navigation.


 
 Where do we go from here (Hemma & Ravn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t277-ravn-sigursson-destiny-is


Ravn Sigurðsson
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 192
SEPTIMS : 451
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Stighr
FACECLAIM : Tobias Santelmann © Winter Soldier

AGE : 29 ans
STATUT CIVIL : Il a eu une épouse qui est malheureusement décédée. Grandement affecté par cette perte, il n'a pas su ni voulu se recréer vraiment d'attaches auprès d'autres femmes.
METIER : Il est un soldat, c'est ce métier qui rythme sa vie quotidienne, il n'a pas grand chose d'autre à faire et il aime l'adrénaline du shieldwall, les tactiques, les coups, le sang ; l'assiduité qu'il met à ce métier-là montre bien qu'il est fait pour ça, malgré ce que le monde a voulu faire de lui. Il participe également à la formation des nouvelles recrues de la Svart Brotherhood en tant que maître d'armes, plus particulièrement pendant l'hiver, lorsqu'il n'y a pas de raids.
LOCALISATION : Skogkatt, il y est né, et il n'en est jamais parti.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Where do we go from here (Hemma & Ravn)   - Jeu 30 Mar - 17:19


Where do we go from here
Hemma & Ravn




Le temps assez peu clément ces derniers jours semblait ajouter à la teinte macabre que prenait cet anniversaire. Il était le même tous les ans, ramenant inlassablement avec lui les souvenirs trop douloureux d'une époque révolue, d'un temps qui ne lui appartiendrait plus. Comme chaque année depuis ce jour-là, le soleil semblait fuir au loin, se tapir derrière les nuages, derrières les collines alors qu'il aurait du être au beau fixe. Peut-être que c'était une façon que les dieux avaient de lui montrer un signe, songea Ravn. Mais un signe pour quoi ? Un signe que cet anniversaire, en dépit de tout ce qu'il aurait voulu, de tout ce qu'il avait rêvé, marquerait à jamais sa vie d'une croix rouge. Et que chaque année, chaque année à la même période, il retrouverait cette sensation de vide lancinante qui lui rongeait les os. Elle était partie, se répéta-t-il. Cela faisait un moment maintenant, et si cette histoire avait largement eu le temps de s'ébruiter d'outre en outre du village, la nouvelle était toujours difficile à digérer pour le guerrier.

Il se souvenait du sourire de cette jeune femme, des éclats du soleil sur sa longue chevelure auburn. Il se souvenait des minuscules tâches de rousseur qui piquaient ses joues et son nez avec discrétion, de son parfum envoûtant qui le captivait toujours, de sa voix si douce qu'elle aurait pu être le chant des dieux. Et même après autant de temps depuis cet incident, le souvenir trop vivace le rattrapait toujours. Ravn sentait ses entrailles se tordre dans son ventre ; il avait les tripes bien accrochées pourtant : c'était un guerrier, le sang, les blessures, les morts et toutes ces choses atroces et abominables, cela n'avait rien de sorcier, rien d'effrayant pour lui. Il avait déjà tué, il avait tranché des gorges et il avait aussi ouvert le ventre à bien des ennemis, d'une façon toujours plus barbare à chaque fois. Et pourtant, lorsqu'il avait vu la jeune femme se faire torturer devant ses yeux, il n'avait pas été capable de le supporter.

Dans son métier de guerrier, rien de tout ça ne revenait le hanter plus tard. Ni les vies qu'il prenait, ni la façon dont il les prenait. Et là, agenouillé devant la stèle qui ornait discrètement la sépulture de sa bien-aimée, Ravn sentait sa gorge se nouer, ses poings se serrer. Il avait toujours ces horribles cauchemars qui venaient le hanter, où il la revoyait, agonisant devant ses yeux sans qu'il ne puisse rien faire ; où il revoyait sa main noircir à vue d'œil jusqu'à ce qu'on ne décide de la lui couper. Tout cela revenait par périodes, il y était habitué. Mais c'était d'autant plus une torture lorsque c'était à cette période de l'année, et qu'il ne pouvait plus trouver le sommeil dans la nuit sans se réveiller en sursaut et le cœur battant.

Les cernes noires sous ses paupières témoignaient silencieusement de ce manque de repos, et il essuya rapidement une petite larme qui perlait sur sa joue. La fine pluie qui avait commencé à tomber masquerait sans doute ce triste visage, perdu dans un brouillard de pensées. Il venait là pour lui parler, pour prier les dieux et leur demander qu'elle soit heureuse là où elle était. Mais pourtant, les mots ne pouvaient passer ses lèvres, scellées comme une tombe. Sa main gauche se déposa sur la terre comme s'il pouvait lui transmettre un message de cette façon-là, mais il n'avait rien de plus à lui dire que tout ce qu'elle savait déjà. Il ne pouvait toujours pas pardonner de n'avoir pas su la défendre ce jour-là, et ce depuis autant d'années.

Il était souvent le seul, à venir se recueillir ici. Habitué à se retrouver face à toutes ces choses qu'il ne pouvait maitriser, Ravn se sentait démuni. Pourtant, son attention se détourna momentanément du tombeau lorsqu'il sentit une présence autour de lui, une silhouette s'approcher. Il ne savait pas qui c'était, même si ses soupçons penchaient pour une personne en particulier, une personne qu'il connaissait de longue date. Et qui savait voir en lui ce que personne d'autre ne pouvait voir. Alors, un bref regard en arrière lui confirma ce qu'il avait pensé. Hemma.

« Tu es venue » fit-il simplement, sotto voce, la gorge encore nouée, mais sa tristesse cachée sous les gouttes de pluie qui ruisselaient sur son visage.

made by © Winter Soldier

Revenir en haut Aller en bas
 
Where do we go from here (Hemma & Ravn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: RPS ABANDONNÉS.-
Sauter vers: