navigation.


 
  I said something wrong ? ( Atla )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1363
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: I said something wrong ? ( Atla )   - Jeu 16 Mar - 22:09




I said something wrong ?

Alta & Týldr




Le bruissement de l'air sur la parure verdoyante des sapins accompagnait mon chemin. J'avançais lentement sur le dos de mon cheval regardant de tous les côtés dans l'espoir d’apercevoir le lieu que l'on m'avait récemment indiqué. Il n'y avait rien, pas un signe, pas même une once de voix pouvant attirer la curiosité compulsive que j'abritais derrière ces yeux claires et ternis. La nuit ne m'avait pas réellement porté à l'esprit de bien bonnes nouvelles. Les rêveries n'étaient pas au rendez-vous ces temps ci. Mon faciès était aussi expressif que ce foutu caillou ancré à quelques mètres plus loin. C'était pourtant le cœur léger, enthousiaste et empreint de bonnes volontés que je m'aventurais par delà les innombrables fermes et le village de Skogen. Vous savez ce qu'on dit, rend service à ton entourage et on te le rendra ! Dans la limite du possible et de ce que l'on peut définir par le sens propre du mot entourage. Se serait mentir que de se vanter d'une pareille excursion si il n'y avait pas une certaine récompense, monnayant finance sur le chemin du retour. Nos intérêts communs me poussaient donc à accepter la requête d'un homme s'étant établit à Skogen même. Comment les gens pouvaient ils continuer à subir cet être aussi belliqueux que fourbe ? Que pouvait bien attendre les gens du jarl Aldarik ? Un despote et un tyran insufflant un vent de terreur dans les cœurs les plus meurtris. Nombreux étaient ceux qui avaient et subiraient cette violence encore et encore jusqu'à en perdre eux même la vie.

Voilà des pensées bien sombres qui me traversent l'esprit. Voir ce félon tombé sous les coups d'épées d'un adversaire digne de ce nom me faisait ressentir une profonde satisfaction personnelle. Mais peu importe, la déception m'attendait au tournent d'une bâtisse qui semblait à première vue vide. Décidément les environs de Skogen et les lieux avoisinants avaient encore bien des choses à me cacher, et inversement à me faire découvrir. Déroutante entreprise, j'avais presque envie de tirer un coup sec sur les rennes et rebrousser chemin en vociférant et grommelant toute la hargne et la rage qui s'accumulait petit à petit. Un village si petit pouvait-il se dissimuler à mes yeux par temps claire et sans embûches ou bandits ? J'avais assurément peut être forcé un tantinet sur la boisson et mes idées n'étaient pas aussi claires que mes yeux n'étaient eux même précis. Quelques lopins de terres traçaient des parcelles de terrains bien définis. Avais-je l'espoir de pouvoir aborder là un clairvoyant paysan ? Celui-ci même qui n'était peut être pas dans un mauvais jour et par tout hasard connaissait chemins et environs séjournant depuis longuement par ici ? J'allais très vite découvrir la réponse, au loin l'un d'entre eux, un fermier s'attelant déjà à la tâche tout comme moi travaillait les semailles prochaines pour quelques récoltes fructueuses si les dieux étaient enclin à un peu de compassion pour le pauvre bougre que je suis.

J'accostais l'homme, du haut de la monture je flattais l'encolure de l'animal conversant un certains temps avec lui. C'était un vieillard, un de ces hommes qui préféraient mourir seul chez lui et enterré sur ces terres entouré de ses proches, amis et famille. Je n'avais rien à perdre quoique l'esprit était déjà quelque part à attendre que mon corps ce décide à trouver l'établissement que l'on m'avait conté pour commercer, troquer ce dont le forgeron m'avait bassiné l'esprit. Finalement l'un comme l'autre avions pris connaissance de chaque éléments et si il y avait un seul village pouvant me porter sur la trace des ressources que je cherchais à atteindre ne semblait cas quelques chevauchés d'ici. Le remerciant d'une pièce que je déposais dans sa main droite, sale et meurtris. C'est empreint d'un sourire que je lui souhaitais bon courage et fortune pour l'avenir. Le paysan laboureur avait su exactement me dire ou se situait le lieu-dit. Ce que je convoitais, je l'avais désormais en face des yeux et c'est un soulagement pour mon dos et mes cuisses. J'avais préalablement attaché solidement mon cheval caressant et tapant amicalement l'encolure de l'animal il était grand temps que cela se termine.

Les regards fuyant étaient bien étranges des environs que je côtoyais généralement. La population n'était pas connue des voyageurs allant par delà cette bourgade qui n'avait aucun signe d'isolement bien au contraire justement. Laissons les à leurs affaires et portons notre attention sur celle qui nous menait tout droit vers ce que je cherchais. Les ressources étaient abondantes, c'était surprenant pour un fermier de scruter autant de pierre. De diverses tailles, formes et teintes je laissais mes doigts se saisir de certains minerais scrupuleusement taillés. Certains semblaient plus imposant et abruptes que d'autres. J'aurais pu passer la journée à farfouiller et manipuler la caillasse seulement je n'avais que faire de ce que l'une ou l'autre pouvait représenter aux yeux des connaisseurs et des gens du métier. J'observais et zieutais dans le coin une femme plutôt adroite de ses mains. Elle entreposait un tas de roches sur l'établi. Aussitôt j’interpellais la donzelle d'un signe bref et visible. « La brunette peut elle m'indiquer qui gère tout ceci ? » Lançais-je machinalement d'un ton un peu abrupt certes mais la fatigue jouait sur l'état de mes propos peut enclin à une quelconque courtoisie. 

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: I said something wrong ? ( Atla )   - Ven 17 Mar - 17:27

i said something wrong ?
Atla & Tyldr
Ah ! S'il en est un dans les cieux qui ait jamais veillé sur toi, que devient-il en ce moment ? Il est assis devant un orgue ; ses ailes sont à demi ouvertes, ses mains étendues sur le clavier d'ivoire ; il commence un hymne éternel, l'hymne d'amour et d'immortel oubli.

   
La vie ici était tout autre que celle dont j'aspirais. Je m'étais toujours vue dans une belle robe, luxueuse à souhait, avec de beaux bijoux, à diriger un village et être crainte de tous. Oui, j'aurais pu le devenir, je pouvais encore le devenir, mais mon frère était à la tête de tout. J'étais très fière de lui, nous avions réussi à renverser la famille autrefois détentrice de Skogen et cela, c'était un beau coup de notre part, préparé sur des années déjà. J'étais fière d'avoir pu participer à cela et d'avoir mis un pied sur le trône à mon frère mais jamais, je n'aurais imaginé, finir ici, dans une campagne semblable à celle où j'étais née. Je jette un coup d'oeil aux alentours, une odeur de fer, de rouille et de poussière était constamment encrée dans mes narines, habitude que je n'arrivais pas vraiment à prendre. Je faisais de mon mieux pour ne jamais foutre les pieds trop prêts des carrières, ayant fait bâtir mon logis vers l'étang du coin, à quelques pas des carrières mais suffisamment éloigné pour ne plus avoir à passer le balai cent fois. Enfin, à faire passer le balai à ma domestique. Je ne jouissais en effet, pas d'un statut très élevé a Skogen, mais j'étais quand même une dirigeante ici, j'étais un peu un chef, celle qui donnait les directives et qui portait le nom de mon frère, qui ne pouvait pas être ici. J'avais quand même des responsabilités, une place, mais cela ne me suffisait pas. Je ne me voyais pas finir ainsi, pas faire cela toute ma vie, gérer un fichu hameau de poussière, certes, très riche par ses trésors encrés dans une roche infinie, mais je voulais plus, toujours plus.  Un trait de caractère sans aucun doute semblable à tous ceux de la famille Wilhjelm. Tout sauf le fait que je ne voyais pas ô combien, je me faisais manipuler, comme ma soeur, Sonja. J'étais plus faible que je ne le croyais. À mon grand damne.

Le soleil commençait doucement à tomber, pour laisser place à une lune pleine, que l'on attendait depuis quelques jours.Comme souvent, je venais faire mon contrôle des pierres qui devaient partir à l'aube pour Skogen, comme chaque semaine. Mes doigts d'une finesse incomparable caresse les parois lisses des pierres, toutes d'une couleur et d'une texture incomparables. Un petit sourire s'affiche au coin de ma lèvre, satisfaite de la qualité des joyaux qui se trouvait également ici. Une véritable pie en chasse des meilleurs brillance. J'adorais tout de même voir la qualité de ces pierres, elles étaient splendides. Perdu dans ma contemplation presque jouissive, une voie rauque et masculine me tire de ma méditation.Mes sourcils se fronçent devant le langage utilisé par cet homme, que j'allais très vite remballer :
"Est-ce des façons de s'adresser ainsi ? " Lançais-je d'un ton légèrement sec, ma voix étant d'une froideur, mais d'une beauté étonnante, comme mon visage de perle, bien que fatigué par la journée que j'avais eu? Je plisse légèrement mon nez fin, observant l'être qui se trouvait en face de moi.
"Qui êtes-vous donc ? Votre visage m'est inconnu. De plus, pourquoi cherchez-vous la personne gérant tout cela ? Vous avez une requête ?"
Beaucoup de questions en effet, mais je n'appréciais guère ce personnage, rien qu'une phrase suffise à me braquer. Qu'importe son physique plutôt agréable bien qu'une toilette s'imposait, je n'étais pas prête à afficher un sourire ou un bienvenu agréable tant que je n'avais pas des réponses claires. Je n'étais jamais rassuré de voir des étrangers débarquer ainsi, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je laissais mes doigts doucement s'approcher d'une pioche aiguisée, au cas où.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t153-tyldr-viarson-i-m-not-satisfied-


Týldr Víðarson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 253
SEPTIMS : 1363
ARRIVAL : 30/01/2017
IDENTITY : Thomas / Bangerang_Wiver
FACECLAIM : Travis Fimmel / ©Bang_Wiver / ©Dakini vava

AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : L'esprit et le cœur aussi libre que le vent s’engouffrant dans les crevasses glaciales et escarpés d'Isenseg
METIER : Fermier / Guerrier
INVENTAIRE : Mon barda se compose d'une épée de bonne facture ainsi qu'une hache de taille plus réduite. Un bouclier robuste attelé sur mon épaule quand l'heure du combat se fait sentir. Des vivres, une source d'eau bien remplie. joker n°1.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: I said something wrong ? ( Atla )   - Dim 19 Mar - 9:56




I said something wrong ?

Alta & Týldr




Et c'est là qu'une petite voix me dit, je te l'avais bien dit. Seule réaction concluante ou la stupidité n'a plus de limite devrais-je dire je m'enfonçais dans l'étau que j'avais façonné de ma propre initiative. Mes lèvres laissèrent un sourire s'étirer nerveusement, observant puis baissant la tête en entendant et observant la réaction virulente de la donzelle qui avait de toute évidence bien plus de répondant que de réponses à me fournir sur l'instant. Voilà comment se faire remballer en en bonne et due forme par une femme pensais-je. Si je devais m'arrêter à ça il est vraie que j'aurais entrevue la chose avec de l'agacement mais je n'étais pas très doué pour abandonner aussi rapidement mon objectif premier. Je laissais mon regard vagabonder autour de moi, personne pour lui dire de se taire ? De revoir ses priorités sur la façon un peu gauche et mauvaise de l'avoir accoster ? Non vraiment ? Personne ? Et bien je me débrouillerais seul, j'aurais juste droit à une femme au fort caractère pour me plomber un peu plus cette longue et merveilleuse journée.

J'apposais mes mains sur mes hanches l'observant de haut en bas et inversement de bas en haut. Qu'avais-je bien pu faire dans ma vie pour avoir droit à une farouche et glaciale jeune femme me parler sur ce ton de défiance et de nonchalance ? Je levais ma main droite et mon doigt légèrement en avant pour prendre la parole mais je fus instinctivement interrompu. L'inspiration que j'avais pris se dégonfla instantanément et c'est un hennissement ennuyeux que je laissais échapper d'entre mes dents. Agaçante, c'était le mot qui la caractérisait et elle ne faisait pas les choses à moitié. Je me ravisais laissant une moue dubitatif et ma gestuelle se contenter d'un claquement sr la cuisse avant de retrouver une posture plus adéquate sur le côté droit de ma hanche. J'entendais bien ce qu'elle avait à me dire. J'écoutais je n'étais pas sourd ni aveugle elle avait du répondant de cela je m'en rendais bien compte. Finalement je pouvais parler, ou presque ? Pas grave je me lançais en espérant qu'elle ne reprenne pas aussitôt la parole pour m’encombrer et saper le peu de crédulité que j'avais peut être déjà trop longtemps délaisser. « Týldr » Prononçais-je arborant un sourire quelques peu crisper. « J'ai une requête oui ! Je cherche le propriétaire de tout... Ceci ! » Déclarais-je en faisant tournoyer ma main droite et mes doigts sur les pierres entreposées à ses côtés. Elle était plaisante à regarder, on ne pouvait pas dire le contraire. Il n'y avait qu'un fou pour se targuer de ne pas vouloir rester là à faire l'idiot simplement pour la contempler. « J'ai fait une longue route depuis Skogen et j'aimerais obtenir une certaine quantité de minerai. » Lançais-je pour me dépatouiller mais en quoi cela pouvait bien la regarder elle ? « Écoute, je m'y suis peut-être mal pris avec toi... Je dis bien peut être. Alors, oublions tout ça veux-tu ? Je te repose la question où est le gérant ? » Déclarais-je plus avenant que je ne pouvais l'avoir paru aux premiers abords gratifiant de tout ceci d'un sourire charmeur plissant mes yeux par automatisme de mes joues s'étirant et chaussants mes pommettes légèrement brunies. 

_________________


« The world is changing and we must change with it. »

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: I said something wrong ? ( Atla )   -

Revenir en haut Aller en bas
 
I said something wrong ? ( Atla )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. What's wrong with you ?
» [1616] Right way to do Wrong.
» Keith Graham ~ Love all, Trust a few, do Wrong to none. [FINI]
» lito / i'm weak. and what's wrong, with that?
» Haitian Population: Sick and Tired but Still an Asset‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: RPS ABANDONNÉS.-
Sauter vers: