navigation.


 
 Discussion et tranquillité autour d'une tarte ¤ ft Silke Thorsen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Discussion et tranquillité autour d'une tarte ¤ ft Silke Thorsen   - Ven 14 Avr - 11:00




Discussion et tranquillité autour d'une tarte
Q
uelques jours après les festivités à Solstheim, les habitants d’Isenseg qui étaient partis rentraient tout juste au village, pas tous très frais. Comme d’habitude dans ces cas-là, Eydis avait préparé à l’avance des concoctions pour les gueules de bois, les maux de tête, voir les maux de ventre pour ceux qui avaient un peu trop abusé de la soirée ou qui l’avait mal supporté. Le lendemain matin avait donc était assez chargé pour l’herboriste et elle n’eut un moment de libre qu’en début d’après-midi. Après s’être chargée de ses devoirs de maîtresse de maison et de passer du temps avec son fils avant son entraînement de maniement de l’épée, Eydis décida d’aller rendre une petite visite à sa belle-sœur avec qui elle n’avait pas encore eu le temps de parler après son retour. Une cruche d’eau en main et un panier de l’autre, Eydis se rendit donc chez Silke Thorsen. Lorsque la porte s’ouvrit, elle esquissa un doux sourire et lui présenta ce qu’elle portait sans lui révéler tout de suite le contenu du panier.

« Bonjour ! Je me suis dis que ça vous ferrez plaisir. »

Après avoir eu la permission d’entrée, Eydis déposa ses affaires sur une grande table et sortie du panier une alléchante tarte aux pommes. Jetant un coup d’œil aux alentours pour s’assurer qu’elles étaient seules et qu’elles pourraient parler en toute tranquillité, Eydis reprit la parole après avoir servi un verre d’eau à Silke et de le lui proposer, considérant qu’après une célébration, il était plus à même de proposer de l’eau plutôt qu’une boisson alcoolisée.

« Comment vas-tu ? Le retour de Solstheim n’a pas été trop éprouvant ? »

Elle demandait pour le voyage, alors que selon les ouï-dire, elle devrait plutôt demander pour la fête en elle-même. Néanmoins Eydis ne souhaitait pas en remettre une couche si Silke en avait déjà entendu trop parlé, en plus d’avoir assistée à la fête en question. Si elle voulait parler de cela, d’autres choses ou bien de rien du tout, Eydis s’en accommoderait sans offense.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Silke Thorsen
Jarl de Isenseg.

behind the shield.
POSTS : 343
SEPTIMS : 1398
ARRIVAL : 10/03/2017
IDENTITY : portgas.
FACECLAIM : katie mcgrath. (@arté.)
AGE : trente flocons tombés.
STATUT CIVIL : veuve depuis près d'un an, tu devrais te remarier mais n'en ressens pas encore l’intérêt.
LOCALISATION : Isenseg.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Discussion et tranquillité autour d'une tarte ¤ ft Silke Thorsen   - Sam 6 Mai - 18:50

discussion et tranquillité.

eydís et silke


Tu mis du temps avant d'ouvrir les yeux ce matin là, ne souhaitant pas réellement émerger de la léthargie dans laquelle tu te trouvais, comme finalement apaisée après des heures sombre à tourner et virer dans ton lit, telle une âme en perdition... Les rayons du soleil étaient pourtant déjà bien haut dans le ciel d'Isenseg, faisant miroiter les neiges éternelles d'une lueur cristalline, t'obligeant à battre des paupières plusieurs fois avant de sortir complètement de ce sommeil léger qui ne t'avait en rien reposé. Le temps ne t'étais pas paru long, étrangement, tandis que les carcans de la nuit maussade t'avais maintenu éveillée lors de sa lugubre apogée; et tu avais attendu, encore. Cette nuit non plus, tu n'avais pas réussi à chasser les idées noires qui tournaient en boucles dans ta tête, revoyant sans cesse les figures terrifiées des invités, les quelques flammes qui commençaient à lécher les lourdes tentures recouvrants les murs du palais royal, cette épaisse fumée à l'odeur âcre et oppressante qui avait pressé l'air de ta poitrine de rechercher un endroit plus frais. Durant quelques instants, tu avais regretté d'avoir quitté ton village natale, ta demeure aux zénith de la liberté... avant de sentir la peur se loger au creux de tes entrailles, tel un serpent perfide se nichant à l'endroit de plus propice. Heureusement pour toi, tu fus évacuée rapidement avec la reine et sa fille, ainsi qu'avec les enfants Ødegard; et si tu te sentis revivre au contact de l'extérieur, tu priais intérieurement les Dieux d'accorder leurs grâces à tous ceux encore prit dans l'enfer de cette soirée... Finalement, les innocents furent saufs...

Tu sortis de ton lit avec lenteur, accablée par cette éprouvante expérience et par le retour harassant qui te permis de revenir au sein de ton foyer. Avec l'aide des femmes, tu enfilais hâtivement une robe simple, coiffant tes cheveux d'une simple natte que tu laissais retomber sur ton épaule; tu n'avais pas la foi de faire plus et, ta main encore sensible depuis ta blessure, ne te le permettais tout simplement pas. Tu pris la route vers la salle commune où tes filles jouaient avec entrain, se coursant l'une l'autre dans de grands éclats de rires, chapardant quelques grains de fruits sur la table au passage; tu savais pourtant qu'elles avaient mangé il y a peu mais tu n'eus pas le cœur de les reprendre, trop contente de les voir, trop heureuse d'avoir encore la chance de pouvoir les voir... Quelques personnes vinrent te saluer pour ton retour, les retardataires et les occupés, et te quérir aux sujets de plusieurs demandes que tu acceptais d'étudier dans les plus brefs délais. Se frottant les yeux, ta petite dernière vint se blottir contre toi, baillant de tout son soûl; et tu n'eus pas le cœur de la faire coucher par une servante... Passant tes doigts graciles dans la chevelures brune de Frieda, tu déposa un léger baiser sur son front tandis qu'elle partait déjà vers les bras protecteur de Bertha; Ymir te suivant de près, tu l'autorisas à se rendre en ville, ce à quoi elle répondit par un câlin fort et bourru qui t'arrachas un rire tandis qu'elle s'évanouissait derrière les porte de la bâtisse. Et tu te retrouvais, à nouveau seule, assise au bout de cette immense table, jugeant d'un regard sévère ce fruit dans lequel une servante t'avait gentiment demandé de croquer mais qui n'avait pour toi, aucun saveur particulière, si ce n'est une aigreur étrange... D'un geste las, tu demandas à tout le monde de sortir, ne demandant qu'un instant de solitude... Qui ne dura guère longtemps puisque tu entendis qu'on frappait pour venir à ton encontre. Autorisant l'accès au visiteur impromptu, tu te réjouis de voir le visage angélique et la chevelure d'or de la belle Eydís, un doux sourire vissé à ses lèvres rosies. — Bonjour ! Je me suis dis que ça vous ferrez plaisir. — Haussant un sourcil interrogateur, tu l'autorisais amicalement à s'approcher, délaissant par la même occasion le butin entamé de ta main sur le coin de la table. Ta belle-sœur sorti de son panier une tarte qui te donna l'eau à la bouche; comme si le fait de la déguster en sa compagnie t'ouvrais finalement enfin l’appétit ! Tu acceptas avec plaisir le verre d'eau qu'elle te tendit, en ingurgitant une lampée sans l'attendre, tant sa clarté te donnais l'impression de revivre. — Comment vas-tu ? Le retour de Solstheim n’a pas été trop éprouvant ? — Relevant tes prunelles d'azur sur les traits détendus de celle que tu affectionnais énormément, tu ne réussis à retenir un long soupir d'abattement. — Je te dirais bien que le retour fut une balade de santé, ma chère Eydís, mais je pense que tu n'en croirais mot ! — Un fallacieux rictus vint ternir ton visage. Tu avais gardé enfermé au fond de toi toute cette angoisse, ne souhaitant en parler à personne afin qu'aucune inquiétude n'afflige ton peuple; mais ta belle-sœur avait le don de fendre ta carapace d'une simple phrase, avenante et désarmante à la fois. — Malheureusement, j'ai ramené avec moi plusieurs souvenirs dont je me serais largement passé; s'ils n'avaient pas été aussi profonds... — Un peu joueuse, tu agitais sous son nez ta paume encore bandée et dont les effluves d'herbes ne devaient pas lui être inconnues. Peut-être qu'à elle, tu lui en parlerais de ce tourment qui te ronge depuis ton retour; peut-être même, aurait-elle quelques remèdes à tes insomnies nouvelles. Tu étais la jarl, tu avais besoin de refaire surface, de reprendre le contrôle de ta vie mais en cet instant, tu ne désirais qu'être une humble femme bavardant de tout et de rien avec celle qu'elle pouvait appeler sa famille.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion et tranquillité autour d'une tarte ¤ ft Silke Thorsen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion autour d'une pinte [Iris]
» Discussion nocturne autour d'un verre: PV Blodwen C. Kelly
» Discussion autour d'un feu
» Discussion autour d'une tasse de café (PV : Akira, Lop)
» Discussion autour de la confrontation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: RPS ABANDONNÉS.-
Sauter vers: