - 1:53



Je t'attends.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Mer 15 Mar - 11:21

@Vitserk Leiknir , chaton tu sais tout de suite vendre du rêve, dis donc
Je te laisse ouvrir (le sujet et ta couche, va, j'arriverai avec mes potins pour égayer ta nuit ) :sigyn:

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Dim 19 Mar - 11:22

Bonjour Un petit lien entre habitantes de Skogen ? Et de la même famille apparemment
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1323
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Sam 25 Mar - 13:39

Et voilà voilà la mystérieuse femme rouge aux cheveux de feu !

Mystérieuse elle insuffla en moi ce désir que je porte à voir le monde tout autour de moi. Par delà les frontières et les mers j'admire ce choix d'avoir choisit son propre chemin. Les dieux n'ont peut être rien à voir avec sa personne. Pourtant ses histoires, ses légendes et sa personne font d'elle une prêcheuse de leur gloire d'antan. Je serais heureux de pouvoir poursuivre mon chemin et entrevoir le long tissu rouge qu'elle arbore aux yeux de tous. Je ne manquerais pas de retourner m'asseoir et écouter ses péripéties et voyages à travers le monde si l'occasion se présente à nouveau devant moi.

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Dim 26 Mar - 17:04

@hilde iversen, on a vu ça par MP, je te préviens quand j'ai rédigé tout ça ;)

@týldr víðarson, c'est nickel ce lien, faudra que je le rédige de mon côté, je te préviendrai

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t136-sigrid-snovit-when-i-came


Sigrid Snövit
Skjaldmö - les guerrières.

behind the shield.
POSTS : 223
SEPTIMS : 1078
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Poison Ivy ou Dakini
FACECLAIM : Alyssa Sutherland (luxaeterna) + kat (citation) thelothbroks, laeriegloriana, makebeliever (gifs) ban (wintersoldier)

AGE : 30 printemps
STATUT CIVIL : amoureuse
METIER : skjaldmö , second de la garde rapprochée du jarl Silke
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1 + une lance + un bouclier + une épée + une cotte de maille + quelques boucles d'oreilles


THE GIANTESS OF ISENSEG
I will die a warrior’s death !
Stories will be told of this day !




there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Dim 26 Mar - 18:17

Citation :
La conteuse curieuse. Une histoire pour une histoire. Des légendes de trolls en échange de fragments de passé. Sigrid a accepté ce petit marché pour faire plaisir à sa rêveuse de sœur et parce qu'elle ne peut résister à une histoire sur les trolls.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Lun 27 Mar - 11:21

Ok
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Lun 27 Mar - 17:34

Nickel Sigrid =3

MAJ en cours
à venir : aine + hilde + tyldr + ivar + keetja + kyrill

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Dim 2 Avr - 19:38

@verdandi manirodinn
Verdandi On peut discuter, bien définir et peaufiner notre lien maintenant.
Du coup, on part finalement sur quoi? Le petit Eirik qui surprend Verdandi qui conte aux filles de Silke Thorsen ou une rencontre dans la forêt entre Eydis et Verdandi et elle l'aide au niveau des plantes ou les deux? (dis moi si j'ai oublié une autre idée qu'on a évoqué l'autre jour )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Lun 3 Avr - 15:34

@eydís thorsen
Moi j'dis, on mixe les deux
Une rencontre dans la forêt pour des questions de plantes, simplement. Elles papotent un peu, se présentent, et ainsi de suite, mais Verdandi ne fait pas particulièrement de ronds de jambes pour cette rencontre, comme si elle n'avait pas totalement compris qui est Eydis… Et elles se revoient à l'occasion, pendant que Knut est encore en vie, et puis après, quand Verdandi passe à Isenseg et vient raconter quelques légendes aux filles de Silke, et donc aussi à Eirik ?
ça ferait un lien assez simple et assez normal. Verdandi pourrait rapporter quelques plantes de coins de Norvège où Eydis ne va pas vraiment. Et comme ça, discrètement, Dandi obtient des informations de ce qu'il se passe à Isenseg et que le peuple ne sait pas forcément

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Lun 3 Avr - 17:33

@verdandi manirodinn

En toute simplicité et gentillesse Eydis va être contente que tu lui ramènes des plantes qu'elle n'a que peu vu et qui ne se trouvent pas au village, car elle n'est jamais sortie d'Isenseg (plus tard sûrement que oui, mais pour le moment non).
Et oui oui je te confirme bien que tu trouveras pas mal de fois Eirik avec les deux petites de Silke, ils jouent souvent ensemble, donc y'a de forte de chance que les premières fois où t'es venu conter pour elles, Eirik s'est incrusté discretos
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Lun 3 Avr - 17:35

@eydís thorsen, tout ceci me semble parfait
Je rédige ça quand j'ai le courage ----->
mais ce lien me plaît beaucoup :sigyn:

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Lun 3 Avr - 17:44

@verdandi manirodinn
Moi aussi! Je te préviendrais quand je rédigerais de mon côté (peut-être dans la semaine).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 411
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Mer 26 Avr - 19:03

Coucou toiiiii !! Pourquoi je ne suis pas venue te demander un lien plus tôt je ne sais pas

Bon clairement, ton personnage me fait trop envie pour un lien depuis un moment, mais je n'avais pas franchement d'idées et je n'aime pas venir demander un lien sans rien proposer XD alors là j'ai une ébauche rapide mais on peut compléter ensemble j'imagine !!

Donc j'ai vu qu'avec Ivar, tu avais un lien où Dandi venait conter des histoires aux enfants Ødegard. Ravn habite lui aussi à Skogkatt, mais il fait partie d'une famille plutôt étrange : sa mère est morte en couche, son père l'a abandonné chez un oncle et tout ce qu'il a entendu durant son enfance, c'était qu'il était une malédiction des dieux et qu'il ne ferait jamais rien de bon. Je pense qu'en tant qu'enfant, comme ça l'a beaucoup perturbé, peut-être qu'il aurait pu trouver du réconfort à entendre des histoires sur ces dieux, ou même tout simplement histoire de s'évader d'une enfance pas très joyeuse. Il aurait sans doute écouté aux portes si les contes n'étaient que pour les enfants du Jarl, Dandi aurait pu le surprendre à grappiller les histoires. Après, ils auraient pu se recroiser plus tard, j'imagine que les histoires auraient sans doute évolué en ragots, en légendes un peu plus moralisantes ou même quelque chose qui ne tourne plus du tout autour du métier de Dandi ! Ravn rêve un peu d'ailleurs, même s'il ne quittera sans doute pas Skogkatt pour une autre ville de façon définitive. Peut-être qu'elle pourrait lui parler de ces terres lointaines et faire un bout de voyage avec lui ?

Dis moi ce que tu en penses !! ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1139
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Mar 2 Mai - 10:02

@ravn sigurðsson
Ça me semble bien cool ce que tu proposes, dis donc ! Dandi est plutôt tolérante avec les gosses qui écoutent ses histoires planqués, et après, les légendes moralisantes, c'est pas trop son style (sauf pour Sjoen qui est une privilégiée —mais bon, Dandi se la joue limite mentor, pour la petite tête blonde --->)
Mais donc oui, des légendes dans l'enfance, et des récits de voyage, voir des bouts de voyage avec Ravn, pourquoi pas, c'est fort probable Elle sera toujours heureuse de voir l'homme qu'il est devenu et aura plaisir à lui raconter un peu ce qu'elle aura vu du monde, aussi, en échange des récits sur la Svart :sigyn: S'il en parle, cela dit…

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 411
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   - Mar 2 Mai - 11:32

Oh un bout de voyage ça me semble sympa ! Ravn n'a pas eu tellement l'occasion de voyager, pour le coup je pense que ça peut l'intéresser. Et ce serait sympa à jouer. D'ailleurs si ça te tente on peut aussi se faire un lien avec mon crétin de Skogen, Stighr !!
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (VERDANDI) we're just stories in the end.   -

Revenir en haut Aller en bas
 
(VERDANDI) we're just stories in the end.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» California Stories
» Stories FM
» Animation Ghost Stories
» « but these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. » ♔ NOLAN ♡.
» Mes Stories ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: WE ARE VIKINGS :: FROM THE WINDOW FRAME. :: REACH THE FLOOR.-
Sauter vers: