navigation.


 
 CURIEUSE DISPARITION / MISSION.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


The Ancient One
PNJ - maître du jeu.

behind the shield.
POSTS : 445
SEPTIMS : 1535
ARRIVAL : 04/08/2016
IDENTITY : a god has no name.
FACECLAIM : (c) nanda parbat.

compte pnj, ne pas mp.

there's a warrior.


Sujet: CURIEUSE DISPARITION / MISSION.   - Sam 4 Mar - 18:25

curieuse disparition.
à la recherche de l'enfant perdu


mission
Cela fait trois journées entières que le fils d’une veuve du village n’a plus donné signe de vie. Epouvantée, et visiblement déterminée à le retrouver, la femme s’est mise en tête de monter une expédition pour partir en quête de son enfant. Et c’est donc auprès de vous qu’elle s’est tournée, farouches guerriers du village, c’est vers vous qu’elle est venu chercher de l’aide pour que vous vous enfonciez dans les bois maudits entourant Skogen, avec l’espoir que vous lui rameniez ce fils disparu. Le danger rôde, vous le sentez dès que vous entrez sous le couvert des arbres. Or, il vous est maintenant impossible de revenir en arrière, et vous ne pouvez plus que chercher des indices afin de vous mettre efficacement à la recherche du garçon.

principe
Objectif : Vous l'avez bien compris, il vous faut retrouver le garçon disparu alors que les bois de Skogen sont réputés pour être un des lieux les plus mystérieux et dangereux des environs. Il vous faudra d'abord trouver des indices pour savoir si le gosse est en vie (ou non) et où il se cache. Mais n'oubliez pas, le danger vous guette à tout instant.

Les dés : Vous pouvez évidemment utiliser les dés pour pimenter un peu votre quête, mais c'est à votre libre appréciation : nous ne vous y obligeons pas.

Participants : Týldr Víðarson et Asulf Digh

Le PNJ sera amené à intervenir dans votre quête. Vous pouvez cependant poster autant que fois que vous le souhaitez, ainsi que dans l'ordre désiré. Il interviendra lorsqu'il l'aura jugé nécessaire. Aussi, restez attentifs. Des récompenses pourraient être placées sur votre chemin.
copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1363
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: CURIEUSE DISPARITION / MISSION.   - Dim 5 Mar - 12:11



Curieuse   disparition

Asulf & Týldr




La cime des arbres recouvrait le ciel de sa parure verdâtre. Les feuillages et l'arborescence autour de nous ne laissait que peu de place à la lumière dans cette partie reculée de la forêt. Il semblait pourtant faire si clair aux environs de la lisière. Nous étions dans l'ombre nous murant dans un silence profondément soucieux de la tâche qu'il nous incombait d'achever. J'allais d'arbre en arbre relevant parfois mon regard sur les plus robustes d'entre eux. Si j'étais perdu à son âge, je me serrais retrancher en hauteur, à l'abri des regards et des animaux sauvages rôdant dans les parages. Bien sûr il n'avait peut être pas pour habitude de grimper, peut être avait il préféré se terrer à même le sol. Chaque crevasses, rochers devaient être inspectés méticuleusement. Trouver les traces de son passage à travers les innombrables feuilles mortes composant l'humus. Cette couche supérieur du sol totalement intraçable à l’œil d'un novice allait malgré tout nous rendre la tâche difficile.

Nous étions tous les deux des chasseurs aguerris avec le temps. Notre approche face à une telle situation relevait quelques habitudes et automatismes quasi-naturelles. Je faisais preuve d'un jugement adapter sauf qu'il s'agissait ici d'un jeune garçon et non d'un animal. Je connaissais certains des sentiers, des voies de passages qu’empruntaient les animaux pour trouver leur pitance, un point d'eau ou un abri. Pister les traces, des indices, monceaux de vêtements déchirés, accrochés aux branchages et arbustes dans la précipitation des gestes, la panique voilà ce qui retenait et focalisait toute mon attention. Je n'essayais pas de me faire trop d'illusions sur les chances que nous aurions à le trouver. J'étais convaincu que nous retrouverions l'enfant. Ce qui restait plus préoccupant en revanche était dans quel état ? Serait-il vivant ? Cela faisait trois jours que celui-ci avait disparu et même avec tout l'optimisme et les efforts que nous fournissons à cet instant la simple idée de retrouver son corps enrageait mon être. La saveur d'une telle réalité me rappelait à quel point ce monde pouvait être cruel. Je me remémorais le jour ou des hommes de Skogen avait retrouvé l'un de mes compagnons, un être qui m'était cher, un ami d'enfance écharpé, déchiqueté de part et d'autres par les loups.

Mes doigts tuméfiés s’imprégnait des empreintes encore récentes et chaudes de quelques bonds laissés par un blaireau. On remarque facilement ce genre de chose, la façon dont les traces sont marqués alterne et diverge d'un animal à un autre. Celui-ci laissait derrière son passage ses pattes arrières dans un sillage similaire à ses pattes avant. De vieilles pistes d'un gibier déjà loin à l'heure qu'il est n'allait être d'aucune utilité. Je dégainais ma hache solidement attaché à mon ceinturon raclant le tronc de l'arbre auprès duquel nous étions postés. Une marque simple, un repère qui nous permettait de retracer l'ensemble du chemin parcouru et les zones infructueuses que nous avions exploré. Si nous n'étions pas les plus grands chasseurs de Skogen nous étions assurément les plus téméraires. Quand bien d'autres avaient pensés peine perdue d'entamer les recherches, nous autres étions déjà pied levé à l’œuvre dans les bois. Qui aurait cru que se serait un forgeron et un fermier qui seraient les plus enclin à poursuivre et aider à retrouver l'enfant d'une femme désespérée ? Gardant ma hache en main je revenais près d'Asulf parlant à voix basse mes yeux se rivant vers l'étendue labyrinthique des arbres composant la forêt. « Rien de récents dans les parages. Pourtant si le garçon c'est enfoncé dans ces bois, il ne doit pas être bien loin. » Lançais-je crissant ma barbe d'un revers de main réfléchissant à ce qui avait pu pousser l'enfant perdu à s'égarer aussi loin.

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: CURIEUSE DISPARITION / MISSION.   - Lun 6 Mar - 1:07

Curieuse disparition.
As I was going up the stairs, I met a man who wasn't there. He wasn't there again today. I wish, I wish he'd go away. ••• Les rayons du soleil perceraient les branches des grands chênes d'une minute à l'autre, un léger vent soufflait dans la forêt, l'air y était humide et frais, les odeurs se mélangeaient, parfois on pouvait percevoir celle de la rosée perlant sur les feuilles tandis qu'au cœur de la clairière l'amas de bois se consumant dégageait une fumée bouleversant les senteurs de la flore. Un tel feu n'était conçu que pour deux raisons, la première était qu'il servirait de point d'encrage aux recherches des nordiques aux coupes hirsutes, la seconde revient directement à se mettre à la place de l'enfant, seul en pleine forêt, s'il apercevait la fumée au loin elle lui permettrait de retrouver le chemin menant au village. Évidemment, ils savaient qu'il ne suffirait pas d'embraser des rondins pour trouver sa trace, mais au fond d'eux ils espéraient sûrement que ce soit le cas. Les deux baroudeurs s'étaient exécutés à l'aube, quand le village était encore endormi pour ne pas prendre le risque de devoir affronter les effets néfastes de la populace éveillée. Le plus âgé avait pris les devants de la compagnie, plus expérimenté et familier à la traque, cela se voyait à sa façon de faire, d'analyser les alentours. Pour lui, l'objet de leur quête n'était sans doute pas allé bien loin. Il l'espérait de tout son cœur, la panique fait appel à l'instinct de survie qui lui-même provoque parfois des réactions dénuées de sens pour les autres, il ne le savait que trop bien.

Cependant, Týldr savait ce qu'il faisait, il observait avec minutie les moindres détails, une terre retournée par un pas accéléré ou apeuré, une feuille tâchée d'une goutte de sang, quelque chose d'inhabituel qui aurait altéré l'environnement et laissé une marque exploitable. Dans cet endroit à la fois si hostile et si familier, un gamin ne ferait pas longtemps le poids, s'il arrivait à survivre à cette épreuve il n'en ressortirait que grandi. Il leur fallait se mettre en chasse, presser le pas tout en faisant attention non seulement aux indices, mais également à leurs arrières, les prédateurs rôdaient en meutes en cette saison et plus ils s’enfonçaient profondément entre les branches, les ronces, les racines et les feuillages, plus le risque de se perdre augmentait dangereusement. Ils parvinrent rapidement à un ruisseau, le jeune forgeron le connaissait bien, il découlait du Glomma et poursuivait sa route par delà les tréfonds de cette jungle nordique. A cet endroit, il décida de marquer une pause pour s'abreuver de l'eau glaciale provenant du célèbre fleuve du pays, une eau pure dont il remplit sa gourde. "Si nous continuons par en haut on va atteindre le Glomma, en longeant le court on s'enfonce dans la pénombre et poursuivre notre route tout droit nous amènera vers un vieux cabanon. Pour moi le plus sûr est de poursuivre en coupant le ruisseau, mais je ne garantis pas que le môme ne soit pas allé par là" il pointait désormais la partie non éclairée par la sphère dorée qui régnait au dessus de leurs têtes. La communication les aiderait à atteindre leur but, leurs avis comptaient autant les uns que les autres.

Après s'être relevé, le viking fût interpelé par un détail qui s'était dérobé à sa première réflexion. Les courts d'eau ramènent des bêtes devant se ressourcer, se désaltérer. Si le garçon avait fait une mauvaise rencontre, les effusions de sang auraient maquillées le décor, or le sol été vêtu de son habit des plus naturels. Si le fuyard était passé par ici, il ne s'était pas fait dévorer en ces lieux, du moins près d'ici. Il lança un regard furtif au Vidarson pour l'avertir de doubler de vigilance, les détails ne devaient pas être négligés. Un instant suffit, il revoyait encore l’imposante bête se dresser en sa direction, quatre pâtes aussi larges que les troncs des arbres qui se dressaient de part et d'autre de cet endroit, un pelage brun et de petits yeux noirs. Il se souviendrai toujours du regard qu'elle lui avait lancé, quand il n'était pas encore prêt.
© 2981 12289 0


Dernière édition par Asulf Digh le Dim 2 Avr - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1363
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: CURIEUSE DISPARITION / MISSION.   - Dim 2 Avr - 11:41



Curieuse   disparition

Asulf & Týldr




Deux esprits valent mieux qu'un. À la première réflexion s'ajoutait celle d'Asulf nous étions proche du but ou nous nous étions complètement perdu à chercher dans la même direction. Aux aguets nos sens ne devaient pas trop se mêler à la détermination d'une obstination quelconque et trop assidue. Ce que nous cherchions n'était pas de ce côté là de la rivière. Alors avait il pu la traverser ? De toute évidence si nous voulions identifiées des marques de son passage le ruisseau aussi mince qu'il puisse être avait pu camoufler sa traversée. « Je suis du même avis. » Déclarais-je affichant un regard placide sur la silhouette de mon comparse. Pourtant ce qu'il déclarait et la présence du cabanon pouvait être tout autant une piste à suivre. Dans l'intuition et l'intérêt commun si il y avait une infime chance de trouver l'enfant dans les parages, des traces auraient confirmés notre deuxième alternative. Si j'avais été perdu et inquiété de me trouver dans pareille étendue je me serais assurément diriger vers les rayons du soleil. Je n'étais pas cet enfant, hélas je ne pouvais qu'essayer de comprendre sa façon de voir les alternatives et les options qui lui restaient alors que la tombée de la nuit se faisait sentir.

Aussitôt j'enjambais le ruisseau approchant l'arbre le plus proche et poursuivre ce travail de repérage que nous avions minutieusement commencé à l'entrée de la forêt. Le marquage était indispensable, à travers cet amas d'arbres dans lequel peu de personnes pouvaient se frayer un chemin sûr et revenir serein sur ses pas. La réflexion m'amena à passer d'avantage de temps à scruter arbustes et buissons à la recherche d'un morceau de tissu s’effilant le long d'une brindille, d'une branche ou d'une ronce. Quelle ironie du sort, au delà d'un laboureur de terre et d'un façonneur du métal nous savions tous les deux pourquoi l'un comme l'autre nous étions liés au delà de cette disparition. Nous n'en parlions pas, chacun se réservant le droit de penser qu'il n'était pas du même avis que l'autre. J'accostais Asulf scrutant les environs. « Je me demande si tout cela aura une fin. » Déclarais-je subtilement essayant de me faire comprendre aux premiers abords de manière détournée. « Nous sommes aux mains d'un tyran et pourtant le plus honnête homme concerné qui a subit ses atrocités est ici dans ses bois à côté de moi. » Poursuivais-je plissant mon regard sur sa personne le dévisageant et cherchant à cerner une quelconque réaction de sa part. « Réclamer vengeance te serais légitime... Tu comptes rester planté là à forger des armes et ne répondre devant rien ? » Défiais-je esquissant un sourire narquois. Je m'abaissais sur un étrange fil de lin s'entremêlant dans les bourgeons et l'ossature boisée d'une branche. « Si tu es incapable de faire ce qui doit être fait... Je le ferais pour toi et les miens. » Murmurais-je en récupérant entre mes doigts le filament minutieusement souriant naïvement d'un air enfantin face à cette trouvaille qui allait conforter nos efforts à poursuivre ce chemin.

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: CURIEUSE DISPARITION / MISSION.   -

Revenir en haut Aller en bas
 
CURIEUSE DISPARITION / MISSION.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mystérieuse disparition [mission]
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: RPS ABANDONNÉS.-
Sauter vers: