navigation.


 
 (stýrr) a red owl's preparing my mind
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 12:08




Stýrr Ærnvåg
the white winds blow

ÂGE, LIEU DE NAISSANCE. ≈ Trente-huit ans — et qu'il soit toujours debout, en un morceau, fait l'étonnement de ses amis et de l'intéressé. Né à Skogen durant le début du vetr, au onzième jour de Gormánuðr, il a grandi au sein de ces paysages tant appréciés — et souvent oubliés — pour finir par y faire ses adieux définitifs à l'aube de son veuvage. Stýrr ne regrette qu'occasionnellement sa terre natale, principalement à la vêprée du doute qu'il n'énoncera jamais. Il y a dans l'imposante présence des pins un calme divin qu'il ne peut savourer pleinement nulpart ailleurs, le sang de sa famille qui s'est fondu dans la terre, et des mémoires abîmées de chemins longtemps connus par cœur qu'il empruntait déjà avec cette admiration passionnée du monde dans lequel les Hommes ont été forgés, preuve à ses yeux que la région est sacrée. LIEU DE RÉSIDENCE. ≈ Solstheim, et il s'imagine difficilement vivre ailleurs, à moins que ce soit un ordre, le genre de commandement qui n'obtiendra aucune résistance de sa part et qu'il étouffera à coup de mjöðr et ses effluves de poésie dont il est très loin d'en être maître. Il aime chaque aspect de cette cité, chaque odeur et silhouette de toit, chaque heure de la journée. Pour lui, la grandeur de cet endroit est une merveille qui s'apprécie depuis le bois encore vert jusqu'à la plus vieille pierre taillée par les ancêtres et les années de pluie, une beauté qu'il accueille avec un sourire non dissimulé — seul ce genre de plaisir simple peut arracher un éclair de bonheur à ce visage froid — et il semble connaître plus d'habitants et l'emplacement de leurs logis que ce qu'il ne veut avouer, convaincu malgré tout que cet attachement à la capitale peut être aussi une faiblesse s'il la laisse être trop entraperçue. PROFESSION. ≈ Conseiller du Roi, il souffle à l'oreille du Konungr le résultat de ses réflexions à leurs inquiétudes, témoin des troubles qui questionnent la royauté et chargé de montrer soutien et confiance au dirigeant de Norvège. Foi que l'on pourrait croire être démesurément aveugle, il n'épargne cependant aucun débat, sage distance motivée par la frénésie et ardeur qu'il éprouve à la défense du Roi, de son patrimoine et sa réputation, l'amenant à se mêler aux houles verbales qu'il ne gère qu'avec des termes concis mais souvent teintés de malice, offrant son esprit stratège au service du monarque et ne lui cachant jamais son goût de la patience et de la passion des palabres. STATUT FAMILIAL. ≈ Ils ont longtemps été nombreux, les Ærnvåg. Discrets, fortunés et sans ambition politique, mais nombreux. Et puis, en l'espace d'une petite vingtaine d'années, la guerre, la maladie et les rêves fous ont emportés oncles après oncles, cousine après cousine. Branches après branches. Ils n'étaient déjà plus que cinq représentants, adultes mais orphelins, quand les Nornes décidèrent de mettre leur arbre généalogique à nouveau sur la route de la violence. La dernière fois que Stýrr a donc vu son frère, aucun d'eux ne portaient encore les cicatrices de leur nouvelle haine de l'autre. Et si il sait son aîné toujours en vie, le reconnaître s'il venait à le croiser lui sera bien difficile, souvenir émoussé par les heures passées à enlaidir le portrait de cet homme qu'il avait autrefois tant admiré. Quant à sa jeune sœur, elle s'est levée un jour de table, un morceau de pain encore en bouche — et est allé se jeter de la falaise à deux pas de l'auberge dans laquelle ils fêtaient mollement la justice rendue. Il ne reste donc désormais de cette lignée que deux hommes dont les retrouvailles auront pour très probable finalité un nom éteint dans la rancœur. SITUATION MATRIMONIALE. ≈ Veuf depuis de bien trop longues années. Depuis trop d'hivers durant lesquels il se refuse à céder à l'appel d'une nouvelle aimée qui réchaufferait les nuits au manteau blanc. Un veuvage qui lui a dessiné des sourcils tristes et furieux mais lui a aussi retiré le bonheur tant désiré d'avoir une descendance. Au début, le deuil l'écrasait trop pour qu'il se sente volontaire à combler cette solitude, incapable de se faire à l'idée que sa femme était réellement décédée. Mais il y'a peu, à force de murmures de ses amis le voyant se faire ronger par un mal inutile, il a accepté la possibilité de se remarier si Frigg le veut. Malheureusement, Stýrr n'a pas la fibre de la séduction, et pour y céder il lui faudrait déjà rencontrer la route d'une femme au moins à moitié de la trempe de son exemple de déité idéale qui porte actuellement les traits et définition de la sœur du Konungr, une recherche si complexe qu'il pourrait en entreprendre l'écriture en saga, depuis les nuances de résolution peu engagée au sentiment de trahir une promesse pourtant éteinte depuis seize ans. RANG HIÉRARCHIQUE DANS LE PEUPLE VIKING. ≈ Storboendr qui ne se pavane jamais de son statut car conscient (et marqué dans la chair) qu'il ne fait pas de lui un immortel se devant d'être imprudent. Il a d'abord hérité de la situation confortable et des rentrées pécuniaires parfois indécentes de sa famille avant d'en être délesté à leur mort. Pas à pas, il a réussi à se broder à nouveau l'honneur de porter ce titre mais Stýrr n'ayant pas d'ambition personnelle ce ne fut jamais un but en soi. MANIEMENT DES ARMES. ≈ Par chance, il n'a jamais exprimé le souhait d'être un combattant sans failles ou de devenir un élément de la Svart Brotherhood prêt à rivaliser avec la légende de Thor. S'il l'avait fait, il serait probablement encore aujourd'hui en train de noyer son lamentable échec dans une cuve d'hydromel... Stýrr n'a pas la masse musculaire et la poigne nécessaire à faire des dégâts mortels de son simple poing et il doit parfois s'y reprendre à deux fois s'il se munit d'une arme plus lourde que ses habituelles épées et lances qu'il affectionne tant. Alors, il n'est certes pas très friand des boucliers derrière lesquels il patauge à les maintenir, et plus personne ne veut se trouver dans son périmètre quand il empoigne un arc (bien que l'incident remonte à ses débuts à la Confrérie et qu'il s'est depuis illustré à d'excellents résultats, le souvenir de la gaffe a vie tenace et reste un bon déclencheur de rires) mais son talent de combattant n'en pâtit pas pour autant. Misant davantage sur l'agilité et la surprise, Stýrr prend grand plaisir à laisser derrière lui un chemin de sève couleur vermeil et chair tranchée, se délectant de cette adrénaline qu'est celle de deux adversaires portant tous les deux la même urgence de découvrir lequel verra l'aventure de son destin prendre fin. Quand sonne l'exorde d'une bataille, il est cependant presque impossible de calmer Stýrr de la violence trépignant dans son être, lui pourtant homme de patience ; une vielle rancœur qui n'a jamais été pansée correctement s'éveillant et trouvant exutoire dans les raids et défense des terres. Stýrr porte donc ses coups avec une hargne déstabilisante, véhémence sans réelle puissance mais avec l'énergie et la conscience des points capitaux à toucher, ne cherchant jamais à sous-estimer son adversaire mais refusant pour autant de s'avouer démuni, ce qui le pousse à souvent se lancer dans des missions suicidaires. Les Nornes se moquant de lui, il est donc un miraculé au corps ne pouvant pourtant résister longuement aux coups les plus durs. Pour tout cela, il rechigne depuis peu aux entraînements supposés lui offrir une meilleur maîtrise de ses lacunes, heureux de sa fidèle épée en acier et de leurs danses devenues peu à peu mécanisme cognitif, estimant que son esprit stratège, réfléchi, que sa dévotion et passion pour les Dieux sont suffisants à sa survie ; la preuve, il est toujours là. DISTINCTION PHYSIQUE. ≈ Son visage a été étonnement bien épargné de blessures plus profondes et il n'aborde que quelques légères cicatrices de bataille ou de rencontres douloureuses avec des linteaux que sa grande taille l'empêche parfois d'esquiver. Courant de l'arrière de sa nuque jusqu'à la naissance de son palpitant, il a gravé à l'encre les courbes d'Heiðrún, désireux de porter au plus près de lui la présence de ce symbole qui lui est sacré, n’idolâtrant pourtant par l'acte et ne planifiant pas de se vêtir d'autres traits que ceux de cette chèvre légendaire. Stýrr ne possède pas le gabarit du féroce guerrier dont la simple tension des muscles ferait regretter toute parole de travers et il n'a d'ailleurs jamais chercher à courir après cette image. Si on le remarque et que les enfants s'écartent de son passage c'est pour sa silhouette élancée, ses pommettes saillantes et joues rendues creuses par les années de maladies. Qu'importe les raids exposés à un meilleur soleil que celui de Norvège ou les journées passées à labourer péniblement le champ d'un ami sur le point de devenir umagi, Stýrr aborde un teint pâle rendu encore plus froid par l'absence de sourire qui préfère prendre forme dans son regard teinté du bleu d'un fjord glacé. Il ne dresse presque jamais ses cheveux en sillons et mêlée qui effrayerait le premier étranger, tout simplement parce qu'il aimait laisser cette créativité et soin à sa femme et que l'effort lui semble désormais un peu terne, offrant parfois l'ouvrage aux mains de son vieil ami qui aura la décence de ne pas s'en moquer. En revanche il a toujours porté un certain soin à sa barbe et l'excentricité qu'il lui donne quand sa longueur le lui accorde, une promesse personnelle le poussant à se raser de près dès qu'il perd un ami proche au combat. CARACTÈRE. ≈ Bien qu'il sache absoudre, faire la part des choses et accepter les concessions, pratique d'une vertu dont il ne se pavane jamais, on le sait buté et difficilement influençable, son amour de la réflexion lui donnant un répit dont il gère parfois mal le temps mais qui aura au moins le mérite d'être son arme préférée. Aussi, tant qu'on le laisse aller au bout de sa pensée, Stýrr accueillera les opinions des autres avec curiosité, même celles de ses adversaires — quelque part c'est une preuve qu'il est incapable de prendre une décision importante de son propre chef, le rendant ainsi davantage pilier qu'exécuteur mais le confesser comme une défectuosité lui est encore difficile. Si l'amitié de Stýrr est connue pour sa sincérité et loyauté qui va au-delà des combats ou des ripailles partagées, on ne l'a en revanche jamais entendu exprimer directement son affection, à la limite son admiration mais pas plus. Parce que Stýrr n'exprime jamais son amour pour les autres. Ce n'est pas dans ses gênes, ce n'est pas une faiblesse à laquelle il acceptera de céder après des années à en avoir fait fî. Il ne s'y est d'ailleurs laissé aller si rarement que le nombre de fois est égal à la quantité d'yeux encore fonctionnels qu'Arne Haraldson possède... Malgré cela, l'homme manifeste son sentiment par sa bienveillance et sa participation dans les besognes difficiles, oblativité offerte sans motivation cachée. La règle ne s'applique bien entendu qu'aux rares êtres respectés, les autres ne recevant de sa part qu'une certaine méfiance de sécurité, son intérêt difficilement gagné. Cette distance qu'il s'est imposée par choix et désormais ancrée dans son naturel, il la chérit. Elle lui permet de savourer les autres jouissances qui ne prennent en compte que la nature, les animaux et les Dieux. Et lorsqu'un sourire barre soudainement son visage en présence d'une autre personne, c'est souvent synonyme d'un amusement ironique qu'il vaut mieux ne pas questionner.


Iggy, astealeaf.

ÂGE. ≈ le quart de siècle qui approche dangereusement. FUSEAU HORAIRE. ≈ UTC+0, England. MULTICOMPTES. ≈ aucun dans l'immédiat, une chose à la fois, du moins essayons. COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? ≈ par un top-site. TON AVIS ? ≈ Il est absolument magnifique. De A à Z. Je remercie les Nornes pour m'avoir fait croiser votre chemin, cet endroit et ce travail sont fous . Et je n'ai pas encore eu le temps de me pencher sur tous les personnages mais j'ai déjà croisé quelques petites pépites . AUTORISES-TU LA MORT DE TON PERSONNAGE ? ≈ j'autorise les dés à faire mourir mon personnage/j'autorise le staff à ajouter mon personnage au registre des morts si je venais à quitter le forum/je ne veux pas que mon personnage meure. AVATAR. ≈ Tom Hiddleston CRÉDITS. ≈ the-king-himself. AUTRE CHOSE ? ≈ Que le cache-œil d'Odin vous protège !


VALHALLA'S DOORS.
QUELLE EST TA POSITION PAR RAPPORT À TON JARL ET TON ROI ? ≈ Ma position est celle de la loyauté et de la dévotion. C'est tout. Ça n'est pas compliqué, ça n'est pas flou. Et c'est dans l'ordre des choses. Je respecte mon Roi et sa famille, avec une admiration sans failles, d'abord pour l'homme mais aussi pour le monarque, et ce grâce à son intellect, pas juste parce qu'être proche des dirigeants ça donne accès à des avantages et une belle table bien garnie. J'ai déjà une belle table chez moi de toute façon. Et si vous doutez de la grandeur des Lund, regardez Solstheim. Souvenez-vous de la violence de ces temps et venez me dire que les progrès et la paix ne sont pas les preuves d'une allégeance méritée ! Beaucoup trop pensent qu'avec le sang versé et du bon acier on remporte n'importe quelle bataille. Alors, oui je sais, c'est un peu ironique venant de ma part ! — mais les Lund l'ont compris, ils savent tirer du pouvoir de leur intelligence. C'est peut-être ça qui effraie certains en fait... Et je ne suis pas sourd aux murmures qui flottent au-delà des tavernes et qui accusent Markvart de dépenses inutiles, croyez-moi bien que j'ai suffisamment les pieds dans ce tumulte pour m'en rendre compte — n'est-ce pas mon rôle après tout ? — mais c'est à mon sens un crime de se vêtir de la révolte sous ce prétexte vétilleux, véritables incapables d'imaginer meilleur raison à leur soif de scandale. J'exècre cette grogne visant le Roi ! Les bouches des lâches et traîtres sont souvent forgées à provoquer et pas à argumenter, c'est désolant. Et non, je ne parle pas spécialement du Jarl Adalrik Wilhjelm... C'est, hm, je viens de Skogen, et on pourra prétendre ce que l'on veut cela reste ma terre natale, j'ai participé à plusieurs Thing, contribué à la protection de certaines chaumières, mais je n'y suis plus attaché depuis longtemps, ce n'est plus chez moi. Et quand j'en suis parti, la situation était tout autre. Alors non, je ne le considère pas comme mon Jarl, il n'a pas mon épée et de toute façon je pense qu'il s'en fiche pas mal. Ma dévotion est au Konungr, c'est tout. Et je pourrais continuer à vous illustrer mes raisons pendant des heures, mais j'ai une chèvre malade à nourrir.

EN QUOI FAIS-TU HONNEUR AUX DIEUX EN ÉTANT VIKING ? AS-TU EU À FAIRE DES SACRIFICES EN LEUR NOM ? ≈ En mettant de côté les blóts en famille et les rites de vie de tout homme libre sur ces terres, j'applique tous les jours ces préceptes et y calent mes actions et décisions. Des sacrifices, il y'en a eu qui furent conséquents, des offrandes nécessaires et envers lesquelles il ne faut éprouver rien d'autre que de la joie, si vous voulez mon avis. Pour la guerre, pour les périples sur les eaux, pour la fertilité de mon mariage. Pour Solstheim. Et si parfois il n'y a pas eu de réponses, je ne maudis pas les Dieux pour autant. Tout comme je sais que je ne dois pas mes victoires uniquement à eux. Je prends leurs enseignements, fait de leurs victoires et défaites, et les emploie à servir sans excès, sans oublier que tout homme doit faire ce qu'il à faire.

QUEL DESTIN PENSES-TU QUE LES DIEUX ONT CHOISI POUR TOI ? QUELLE EST TA PLUS GRANDE CRAINTE QUANT À TON AVENIR ? ≈ Ma seule crainte est de mourir dans la maladie et l'absence d'un enfant. Ce serait une honte trop grande, elle me refuserait le Valhalla et décevrait Freyja, Freyr et Gefjun. Mais il semblerait que les Nornes s'amusent de ma survie et ça ne fait que m'engager davantage à me lancer à la poursuite de cette mort en bataille qu'elles ne veulent pas me laisser atteindre. Pourtant ce n'est vraiment pas un manque d'effort de ma part ! Bataille après bataille je défie l'instant — et j'ignore donc ce que cette survie, dont je ne veux pas réellement, signifie si ce n'est que je n'ai jamais eu a déplorer une profonde blessure barrant un membre. Peut-être qu'il serait temps que j'aille à nouveau quémander le savoir d'une völva. D'ordinaire je ne les consulte que lors d'inquiétudes concernant un proche, mon hésitation sur certains choix ou ce qui attend le royaume, mais je ne suis pas le plus doué pour interpréter les visions et l'avertissement d'être aux aguets. La dernière m'avait soufflé que le jour où l'enfant m’inquiétera de la venue d'une bataille, les Nornes répondront à cette chasse en conflit avec mon amour pour le monde né du corps d'Ymir. Et vous voyez, et bien ça, je ne sais pas quoi en faire à part le torturer dans tous les sens depuis des années !
BEHIND THE SHIELD.
(FYRSTR) Les traditions sont pour lui un langage à part entière et c'est sans doute pour cela qu'il ne parvient pas toujours à comprendre et se faire comprendre sur le sujet, véritable argot de croyance. Rites personnalisés par des jeux de l'enfance qu'il a pris pour exemple, il respecte les inclinations de chacun et s'emporte rapidement lorsqu'on s'oppose ou critique le déroulement de ses liturgies aux Dieux. Il est entre autre davantage attaché à la narration des sagas plutôt qu'aux longues cérémonies qui finissent irrémédiablement par être un doux supplice qu'il accepte sans rechigner, au nom de sa foi. (ANNARR) De son aveu, il était persuadé qu'il s'agissait d'Idunn qui venait le saluer la première fois qu'il vit Guldríd. Des cascades de blé ornaient ce long visage et des tâches rousses parsemaient ce nez rond qui était à lui seul un appel aux supplices amoureux. Leur union arriva rapidement, Stýrr ne souhaitant pas que ses dix-huit ans lui demandent d'attendre davantage avant de fonder une famille. Il n'excellait pas dans sa sagesse de père mais prenait son rôle très à cœur et fut épaulé par son frère aîné qui s'était fait protecteur de cette descendance, célibataire dépendant de l'affection de son cadet. Malheureusement, le corps figé du môme de deux ans fut un jour retrouvé sur la rive des eaux du village, enfant malin qui s'était soustrait à la surveillance pourtant vigilante de son oncle. Le pardon fut octroyé, Stýrr étant bien conscient que la faute était celle du destin et pas de l'aîné. (ÞRIÐI) S'il était destiné à être forgeron ou joaillier comme le reste de sa famille pour perpétuer le savoir applaudi et rentable des Ærnvåg, Stýrr n'a jamais désiré se cantonner à un seul domaine, montrant une curiosité de tout et la gérant pitoyablement. Filant d'une expertise à une autre sans en comprendre tous les mécanismes et encore moins la rudesse au quotidien, il a la faim du savoir et ne rejette jamais quelqu'un pouvant lui faire entrapercevoir la beauté du puits de connaissances. Refusant malgré tout d'ignorer l'apprentissage offert par ses proches disparus, la joaillerie est un art dont Stýrr reste épris. Il lui arrive donc de caresser à renfort de tenaille un argent coloré destiné à orner le cou d'un ami respecté, mais c'est devenu là un passe-temps sans lendemain et ne servant qu'à concentrer le trop plein d'énergie qu'une rixe n'a pas su combler, qu'elle fut par les armes ou la ruse. (FJÓRÐI) Le père de famille n'était pas au domaine lorsque ses semblables furent égorgés et dépouillés de leurs richesses. Une récente obsession avait mené Stýrr à s'éloigner quelques jours, songeant à quitter définitivement les lieux pour l’expansion du patronyme par une autre profession. Son frère aîné avait alors pris la responsabilité de veiller sur sa femme enceinte et leurs autres proches ; une sœur talentueuse, un oncle se faisant âgé et un cousin éloigné encore trop jeune pour se marier. Peu de temps avant, Stýrr avait ignoré et ajourné les désaccords et menaces d'un client qui ne l'intéressait guère, l'esprit trop occupé par ses nouveaux apprentissages. Aujourd'hui encore, il ne s'est pas imaginé une seule fois être en partie artisan de la vengeance de cet homme, se limitant au simple fait qu'il n'était pas celui qui comptait les pièces dans l'entreprise familiale et qu'il était donc innocent de toute erreur avec cet acheteur bafoué. Détachement fatal pour les innocents. (FIMMTI) La scène de la vengeance qu'il découvrit à son retour était carnage que les voisins tentaient déjà de nettoyer pour atténuer sa douleur, le corps encore tiède de sa femme attendant ses adieux. On murmura que son frère avait été vu en train de se carapater aux premiers éclats, qu'il était de mèche ou encore qu'il avait laissé faire par jalousie du bonheur matrimonial de son cadet. Mais si Stýrr ne croit aucune de ces hypothèses, il n'a en revanche jamais pardonné l'abandon de son aîné à son devoir, encore moins lorsque leur sœur, à l'asthénie rendue définitive par les événements, lui avoua à demi-mot l'avoir revu peu de temps après. Justice fut rendue lors du Thing auquel ils apportèrent l'affaire, les assassins punis, mais la fratrie amputée n'en fut pas plus apte à tout reconstruire de ses mains, la plus jeune partant sur le sentier du suicide déshonorant et le plus âgé sur celui de la revanche incomplète. (SÉTTI) Frappé par la réalité d'une compétence basique au maniement des armes qui n'aurait jamais été suffisante pour sauver les siens, stigmate dangereux, Stýrr reconnu après le drame que c'était là le coup de tocsin qui devait ensuite le mener vers une formation tout autre que celle de l'artisanat et du commerce pour qui il n'avait de toute façon jamais eu la discipline et l'organisation nécessaire pour en subsister. Il rêvait d'affrontements qui ne seraient pourtant jamais suffisants au plus important que celui qu'il avait manqué, souhaitant façonner ses gestes à la fougue des armes et pouvoir s'en aller en raids ou offrir son service à un dirigeant dont il ne s'était pas encore éprit d'affection. La pensée de prouver aux Dieux sa vaillance en leur nom apportait des lors à Stýrr l'ingrédient nécessaire à ce projet d'une vie faite d'acier, de perles de sueurs ensanglantées et de loyauté flirtant avec le voyage pour Valhalla.   (SJAUNDI) Ce qu'on lui enseigna à la Svart Brotherhood dépasse à son sens la simple formation de guerrier. Il y a aussi appris à être un homme, à parfaire son observation, à peaufiner ses intuitions. Certes loin d'être le plus féroce des disciples, il est sorti de là avec la conviction et sérénité d'être complet, éreinté malgré tout par les efforts soutenus que demandaient la Confrérie et qui avait malmené son instable condition physique. Aujourd'hui, il n'éprouve plus la même ivresse d'appartenance, sans doute parce qu'il n'a pas perpétué son parcours dans cette bulle, à l'époque il n'était pas encore question d'être formé pour être ensuite destiné à la Garde Royale, élite qu'il ne côtoya que des années plus tard, retrouvée avec nostalgie et la même saveur de prouesse guerrière gravée dans leurs chairs. (ÁTTI) On pourrait penser que son talent à se chopper un rhume au premier équidé qui lui éternue dessus serait synonyme d'une condition physique qui le rendrait trop anémié pour pousser une chaise sans s’essouffler, mais il n'en est rien, au contraire ! Stýrr — trop têtu pour laisser la conscience d'une maladie le courber et l'empêcher de faire quoique ce soit — se nourrit de cette même fièvre qui le prend fréquemment et s'en enveloppe pour affirmer sa ténacité, se munissant à la fois d'une réputation d'homme infatigable et difficilement inquiet. Il a cependant connu plusieurs années rudes et éreintantes lorsqu'il était sur les routes et qu'il n'avait pas accès à une alimentation suffisamment riche et variée pour lui permettre de résister sans faire appel au premier loeknir des environs. Désormais il oscille entre ces périodes de pleine santé et de vertiges ponctués de toux râpant ses poumons en priant les Dieux de reconnaître son acharnement et ne pas l'emmener auprès de Hel, le corps s'étant endurci pour lutter contre la pneumonie dans un autre but que celui de clamser alité. (NÍUNDI) Si l'hydromel trouve une adoration facile sur ses papilles, Stýrr a en revanche un désintérêt total des autres boissons. Fuyant l'âcreté d'une vinasse chaude bourrée d'épices inconnues au bataillon, accusant la tristesse de l'öl et insensible au peu d'originalité de la björr, il n'y a que le lait de chèvre qui trouve grâce à ses yeux, s'enivrant alors de ces deux breuvages tant que faire se peut. Lui qui pourtant est sujet à de rapides maux de crâne n'a pas la même réceptivité au pouvoir inhibiteur de l'alcool comparé à la majorité de ses amis, l'amenant souvent à être témoin des esclaffes sans pouvoir les savourer avec la même hilarité éthylique. Il n'a de toute façon pas l'esprit très festif et est un convive discret qui se concentrera davantage sur le symbolisme du rassemblement que sur l'amusement offert par les esprits éméchés et les mets partagés, véritable bousilleur d'ambiance depuis 756. (TÍUNDI) Prendre la mer lui demande d'y réfléchir à deux fois, piètre navigateur ayant pourtant de l'affection pour le corps des langskip et leur caractère. Ce sont les êtres qui rôdent sous la coque qui lui font avoir des sueurs froides au premier risque d'une noyade de la bicoque. Jörmungandr est sa peur nocturne depuis l'enfance et il a une profonde aversion pour tout animal comestible venant des eaux et qui n'est pas poisson, persuadé que ça lui attira la colère du kraken un jour ou l'autre. Alors, lorsqu'il part en raid, Stýrr ne lésine pas sur les blóts nécessaires pour quémander le soutien de Njörd et Rán, répétant aussi des chants maladroits à l'adresse de la clémence des Dieux une fois à bord de son péril bleu. (ELLIFTI) Sans dire qu'il a le sommeil défectueux, Stýrr aime à fermer les yeux quelques dizaines de minutes sans avoir le moindre égard pour le moment de la journée. Petits sommes sommaires, il se contente de s'assoupir selon l'envie de son corps quand l'absence de responsabilités le lui permet et se cale là où sa posture parfois ridicule parvient à trouver un semblant de confort, vaguant d'un talus d'herbes au ponton oublié du port en passant par un muret en surplomb des forgerons s'activant dans la fournaise. Ce rythme est en réalité la conséquence de sa crainte des longues heures perdues en continu durant la nuit et sa fragile égide, préférant alors écourter l'instant et grappiller une ou deux siestes le reste du temps (TÓLFTI) Les plaisirs charnels avec une femme lui semblent bien lointains, ne se souvenant que du velours sur l'épiderme de sa défunte épouse et sa tendresse, mais n'ayant jamais ressenti un besoin suffisamment urgent pour céder à sa promesse et se jeter sur une conquête de passage. En revanche, il a eu le malheur (car pour lui c'est une ignominie dont il ne parvient pas à s'excuser) de découvrir une autre forme d'érotisme auprès du physique masculin d'un vieil ami qui lui est cher. La honte l’accule, il est bien plus soucieux de l'interdit que son acolyte et sait malgré tout que sa résolution de nouvelles fiançailles est rendue moins ravissante puisqu'elle lui demanderait de faire le deuil de ces rares instants qu'il condamne de son propre chef.  (ÞRETTÁNDI) Dès lors qu'il ne se démarque pas par sa jovialité sans alcool au cours d'agapes, il fait en revanche preuve d'une véritable curiosité pour la musique et s'y adonne dès que possible... pour le plus grand malheur des personnes présentes. Les seules mélopées qui jaillissent de sa lyre sont semblables à l'agonie d'un draugr qui se ferait écarteler par un kraken, quant aux rythmes frappant son tambourin ils rivalisent avec le désordre auditif que provoque le saccage d'une cuisine. Et bien entendu, Stýrr est le seul à ne pas l'entendre. C'est ainsi qu'il aime à s'asseoir dans le coin d'une pièce et faire courir ses doigts sur des cordes aucunement maîtrisées, persuadé d'offrir une mélodie qui se marie à l'ambiance du moment pour le ravissement des spectateurs, principalement lorsque plane dans l'air les récits de la conteuse rouge et le chant suave de son acolyte. Nul doute qu'un jour quelqu'un finira bien par craquer et user de la violence afin d'épargner les derniers pourcentages d'audition des malencontreuses victimes, mais pour l'heure, Bragi ne semble pas s'être courroucé de ses performances. (FJÓRTANDI) Durant un temps, il s'était approché du rôle de lögsögumad et épaula celui de sa région quand il le pouvait — un vieil ami sur la fin de sa vie qui espérait en faire son successeur — mais rapidement il fut rattrapé par la conscience que son affinité pour les stratagèmes et artifices de malice n'était pas compatible avec l'hommage à Týr qu'il se devait de respecter s'il prenait ce statut d'homme de loi. Tourner le dos à ses participations au Thing devenues régulières n'effaça cependant pas sa réputation qui en était peu à peu née. Habilité dans son choix des mots, les amenant au bon moment et dans de bonnes raisons, et bien que son verbe n'était malgré tout en rien celui d'un poète capable de captiver les foules par son charisme, il s'est fait remarquer pour plusieurs de ces victoires remportées autrement que par une lame en acier. Peu à peu, se faisant aborder par des figures à chaque fois plus importantes avant de partager analyses et propositions sur une colline surplombant un champ de bataille, Stýrr s'est retrouvé sur le chemin du conseil, pourtant sans être animé d'ambition mais porté par sa ferveur envers la malignité et les jeux de stratèges. S'attirant alors l'amitié de certains et même de l'honneur d'une collaboration avec la sœur du konungr, il devint finalement conseiller de ce dernier. L’ascension n'a jamais été planifiée et donc ses compétences furent épargnées de la hâte aveugle, se glissant dans le périmètre du souverain non sans être passé par d'éreintantes épreuves maquillées afin de mesurer sa maîtrise et fidélité, énième preuve de la grandeur du monarque qu'il sert désormais. (FIMTÁNDI) Ce n'est pas un secret ; Stýrr adore les chèvres. Il n'y a qu'à voir à quel point les flots glacés de ses iris se réveillent à l'annonce de leur nom, véritable admirateur dès lors incapable de feinter l'indifférence si l'un de ces mammifères se retrouve dans la même pièce que lui. Elles ne lui sont pas qu'attendrissantes et de bonne compagnie, non, mais un véritable pilier de sa foi. Alors que d'autres vénèrent les récits de Fenrir ou de Níðhöggr, s'inspirent d'Huginn et Muninn ou portent avec eux le symbole de Jörmungandr, lui a pour créatures légendaires préférées des chèvres, création sacrée des Dieux la plus captivante à ses yeux. Tanngrisnir et Tanngnjóstr ornent alors le cadran de son plumard et il ne manque jamais l'occasion de faire allusion à Heiðrún et son rôle auprès des einherjar. C'est donc tout naturellement qu'il s'est entouré de cet animal, comptant toujours un chevreau sous sa demeure et y portant une grande attention, poussant son attachement à aller jusqu'à égorger le premier qui fait l'erreur de critiquer la bestiole, de qualifier son fromage de lisier pour fatoekr ou de marcher sur sa patte.
A WARRIOR IS BORN.
nombre de points à répartir : 28 points.

force : ☑️☑️☐☐☐☐
vitesse : ☑️☑️☑️☐☐☐
agilité : ☑️☑️☑️☑️☐☐
résistance : ☑️☑️☐☐☐☐☐
discrétion : ☑️☑️☑️☐☐☐
stratégie : ☑️☑️☑️☑️☑️
combat corps à corps : ☑️☐☐☐☐☐
combat armé : ☑️☑️☑️☑️
manipulation : ☑️☑️☑️☑️☐☐


copyright 2016.


Dernière édition par Stýrr Ærnvåg le Dim 12 Mar - 20:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 12:09

+1, ne sait-on jamais que je fasse un pavé raisonnable I love you (edit : tu parles, Heimdall )
au passage, si jamais vous avez des envies de liens, des idées que vous voulez exploitez et que vous pensez qu'il y a moyen de trouver ce qu'il vous faut avec ce perso, hésitez pas, je suis preneur de tout


Dernière édition par Stýrr Ærnvåg le Dim 12 Mar - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t118-every-scar-will-build-my-


Njall Strøm
Conseiller du Jarl.

behind the shield.
POSTS : 1548
SEPTIMS : 3177
ARRIVAL : 16/08/2016
IDENTITY : datnavy. (sarah)
FACECLAIM : charlie hunnam + winter soldier ♥/montclaire.

AGE : trente-quatre hivers glacées enserrant ton cœur.
STATUT CIVIL : volage, palpitant libre et sans attache, solitude amère.
METIER : jadis combattant à la svart, tu es revenu dans les froides contrées d'isenseg pour y conseiller ta demi-soeur devenue jarl.
LOCALISATION : isenseg, aux côtés de jarl silke.

INVENTAIRE : joker n°1.


READY FOR THE FIGHT AND FATE.


NJALLOU LE NARVAL.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 14:11

bienvenue sur ajoi.
le début est fort intéressant, et je ne pourrais pas trop te conseiller pour le choix du métier, les deux étant cool. en tout cas j'ai hâte de voir la suite ! en revanche, je te préviens juste que tom est déjà tenté par Bertil Lund, du coup voilà, à toi de voir. si tu as la moindre question ou un doute, n'hésite pas à nous contacter, et pense à mettre la célébrité dans la description du sujet. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t151-guisela-blood-fire-prince


Guiséla Ødegard
skilgetinn - enfant légitime

behind the shield.
POSTS : 215
SEPTIMS : 1264
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Rocket (jess)
FACECLAIM : Freya Mavor (ava) Dandi chérie | (signa) .bizzle

AGE : Dix-huit années dans les rues ornées de Solstheim.
STATUT CIVIL : La douceur pour bercer les mains d'un homme qu'elle n'a pas choisi. Mascarade royale dissimulant le coeur et le corps pris par le mauvais frère Odegard. Liée à Rurik, à jamais maudite d'avoir donné l'enfant à son cadet.
METIER : Fille de roi, princesse du solstice, femme bafouée par le sort des dieux.
LOCALISATION : Capitale ornée et foyer prisonnier, Solstheim mère vaillante et éclatante.

INVENTAIRE : joker n°1.



Blabla


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 14:33

Bienvenue compatriote du meilleur village

Alors je sais pas si ça va t'aider mais on a un garde royal qui est dans les fiches à valider (@Freymar Hrorek) donc tu aurais un compagnon
Sinon Conseiller c'est aussi super, alors l'un ou l'autre je ne peux que t'encourager !

Bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t142-valar-morghulis


Aine Iversen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 251
SEPTIMS : 656
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : sayo
MULTILINK : ailill grímsson
FACECLAIM : sophie lowe (arté)

AGE : vingt trois ans
STATUT CIVIL : célibataire, elle n'a pas beaucoup le temps de se consacrer pour trouver l'amour
METIER : éleveur de chevaux, elle a repris l'élevage de son père, devenu incapable de le gérer
LOCALISATION : skogen

INVENTAIRE : joker n°1.

LOST ON YOU

it's not like you to say sorry, i was waiting on a different story. this time i'm mistaken for handing you. a heart worth breaking. and I've been wrong i've been down into the bottom of every bottle. these five words in my head, scream are we having fun yet?. nickelback
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 14:41

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 15:50

Verrais-je double ?
Bienvenue par ici ! Décidément, vous partagez nombre de choses avec le frangin, il brigue aussi la place de Conseiller. :uuh: Et il me semble que, de même, Moira convoite le rôle de Commandant de la Garde Royale, mais je ne saurais affirmer tout ceci avec exactitude. Moi, ce que je note, c'est l'obédience de Stýrr. Me gusta mucho. Si jamais je peux t'être d'une quelconque aide pour broder quelque chose avec le roi, n'hésite pas à envahir mon inbox.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 20:28

Bienvenue par ici ! Bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 20:55

TOM **

Bon courage pour ta fiche et bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Lun 6 Mar - 23:31

Merci à tous pour votre gentil accueil
Quelle brochette de personnages bavant, j'me noie sous l'émerveillement !

Njall > Merci beaucoup pour tes compliments, ça m'touche droit là où je devrais avoir un cœur. Bon, j'suis tristesse pour l'avatar parce que ne l'ayant pas vu dans le bottin j'ai pas été plus loin, mais c'est mon côté clampin malchanceux ça, j'suis à peine surpris Merci de l'information du coup, je vais voir ce que je vais faire et y réfléchir, en attendant j'ai modifié la description, sorry pour l'oubli

Guiséla > UNE LUND Avec un choix d'avatar parfait !
Merci à toi pour le compagnon d'armes et l’accueil, compatriote, Solstheim c'est la vie

Markvart > MON ROI SOUVERAIN DE TOUT
Vous êtes resplendissant. :stare:
Bon, du coup j'me sens comme une tache qui vient pourrir l'entreprise familiale C'est tout un métier ça aussi, être une tache... Je vais probablement venir quémander quelques infos auprès de toi du coup, même si il faut encore que je réfléchisse à quoi faire du coup parce que je vois mal mon personnage faire autre chose que ces deux postes, à moins d'une illumination après une sieste sous Yggdrasil Mais ma dévotion aux Lund ne faiblira point !
Merci pour l'info en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1425
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 9:51


tom est un choix divin
en effet bertil lund tente la profession de conseiller du roi, et je crois aussi que moira espérait jouer le commandant  . si tu gardes l'un des deux métiers et tom, on choisira la meilleure fiche.
en tout cas bienvenue, et bon courage pour la rédaction de ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 10:10

Décidémment, tu manques de chances pour le coup, mais j'espère quand même que tu trouveras quelque chose de cool à jouer, ou que tu auras un peu plus de chance d'obtenir le rôle que tu convoites. En passant, des choix intéressants ! Et un avatar… Mwraou.

En tout cas, bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1179
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 11:32

TOIZICI
On se trouvera un lien, et tant pis, je consolerai mon petit cœur tout mou d'avoir perdu avant même de l'avoir un compagnon de route kiffant les chèvres
Bon courage pour finir ta fiche, gueuse

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 15:22

les Nornes te remercient  bref TOOOM ( ) je fais un aller-retour chez Hel, trop dommaage avec un tel perso en plus

bienvenue et bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 17:25

un deuxième loki tom
bienvenue sur ajoi en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 19:04

Citation :
Que le cache-œil d'Odin vous protège !

Que le cache-oeil d'Arne vous protège, c'est mieux. Arrow

En tout cas bienvenue par ici, mes collègues ont déjà tout dit - alors bon courage pour tout ça
Si tu rencontres la moindre difficulté, n'hésites pas à contacter le staff.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1145
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 19:45

bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 451
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 21:44

Bienvenue par ici !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mar 7 Mar - 23:17

Merci beaucoup à vous, vos messages sont tellement de l'amour en barre que je défaille

Auróra > (TOMLINSON  )
Effectivement, chaque point est déjà tenté Mais comme je suis un clampin, j'ai décidé d'être un clampin jusqu'au bout et de tenter ma chance pour le rôle du conseiller, le personnage s'étant précisé vitesse grand V au fil d'une nuit blanche, de l'aide de Moira et de quelques tasses de thé. J'suis d'avance désolé de vous infliger la nécessité de faire un choix du coup, je perdrais volontiers un membre à la première baston pour me faire pardonner.   (les amputations, une monnaie comme une autre !)

Karáh(puce) > (je suis en plein rattrapage de The 100 et ton avatar vends juste du rêve )
La chance c'est un concept un peu rouillé chez moi, c'est pas grave xDD Mais merci beaucoup en tout cas   je me suis décidé à tenter malgré tout et au pire du pire je trouverais bien une solution de rechange (après avoir fini toute la bouteille d'hypocrase au gingembre en me roulant de tristesse sous la pluie)

Verd > VOUZICI
Pleure pas, j'te promets qu'un jour je viendrais écouter et critiquer tes histoires, avec ou sans chèvre mais tout mon amour et adoration pour ta plume et ce mkljhlghkj de perso que tu nous as encore pondu (franchement, faut que t'arrête)
J'me dépêche de finir, ribaude !

Ásunn > Oh, une communication WIFI avec les Dieux (et en plus, quel minois ! ♥️) Va falloir que j'aille lire ta fiche, toi...

Frida > N'est-ce pas ? C'est vraiment une plaie ces machins, à s'étaler partout comme ça...

Arne > Du coup, je t'ai fait une dédicace dans la fiche (ah ! les créatures légendaires, c'est bien utile pour se couvrir dans certains moments) Merci beaucoup en tout cas, je ne manquerais pas de crier à l'aide si besoin
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mer 8 Mar - 19:09

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Mer 8 Mar - 19:41

Merci à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t357-northern-lights-garth


Garth Sturtsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 175
SEPTIMS : 830
ARRIVAL : 07/03/2017
IDENTITY : Fred, deadpool.
FACECLAIM : Tom Riley + coatlicue.
runner on the loose
AGE : Trente-sept ans.
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur mou.
METIER : Scalde moisi.
LOCALISATION : Sur les routes, aux côtés de Verdandi.

INVENTAIRE : joker n°1 • une lyre et une flûte en corne, dont il joue encore plus mal que tout ce que vous pouvez imaginer • deux dagues, une dans sa botte et l'autre à son côté gauche • vêtements, cordes et collets, champignons séchés, peigne en os, une gourde de vin et d'eau mêlés : nécessaire du petit voyageur exemplaire • une amulette de fer rouillé, gravée d'une rune (perth) et d'un croissant de lune




And when they've given you their all
Some stagger and fall
After all it's not easy
Banging your heart against some mad buggers wall


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Jeu 9 Mar - 4:56

Allez viteuh, on a des oreilles à casser, toi et moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Jeu 9 Mar - 10:36

Laisse-moi accorder ma lyre et je te rejoins pour des concerts de qualitey !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Ven 10 Mar - 10:56

ce nom, je meurs
tes choix sont tellement parfaits courage pour la compétition d'avatar
bienvenue parmi nous, tu sais où nous trouver en cas de besoin
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Ven 10 Mar - 15:07

Et toi donc Cet avatar de la puissance
Merci beaucoup en tout cas, j'hésiterais pas à venir quémander illumination en cas de questions 

En tout cas, j'ai bien saigné des yeux mais la fiche est enfin terminée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   - Ven 10 Mar - 16:25

c'est gentil I love you

alors cette partie :
Citation :
Ce n'est pas un secret ; Stýrr adore les chèvres. Il n'y a qu'à voir à quel point les flots glacés de ses iris se réveillent à l'annonce de leur nom, véritable admirateur dès lors incapable de feinter indifférence si l'un de ces mammifères se retrouve dans la même pièce que lui. Elles ne lui sont pas qu'attendrissantes et de bonne compagnie, non, mais un véritable pilier de sa foi.

je suis désolée, mais j'ai ri à un point je trouve ça trop mignon

j'ai prévenu bertil que tu avais terminé ta fiche, on lui laisse 48h pour finir la sienne avant de décider à qui reviendra l'avatar. merci de ta patience I love you
en attendant, je te laisse choisir une compétence spéciale et répartir 24 points.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: (stýrr) a red owl's preparing my mind   -

Revenir en haut Aller en bas
 
(stýrr) a red owl's preparing my mind
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LEHNSHERRS † I'M PREPARING FOR THE NOBLE WAR.
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» THE PURSUIT TALES ▲ all of a mind trick
» 1.04 Where is my mind ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: PERSONNAGES. :: PRÉSENTATIONS/SCÉNARIOS.-
Sauter vers: