navigation.


 
 DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


The Ancient One
PNJ - maître du jeu.

behind the shield.
POSTS : 433
SEPTIMS : 1177
ARRIVAL : 04/08/2016
IDENTITY : a god has no name.
FACECLAIM : (c) nanda parbat.

compte pnj, ne pas mp.

there's a warrior.


Sujet: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Dim 5 Mar - 17:03

dansleikur með inn dauðr.
The night is dark and full of terrors, but the fire burns them all away.



an 795, solstheim.
La nuit est tombée sur Solstheim, mais jamais n’a-t-elle été plus brillante que ce soir. Tous les habitants des grands villages de Norvège se sont rassemblés en ces lieux pour honorer les quinze ans de règne du Roi Markvart Lund et lui prêter allégeance publiquement. D’aucun sait que le souverain ne lésine jamais sur les moyens lorsqu'il s'agit de recevoir et célébrer, et cette nuit ne fera pas exception à la règle : des centaines de bougies éclairent la demeure, l’hydromel et la bière coulent à flot, des quantités indécentes de viandes, poissons et légumes sont entreposées sur les tables et un immense feu est érigé devant la maison du couple royal. Banquet, danses, sacrifices en l’honneur des Dieux, cadeaux au Roi et à la Reine Emma, parures et maquillages envoûtants et terrifiants et rencontres sont de mise ; mais dans l’ombre s’exercent déjà les jeux du pouvoir, à moins que les ténèbres qui rôdent autour de Solstheim n’annoncent l’arrivée de quelque chose de plus sombre encore.

ceci est un topic commun, ouvert à tous ceux qui souhaitent participer tant qu'il a été possible et logique pour votre personnage de faire la route entre son village et Solstheim.
pour l'instant, les choses se passent bien : profitez en pour rencontrer des personnages avec qui vous auriez du mal à créer des liens parce qu'ils viennent d'autres villages plutôt que de vous concentrer sur vos connaissances. Faites la fête, buvez, amusez-vous. Nous interviendrons bien assez tôt pour mettre un peu de piquant.
privilégiez les réponses courtes qui avancent vite, et faites bien attention à ce qui a été dit précédemment pour ne pas oublier de réagir ou ignorer un membre qui aurait tenté de nouer un contact avec votre personnage. Vous pouvez par exemple marquer à la fin de votre post les joueurs avec qui vous avez interagi.
si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à venir nous la poser ici.
copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t281-golden-queen-emma


Emma Lund
Dróttning - Reine de Solstheim.

behind the shield.
POSTS : 198
SEPTIMS : 670
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Loupiot
FACECLAIM : Charlize Theron / Poison Ivy

AGE : Quarante larmes aurifères devenues ambre dans les ressacs de la vie.
STATUT CIVIL : Epouse amarescente de Sa Majesté, veuve d'une passion putrescente.
METIER : Apsara couronnée, souveraine mordorée de Norvège.
LOCALISATION : Solstheim, enchâssée dans le trône et ses coercitions.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Dim 5 Mar - 22:13



dansleikur med inn daudr

les agapes de Sa Majesté



Agglomérat de bienheureux féaux. Les mandibules qui mastiquent, les gosiers qui se rincent, le contentement benêt d'une énième frairie toute puisée dans les coffres de la royauté. Les bonnes gens – et les moins bonnes – ont toutes pérégriné vers les landes australes de la Norvège, conviées, et bien trop profusément accueillies au goût de certaines. S'il en va de coutume et de logique d'offrir une réception de l'envergure des invités, tout cela, n'est qu'ostentation puérile. Une sempiternelle quête de reconnaissance, d'un amour de la plèbe que d'aucuns savent versatile. Et eux, qui se contentent d'être émotionnés par l'exhibition d'une opulence souffreteuse. Les sujets, qui entrent bon gré mal gré dans le jeu venimeux de leur souverain. Par l'obscure Hel, qui est donc le plus à déplorer ? C'est à se le demander.

Une trinité de quidams se désopile avec plus de tapage que les autres, essouchant la dame à ses pensées. Ses prunelles diaphanes les lorgnent, puis observe la populace rassemblée en liesse. L'humeur sémillante qui découle de la foule l'enrobe, et la sauve, un instant, du naufrage de sa contenance. Elle se remémore. Ce soir, ou quinze années de règne, pour Lui. Pour Elle aussi. Peut-être est-ce raison légitime à la fête, là où les précédentes n'avaient pour pardon que la lubie du roi. Le Mâle, elle le cherche d'un regard affilé, l'imagine à pocharder avec quelque homologue tout un fût d'hydromel. A moins que ce ne soit des obséquiosités, qu'il se soûle. Dans quel état lui reviendra t-il encore, une fois les panses pleines et les noctambules épuisés. L'idée mousse, mais à tôt fait d'être inhumer dans les abysses d'une appréhension qu'elle farde d'une froide superbe. La reine est lasse. Lasse de se ronger les sangs et de ne rien en montrer. Lasse de craindre et de soupçonner que le drame est embusqué, là, prêt à morceler ce qu'ils ont mis une vie à ériger.
Les graciles phalanges se lèvent pour masser la tempe, un soupir. Puis l'abnégation. Quitte à ce que le fleuron de la nation soit aujourd'hui réuni, autant en profiter pour sonder. Pour se délasser également, peut-être.

Emma se lève, descend les marches de son trône et s'éloigne sans effroi des gardes chargés de la sûreté de la couronne. L'étoffe argentée qui drape ses cambrures se meut avec grâce à chacune de ses foulées, le port de tête altier, lui, n'est que plus sublimé par l'or des colliers qui ornent la gorge et le buste, et il y a la coiffe régalienne, touche de puissance au sommet d'un visage naturellement magnétisant. Effigie de beauté reconnue et louée, l'hôte se mêle aux convives, fissure le givre de sa fierté pour proposer de discrets sourires, d'aimables salutations aux individus croisant la teinte azurée de ses iris, consentant à qui le désirerait le droit d'entamer la conversation – ou de lui remettre un ixième cadeau depuis l'aube des festivités.

Spoiler:
 


Dernière édition par Emma Lund le Mar 7 Mar - 13:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Lun 6 Mar - 4:04

C
ette magnificence éployée a un goût d’hérésie. La nitescence ocreuse des ors dont est enduite la salle ferait pâlir d’envie les êtres célicoles nichés à Asgard, sans compter sur la qualité de l’ingesta offert à pignocher ou bâfrer. Toutes ces bobines saboulées par la jouissance des solennités, toutes ces pognes effrénées et toutes ces phonations exaltées rabiotent sur le portrait du Konungr des risettes massives. Il paonne, le suzerain, il rôdaille dans le fleuve des convives comme un squale en eau douce, fendant les silhouettes dont il envoûte la retraite. Sa force tranquille et auguste est celle d’un astre nodal, bien que l’épouse soit la plus flamboyante de leur dipôle régalien ; sa parure a séquestré tous les soleils du monde. Une œillade appuyée lui a été glissée plus tôt, dans leurs appartements, une fois l’attifement achevé par la pléiade d’esclaves. Pas un mot ne s’est toutefois esbigné du labre, laissant à la mâchoire hispide le soin de paumer un rictus hermétique. Évidemment, qu’il l’a trouvée belle. À s’en damner. Une vénusté faite pour subroger Freyja sur cette terre d’Hommes. Mais, comme de coutume, les louanges à son égard sont restées coites dans le gosier masculin, préférant à leur galante mélopée un silence de butor – pas même rompu une fois leur place conquise sur les trônes respectifs.

Le sien, de trône, est abandonné depuis plusieurs minutes. L’idonéité de la réception ne vissera pas son séant sur chaise, pas plus que l’humeur revêche de la reine ne savatera sa griserie. Cette célébration est après tout sienne et, malgré les ombres chinoises peinturlurant ses pensées, l’heure est à la réjouissance. S’abreuvant autant qu’il ne discoure auprès d’amis et alliés, c’est à hauts coups de coude qu’il noie les sinistres tourments pareillement hélés par cette fête. Une voix de rogomme pétrit bientôt sa gueule, flanquée de gestes cavaliers que la désinvolture naturelle du souverain densifie. Des épaules sont flattées, des rires sont aboyés, ça gouaille et ça bavasse auprès de petits comités s’étant attroupés, mais surtout, ça étudie. Chaque contorsion faciale et chaque regard souffre en secret de l’attention critique que l’acier de ses orbes manie, un examen va-t-en-guerre plus que jamais employé maintenant que s’agitent sous son toit toutes les têtes de l’hydre.

post-scriptum :
 


Dernière édition par Markvart Lund le Mar 14 Mar - 18:23, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t151-guisela-blood-fire-prince


Guiséla Ødegard
skilgetinn - enfant légitime

behind the shield.
POSTS : 211
SEPTIMS : 916
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Rocket (jess)
FACECLAIM : Freya Mavor (ava) Dandi chérie | (signa) .bizzle

AGE : Dix-huit années dans les rues ornées de Solstheim.
STATUT CIVIL : La douceur pour bercer les mains d'un homme qu'elle n'a pas choisi. Mascarade royale dissimulant le coeur et le corps pris par le mauvais frère Odegard. Liée à Rurik, à jamais maudite d'avoir donné l'enfant à son cadet.
METIER : Fille de roi, princesse du solstice, femme bafouée par le sort des dieux.
LOCALISATION : Capitale ornée et foyer prisonnier, Solstheim mère vaillante et éclatante.

INVENTAIRE : joker n°1.



Blabla


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Lun 6 Mar - 9:29


 

dansleikur med inn daudr

— Everybody (event)
Déjà quinze ans qu'une petite fille était devenue princesse, droit au passage officiel de son père, nouveau roi héritant du fardeau de son paternel avant lui. Guiséla ne se souvenait même plus de cette époque si ce n'était finalement que les puériles enfantillages qu'elle partageait avec la mère, puis le père. C'était un âge d'or plus brillant mais versatile que ce pauvres trônes sur lesquels siégeaient les royales suprématies de Solstheim. Elle les avait tous observé, la cadette depuis les côtes, légèrement reculée, de sa reine. Elles étaient lasses la première dame et première fille des Lund. Qu'il semblait réjouie le juste et bienfaisant konungr de Norvège. Et quelle brillante chimère était encore organisée, pour un temps soit peu qu'elle ait une véritable raison de prendre forme par les fûts coulant à flot et les cuistances à ne plus savoir où casser la croûte. Comme aux coutumes tant racontées, c'était une réussite, glorieuses agapes extravagantes.

Tout était d'or et d'argent. La splendeur de la reine n'avait d'égale que sa majesté et personne, pas même sa fille qui pourtant lui associait les mêmes traits d'un âge moins expérimenté, ne pouvait songer plus belle prestance. Ce qu'elle pouvait en être jalouse la jeune princesse. Alors elle se consolait dans une robe d'un rare tissu bleuté agrémenté de perles dentelées mordorés. Pour la première fois depuis des lustres la cadette avait misé sur son anneau de tête coincé entre deux imposantes tresses qui partaient en arrière et rejoignaient sa cascade ondulée. Peut-être alors que cette fois on saurait de par son bijou au sommet qu'elle est bien progéniture de roi.

Guiséla Lund s'était mêlée à la foule, laissant à sa mère la possibilité de souffler de sa constante présence. Si le louveteau prenait plaisir à trouver refuge dans l'indépendance, il lui arrivait à contrario de ne plus quitter la louve. Elle ne demeurait pas bien loin, aimant attiré qu'elle était. La jeune fille prenait son mal en patience par des sourires, quelques rires discrets et surtout une bonne corne remplie de bière qui jamais ne se vidait. A croire que plus elle buvait, plus son breuvage grandissait, et elle n'était qu'à sa deuxième entre deux salutations et trois autres échanges de vues.

Spoiler:
 
 MAY


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Lun 6 Mar - 16:37

Ce n'était pas la première fois que Lukas se rendait à la capitale, mais pour l'occasion il se voyait revêtu de ses plus beaux habits. Si le cuir du voyage, quelque peu terni par le voyage était resté dans la chambre qu'il occupait avec d'autres membres de la Svart Brotherhood, Lukas s'était paré d'une belle tunique noire, brodée d'argent, au dos de laquelle trônait l'emblème familial. Une tête de loup. Déambulant en quête de Bjorn, qu'il avait vu un peu plus tôt courtiser une jolie demoiselle à la chevelure d'or, le jeune Rahksson aurait voulu qu'Inge l'accompagne, mais malheureusement le voyage depuis Skogkatt pour une femme enceinte ne se révélait pas des plus aisés.

Une corne emplie de vin à la main, Lukas déambulait donc entre les convives, échangeant sourires et quelques paroles avec les rares personnes qu'il connaissait. Principalement des gens de Skogkatt. Même ses parents s'étaient déplacés, avec comme cadeau pour le Roi le plus beau de leurs chiens-loups, une bête au poil aussi noir que la nuit, aussi obéissant que le plus docile des esclaves, mais tout autant féroce que Geri et Freki, les loups d'Odin. Un cadeau tout à fait honorable, surtout au vu de la réputation des chiens élevés par les Rahksson. Et Lukas, qu'amenait-il comme offrande ? Sa simple présence. En tant que simple frère de la Svart Brotherhood, il ne possédait rien de notable. Aucune terre, aucune possession digne d'intérêt. Mais il associerait volontiers son nom à celui de ses parents, après tout le jeune homme avait plus d'une fois participé au dressage de Fenkir, le fameux chien au sombre pelage et aux yeux aussi pâles que la lune.

Sirotant dans la corne décorée de graves, Lukas se retrouva tout à coup devant une magnifique jeune femme. Des cheveux d'or tressés autour d'un anneau de tête. Une sublime robe bleue taillée dans les tissus les plus précieux. Le viking n'était pas du genre à éprouver des sentiments pour une autre femme que l'élue de son coeur, mais il savait reconnaitre une jolie demoiselle. Et celle-ci comptait sans doute parmi les plus belles de la capitale, à n'en pas douter. Mieux, Lukas reconnaissait en elle les traits royaux d'Emma Lund, la Reine. Se penchant légèrement en avant, portant un point fermé à sa poitrine, en signe de reconnaissance, le jeune homme osa un sourire discret.

« Princesse Guiséla, c'est un honneur. » Jamais encore il n'avait eu la chance de se retrouver en compagnie d'un membre de la famille régnante, malgré les descriptions de son oncle, Tormund Rahksson. Guerrier de la Svart Brotherhood, il avait depuis des années maintenant intégré la garde royale. Peut-être même que Guiséla Lund le connaissait. « Lukas Rahksson, de la Svart Brotherhood. » Officiellement il n'avait pas encore achevé sa formation, qui se terminerait d'ici quelques mois seulement. Mais après quatre années, le jeune homme se considérait comme un membre à part entière de la confrérie. Qui d'ailleurs, avait compté parmi ses élèves le Roi Markvart Lung, Konungr de Norvège.

copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 802
SEPTIMS : 813
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Lun 6 Mar - 20:02

Pas moyen d’y couper : si elle voulait rester une conteuse digne de ce nom, elle se devait d’être présente à ces festivités. Elle avait profité de la convergence des habitants des grands villages de Norvège en Solstheim pour saluer Leif, son frère, sa femme Lissa, et sa sœur benjamine Arnisa, venus pour l’occasion. De la fratrie, ne manquait qu’Esben, resté auprès de sa femme enceinte jusqu’aux yeux et incapable de faire le voyage : il avait chargé Leif d’aller prêter serment deux fois de suite au Konungr, c’est-à-dire de le faire à sa place. Après tout, ils se ressemblaient encore comme deux gouttes d’eau, ou presque. Et c’est ce que Leif, en bon frère, avait fini par faire, en laissant un peu de temps passer entre les deux serments. Puis ils n’avaient pas non plus trop tardé, et Lissa, Arnisa et lui étaient partis se coucher, entraînant avec eux les quatre gamins qu’ils avaient amenés avec eux dans le voyage (trois pour Leif & Lissa, un pour Arnisa).

Verdandi était de nouveau seule et elle avait lutté contre la volonté de se planter dans un coin pour observer. Oh, elle aurait toujours pu plaider la position d’observatrice nécessaire pour conter, un jour lointain, cette soirée mémorable. Mais elle voulait un peu bouger, tant qu’il y avait encore du monde, pour dérober quelques bribes de discussions en passant, çà et là, et pêcher des renseignements qui devaient foisonner avec une telle occasion de se rencontrer.

Déambulant entre les danseurs et les hilares gueules d’ivrogne, la femme vêtue de rouge a laissé cape et chat dans un coin -le chat posé tel Cerbère sur les effets de sa maîtresse. Elle tourne sur elle-même, croyant reconnaître un visage du village qui l’a vue naître, mais s’égare, heurte quelqu’un dans son dos, quelqu’un en mouvement qu’elle n’avait pas vu venir non plus. L’agilité de la conteuse lui permet de se rétablir avant la chute, et elle se retourne pour présenter ses excuses à sa victime imprévue. « Les dieux m'en soient témoins, il n'y avait pas malice. Tout va bien ? »
copyright 2016.


Résumé:
 

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola


Dernière édition par Verdandi Manirodinn le Mer 15 Mar - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t217-enola-sivertsen


Enóla Sivertsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 453
SEPTIMS : 349
ARRIVAL : 25/02/2017
IDENTITY : Drathir
FACECLAIM : Olga Kurylenko (Fassylover ; smoke&mirror)

AGE : Trente-quatre ans
STATUT CIVIL : Divorcée
METIER : Chasseur
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1.
Un arc offert par sa famille auquel elle tient comme à la prunelle de ses yeux, un carquois plein de flèches. Un couteau de chasse à hauteur de la ceinture, un autre plus petit glissé dans la botte. Elle peut avoir également une besace lors de plus longs trajets contenant de l'eau, un peu de nourriture séchée, de la corde et une petite statuette de bois représentant une femme qui lui ressemble étrangement.
Elle a également quelques pièges en réserve qu'elle dépose à certains endroits stratégiques aux alentours d'Isenseg et elle va en vérifier les prises tous les jours.

Listen, listen. I would take a whisper if that's all you have to give, but it isn't. You could come and save me. Try to chase it crazy right out of my head.




(Asunn ♥)

Sign Isenseg (Winter Soldier)
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Lun 6 Mar - 22:45

Enóla avait demandé à pouvoir accompagner la délégation en provenance d’Isenseg et si ce fut avec plaisir qu’elle vit sa demande honorée, elle ne pouvait désormais s’empêcher de se demander ce qu’elle pouvait faire là. Certes elle était ravie de pouvoir revoir certains visages connus, profitant de ce grand rassemblement pour demander des nouvelles d’amis vivant dans des contrées trop éloignées de la sienne, pourtant le luxe qui émanait des lieux et de certaines figures emblématiques la mettait quelque peu mal à l’aise. Indéniablement, la chasseresse n’était pas habituée à tout cela d’autant plus qu’elle n’avait jamais pu participer à ce genre d’événements auparavant, trop occupée à se montrer individualiste et égoïste. Aujourd’hui était toutefois différent et après avoir jeté un coup d’œil à sa jarl dans la foule, sachant que cette dernière ne risquait sûrement rien, la brune avait fini par s’éloigner pour se mêler au monde comme elle pouvait. Elle avait en effet tout intérêt à profiter des circonstances pour nouer des liens et également pour se faire une idée du couple royal qu’elle n’avait à dire vrai jamais rencontré. Si elle avait ainsi eu pour intention première de rejoindre la princesse, dont elle avait capté la silhouette du coin de l’œil, Enóla se vit coupée dans son élan lorsqu’un jeune homme passa devant elle sans même la voir pour s’approcher de la jeune femme. Verre en main, un léger malaise la saisit l’espace de quelques secondes qu’elle met à profit en cherchant vainement une roue de secours pour ne pas paraître stupide, ainsi figée au beau milieu de la salle. L’habitante d’Isenseg trouva finalement une solution en la présence de ce qui semblait être un garde. Difficile pour elle de louper les regards sérieux et consciencieux qu’il posait sur la famille royale et, en cet instant précis, plus spécifiquement sur la princesse en question. S’autorisant un sourire elle n’attendit pas plus longtemps pour le rejoindre en quelques foulées, s’arrêtant à ses côtés et soufflant à son attention, une pointe d’ironie teintant sa voix : « Vous ne comptiez pas interrompre ces jeunes gens tout de même ? Secouant légèrement son verre pour en faire tourner le contenu, qu’elle fixait désormais brièvement, comme absorbée dans ses pensées, elle finit par le redresser légèrement en direction de son nouvel interlocuteur. Skol ! » Et sur ce simple mot, elle acheva d’en boire le contenu, parfaitement consciente du fait que l’homme à ses côtés, une véritable armoire à glace soit dit en passant, ne risquait sûrement pas de toucher à une once d’alcool ce soir là.

copyright 2016.


C'est pour toi @Freymar Hrorek 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t326-i-m-the-one-at-the-sail-i


Karáh Sæther
VOLVÄ - tisseuse du destin.

behind the shield.
POSTS : 157
SEPTIMS : 527
ARRIVAL : 04/03/2017
IDENTITY : smoke&mirror
FACECLAIM : marie avgeropoulos › smoke&mirrors

AGE : Voilà près de vingt-sept années qu'elle frôle la vie et la mort, qu'elle laisse ses prunelles différentes observer le monde.
STATUT CIVIL : Créature infidèle aux coutumes, elle s'est vue mère avant d'être mariée, regrettable nuit sans lune. Son fils, Fënyr, n'est rien de moins que l'ombre de son père.
METIER : Elle est née pour écouter et servir les dieux, Völva roÿale de Solstheim.
LOCALISATION : Incapable de tenir en place, la créature va là où les dieux lui murmurent de se rendre. Les heures peuvent défiler autant que les jours avant qu'elle ne daigne réapparaitre.

INVENTAIRE : joker n°1 › une dague qu'elle garde toujours sur elle › son manteau noir aux pierres bleues signe qu'elle est une völva › quelques plantes et herbes ramassées au détour d'un chemin › un sac de runes ›

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mar 7 Mar - 10:06

Rares étaient les instants où la Völva n’arborait pas son maquillage sombre au contour de ses prunelles différentes. Le visage clair et neutre, elle apparaissait pour une jeune femme des plus banales, dans sa robe écrue aux brocards d’argent. Une soirée, encore, avait-elle pensée des jours plus tôt. Le Roi était bon vivant, et même les conseils de la Völva ne parvenaient à apaiser la fièvre de celui-là. Elle se contentait de lui porter les messages des dieux, de répondre à ses attentes, ainsi qu’à ceux de ses pairs. Il rendait son hommage aux divinités en banquets et sacrifices. En cette nuit, elle avait dédié la vie d’une chèvre au pelage immaculé en leur honneur, répandant le sang dans des coupes de bonne manufacture. Sa robe, par chance, avait été épargnée, pas une perle d’hémoglobine sur le tissu clair. Elle contrastait avec vivacité avec la chevelure corbeau qu’elle arborait sous une coiffure complexe, laissant de nombreuses mèches à l’air libre, quand d’autres étaient tressées de sorte à créer une sorte de couronne bien discrète en comparaison à celle de la reine. Souveraine qui semblait lasse, arborant néanmoins cette mine discrète et le port altier. Le pouvoir est un fardeau, la völva le sait tout autant que le couple royal. Sa charge est certes différente, mais n’en demeure pas moins aussi lourde.

Elle délaisse finalement sa propre place, veille de ses prunelles différentes la foule qui s’amasse. Elle n’a pas besoin de porter le regard sur le souverain légitime, d’autres le font à sa place, et là n’est pas son rôle. Toutefois, elle se tient éloignée des gardes de même. La dernière fois que son regard s’est penché sur l’un d’eux, le résultat lui fut lié à à vie. Sept années désormais, les yeux certainement clos et l’esprit au pays des rêves. Expérience unique. À peine marque t’elle quelques pas, qu’un poids la heurte  (@Verdandi Manirodinn). Un hoquet lui échappe, manque de souffle certainement, avant qu’elle ne porte le regard sur la femme vêtue de rouge et dont le visage ne lui est pas inconnu. Sa mère l’a connu avant elle de même, mais la vieille ancêtre repose dans la maison qui lui est attribuée, voguant entre hallucinations et sommeil. « Conteuse Verdandi. Il y avait longtemps que je ne vous avais vu. Tout va bien, ne vous en faites pas… Les dieux sont témoins, il n’y avait là aucune malice. » Murmure t’elle, le sourire au bord de la lippe.

copyright 2016.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t328-freymar-hrorek-he-who-can


Freymar Hrorek
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 263
SEPTIMS : 762
ARRIVAL : 04/03/2017
IDENTITY : Jostophe
MULTILINK : Sidroc Grimrsen
FACECLAIM : Tom Hopper (smoke&mirror et arté)

AGE : 32
STATUT CIVIL : Célibataire
METIER : Garde royal
LOCALISATION : Solstheim

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mar 7 Mar - 15:28

Freymar n'était pas vraiment le genre de garde qui arrive à se fondre dans le décor pour veiller discrètement sur la santé et la sécurité des souverains de Norvège. Haut et large, il représentait plus simplement une dissuasion visuelle à tenter quoi que ce soit contre leurs royales personnes ainsi que leur descendance qui profitaient donc de la fête en toute sécurité et tranquillité d'esprit. Il y veillait. Cette figure de la dissuasion était renforcée par l'expression qu'il arborait, comme quelqu'un à qui on aurait marché sur le pied, ou qui aurait avalé un fruit particulièrement acide.

En effet, veiller sur la survie de la famille royale, balayer la foule du regard à la recherche d'éventuelles menaces, simplement rester debout en silence alors que la bière coulait à flot et que la nourriture sentait meilleur que jamais, voilà qui ne faisait que lui rappeler à quel point lui-même manquait une occasion de boire et de s'amuser jusqu'à en rouler sous les tables sans se soucier de ce qui pourrait lui arriver ensuite. Il faut dire qu'elle était réussie, cette fête et qu'elle était bonne, cette bière. Comme tous les gardes qui avaient tiré la mauvaise paille ce soir, Freymar avait mangé avant tout le monde et goûté du bout des lèvres les breuvages qui leur seraient interdit tout au long de cette soirée. Il y avait de quoi être déçu de ne pas pouvoir participer aux festivités.

Attentif, son regard se posa sur une femme et un jeune homme qui se dirigeaient tous deux vers la princesse, apparemment sans intention belliqueuse. La femme se fit couper la route par le jeune homme, arrachant un petit ricanement au garde. La moindre petite déconvenue de la part des convives lui faisait plaisir. Il n'aimait pas que tout le monde s'amuse sauf lui. Cette femme du sentir son regard car elle se tourna alors vers lui, qui s'empressa de reporter son attention sur la princesse et l'importun, mais trop tard. Du coin de l’œil il la vit arriver vers lui et se résigna à la saluer.

-Oh non, il faut bien laisser à ceux qui en ont l'occasion le plaisir de faire connaissance avec son altesse la Princesse Guiséla, répondit-il simplement, un sourire narquois aux lèvres.

Sourire qui se figea quelque peut lorsqu'elle descendit son verre d'une traite. Le gueuse se fichait de lui, par Odin ! L'air bougon, il soupira et reporta son regard sur le roi, difficile à oublier à cause de la qualité sonore dont il faisait preuve, puis sur la reine, impossible à louper tant elle avait déployé d'efforts ce soir pour porter tout l'or de Norvège sur sa royale personne.

-Vous n'êtes pas d'ici, je me trompe ?

Il ne pouvait se targuer de connaître tous les habitants d'une ville aussi grande, mais il était au moins sûr de ne pas l'avoir déjà croisé au palais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mar 7 Mar - 17:56

Frida n'avait jamais quitté Skogkatt. Elle y est née et y a vécu toute sa vie. Aujourd'hui, la jeune femme voyageait pour la première fois vers d'autres contrées inconnues des environs de Skogkatt. Et ce n'était pas n'importe quelles autres contrées mais bien le village Solstheim, la ville qui accueille le konungr de Norvège. Makvart fêtait ses quinze années sur le trône et pour l'occasion tous les jarls du pays avaient été invités, ainsi que leur famille, d'où la présence de Frida. Ne tenant plus en place malgré les jours de voyage qu'elle avait dans les pattes, Frida avait hâte de voir de nouveaux visages et de nouvelles choses. Elle ne comptait pas rester avec sa famille ce soir, elle voulait partir à la rencontre des gens qui avaient fait le voyage jusqu'ici. Pour une fois, les habitants de Solstheim, de Skogen, d'Isenseg et Skogkatt étaient tous réunis au même endroit. Si la blonde n'était pas aussi surexcitée par la fête, elle serait restée sur ses gardes toute la nuit de peur qu'ait lieu une série d'assassinats. Mais ce soir Frida avait envie de s'amuser un peu et de laisser tomber tous les conseils de prudence qu'on lui avait donnés durant le voyage.

La jeune femme venait d'arriver sur une grande place ou se trouvait plusieurs tables faite d'un bois de bonne qualité, plusieurs personnes étaient déjà en train de profiter des festivités en buvant jusqu'à plus soif. Voilà comment on fait la fête ! Frida s'avança alors, s'assit sur l'un des bancs, attrapa une corne vide sur la table  et la leva bien haut. « C'est vide par ici ! Quelqu'un pour servir une demoiselle en détresse ? » lança-t-elle joyeusement à ses camarades de table. La soirée s'annonçait mouvementée et pleine d'ivresse.
copyright 2016.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Osten Fölksonn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 206
SEPTIMS : 540
ARRIVAL : 24/02/2017
IDENTITY : verveine.
FACECLAIM : maxirons + ISHTAR.

AGE : vingt-quatre ans.
STATUT CIVIL : seul, et c'est mieux comme ça.
METIER : bourreau, abatteur, bûcheur, béquillard, boucher, coupe-tête, exécuteur, sadique, tortionnaire, tranche-tête. Il fait le sale boulot, celui que tout le monde acclame lorsqu'il est face à la foule, mais que jamais l'on ne remercie.
LOCALISATION : dans les hauteurs de Solstheim.

INVENTAIRE : (joker n°1) Un poignard toujours bien aiguisé dans un fourreau accroché à sa ceinture, une besace dans lequel il range divers choses : un gourde d'eau, de quoi allumer un feu et des friandises pour son chiot. Pour le travail, il utilise très souvent la hache de son père qui commence à se faire vieille et pour chasser, il fabrique des pièges ou utilise une arbalète.

NOT A LOVER
A DISASTER
☾ Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse; ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins, qui d'une main distraite et légère caresse avant de s'endormir le contour de ses seins. Sur le dos satiné des molles avalanches, mourante, elle se livre aux longues pâmoisons. Et promène ses yeux sur les visions blanches qui montent dans l'azur comme des floraisons.
@charlesbaudelaire ✔

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mar 7 Mar - 21:02


Si j'aime la convivialité, celle ci me le rend très mal. Solstheim ne me connaît que comme le bourreau, trancheur de tête avide de souffrance et de sang. Et pourtant tous sont là à me regarder, avides de sensations lorsque d'un coup de hache la tête du malheureux roule et tombe jusqu’à leurs pieds. Il m'a donc fallu bien du courage pour arriver où je suis ce soir : courage que j'ai trouvé dans le fond d'une ou deux pintes d'hydromel. Loin d’être ivre mort, j'ai juste assez d'entrain pour affronter les remarques et les regards sans broncher.
Si je ne m'étais pas présenté, sa Majesté et la Princesse me l'auraient reproché ; et j'avoue vouloir y trouver également mon ami Soren et sa charmante épouse. Mais s'il y a bien une personne dont je redoute la présence ce soir, c'est la petite éleveuse de Skogen : comment réagira-t-elle quand ils lui diront que l'homme quelle à rencontré à les mains les plus sales de la capitale ?
N'attendant aucun signal, mon premier reflex en arrivant sur les lieux de la célébration est d'attraper une corne pleine de bière. Je me jette goulûment sur cette dernière, et en fait tomber un peu sur ma chemise. Une chevelure d’ébène au loin ne m'est pas inconnue, et c'est à sa voix que je la reconnais : Enolà, jetant un l'air un bref « Skol ! » avant de boire cul-sec sa liqueur. J'observe la jeune femme sans non plus aller vers elle, ne voulant pas l'interrompre dans ses festivités. Une autre, plus jeune, à quelques mètre de moi, interroge à qui le voudra : « C'est vide par ici ! Quelqu'un pour servir une demoiselle en détresse ? ». Je décide donc assez rapidement, peut-être même trop,  de porter mes « bijoux de famille », et d'aller aux devants de la jeune femme. J'attrape alors sa corne et verse la moitié de la mienne dans la sienne. Avant qu'elle ne trouve mon geste déplacé ; je précise : « Il y a une foule d'ivrognes devant le baril, je voulais vous épargner ça ! ». Et dire que je voulais être serviable, je ferrais certainement mieux de rester dans l'ombre ou même de rentrer chez moi. L’amabilité n'est pas dans ma nature.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t142-valar-morghulis


Aine Iversen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 239
SEPTIMS : 296
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : sayo
MULTILINK : ailill grímsson
FACECLAIM : sophie lowe (arté)

AGE : vingt trois ans
STATUT CIVIL : célibataire, elle n'a pas beaucoup le temps de se consacrer pour trouver l'amour
METIER : éleveur de chevaux, elle a repris l'élevage de son père, devenu incapable de le gérer
LOCALISATION : skogen

INVENTAIRE : joker n°1.

LOST ON YOU

it's not like you to say sorry, i was waiting on a different story. this time i'm mistaken for handing you. a heart worth breaking. and I've been wrong i've been down into the bottom of every bottle. these five words in my head, scream are we having fun yet?. nickelback
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mar 7 Mar - 22:11



dansleikur með inn dauðr

event




Aine n’en revenait pas. Elle était présente à une fête organisée par le roi et la reine. Elle qui n’était qu’une simple paysanne. Elle n’était personne et pourtant elle avait accès au meilleur hydromel et aux mets les plus raffinés. On aurait dit une enfant devant une montagne de présent. Ou plutôt à ce qu’elle était réellement, une fille de la campagne découvrant les joies de la grande ville. Un passage bref dans un autre monde. Finalement son séjour à Solstheim était couronné de réussite, après avoir vendu un poulain – pas des plus sains dans sa tête mais qu’importe – elle pouvait profiter d’une réception royale. En entrant dans cet endroit, en y voyant tout le luxe, Aine se mit à penser à sa petite sœur, restée à la maison pour s’occuper de leur père. Elle aussi aurait adoré cette soirée. La jeune fille essaya de se contenir et de ne pas paraître trop excitée par l’événement, bien qu’en elle, elle bouillonnait.

Le monde, la musique, la décoration, tout attirait son attention, un sourire omniprésent sur ses lèvres. Au loin la jeune femme aperçut d’abord le roi puis la reine, au loin. Les hôtes et les principaux intéressés par cette soirée, leur anniversaire de règne. Pas très intime comme réception mais à la hauteur de la démesure du roi, à ce qu’on disait. Aine ne s’intéressait pas tellement à la politique pour avoir une vraie opinion à ce sujet. Tout ce qu’elle voulait faire c’était profiter. Elle avait encore du mal à croire que Skogen et Solstheim faisaient partis du même pays. Tout était si différent… Elle ne s’y sentait à sa place et pourtant elle ne regrettait pas un instant d’être venue. Aine se mêla à la foule, attrapant une coupe d’hydromel. Cherchant un visage familier, ce qui semblait être peine perdue et pourtant… Qu’elle fut sa surprise quand elle reconnut quelqu’un et pas n’importe qui. Elle se faufila jusqu’à atteindre sa hauteur, un sourire franc sur les lèvres. Elle la prit dans ses bras « Cousine ! Je suis contente de te voir ! » Officiellement, c’était grande cousine mais passons. Elle était ravie et surprise de la voir à la réception. Aine n’avait pas remarqué qu’elle n’était pas seule « Excusez-moi je ne souhaitais pas vous déranger » Maintenant elle se sentait gênée.


@Verdandi Manirodinn
@Karáh Sæther
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t217-enola-sivertsen


Enóla Sivertsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 453
SEPTIMS : 349
ARRIVAL : 25/02/2017
IDENTITY : Drathir
FACECLAIM : Olga Kurylenko (Fassylover ; smoke&mirror)

AGE : Trente-quatre ans
STATUT CIVIL : Divorcée
METIER : Chasseur
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1.
Un arc offert par sa famille auquel elle tient comme à la prunelle de ses yeux, un carquois plein de flèches. Un couteau de chasse à hauteur de la ceinture, un autre plus petit glissé dans la botte. Elle peut avoir également une besace lors de plus longs trajets contenant de l'eau, un peu de nourriture séchée, de la corde et une petite statuette de bois représentant une femme qui lui ressemble étrangement.
Elle a également quelques pièges en réserve qu'elle dépose à certains endroits stratégiques aux alentours d'Isenseg et elle va en vérifier les prises tous les jours.

Listen, listen. I would take a whisper if that's all you have to give, but it isn't. You could come and save me. Try to chase it crazy right out of my head.




(Asunn ♥)

Sign Isenseg (Winter Soldier)
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mar 7 Mar - 23:19

Enóla, fidèle à elle même, ne parvenait pas à simplement se laisser porter par les festivités. Elle ne parvenait pas à se détendre et juste profiter de ce qu'on pouvait lui offrir, à savoir une soirée comme elle n'en vivrait jamais d'autres dans sa vie et un festin de roi qu'elle n'aurait plus jamais l'occasion de déguster -le gibier qu'elle chassait elle même en devenait presque fade, sans parler du poisson qu'elle n'a jamais la chance de manger et dont elle pouvait profiter pleinement ce soir là. Non, la chasseresse devait forcément analyser chaque comportement, pas tant par méfiance que pour savoir comment les gens fonctionnaient par ici. Le garde à ses côtés ne fit pas exception à la règle et ce fut dans un sourire amusé qu'elle le vit ainsi guetter la famille royale avec la vigilance d'un aigle. Elle avait beau lui parler, et il semblait visiblement capable d'entretenir cette conversation, cela ne changeait rien à la ferveur qu'il plaçait dans sa tache de surveillance. Certes il avait bien semblé déçu de ne pas pouvoir se servir en hydromel comme elle, ce qui ne faisait que rajouter à l'ironie qui agitait ses traits, mais encore une fois cela ne changeait rien à la donne. Aussi quand il se remit à observer le couple royal, la brune ne put s'empêcher de faire de même, jouant du bout des doigts avec sa chope désormais vide. Indéniablement la reine dégageait une prestance affolante et bien que la jalousie qu'avait pu éprouver à une époque Enóla pour les blondes s'était envolée, celle ci semblait revenir au galop face à la splendide chevelure qui appartenait la silhouette féminine. Finalement, l'on ne voyait qu'elle, et l'on pouvait presque en oublier la tenue pourtant sublime qu'elle arborait et avec laquelle la robe, bien plus sobre, de la brune ne rivalisait en rien. Le roi quant à lui... Semblait agir avec moins de retenue, ce qui ne retirait rien au respect que tout à chacun lui devait. La chasseresse fut toutefois sortie de ses pensées par les propos du garde à ses côtés. Cet éternel sourire aux lèvres, elle lui jeta un coup d'oeil et souffla, amusée : « Cela se voit-il à ce point ? Fixant de nouveau l'assemblée, levant légèrement son verre, bien que vide, en signe de salutation pour les quelques visages familiers qu'elle croisait désormais, elle finit par reprendre à l'attention de son interlocuteur : Je viens d'Isenseg. Pour être honnête c'est la première fois que je viens ici, si on omet un bref passage lorsque j'étais enfant. Gardant le silence un instant elle finit par retourner la question à sa façon : Vous en revanche je suppose que vous avez passé la majeure partie de votre vie ici non ? Pour occuper votre fonction actuelle. » Elle imaginait mal le premier venu avoir le privilège, et la responsabilité, de défendre la famille royale contre vents et marées.
copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mar 7 Mar - 23:26


Solstheim la magnifique. La généreuse. Drapée de ses opulentes richesses et brillant d’un éclat aussi vif que la flavescente crinière du couple royal. Les couleurs y sont mirifiques, la chaleur qui y règne est lénifiante – et pourtant, Folker Ødegard se sent comme un loup flairant un ramassis d’humains approcher. Les apparences sont trompeuses. Personne n’est dupe et pourtant, tout le monde est là. Le Jarl de Skogkatt supporte mal la foule, exceptée lorsqu’elle arpente les terres à ses flancs pour défaire l’ennemi mais les festivités ne pouvaient être dédaignées. Comme les alliances ne peuvent être dénouées.
Folker a beaucoup d’estime pour Markvart Lund, le Roi de Norvège – celui qu’il a rudoyé il y a fort longtemps dans l’espoir d’en tirer le meilleur de lui-même. Celui qui s’est révélé être plus admirable dans la pugnacité et la bravoure du combat qu’assis sur un trône à prendre des initiatives pour la régence de ce royaume. C’est avec une certaine tristesse que le vieux loup a dû constater que ce frère d’arme qu’il a lui-même formé s’est noyé petit à petit dans les remugles d’une existence fétide sous l’égide d’une royauté qui lui est plutôt malédiction. Il l’admire comme guerrier, guère comme monarque. C’est pour ça qu’il espère de cette visite à la capitale une entrevue avec son vieil ami pour comprendre ce que le temps a infligé à son âme combative.
Pour la famille Ødegard, les consignes sont simples en ce séjour à Solstheim. Ne pas se ridiculiser, profiter des beuveries sans ternir le nom de la famille – et surtout, ne pas se laisser happer par les règlements de compte. Folker ne peut gère surveiller sa progéniture pour s’assurer de leur bonne conduite. C’est donc sur la confiance qu’il espère miser pour soulager ses appréhensions.
Sur les tables, les victuailles s’amassent en quantité et l’hydromel coule à flots dans les cornes auxquelles s’abreuvent les lèvres des hommes gouailleurs. L’ébriété se lit déjà sur les faciès rougis d’allégresse et les timbres déraillent dans des rires tonitruants. Le vieux Jarl darde son œil sur les convives et repère les quelques minois familiers que sa mémoire accepte de lui restituer. Le monarque est déjà aux prises avec quelques braves guerriers, ce qui arrache une risette canaille au vieux Jarl qui préfère passer son chemin plutôt que de s’enliser dans des convenances sociales qui ôteraient tout plaisir à leurs retrouvailles. La carrure se fraie un chemin entre ses pairs – le brave opine du chef et serre quelques paluches avant de se retrouver nez à nez avec la Reine en personne, les traits figés d’une beauté coruscante et d’une froideur sépulcrale. Folker l’observe un instant d’un calme implacable avant d’esquisser une révérence courtoise, poing serré contre le poitrail. « Ma Reine. Cela fait bien longtemps. » Lui, le borgne. Le balafré. Face à l’effigie de marbre ciselée avec perfection de la madone au regard de givre. Elle ne manque pas de superbe, comme toujours – mais le vieux Jarl de Skogkatt sait ô combien sa splendeur n’a d’égales que les fissures insidieuses qui ébranlent les fondements de sa personne. Ils gesticulent tous entre les griffes des turpitudes d’un amour qui se meut, se tarit et sa ravive au gré du temps. Bataille terrifiante, dont personne ne connaît vraiment l’issue. « Les festivités sont-elles à votre goût ? » La questionne-t-il avant d’aviser les mains vides de la belle. Il se penche vers la table, s’empare de deux godets vides qu’il remplit d’hydromel avant d’en tendre un à la régente en toute simplicité. « A défaut de pouvoir trinquer avec votre époux pour le moment, permettez moi de le faire avec vous. » Demi-sourire placardé sur la mâchoire couverte d’une courte barbe grisonnante. « Skol. » Articule-t-il avant de porter le nectar à ses lèvres.

@Emma Lund
       


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 802
SEPTIMS : 813
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mer 8 Mar - 0:07

Un instant la conteuse reste en suspens. Cette tête lui dit quelque chose, mais ce n’est que quand la voix s’élève en réponse qu’elle arrive à remettre un nom là-dessus. C’est qu’elle a un peu bu et que les connexions sont moins rapides -et il y a l’âge qui commence à jouer aussi, un peu, bien qu’elle soit loin d’être sénile. La fille de l’ancienne Völva de Skogen, si elle ne se méprend pas. « Karáh… Völva Karáh, n’est-ce pas ? », salue-t-elle en retour en hochant la tête en signe de respect. Le sourire qu’elle affiche n’est pas feint : la mère de cette jeune femme lui a été d’un grand secours il y a de cela plus de vingt ans, et elle se réjouit de voir que la fille a réussi même mieux que sa mère. Ainsi donc ce doit être elle, qui officie au palais. Elle n’avait jamais réussi à en connaître le nom -et n’avait plus eu besoin d’en consulter une. « Vous me raillez, on dirait. »

L’accusation ne va pourtant pas plus loin, car déjà une silhouette s’approche d’elle et Verdandi a un instant pour en distinguer les traits avant que des bras ne l’entourent avec familiarité et affection. « Aine ! » La jeune femme, fille d’une cousine de Verdandi, a la fraîcheur d’une nouvelle venue à la capitale. L’étreinte est rendue, une caresse sur les cheveux de la demoiselle, que la conteuse s’empresse ensuite de rassurer : « Hé là ! Tu ne déranges pas, voyons. Völva Karáh, je vous présente une de mes jeunes cousines : Aine Iversen. Aine, la Völva est la fille de l’ancienne Völva de Skogen, je ne sais pas si tu la connais. »

La conteuse voudrait s’enquérir du voyage de la venue de Skogen, mais l’espionne repère une chevelure cuprifère dans son champ de vision et, faisant le point un peu plus loin derrière sa nièce (plus ou moins), elle repère une femme qu’elle a vu grandir au rythme de ses récits ( @Moira Lund). Un sourire, tandis qu’elle capte le regard de la combattante et la salue d’un signe de tête… et le sourire s’efface aussitôt qu’elle repère celui qui a l’air de filer le train à la Skjaldmö pendant un temps, puis bifurque et s’avance vers leur petit trio (@Garth Sturtsen). Elle se doutait bien qu’il serait là : ils en ont parlé le matin même avant de se séparer pour la journée, alors que le jour se levait et perçait à travers la fenêtre de la chambre d’auberge qu’ils partageaient. Et il est lavé, aussi. « Permettez-moi de vous présenter mon compagnon de route depuis le Ginnungagap, au moins : Garth, tu te souviens peut-être d’Aine… et voici la Völva Karáh. »
Quelque part au fond des prunelles de la Rouge, il y a la supplication de ne rien dire de trop con dès le départ. Et de ne pas les draguer outrancièrement aussi, mais ça… ça serait comme lui demander d’être juste au chant.
copyright 2016.


Résumé:
 

@Karáh Sæther
@Aine Iversen
@Garth Sturtsen
@Moira Lund

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola


Dernière édition par Verdandi Manirodinn le Mer 15 Mar - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 223
SEPTIMS : 708
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mer 8 Mar - 18:26

DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR
Deep in the ocean, dead and cast away where innocence is burned in flames. A million mile from home, I'm walking ahead. I'm frozen to the bones, I am...A soldier on my own, I don't know the way I'm riding up the heights of shame. I'm waiting for the call, the hand on the chest. I'm ready for the fight and fate

Malgré les directives de son père, pour lui, banquet royal ou nuit d’ivresse dans une taverne c’était exactement la même chose : de la bouffe, des bavardages, des femmes et surtout de l’alcool. La seule différence visible selon lui, c’était le décor et la manière dont les gens étaient apprêtés mais une fois passé un certain nombre de verres plus personne n’était réellement en mesure de décrire ce genre d’événement comme officiel ou juste une soirée sympathique. Ívar aimait cependant observer le contraste de l’apparence de ses camarades entre ce soir là et dans leur quotidien quand ils avaient les mains salies par le travail et les cheveux imbibés de sueur après les entrainements. Pour certains c’était même carrément ridicule; il n’avait pas manqué d’en charrier quelques uns à ce propos et d’autant plus de les entendre geindre quand par malheur la graisse de la viande venait tâcher le tissu. C’était grotesque, mais des plus divertissants. Et pourtant, lui aussi avait dû faire un effort et en tant que fils du Jarl de Skogkatt c’était tout à fait normal de se revêtir de sa plus belle tunique, de  fourrures sur les épaules et de cuir neuf pour ses bottes.

Quoi qu’il en soit il n’était pas ici pour se pavaner mais bien profiter de l’alcool et de la nourriture à profusion. Il avait vu des visages, il avait longuement balayé l’immense salle du regard avec des pensées plus ou moins mal placées d’un souvenir non assumé ayant eu lieu tout près d’ici et à la recherche d’une personne en particulier. L’alcool avait déjà salement entamé ses sens, lui qui était pourtant solide à la boisson s’était déjà bien laissé emporter par l’ambiance festive. Le viking avait alors finalement entrevu Guiséla à sa place habituelle, magnifique, d’une beauté sans pareille et visiblement en fort bonne compagnie. Ívar haussa les sourcils, plongeant son nez dans sa corne en s’abreuvant allègrement de cervoise pour finalement détourner son attention de cette femme qu’il n’aurait jamais dû croiser. Si elle était accompagnée, c’était tant mieux car cela lui éviterait tout caprice de vouloir aller la voir malgré ce qu’ils s’étaient déjà dit; à croire qu'elle l'avait ensorcelé. De plus avec son père qui faisait la causette à la Reine, il voulait éviter de véhiculer de mauvaises idées.

Mais pour l’heure il y avait une jeune femme – encore, oui - qui attirait d’autant plus son attention : sa jumelle (@Frida Ødegard), il y veillait comme un dragon couvant son or et il avait eu le malheur de la perdre de vue en l’espace de quelques secondes. Elle était assez âgée pour décider de ce qu’elle voulait seule, mais Ívar avait un désir protecteur de contrôler toute personne entrant dans son espace vital et a priori surtout les hommes puisque sa soeur n'était pas encore mariée. Le guerrier se leva, profitant de son mètre quatre-vingt-dix pour surplomber les têtes et la chercher du regard. Il ne voulait pas la mettre mal à l’aise, alors il fit le choix de la surveiller à distance, venant prendre place sur un banc tout à fait au hasard afin d’avoir un meilleur champ de vision tout en restant dissimulé quand il l'eut enfin retrouvée.

« Excusez-moi. » Fit-il à la personne à ses côtés qu’il avait fait sursauter par sa soudaine présence.

Visiblement c’était là l’assiette d’une autre personne qu’il avait sous le nez mais afin de rester à couvert il fit mine de manger, attrapant une miche de pain pour l’émietter grossièrement, le regard rivé sur sa frangine et sur toute personne osant trop l’approcher.



crackle bones



Spoiler:
 


Dernière édition par Ívar Ødegard le Mer 8 Mar - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t281-golden-queen-emma


Emma Lund
Dróttning - Reine de Solstheim.

behind the shield.
POSTS : 198
SEPTIMS : 670
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Loupiot
FACECLAIM : Charlize Theron / Poison Ivy

AGE : Quarante larmes aurifères devenues ambre dans les ressacs de la vie.
STATUT CIVIL : Epouse amarescente de Sa Majesté, veuve d'une passion putrescente.
METIER : Apsara couronnée, souveraine mordorée de Norvège.
LOCALISATION : Solstheim, enchâssée dans le trône et ses coercitions.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mer 8 Mar - 18:29



dansleikur med inn daudr

les agapes de Sa Majesté



Le regard rutile, se pare d'une moire obsédante pour les quidams se trouvant harponnés par les gemmes oculaires. Les râbles se courbent, les caboches ploient, et l'hôte de ces mirifiques bois de se pavaner parmi la faune allègre. Les prunelles mirent soudain par-dessus son épaule, saisissent une teinte cobalt aux mouchetures aurifères, et le minois poupin d'une damoiselle dont la vénusté juvénile à de qui s'inspirer. Guiséla a la beauté en fleuraison, au miel de son crin et à l'albâtre de sa carnation, elle présente les attributs inhérents aux Myhre – ce dont sa génitrice n'est point peu fière. La vision de sa fille galamment abordée lui arrache un rictus contenté et bienveillant, les armes de la politique s'affilent à chaque occasion, aux abords de chaque individu. Consciemment ou non, la pouponne du Konungr est pièce maîtresse sur l'échiquier.
Divers faciès lui apparaissent, auxquels s'adjoignent des identités, ainsi que les réminiscences et les affects liés à celles-là. Une völva, une conteuse, un bourreau, dans le lot, des protagonistes qu'elle s'en irait saluer si l'opportunité se présente dans la nuitée.

Puis, la rencontre. Les foulées s'arrêtent, et la Drottning ne peut réprimer l'éclat d'une agréable surprise – ou tout du moins, d'une satisfaction manifeste quant aux chemins qui s'emmêlent. Devant elle, le héraut des steppes occidentales de la nation, un bretteur émérite père de guerriers l'étant devenus tout autant, plus encore au fait que le roi est l'un d'entre eux. Sapience et barbarie que burinent un Folker qui ensemence le respect de la souveraine, plus encore pour l'acabit de l'homme que pour sa féodalité notoire. La sylphide l'accueille d'une légère courbette, faisant reluire la luminescence des torches alentours sur sa coiffe régalienne. « Jarl, cela faisait trop longtemps. » La balafre narre d'elle-même les vicissitudes d'une vie par l'estoc et la taille, un trophée sur gueule, qui n'a jamais guère inspiré une once d'aversion chez l'apsara qui préfère la contempler comme un noble vestige. Deux bêtes qui se savent écorchées. Deux créatures qui se vautrent dans le décorum tant que cela est encore possible. « Les festivités se doivent de seoir au vôtre. » De goût, qu'elle répond avec une spontanéité ne laissant aucune place à sa propre appréciation de la soirée. Elle s'empare ensuite du verre suggéré, qu'elle lève en direction de son interlocuteur. « Skol. » Les lippes se trempent dans le nectar, et sur les papilles ne roule qu'une infime gorgée.

La circonspection s'esquisse dans les moindres mouvances de la reine, et savourer la boisson en moindre quantité en fait partie intégrante. « Vous aurez bien l'occasion de trinquer avec Sa Majesté, je doute qu'il trouve sommeil avant d'avoir levé la chope avec chacun des invités ici présents. Il a autant d'endurance à la pochardise que sur un champ de bataille, je vous laisse imaginer. » Un rire, succinct, que l'amertume scalpe secrètement. « Mais relatez-moi plutôt, mon cher, les nouvelles que votre venue nous porte de Skogkatt. » L'index se pose sur le menton en reflet d'une réflexion, les paupières se plissent, elles, pour faire montre d'un intérêt réel. « L'un de mes neveux a récemment rejoint votre Svart Brotherhood, Olrik Myhre. J'ai personnellement recommandé à ma sœur de vous l'envoyer, je sais que vous en ferez un combattant digne de ce nom, pour peu qu'il mette de côté ses quelques... fantaisies adolescentes. »


@Folker Ødegard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t328-freymar-hrorek-he-who-can


Freymar Hrorek
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 263
SEPTIMS : 762
ARRIVAL : 04/03/2017
IDENTITY : Jostophe
MULTILINK : Sidroc Grimrsen
FACECLAIM : Tom Hopper (smoke&mirror et arté)

AGE : 32
STATUT CIVIL : Célibataire
METIER : Garde royal
LOCALISATION : Solstheim

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Mer 8 Mar - 22:57

Freymar laissa son regard voguer en direction du roi, envieux de la liberté qu'il prenait à participer aux festivités corps et âme. Les Dieux semblaient avoir la famille royale en faveur pour ce soir, tous resplendissaient à leur propre façon, tous attiraient les regards de la populace comme de l'élite de la Norvège. Ici la reine s'était trouvé un interlocuteur à sa hauteur en la personne du Jarl de Skogkatt. Là, la princesse profitait de la conversation d'un jeune guerrier, peut-être un futur garde royal ? Qui pouvait savoir ? Enfin le roi prenait son bain de foule, en sécurité malgré son exposition apparente. Freymar y veillait, ainsi que les autres malchanceux qui avaient tiré la mauvaise paille.

-Disons plutôt que j'oublie rarement un visage et que le votre ne m'est pas familier, répondit-il en haussant la voix pour couvrir les rugissement de rire de quelques fêtards non loin d'eux.

Lorsque l'importance de son poste fut mentionné, même si ça n'était pas exactement en ces termes, un changement visible s'opéra sur Freymar. Le garde oublia toute apparence de bouderie et se redressa légèrement, bombant le torse, carrant ses larges épaules et posant sa main gauche sur le pommeau de son épée glissée à la taille. Il accorda même un sourire à la femme qui lui tenait compagnie.

-Non, je suis originaire de Skogkatt ! J'ai gagné cette place grâce à mon seul mérite, déclara-t-il crânement. Désormais de meilleur humeur, il se sentit de pousser la conversation plus en avant. Alors dîtes moi, comment est cette fête du point de vue des invités ?

Sans doute bien meilleure que depuis sa propre place, où il ne s'amusait guère à regarder les autres prendre du bon temps. Il en était presque venu à souhaiter qu'il se produise un peu d'action, jeter quelques troubles-fête dehors par exemple, rien de trop gros pour ne pas gâcher les festivités, mais juste assez pour pouvoir se défouler un peu de toute cette frustration accumulée, bien qu'elle soit pour le moment au second plan, dissimulée derrière la certitude qu'il n'était dans cette situation que parce qu'il faisait partie des meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t357-northern-lights-garth


Garth Sturtsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 158
SEPTIMS : 430
ARRIVAL : 07/03/2017
IDENTITY : Fred, deadpool.
FACECLAIM : Tom Riley + coatlicue.
runner on the loose
AGE : Trente-sept ans.
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur mou.
METIER : Scalde moisi.
LOCALISATION : Sur les routes, aux côtés de Verdandi.

INVENTAIRE : joker n°1 • une lyre et une flûte en corne, dont il joue encore plus mal que tout ce que vous pouvez imaginer • deux dagues, une dans sa botte et l'autre à son côté gauche • vêtements, cordes et collets, champignons séchés, peigne en os, une gourde de vin et d'eau mêlés : nécessaire du petit voyageur exemplaire • une amulette de fer rouillé, gravée d'une rune (perth) et d'un croissant de lune




And when they've given you their all
Some stagger and fall
After all it's not easy
Banging your heart against some mad buggers wall


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Jeu 9 Mar - 5:55

L’occasion ne pouvait pas être manquée, non, et comme promis, comme assuré à Verdandi, Garth est présent aux festivités, afin d’offrir son allégeance (discutable) au roi et à sa reine. Lyre dans son dos, flûte dans la poche, prêt à pousser la chansonnette si quiconque fait l’erreur de lui demander – il a préparé de très beaux poèmes afin de vanter la beauté de la reine Emma à sa juste mesure (vous ne devinerez jamais avec quoi il a fait rimer « blonde »), il déambule à travers la foule, verre d’hydromel dans sa main valide. Ses oreilles ne manquent pas d’attraper quelques bribes de conversation, à rapporter à sa compagne de route, ses yeux de s’attarder à quelques rixes innocentes et rapidement maîtrisés par ceux qui assurent la sécurité des lieux, jusqu’à repérer la chevelure flamboyante de Verdandi.
Verdandi, fort bien accompagnée, de ce qu’il constate d’un œil intéressé. De sa… nièce (?) et d’une inconnue dont il ne voit que le dos, que la chevelure trancher contre l’écru de sa robe, contre l’argent qui reflète le feu.

Son pas se presse jusqu’au trio de femmes, sa curiosité définitivement piquée. Il ne lui faut certainement pas plus que quelques boucles sombres, certainement, pour l’attirer dans ses filets. Son bras libre se glisse sous celui de la conteuse, alors qu’elle le présente : « Permettez-moi de vous présenter mon compagnon de route depuis le Ginnungagap, au moins : Garth, tu te souviens peut-être d’Aine… Comment oublier une telle beauté, qu’il souffle, charmeur, à l’attention de la cousine (?) de son amie, avant que son regard filou se porte sur la gracieuse demoiselle inconnue qui les accompagne. … et voici la Völva Karáh. »
Oh.
Il reste un instant immobile, muet, devant ce regard perçant, vairon, ses deux couleurs s’enfonçant dans son âme, regard des dieux eux-mêmes sur l’impudent mortel qu’il est. Un instant frappé, oui, avant de s’incliner avec respect devant la Völva. « Tu m’avais caché connaître une créature si gracieuse, Verdandi, qu’il fait mine de la réprimander, sans pourtant quitter la brune du regard. Si j’avais su que nous serions en si agréable compagnie ce soir, j’aurais rédigé quelques chants à votre intention, Völva Karáh – sans t’oublier, Aine. Je suis certain que je peux retravailler un de ceux destinés à la reine afin qu’il te ravisse. » Franchement, changer « blonde » pour « châtaine enfin je crois », ce n’est pas très difficile ; et ça rime tout autant avec ce qu’il avait prévu, alors c’est gagnant. L’enjoué scalde ne manque certainement pas de ressources.

Spoiler:
 


Dernière édition par Garth Sturtsen le Mer 15 Mar - 15:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t326-i-m-the-one-at-the-sail-i


Karáh Sæther
VOLVÄ - tisseuse du destin.

behind the shield.
POSTS : 157
SEPTIMS : 527
ARRIVAL : 04/03/2017
IDENTITY : smoke&mirror
FACECLAIM : marie avgeropoulos › smoke&mirrors

AGE : Voilà près de vingt-sept années qu'elle frôle la vie et la mort, qu'elle laisse ses prunelles différentes observer le monde.
STATUT CIVIL : Créature infidèle aux coutumes, elle s'est vue mère avant d'être mariée, regrettable nuit sans lune. Son fils, Fënyr, n'est rien de moins que l'ombre de son père.
METIER : Elle est née pour écouter et servir les dieux, Völva roÿale de Solstheim.
LOCALISATION : Incapable de tenir en place, la créature va là où les dieux lui murmurent de se rendre. Les heures peuvent défiler autant que les jours avant qu'elle ne daigne réapparaitre.

INVENTAIRE : joker n°1 › une dague qu'elle garde toujours sur elle › son manteau noir aux pierres bleues signe qu'elle est une völva › quelques plantes et herbes ramassées au détour d'un chemin › un sac de runes ›

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Jeu 9 Mar - 21:02

Démasquée, la jeune Völva laisse ses lèvres esquisser un sourire sincère, découvrant ses perles nacrées sous le rouge sang de ses lèvres. Ils ne sont pourtant pas rares ceux qui l’ont connu lorsqu’elle vivait encore à Skogen, sept années auparavant. Elle y avait grandi, après tout. Elle ne doutait pas un instant que ceux qui l’avaient connu viendraient tôt ou tard la saluer, ou même lui demander si elle souhaitait revenir dans le village natal. Alors elle esquisse un signe de tête en réponse à la conteuse à la chevelure carmin. Elle a toujours aimé les histoires de l’itinérante, se régalant d’une imagination agrémentée par les accents chantant de la conteuse. Et finalement, laisse un léger rire s’échapper de sa bouche, clair et sincère. « Oserai-je seulement ? » interroge t’elle entre deux souffles. La réponse est bien naturellement positive. Ceux qui ont connu la docile l’ont aussi vu espiègle et douce moqueuse.

De nouvelles excuses. Il semble que le peuple ait envie de se faire pardonner en cette nuit de festivité, et bientôt, Karáh esquisse un signe de dénégation envers la nouvelle arrivante. « Inutile de vous excuser pour si peu. Cette soirée est certes hommage au règne du roi, mais aussi la plus belle des excuses pour se retrouver les uns les autres. » Et naturellement, elle attrape une choppe passant sur le plateau d’une servante, avant de la tendre à cette cousine qu’on lui présente. « Tenez. Je crois savoir que le Roi a fait décanter certains de ses meilleurs fûts. » Et elle ? Boire n’a jamais été dans ses prérogatives. Pas plus d’ailleurs qu’elle ne boit, ne mange. Peut-être le fera t’elle lorsqu’elle sera à l’abri des hommes et femmes, lorsqu’elle sera seule. Avant tout cela, elle aimerait certainement avoir des nouvelles de Skogen. Qu’est-il arrivé à son village ? Elle n’ose interroger les dieux, craint qu’on ne l’affuble du sobriquet d’espionne par cette occasion. Quelque chose de mauvais dit-on, c’est tout ce que l’on entend.

Puis un dernier protagoniste approche, qu’on lui présente comme compagnon de route. Le nom lui est inconnu, et pourtant, il émane quelque chose, comme une rumeur qu’elle aurait pu entendre au détour de quelques conversations. En d’autre temps, d’autres moments, peut-être aurait-elle esquissé une légère rougeur sur ses pommettes, mais pas cette fois, n’esquissant qu’un simple signe de tête. « J’en aurai été ravie Garth. Mais sans doute serait-il plus judicieux de chanter pour les dieux, sans doute serait-ce une bonne offrande à leurs yeux. »

copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t125-arne-ooo-warriors-don-t-s


Arne Haraldson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 271
SEPTIMS : 877
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : byzantium (ana)
FACECLAIM : taghd murphy © ex machina (avatar)

AGE : trente-sept ans.
STATUT CIVIL : le mariage a été un essai bref et fugace, l'insupportable adultère l'ayant conduit au veuvage plus tôt qu'il ne l'aurait pensé.
METIER : guerrier de la svart brotherhood, il a été garde royal avant d'être renvoyé pour insubordination.
LOCALISATION : skogkatt

INVENTAIRE : l'épée familiale ayant appartenu à son père avant lui. elle vient de Forgeciel à Skogen et se trouve fabriqué dans un alliage à la fois souple et solide digne des plus grands guerriers ••• un bouclier en bois recouvert de cuir peint aux couleurs du clan auquel il appartient ••• une statuette en bois féminine : Freyja ••• joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Sam 11 Mar - 11:52



S
olstheim la lumineuse, la splendide, la dévorante. Siège du dernier Konungr Lund depuis maintenant quinze années pavées de luxes, de festivités et de l’argent de la communauté. Las, le peuple l’aime, l’acclame, s’épanouissant sur les richesses gâchées par le suzerain prodigue, prêt à tout pour renforcer une popularité qui n’obtiendra jamais l’éclat du règne de son prédécesseur.  Du moins, c’est ce que ce plait à penser Arne. Pensif, il contemple le fond de sa choppe,  ignorant la joie pleine d'ivresse des autres guerriers installés tout autour de la tablée - plus empressés à la fête que le borgne, visiblement amer, et cela malgré l'ardeur manifeste de ses propres compagnons.

Ce sont des siècles qui semblent le séparer de sa prime jeunesse, de cette fougue adolescente qui lui a valu de quitter le service du roi pour sa campagne ancestral. Des siècles qui ne lui ont pas fait oublier sa profonde rancœur envers tous ces membres de la svart, et l'ancien capitaine de la garde, qui lui ont valu sa mise à pied il y a de cela presque vingt ans. En effet, hors de question pour lui de remettre en cause la dureté et l’âpreté de ce caractère - plus prompt à la rébellion qu'à l'obéissance, pourtant qualité nécessaire pour faire une escorte régalienne acceptable. Agacé lui-même par sa chope dépouillée de toute boisson, il attrape fermement le premier bras fin passant au plus près de lui, la voix rude du soldat claquant sèchement dans l'air « Donnes moi donc à boire ! ». La demoiselle esquisse alors un mouvement de recul pour échapper à la prise du borgne - mi-terrifiée, mi-contrariée de s'être fait surprendre de la sorte, mais sert déjà le guerrier assoiffé, imbibé d’alcool, attisant la colère sèche bataillant alors au creux de son ventre. Il ne lui faut encore que quelques gorgées pour se redresser – grimpant avec aisance sur le tabouret de bois lui servant de chaise – levant vers les cieux sa pinte en corne pour clamer, non sans une once de mépris : « A notre roi ! Puisses-t-il donc encore régner aussi paisiblement que lors de ces quinze années précédentes ! » Il accroche le regard du suzerain, esquissant un sourire goguenard avant de se tourner vers la souveraine, royale – comme toujours, inclinant la tête à son encontre avant de trinquer avec tous les hommes et femmes à ses côtés.

Spoiler:
 

@markvart lund
@emma lund
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Sam 11 Mar - 18:39

Princières mandibules sanglées sous un rictus hostile, le Commandant n'a point moufté le moindre phonème, depuis son apparition jusqu'au bas des trônes vacants, où sa roide silhouette s'est figée. Si, entre orbites, les astres oculaires ne valdinguaient pas avec telle fougue à l'assaut des mufles conviés, on la croirait sans mal d'airain forgée puisque, de fait, c'est à peine si la caboche rétorque aux salutations distantes que d'aucuns lui décochent, feignant chaque fois, sans grande subtilité, d'être aguichée par quelqu'autre considération prioritaire, se mussant derrière ses vigilantes responsabilités. Rares sont ainsi ceux que la flambée des œillades ne se contente pas de licher, et les œillades qui parfois traînassent ne s'éternisent guère plus longtemps que nécessaire. Pour autant, l'humeur n'est guère maussade, bien au contraire, et si le minois n'en témoigne pas, le cœur est bel et bien à la liesse ; son attitude de cerbère à la chaîne n'étant surtout qu'un prétexte à son retranchement volontaire, loin des mondanités et mascarades exécrées, jeux dont elle ignore et méprise les lois. Les vadrouilles souveraines, qu'elle couve de ses plus ardents égards, lui extorquent ainsi quelques moues régalées, quoi que contenues. Pour sûr qu'elle apprécierait croiser les godets avec son frère, et riboter non pas au nom des quinze années écoulées, ni aux quinze suivantes, mais à leur seule santé. Pour sûr qu'il y a, disséminées en telle populace, quelques âmes dignes de ses sincères cordialités, en présence desquelles, à l'ivresse, elle voudrait sacrifier. Mais autour d'eux, elle les sent, les loups rôdent. Si la Skjaldmö ne redoute guère quelque sérieuse menace en cette nuit d'agapes, il n'en est pas moins désagréable d'avoir à frayer parmi tels larrons. D'autant qu'elle se connaît suffisamment pour craindre, en revanche, de sa propre part, quelques provocations qui, à l'heure des festivités, ne serait point de bon ton.

Du reste, c'est pour obvier à toute esclandre que la retraite est désertée, tandis qu'un couple de commères se piquant de la témérité d'accoster le fauve, fait irruption dans le champ de vision. Dételant sans la moindre courtoisie sous leurs tarins ahuris, le capitaine se coule alors dans la foule, comme on saute à la mer, et l'échine basse, progresse ainsi lorsqu'à ses tympans, tonitrue la bénédiction d'un maraud perché, aux intonations soiffardes. Le museau s'hausse alors, tandis que la foulée s'interrompt. Nul doute qu'elle connaît l'énergumène, mais incapable pourtant de calquer patronyme sur trogne, elle se contente ainsi de le reluquer tandis qu'alentour les chopes s'entrechoquent. Tombe alors l'attention sur la jeune femme qui, se frottant un poignet apparemment malmené, lance de mutiques accusations en direction du fêtard. « Hé toi ! », qu'elle rauque à l'intention du cyclope, incapable au fond de se la boucler bien longtemps, lorsqu'on lui en prodigue l'occasion, « Lorsqu'on ne tient pas la bière, on s'abstient ... »

@arne haraldson
copyright 2016.


Dernière édition par Moira Lund le Jeu 30 Mar - 4:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Kristjana Nyström
VOLVÄ - tisseuse du destin.

behind the shield.
POSTS : 72
SEPTIMS : 481
ARRIVAL : 04/03/2017
IDENTITY : maude ; appletini
FACECLAIM : alexandra dowling ; aslaug ; tonsofgif tumblr

AGE : tu as frôlé le sol enneigé d'Isenseg, pour la première fois, il y a de cela vingt-neuf longues années
METIER : völva et cela malgré les circonstances
LOCALISATION : isenseg, que tu n'as jamais vraiment quitté malgré quelques années à l'étranger

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Sam 11 Mar - 23:39

Ne voulant pas rater la fête en l'honneur du roi Markvart, tu avais choisi de te rendre à Solstheim en compagnie de tes frères. Parties quelques jours plus tôt pour être certains d'arrivée à temps sur les lieux de la fête, tu avais pris la peine de te promener à Solsthein que tu avais déjà visité par le passé. Tu n'y étais jamais resté plus que quelques jours, mais tu en connaissais les principaux endroits que tu avais pris plaisir à revisiter pendant ton cours séjour. Le jour de la fête n'avait pas tardé et tu avais pris la peine de te préparer pour cette grande soirée. Tu n'avais pas pour coutume de porter des habits raffinés et des coiffures hautement travaillées, tu étais d'un naturel beaucoup plus simple, plus modeste, mais tu avais pris la peine de travailler un peu ton allure pour cette grande soirée qui s’annonçait plutôt spectaculaire connaissant les goûts du souverain. Accompagné de ton aîné, tu étais arrivée à la fête enjouée, confiante de croiser quelques personnes de ta connaissance. Tu avais rapidement quitté les bras de ton grand frère, qui avait autre chose à faire, pour parcourir les lieux et tenter de trouver quelques visages familiers.

Tu n'étais pas très grande, et malheureusement, cela ne faisait que te nuire alors que tu parcourais la foule sans pouvoir y voir grand chose. Tu avais finalement choisi de prendre place à l'une des nombreuses tables pour profiter de la nourriture servie sur place, faute de pouvoir te repérer dans la foule et ne souhaitant pas remuer ciel et terre pour trouver de la compagnie. Tu avais pris place à une table déjà occupée par quelques inconnus que tu pris le temps d'observer un moment, ne les connaissant pas. Perdue dans tes pensées, tu ne sentis pas l'approche d'un jeune homme qui apparut soudainement sur le banc à tes côtés, ce qui ne manqua pas de te tirer de tes rêveries et de te faire sursauter. Ce dernier s'excusa, remarquant visiblement ton trouble et tu balayas ses excuses d'un signe de la main. Consciente qu'il n'avait rien à se reprocher. « Ne vous en faites aucunement, c'est moi qui rêvasse tout simplement. » Tu lui souris, son visage te rappelant vaguement quelque chose provenant de l'époque où tu vivais à Skogkatt. « Kristjana Nyström. » Tu te présentes, ne voulant pas rester sur cette drôle d'impression.

@Zoran Nyström
@ívar ødegard

copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Dim 12 Mar - 10:45

Tu fais partie de ceux ayant abandonné Isenseg à l’occasion des grandes festivités organisées à Solstheim. Quinze ans de règne plus ou moins paisibles, cela se fête, immanquablement. Tu ne t’es jamais beaucoup impliqué dans la vie politique, préférant rester en retrait. D’avis sur votre souverain, tu n’as jamais vraiment eu. Peut-être est-ce ce soir l’occasion d’enfin te tailler une opinion à son sujet, chassant les nombreux on-dit et autres rumeurs gravitant autour de l’être devenu quasi mythique.

Aux côtés de Thorgad, tu pénètres la salle où les festivités battent déjà leur plein. La fête est placée sous le signe de l’opulence ; à n’en pas douter, le couple royal a décidé de faire démonstration de leurs richesses. Tu lorgnes un instant le décor de la salle avant que ton intérêt ne se pose sur la base de toute réussite festive ; l’alcool. Il coule à flot ainsi que les nombreuses victuailles abandonnées ci et là sur les tables, au bon plaisir du peuple. Tu adresses un sourire à la demoiselle à tes côtés avant de vous dénicher deux chopes  d’hydromel. Alors que vous trinquez, un groupe s’approche de vous. Tu reconnais quelques combattants d’un autre village, côtoyés il y a déjà un moment de cela. Tu grimaces quand on t'appelle par le nom de ton défunt frère et, se faisant insistant, tu leur en fais la remarque. « Par la barbe d’Odin, ce regard assassin, cela ne peut être que Brynjolf. » L’autre plaisante, feignant à peine d’être désolé. Pas encore assez ivre pour te battre, trop pour argumenter comme il se doit, tu préfères t’éloigner soudain, te faufilant parmi les nombreux invités. Tu tombes alors nez à nez avec le plus illustre d’entre eux. Le couloir dans lequel tu glissais aisément n’a pas pu être érigé en ton honneur mais bien en celui de ton vis-à-vis.  « Mon Roi… » Te voilà un peu étonné de te retrouver devant l’hôte de la soirée, a priori déjà bien éméché. Ton regard se pose sur sa chope puis la tienne ; la sienne est vide, celle que tu tiens encore emplie d’hydromel. « Ce verre ne devrait pas être vide, n’est-ce pas ? » Tu es incertain de la façon dont on doit s’adresser à un roi ; à vrai dire, c’est la toute première fois que tu en approches un de si près. « Permettez-moi… » Souffles-tu avant de vider la moitié de ta chope dans la sienne. Semblant plutôt satisfait, tu hausses joyeusement les épaules avant d’adresser au suzerain un sourire convaincant. Ton attention est ensuite captée comme celle de beaucoup d’autres par l’une voix qui se lèvent au-dessus de tous. A n’en pas douter, l’homme debout là sur son tabouret s’est déjà maintes fois rincé le gosier, ses paroles transpirant un mépris à peine dissimulé.

copyright 2016.


@Thorgad Jørgensen
@Markvart Lund
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t217-enola-sivertsen


Enóla Sivertsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 453
SEPTIMS : 349
ARRIVAL : 25/02/2017
IDENTITY : Drathir
FACECLAIM : Olga Kurylenko (Fassylover ; smoke&mirror)

AGE : Trente-quatre ans
STATUT CIVIL : Divorcée
METIER : Chasseur
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1.
Un arc offert par sa famille auquel elle tient comme à la prunelle de ses yeux, un carquois plein de flèches. Un couteau de chasse à hauteur de la ceinture, un autre plus petit glissé dans la botte. Elle peut avoir également une besace lors de plus longs trajets contenant de l'eau, un peu de nourriture séchée, de la corde et une petite statuette de bois représentant une femme qui lui ressemble étrangement.
Elle a également quelques pièges en réserve qu'elle dépose à certains endroits stratégiques aux alentours d'Isenseg et elle va en vérifier les prises tous les jours.

Listen, listen. I would take a whisper if that's all you have to give, but it isn't. You could come and save me. Try to chase it crazy right out of my head.




(Asunn ♥)

Sign Isenseg (Winter Soldier)
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   - Dim 12 Mar - 17:14

Difficile pour la jeune femme de réprimer un sourire dès lors que son interlocuteur commença à la regarder d’une toute autre façon, lui offrant une expression des plus joviales qui contrastait brutalement avec l’air sérieux qu’il avait arboré plus tôt. Il faut croire que malgré sa question on ne peut plus innocente, le garde n’avait pu s’empêcher d’être flatté d’une certaine façon et bien que la chasseresse ne voyait pas très bien en quoi, elle se garda bien de faire le moindre commentaire à ce sujet. Elle n’osa pas non plus lui dire, narquoise qu’elle aurait été, qu’elle avait en horreur Skogkatt et ne voyait pas très bien ce que l’on pouvait trouver à ce village. Trop glauque, trop peu sûr et la présence de l’océan n’y changeait définitivement rien. Enóla se contente cependant de fixer son interlocuteur, amusée, baissant brièvement les yeux sur l’épée qu’il portait avec une certaine fierté désormais. Pas de doute possible, il était satisfait de son sort et sûrement donnerait-il sa vie pour la famille royale, sans y réfléchir à deux fois. Il faut croire que le roi, malgré tout ce qu’on pouvait lui reprocher, savait s’entourer. En tous les cas, à la question que lui retourna le garde, la brune hésita un bref instant, observant la vaste assemblée tout en cherchant ses mots. « Eh bien… C’est impressionnant, indéniablement. Les festivités à Isenseg ne sauraient égaler celles-ci, tant au niveau des moyens mis à disposition qu’au niveau du nombre d’invités. Cependant le luxe qui émanait de cette soirée ci ne l’impressionnait en rien, elle se méfiait bien trop des apparences pour s’extasier devant autant de parures dorées et de sourires forcés. Je suis un peu perdue, je l’admets. Un peu intimidée aussi, sûrement. Avoue-t-elle dans un sourire plus fin, comme gênée. Evidemment il n’en était rien, si Enóla pouvait être mal à l’aise par instants, cela n’égalait pas le mal être qu’elle évoquait au garde. Mais elle préférait que ce dernier ne voit en elle qu’une pauvre gueuse un peu perdue au milieu de cette magnifique assemblée, pas bien méchante avec son assurance qui semblait voler en éclats par instants. Conservant le silence pendant un bref moment, Enóla finit par se pencher légèrement sur la table la plus proche pour remplir son verre vide, avant de lancer un regard à son interlocuteur. Vous en voulez, ou craignez-vous d’émousser vos réflexes à cause d’un seul verre ? Elle est sérieuse, prête à lui servir un remontant s’il le désirait, mais ne pouvait guère retenir l’esquisse d’un sourire amusé, provocante qu’elle semblait être de nouveau avec lui. Par ailleurs, j'avoue être gênée de ne pas connaître votre nom. »
copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.   -

Revenir en haut Aller en bas
 
DANSLEIKUR MEÐ INN DAUÐR / EVENT.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: THE BEGINNING :: THIS WILL NEVER END. :: DEAD MEN TELL NO TALES.-
Sauter vers: