navigation.


 
 Pour la gloire de la bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t357-northern-lights-garth


Garth Sturtsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 175
SEPTIMS : 790
ARRIVAL : 07/03/2017
IDENTITY : Fred, deadpool.
FACECLAIM : Tom Riley + coatlicue.
runner on the loose
AGE : Trente-sept ans.
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur mou.
METIER : Scalde moisi.
LOCALISATION : Sur les routes, aux côtés de Verdandi.

INVENTAIRE : joker n°1 • une lyre et une flûte en corne, dont il joue encore plus mal que tout ce que vous pouvez imaginer • deux dagues, une dans sa botte et l'autre à son côté gauche • vêtements, cordes et collets, champignons séchés, peigne en os, une gourde de vin et d'eau mêlés : nécessaire du petit voyageur exemplaire • une amulette de fer rouillé, gravée d'une rune (perth) et d'un croissant de lune




And when they've given you their all
Some stagger and fall
After all it's not easy
Banging your heart against some mad buggers wall


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Pour la gloire de la bataille   - Mer 15 Mar - 3:23


Pour la gloire de la bataille
DATE DU RP. ≈ Début février 795.
PARTENAIRES. ≈ Garth Sturtsen & Týldr Víðarson.
CONTEXTE DU RP. ≈ Garth vient à Skogen pour excuter un contrat et s'acheter une nouvelle lame. Au Bouclier d'Argent, il rencontre un natif des lieux, qui tentera de l'embrigader dans une idée fort suicidaire.
copyright 2016.


La serveuse du Bouclier d’Argent se penche devant lui, exposant à ses yeux sombres un décolleté fort avantageux. « Rien d’autre pour toi, mon mignon ? Une autre chope de ce délicieux mjörd, m’dame », est sa seule demande, avec un sourire qui se fait encore plus intéressé alors qu’elle retourne à son comptoir chercher le cidre en question, exposant une chute de reins fort agréable. Sa chevelure cendrée, bien typique des habitants du village, ne nuit pas à l’ensemble, bien qu’il regrette presque qu’elle n’arbore pas les boucles sombres qui toujours ravissent son cœur. Oh, au moins, il y a quelque chose de bien, dans ce village austère : les femmes !

Skogen est un endroit difficile, oui, et il sait bien que Verdandi n’apprécie que peu d’y revenir – considérant que les politiques du Jarl Aldarik sont rédhibitoires pour n’importe qui de sensé. Alors il est seul présent, en ce soir de février. Venu seul et pour affaires. Remplacer une de ses dagues, en apparence, plaidant que les meilleures forges du pays sont les seules qui peuvent répondre à sa demande et qu’on n’est jamais trop bien protégé quand on voyage autant que lui. Pour d’autres secrets, d’autres cachotteries qu’il garde sous son manteau, en vérité. Alors il fait profil bas, le scalde, et au Bouclier d’Argent, il a pris une simple chambre pour une unique nuit. S’attarder ici est toujours à risque d’amener plus d’embrouilles que nécessaire et Garth a toujours été du genre à attirer les problèmes, surtout s’il ne les cherche pas particulièrement.

Dans un coin de l’auberge, seul visiteur parmi les habitants de la place qui jettent sur lui quelques coups d’œil un peu, il accorde sa lyre et tire parfois quelques notes – pas trop horribles – de sa flûte, afin de s’aider dans l’exercice. Une nouvelle chope de cidre vient se poser devant lui, joignant les restes d’un repas frugal. Pourtant, il trempe à peine les lèvres dans son verre, lui qui habituellement ne se prive certainement pas de boire jusqu’à rouler sous la table. Il veut rester alerte, allumé. Skogen ne dort jamais, les complots non plus. Il guette chaque nouvel arrivant, chaque nouveau personnage, sans cesser de travailler à sa table. Un de ceux qui entrent est définitivement un guerrier, posant brièvement sur lui un regard de glace. Garth attire l’attention de la serveuse et lui glisse, sans quitter l’homme des yeux : « Une bière pour l’homme là-bas. Celui avec le tatouage. »


Dernière édition par Garth Sturtsen le Mer 19 Juil - 15:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1323
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Pour la gloire de la bataille   - Ven 17 Mar - 1:22




Pour la gloire de la bataille

Garth & Týldr




Une journée de plus à Skogen. Une nuit de plus à passer dans ce trou qui est le mien. Vivre dans cet endroit était une monstrueuse et honteuse révélation que personne ici même n'osait révéler. L'impression d'être entourés d'hommes sous la coupe du jarl Aldarik pendant que les autres se muraient dans un silence des plus humiliant. L'affligeante réalité faisait de nous des couards aux yeux des autres clans de part et d'autres du pays. Plus nous attendrions pour nous débarrasser de cet être abject qui ne méritait pas l'estime et le respect que ces chiens lui accordaient en mangeant dans sa main. Les restes n'étaient pas une option que j'envisageais, voilà pourquoi j'étais dans pareil endroit. La grande salle rassemblait des hommes, des envieux, des nostalgiques et des bafoués.  Lourde serait la chute quand le règne du tyran prendrait fin. La question qui traînait dans mon esprit en pénétrant dans l'enceinte de cette taverne bien connue des habitués était la suivante, combien de temps cela durerait-il ? Combien d'entre nous ici même devraient mourir, être prisonnier, torturer et tuer pour que sonne le glas de la révolte ?

Je me postais près de l'âtre frottant mes mains songeant à ce monde que nous allions tous un jour ou l'autre quitter. Mes phalanges se réchauffaient instantanément les paumes ouvertes et tendue vers les flammes. Mes yeux brillaient d'une lueur singulière, le crépitement des braises expirant leurs derniers souffles calcinés me faisait penser qu'il serait temps pour moi de me décider. Qui serait assez fou pour te suivre ? Qui voudrait croire en un homme qui a passé sa vie à marcher sur les traces d'un père mort pour une cause qui était vouée à l'échec ? Parmi les visages que je croisais, aucun ne semblait avoir la volonté de se relever. Je laissais mes lèvres se pincés et ma mâchoire se rétracter réfléchissant à ce qu'il pouvait peut être arriver de pire si le jarl était amener à crever. Les mauvais choix et la répression perpétuelle créait un climat malsain pourtant l'alcool arrivait encore à réconforter certains. Pour combien de temps ? Il s'agissait toujours de réfléchir à ce paramètre qui semblait plus encombrer nos esprits auparavant vivaces et déterminés. Je n'avais pas perdue la volonté de vaincre, j'avais soif de gloire, de renommée. La plupart d'entre eux cherchaient à s'attirer les bonnes grâces du jarl. Ils songeaient sûrement à s'élever sans payer le prix fort, celui de l'acier et du sang.

Une présence se posta à côté de moi. Mes yeux dévièrent sur la silhouette bien en chair de la serveuse qui m'accostait sans perdre cet aplomb naturel qui sciait guère aux jeunes gens de son âge mais, qui finalement montrait la maturité grandissante et l’implacable et misérable vie que nous vivions dans cette époque froide et troublée. Elle me tendait une chope que je saisissais sans comprendre le pourquoi du comment. Je l’interpellais juste à temps, tenant solidement son épaule et la fixant je questionnais de manière quelques peu virulentes pour connaître l'instigateur ou le bienfaiteur qui m'offrait à boire. On était jamais trop prudent à Skogen, un piège est facilement ficelé et pourtant sa réponse aussi fragile était belle et bien crédible. Elle m'indiquait un homme au fond de la salle accoudé sur une table accordant un instrument. Visiblement sa réponse contenta l'emprise que je relâchais sur celle-ci grommelant un remerciement  d'entre mes dents. Je le fixais, pire je le dévisageais scrutant ses moindres gestes au loin attendant de croiser son regard mais en vain. Qui était-il ? Et pourquoi ce geste d'hospitalité à mon encontre ? Je n'avais plus la tête à la réflexion. Cela me révulsait de garder autant d'aigreur en moi, de colère et de rage. Je dirigeais en direction de sa personne. Bousculant un homme, poussant un autre trop ivre mort pour garder l'équilibre. Certains regards suspicieux et haineux se tournaient vers moi mais je n'y prêtais aucune attention. Qu'ils aillent se faire foutre pensais-je nonchalamment. Je me tenais de tout mon long face à lui avant de m'asseoir postant ma chope à ses côtés. Mon œil droit se plissait sur le poète à première vu très occupé. Les sourcils froncés s'étirèrent naturellement laissant mes doigts crissé dans une moue habituelle ma barbe je l’interpellais. « Un surprenant et singulier bienfaiteur m'offre à boire en ce lieu. Pourquoi ? » Déclarais-je avant d'agripper de ma main droite mon verre que je cognais en renversant une lampée sur le bois de la table contre le sien. « Skoll » Lançais-je avant de prendre une bonne et longue gorgée d'alcool laissant dégouliner le liquide le long de ma barbe et perler sur celle-ci. « Je m'appelle Týldr. Et toi étranger ? As tu un nom ? »

_________________


« The world is changing and we must change with it. »



Dernière édition par Týldr Víðarson le Dim 28 Mai - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t357-northern-lights-garth


Garth Sturtsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 175
SEPTIMS : 790
ARRIVAL : 07/03/2017
IDENTITY : Fred, deadpool.
FACECLAIM : Tom Riley + coatlicue.
runner on the loose
AGE : Trente-sept ans.
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur mou.
METIER : Scalde moisi.
LOCALISATION : Sur les routes, aux côtés de Verdandi.

INVENTAIRE : joker n°1 • une lyre et une flûte en corne, dont il joue encore plus mal que tout ce que vous pouvez imaginer • deux dagues, une dans sa botte et l'autre à son côté gauche • vêtements, cordes et collets, champignons séchés, peigne en os, une gourde de vin et d'eau mêlés : nécessaire du petit voyageur exemplaire • une amulette de fer rouillé, gravée d'une rune (perth) et d'un croissant de lune




And when they've given you their all
Some stagger and fall
After all it's not easy
Banging your heart against some mad buggers wall


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Pour la gloire de la bataille   - Ven 5 Mai - 16:38

Il a vu la surprise, sur le visage du guerrier, la surprise et la méfiance. Il regrette peut-être un peu son acte. Aurait-il offert à boire à la mauvaise personne ? Ce ne serait pas inhabituel : il a toujours été une buse pour parier et capable de tout perdre bien trop aisément. Une erreur de plus, une erreur de moins, ce n’est pas ce qui l’embête. Sauf qu’à Skogen, une erreur de plus peut signifier un doigt en moins, et il a appris à chérir les huit qu’il lui reste. Garth se concentre sur sa lyre, le regard en biais, guettant l’avancée de l’homme jusqu’à lui. Jusqu’à sa table, où il reste un instant debout, avant de prendre place d’autorité. Il lui a offert à boire : c’est une invitation comme une autre. Une certaine raideur envahit sa nuque, ses mains, alors qu’il tourne le visage vers son invité mystère : « Un surprenant et singulier bienfaiteur m'offre à boire en ce lieu. Pourquoi ? » Par une impulsion, qu’il pourrait répondre, par désir de se trouver un camarade pour partager une chope de bière ou de cidre, sinon.
Parce qu’il aime peut-être un peu trop le danger.

Ils trinquent, tous les deux, un « Skoll » répondant au sien. Skoll soulagé, à quelque part, que l’autre ne soit pas en train de lui écraser sa chope sur la tête, ou autre joyeuseté du genre. Il n’a pas eu le temps de répondre, mais le cidre lui donne quelques idées inoffensives. « Je m'appelle Týldr. Et toi étranger ? As-tu un nom ? Garth Huit-Doigts », dit le scalde avec simplicité, usant de ce nom si souvent accolé au sien, depuis qu’il parcourt les routes sans sembler y trouver une fin. Sturtsen, ou celui-là, ça ne change pas grand chose à ses yeux. « Les bons camarades sont rares, à Skogen, et tu m’as l’air d’un guerrier. Je n’aurais pas aimé me mettre dans tes mauvaises grâces en me montrant non seulement étranger, mais incapable de partager mes quelques septims », lui accorde Garth avec un sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1323
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Pour la gloire de la bataille   - Dim 28 Mai - 15:39




Pour la gloire de la bataille

Garth & Týldr




Étrange et mystérieux ménestrel que voilà. Son nom ne manqua pas de me faire prendre conscience de ses un, deux, huit doigts. Qu'avait donc fait un simple vagabond vivant des miettes de son si infime succès ? En l’occurrence cela lui sciait guère mais, peut être que cette question trouverait réponse au fil de la discussion. Mes yeux scrutaient le moindre de ses gestes, son faciès écrasé et terne avait une certaine forme de sympathie qui font de lui un homme à femme cela va sans dire. Les bardes se faisaient rares à Skogen. Peut être encore une bonne idée du jarl de les voir se faire jeter comme des mécréants dans la fange avec les autres puants. Nous ne manquions pas de forgerons et une citée comme Solstheim elle devait crouler sous les scaldes après tout. Mon esprit était contemplatif de l'instrument de musique dont je ne savais aucunement jouer de mes gros doigts noircis. Pour autant j'appréciais écouter. Je ne voulais pas l'importuner dans ce qu'il était peut être entrain de faire ou de jauger de son doigté. La curiosité prenait souvent le dessus et l'alcool allait sûrement m'y aider. Aussitôt je laissais un léger rire s'échapper d'entre mes lèvres. Ma barbe frissonnant sous l'impulsion de l'air que je déployais au travers de ma gorge. « C'est une bien bonne et généreuse façon de faire ami ami avec un nouveau compagnon. » Déclarais-je vidant ma chope aussi sec. « Je suis plus fermier que guerrier mais le travail de la terre à la vocation de faire naître des géants. Grande taille et muscles saillants. Tout ce qu'il faut pour tenir une ferme. » Poursuivais-je alors que j'interpellais une serveuse aussi avenante qu'aguichante. J'extirpais de ma poche quelques piécettes la sommant de nous faire porter plus de bière. « Une raison particulière de poser ton barda à Skogen ? La route a été longue ? Peu importe d’où tu viens tous le monde ne se bousculent plus pour venir séjourner ici. »

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t357-northern-lights-garth


Garth Sturtsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 175
SEPTIMS : 790
ARRIVAL : 07/03/2017
IDENTITY : Fred, deadpool.
FACECLAIM : Tom Riley + coatlicue.
runner on the loose
AGE : Trente-sept ans.
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur mou.
METIER : Scalde moisi.
LOCALISATION : Sur les routes, aux côtés de Verdandi.

INVENTAIRE : joker n°1 • une lyre et une flûte en corne, dont il joue encore plus mal que tout ce que vous pouvez imaginer • deux dagues, une dans sa botte et l'autre à son côté gauche • vêtements, cordes et collets, champignons séchés, peigne en os, une gourde de vin et d'eau mêlés : nécessaire du petit voyageur exemplaire • une amulette de fer rouillé, gravée d'une rune (perth) et d'un croissant de lune




And when they've given you their all
Some stagger and fall
After all it's not easy
Banging your heart against some mad buggers wall


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Pour la gloire de la bataille   - Mar 13 Juin - 5:46

Un rire est sa réponse, et la tension encore un peu plus quitte ses épaules, alors que déjà bien vite l’homme termine sa chope. Bon sang, cet homme ne doit même pas savoir ce qu’est que d’être un peu saoûl, vu son gabarit : s’ils doivent se lancer un quelconque concours de beuverie, motivé par la virile fierté des hommes, il sera étendu à terre en moins de deux. « C'est une bien bonne et généreuse façon de faire ami ami avec un nouveau compagnon. Je suis plus fermier que guerrier mais le travail de la terre à la vocation de faire naître des géants. Grande taille et muscles saillants. Tout ce qu'il faut pour tenir une ferme. » Ses yeux se font rapides, sur le corps de l’homme, profitant qu’il ait détourné le regard pour l’inspecter. Il ne peut pas lui mentir. Les mains larges, abîmées, la musculature développée, le teint basané et même tané de ceux qui toujours se font battre le cuir par les éléments. Puis, de toute façon, il pourrait bien lui mentir, Garth n’en aurait que bien peu à faire : la prochaine tournée est apparemment sur son bras. À la bonne heure !

« Une raison particulière de poser ton barda à Skogen ? La route a été longue ? Peu importe d’où tu viens tous le monde ne se bousculent plus pour venir séjourner ici. Oh ? Pourtant, votre Jarl est si accueillant », dit le scalde innocemment, jouant des sous-entendus qui rôdent dans les mots de Týldr. Ils savent tout ce qu’il en est, du Jarl de Skogen, et la fausse naïveté de sa voix ne peut certainement pas passer pour vraie, pas un seul instant. Lui-même, sans peur, sans reproche et sans prudence, sait se tenir à carreau, dans les environs. « Je viens d’Isenseg, mais il y a bien longtemps que je n’y ai plus mis les pieds, et je viens pour mes lames. Je chasse, sur les routes, et il n’y a pas meilleurs forgerons dans tout le royaume qu’à Skogen, qu’importe qui dirige les lieux. L’excuse officielle a quelque chose de vrai, alors qu’il détache de sa taille la lame certes bien entretenue, mais qui a vu du chemin. Il la dépose sur la table, la faisant tourner légèrement. J’échange celle-ci contre une nouvelle merveille. » Le fil n’a plus le tranchant qu’il recherche. Pas pour tuer ce qu’il tue. Pas pour les tâches qui sont véritablement les siennes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1323
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Pour la gloire de la bataille   - Sam 29 Juil - 11:41




Pour la gloire de la bataille

Garth & Týldr




À ses mots je ne pouvais que conclure un sourire malingre. En proie au sarcasme et à la vilenie la plus primaire cet homme était tout aussi conscient que moi du danger que représentait assurément le jarl de Skogen mais qu'importe le destin de chacun était déjà tout tracé. Il me parle d'une contrée lointaine, un village aux abords des montagnes, des forêts et de la neige. « Isenseg, cela doit valoir le coup d’œil. Un climat rude et des femmes aussi belles que froides de ce qu'on m'a dit. » Je n'avais jamais pris le temps de me pencher sur la question auparavant. Ma jeunesse je l'est passé à servir dans les champs et les drakkars partant pour les pays Baltes rien de plus. Cette discussion alimentait ma soif de curiosité aussi bien que celle qui tenaillait ma gorge beaucoup moins fraîche après quelques gorgées.

J'observe sa lame tournoyé, rien à voir avec les lames de chez nous la lame semble déjà émoussée. Elle a du servir bien trop de fois et son entretien beaucoup trop retardé. Il n'y avait pas à dire ici, il était au bon endroit pour se trouver une nouvelle lame bien trempée et d'une meilleure facture bien sûr. J'observe un moment encore cet homme, son ton paraît bien plus enjoué que sérieux, ses sous entendus me font sourire et il porte toujours cet instrument qui me rend tout aussi curieux. « Scalde et guerrier voyageant vers l'inconnu. Tu dois savoir te battre pour vagabonder sur les routes depuis autant de temps ? » La question alimente ma propre pensée, ce n'est pas tout les jours qu'on croise un musicien et poète qui sème son petit grain de blé dans une taverne. « Týldr Víðarson. » je lui tends ma main et mon avant bras pour le saluer après tout nous ne sommes plus vraiment des étrangers l'un pour l'autre désormais. « Je connais un forgeron qui sera capable de résoudre ton affaire et à moindre coût c'est déjà ça de gagné. »

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t357-northern-lights-garth


Garth Sturtsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 175
SEPTIMS : 790
ARRIVAL : 07/03/2017
IDENTITY : Fred, deadpool.
FACECLAIM : Tom Riley + coatlicue.
runner on the loose
AGE : Trente-sept ans.
STATUT CIVIL : Célibataire au coeur mou.
METIER : Scalde moisi.
LOCALISATION : Sur les routes, aux côtés de Verdandi.

INVENTAIRE : joker n°1 • une lyre et une flûte en corne, dont il joue encore plus mal que tout ce que vous pouvez imaginer • deux dagues, une dans sa botte et l'autre à son côté gauche • vêtements, cordes et collets, champignons séchés, peigne en os, une gourde de vin et d'eau mêlés : nécessaire du petit voyageur exemplaire • une amulette de fer rouillé, gravée d'une rune (perth) et d'un croissant de lune




And when they've given you their all
Some stagger and fall
After all it's not easy
Banging your heart against some mad buggers wall


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Pour la gloire de la bataille   - Mer 9 Aoû - 1:19

Il voit la curiosité se peindre sur les traits rudes du fermier, à l’évocation de ses terres natales. « Isenseg, cela doit valoir le coup d’œil. Un climat rude et des femmes aussi belles que froides de ce qu'on m'a dit. Oh, mon ami… les plus belles femmes que tu n’auras jamais vu », qu’il murmure, l’air un instant rêveur, la tête peuplée de ces paysages froids et vallonnés, les uns de glaces et les autres de chair. La beauté solaire de la reine elle-même ne sait détrôner dans son coeur les brunes d’Isenseg, leur caractère aussi fort qu’il peut être doux, chaleureux là où les neiges sont éternelles. Il en a toujours eu une dans le coeur, comme une épine, une lance impossible à retirer, à moins de vouloir le tuer, et il y a longtemps qu’il n’a fait qu’empêcher la blessure de saigner.

Longtemps qu’il fuit, sans savoir s’il reviendra.
S’il en est capable.

La bière est bonne, doucement piquante dans sa gorge, et il se félicite, pour une fois, d’avoir parié sur le bon camarade à s’arroger pour une soirée. Avec la chance qu’il a, il aurait aussi pu tomber sur un fanatique du Jarl et déjà être en train de perdre le reste de ses doigts. « Scalde et guerrier voyageant vers l'inconnu. Tu dois savoir te battre pour vagabonder sur les routes depuis autant de temps ? Mieux que les animaux qui ont croisé ma route, qu’il oppose avec un rire. Týldr Víðarson. » Il serre la main et le bras avec sérieux et enthousiasme. L’homme lui paraît sincère. Une qualité qu’il ne possède pas, mais qu’il sait apprécier chez les autres, lorsque cela l’arrange. « Je connais un forgeron qui sera capable de résoudre ton affaire et à moindre coût c'est déjà ça de gagné. Il lève sa chope en l’honneur de Týldr et de sa proposition. Tu sais comment t’attirer la bonne humeur d’un homme, qu’il commente, appréciant la faveur. Il cache sa situation sous ses airs de voyageur sans trop de sous et il faut croire que ça paie. J’ne mérite certainement pas le titre de guerrier, serait-ce de par ma lame qui trahit ma négligence », qu’il glisse avec malice, corrigeant ses précédentes suppositions à son sujet. Il hésite un instant à lui dire que par manque de prudence, il y a déjà perdu deux doigts, mais il se retient. L’histoire qu’il a envie de raconter n’est pas celle-là. Pas aujourd’hui. « J’ai déjà navigué, par contre. As-tu déjà été sur la mer, Týldr Víðarson ? »
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Pour la gloire de la bataille   -

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour la gloire de la bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En route pour la gloire (sujet fini)
» La bataille de Talavera
» Pour la gloire, et pour l'arène!
» [CHAMPION #3] Pour la gloire, jusqu'au Valhalla !
» Pour la gloire! [Mission de Eldaln, Sugikuro, Rei Tendô et Storm Yametoshi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: NORWAY :: SKOGEN-
Sauter vers: