navigation.


 
 she's never where she is. she's only inside her head (sahar)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 0:27




sahar nejem.
the white winds blow

ÂGE, LIEU DE NAISSANCE. ≈ Le soleil caressait sa chair dorée, autrefois. L'air était lourde contre sa peau, l'esprit léger en son sein. Enfant de la péninsule ibérique, habitante de Girone. Elle commence à oublier, avec les années qui se sont écoulées, qu'elle est née il y a vingt-sept années de cela armée d'une liberté venant de sa beauté. LIEU DE RÉSIDENCE. ≈ Autrefois esclave au service du paternel Leiknir au château, elle l'a depuis peu suivi jusqu'à la demeure familiale pour s'occuper de sa femme mourante.  PROFESSION. ≈ Esclave pour la famille Leiknir. Esclave pour les autres depuis dix ans, maintenant. Sa liberté s'est effacée à l'instant même où les marques se sont glissées contre sa chair pour ne plus la quitter. À ses poignets, les cordes trop serrées ont laissées des cicatrises qui ternissent sa peau olive. STATUT FAMILIAL. ≈ Gamine exotique au sang taché par l'abysse de la mère, elle est née au sein du harem d'un Émir qui, bienveillant, s'est entiché de son minois stoïque. C'est dans la basse cour qu'elle a porté le titre de pureté, de chasteté, observant d'un oeil discret les enfants légitimes de son aimant paternel. Ils étaient nombreux ; Sahar connait certains de leur prénom, oublie aujourd'hui les visages, le son de leur voix. Le joyau du harem est tombé dans la poussière, néan SITUATION MATRIMONIALE. ≈ Autrefois jugée intouchable, la chair de la belle s'est vue palpée à de trop nombreuses reprises, depuis. Et pourtant, elle reste seule. Usée et touchée, puis abandonnée, vendue et réutilisée. La perfide est salie, et son coeur est muet de toutes douceurs.  RANG HIÉRARCHIQUE DANS LE PEUPLE VIKING. ≈ Thraell, simplement. Le palpitant bat pour plus, et l'esprit reste rêveur, décidé quant à son avenir.  MANIEMENT DES ARMES. ≈ L'étrangère n'a pour arme que ses regards sombres et ses ongles noircis par la saleté. Les bras sont maigres et le corps nerveux, la mâchoire braquée par la rage. Peut-être pourrait-elle se servir d'une arme, de la fierté dans le coeur et une soif de liberté dans l'âme, mais une part d'elle-même sait que, dans pareil cas, la mort l'attendra. Sa force ne vient pas de sa charmante carcasse.DISTINCTION PHYSIQUE. ≈ L'olive de sa peau capte les regards, et ceux-ci s'attardent sur les éclats du passé qui s'y trouvent. Les frêles poignets de la belle abordent un blanc presque perfide laissé par des liens trop étroits, et ses chevilles n'échappent pas à la chose. Au creux de ses cuisses, une rose cicatrise fait écho de ses premiers temps d'esclave et des caresses des hommes, longue et difforme, maladroite contre sa peau lisse. De part et d'autres de sa chair, certains tatouages étrangers l'épousent, souvenirs d'un passé plus fleurissant. Sa crinière capte le plus de regard ; l'infini de tresses qu'elle aborde, et une cicatrice fine et blanche, proche de sa tempe, se frayant un chemin dans l'onyx de ses cheveux.  La carcasse dévoile le relief des os qui s'y cachent, et le frêle corps a été solidifié au travers des années par les fracas trop nombreux qui l'ont brisé laissant sous leur passage des pâles fantômes. CARACTÈRE. ≈ Mâchoire braquée, la sauvage dévisage les faciès étrangers sans réellement comprendre les paroles qu'ils lui lancent ; elle les ignore d'un air fier, et pourtant courbe l'échine avec délicatesse, suffisamment pour se plier aux exigences des dits maîtres. Dans l'oeil soumis luit une rage puissante qui reste muette ; elle fait écho d'un frisson contre la nuque, d'un sentiment tordant les tripes, d'une saveur amère contre la langue. Difficile est de mettre la main sur le sentiment exact que l'exotique fait naître. Elle aborde un silence trop pesant puis, cette voix suave qui murmure des mots simples pour tout répondre tandis que l'iris hurle l'opposé. La rage même qui se soumet, la docilité presque violente dans ses gestes pourtant délicats ; Sahar reste fière, quitte à glisser elle-même la lame contre sa gorge pour mettre fin à ses jours. Elle reste fière et, l'échine courbée, porte pourtant ses épaules bien droites, et défile d'un pas élégant. Le menton reste droit et l'oeil fixe d'un feu ardent, furieux, la nuque de ces êtres qui sont responsables de ses plaies. Puis, elle ferme les yeux ; une seconde, peut-être deux. Les ouvre ensuite, et cache cette puissante envie de liberté dans les abysses de ses iris, comme ses maux, ses pleurs et ses cris. Le vide apparaît dans l'oeil, l'esprit rêvant d'un soleil plus puissant, le corps exécutant ses mascarades habituelles au bon plaisir de ces êtres de l'enfer.


MEL, FERN

ÂGE. ≈ 24 FUSEAU HORAIRE. ≈ qc MULTICOMPTES. ≈ aucun COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? ≈ trois viles sorcières m'ont charmés au fil des semaines TON AVIS ? ≈ je suis toute chose, sachez le AUTORISES-TU LA MORT DE TON PERSONNAGE ? ≈ j'autorise les dés à faire mourir mon personnage/j'autorise le staff à ajouter mon personnage au registre des morts si je venais à quitter le forum/je ne veux pas que mon personnage meure. AVATAR. ≈ zoe kravitz CRÉDITS. ≈ swan AUTRE CHOSE ? ≈ :sahar:


VALHALLA'S DOORS.
QUELLE EST TA POSITION PAR RAPPORT À TON JARL ET TON ROI ? ≈ Émir, Jar, Roi ou Seigneur ; ils en existent encore d'autres, certainement. Sahar apprend à les mépriser, au fil et à mesure qu'elle les apprend, comprend. Ils ne sont que des hommes en plus qui demandent à ce qu'elle baisse la tête, détourne le regard, obéisse avec douceur et, quelques fois, accueille la douleur. Alors elle se contente de le faire ; elle baisse les yeux pour mieux les relever, lorsqu'ils s'éloignent, et marque à sa mémoire les traits de leur faciès, pour avoir des visages à meurtrir dans ses rêves animés. La belle métisse aborde un sourire délicat, parfois même une rougeur à ses joues, lorsqu'elle croise les regards puissants ; elle serre ses poings et mord ses lèvres, un couteau dans les tripes d'avoir l'air si faible. D'être si faible. Sahar sait ce qu'il y a à savoir ; qu'elle n'est que poussière et qu'eux, sont presque l'ombre des Dieux.

EN QUOI FAIS-TU HONNEUR AUX DIEUX EN ÉTANT VIKING ? AS-TU EU À FAIRE DES SACRIFICES EN LEUR NOM ? ≈ Il lui a fallu un moment avant de comprendre ces mots étrangers ; des noms de Dieux perdus au travers des ordres et des conversations entendues, incompréhensible pour elle, d'abord. Sahar sait reconnaître les noms, maintenant. Elle ne comprend pas encore, pourtant, pourquoi ils sont si nombreux, et ce qu'ils peuvent bien représenter. Sa compréhension de la langue est maladroite et elle reste curieuse face à leur culture, plus qu'elle ne voudrait l'être. La belle dévisage alors, tend un peu plus l'oreille, parfois. Sceptique, intriguée ; les histoires étranges de ces dieux mortels éveillent en elle une certaine lueur d’intérêt. Qu'est-ce qu'être viking ? La chose semble si importante, presque sacrée, honorable. Certains soirs, lorsque la fatigue est plus forte et que la peine bouffe ses os, elle se demande si certains d'entre eux entendront ses pleurs, accepteront un sacrifice maladroit de sa part, pour réaliser ses maigres voeux. Il y a bien longtemps, après tout, qu'elle a décidé d'accepter l'aide de tout dieux.

QUEL DESTIN PENSES-TU QUE LES DIEUX ONT CHOISI POUR TOI ? QUELLE EST TA PLUS GRANDE CRAINTE QUANT À TON AVENIR ? ≈ Elle ne craint pas la mort, aussi étrange que cela puisse bien paraître. C'est ce qu'elle se répète en boucle tout au moins, telle une prière enfantine qu'elle porte en son coeur depuis une décennie, déjà. Sahar craint tout le reste ; la vie, celle ici, celle en cage, du moins pour son âme, son esprit. Elle craint cette vie ; y rester pour le reste de son éternité, et mourir et aller dans ce monde étrange dont parlent ces gens, et être de nouveau esclave pour eux, même dans cette mort. Elle craint des choses qu'elle ne comprend pas réellement, incapable de les expliquer totalement. Alors, elle les priera ; elle fera ce qu'il faut, qu'elle se dit, pour qu'ils entendent ses paroles et portent bon ressenti à son égard. Elle tentera de les berner, eux aussi, même si berner les Dieux est improbable, pour acquérir cette liberté égarée. Et s'ils prennent sa vie, elle tentera de faire de même, beaucoup trop fière pour accepter son sort.  
BEHIND THE SHIELD.
01 La beauté s'est posée comme une fleur sur sa peau au fil du temps ; enfant illégitime d'un Émir et d'une sublime africaine, elle a attiré les regards, minois angélique, bambin aux airs de sirène. Le père a posé les yeux sur elle, et le coeur s'est vu touché d'un sentiment pur, presque divin. Jugée intouchable, princesse parmi les autres et pourtant, impure, Sahar a grandi dans un cocon étrange de mystère et de chasteté dans le harem de l'Émir, apprenant les bonnes manières des jeunes filles, restant malgré tout à l'écart des plus puissants. Enfant étrange dans les grands lieux, divertissante peut-être, pour certains. On la jugeait l'écho de la pureté, de la beauté ; l'intouchable être de Girone, le reflet certain d'une sainte, nul homme ayant le droit de poser la main sur elle, ni même un regard trop appuyé. Depuis, bien des choses ont changé ; la peau aborde les marques cauchemardesques qu'ils ont laissés.  02 Il était bon ; tristement bon. Un coeur pur au travers de la saleté de ce monde ; un homme au dos courbé et aux années lourdes, contre ses frêles épaules. Il est apparu dans sa vie à un moment où Sahar semblait à quelques pas de la mort, perdue dans des souffrances qu'elle ne croyait pas connaître, il y a peu de temps. Il est apparu, pale lueur étrange dans les abysses de ses maux, dépensant petite fortune pour la putain usée qu'elle était alors, posant un regard bienveillant sur sa personne. Si Sahar a d'abord été sauvage - comment ne pas l'être, après que ces hommes l'aient tant brisé ? - elle s'est ouverte au fil des années. Elle n'était pas esclave ; elle était amie, camarade, partenaire. Elle était assistante, fille, et aide. Artisan de joyaux en tout genre, l'homme lui a appris l'art de la joaillerie et s'est vu charmé par ses connaissances. Elle aurait pu être heureuse, après tant de malheurs, restant en sa compagnie. Elle aurait pu être heureuse, mais il n'était qu'un homme, au final, et après plusieurs années, il a détourné les yeux, lorsqu'on l'a prise.  03 Elle n'aurait jamais cru ; voir son monde s'effondrer, les gens pleurer, hurler. Les gens se briser, et d'autres en ricaner. Encore aujourd'hui, Sahar ne comprend pas réellement comment pareille chose a eu lieu ; pourquoi les gens se comportent de la sorte. Naquit dans une bulle de perfection, élevée dans l'illusion d'un paisible monde, elle a ouvert les yeux un peu trop brusquement, lorsque les hommes de Charlemagne se sont emparés de Girone. Lorsque les hommes de Charlemagne, la violence dans le sang et une envie certaine dans les tripes, se sont glissés dans le harem de son père, dévisageant les femmes et enfants s'y trouvant, caressant les chairs et les minois, parlant d'une langue étrange. Et puis, l'oeil se posant sur elle et d'autres, s'emparant d'elles, les prenant avec eux, laissant derrière les traces de leur passage. Massacres et sang. C'est ce dont elle se souvient ; massacres, sang et surtout, les regards. Autant ceux de ces hommes que ceux de son peuple, paniqués. 04 Après le vieux français, il y a eu l'anglais. Un homme possédant un certain pouvoir, en croisade lorsqu'il a croisé son regard. Sahar a baissé les yeux, reconnaissant la lueur ; il ne s'en est pas offusqué, il s'est même approché. Et le vieillard, qu'importe son coeur bon, avait les poches vides depuis quelques jours, comme son estomac. Le froid était présent, l'hiver un peu trop dur cette année là, et face à l'argent proposé, il n'a pu qu'éviter le regard de Sahar en acceptant le marché. Elle fut alors vendue ; vendue comme si elle n'était rien, comme si elle n'avait pas pris soin de lui avec autant d'ardeur depuis plus de soixante mois, déjà. La belle a gardé ses larmes au creux de ses prunelles tandis qu'elle a suivi l'homme dans son pays, tandis qu'elle a été présenté à une femme, sa femme, qui déjà, l'observait avec bien trop de mépris. Les femmes le savent, lorsque leur mari arrive avec une esclave, disant leur offrir un cadeau, tandis qu'une lueur plane dans l'oeil. Et elle a su, cette femme ; alors, elle l'a méprisé. L'homme ne l'a jamais réellement touché, simplement regardé, mais le mal était déjà fait. La femme a exigé puis exigé, trop pour le corps frêle de Sahar mais qu'importe ; elle s'est tue, et elle a accompli.  05 Un jour, elle était pure. Le second, elle était... autre chose. Sahar n'aime pas se souvenir ; se rappeler de ces jours, de ces mois en compagnie de ces soldats. Elle n'aime pas revoir leur visage, lorsqu'elle ferme les yeux, et s'imaginer que les protecteurs d'un peuple peuvent être capable de tels horreurs. De se glisser dans la chair de femmes innocentes pour prendre des choses qui s'offrent dans un sentiment d'amour. De souiller les chairs par des caresses obscènes, de lécher les larmes salées contre la peau de porcelaine abîmée. Elle n'aime pas se souvenir ; d'eux, de leurs mains, de leur corps. De leur présence trop près de la sienne, et du venin qu'ils ont glissés trop de fois, entre ses reins. Elle n'aime pas, non, savoir qu'ils ont capturé non pas seulement son corps mais aussi des parcelles de son âme avant de la jeter car, au fil du temps, ils avaient trouvés d'autres amusements pour combler leur ennui. Elle a compris ; tous les hommes ne sont pas bons. 06 Eardwulf et Wulfstan ; les bambins ont déposé une fine couche de baume, contre ses maux. Sahar les a aimé comme s'ils étaient les siens, qu'importe les caprices qu'ils faisaient, qu'importe les larmes et les hurlements. Qu'importe si, lorsqu'elle leur disait non - car elle leur parlait, à eux - ils allaient couiner dans les bras de leur mère qui, méprisante, la punissait plutôt qu'eux. Elle a essayé, Sahar, et croit être parvenue à leur apprendre certaines bonnes manières et leur montrer la voie, aussi, pour être de bons garçons et, dans un futur qui lui est inconnu, de bons hommes. Elle se souvient avoir pleurer pour la première fois depuis des années lorsque Wulfstan, deux ans, a déposé des baisers contre ses poignets martyrs. Elle se souvient aussi avoir souri.  07 Et puis, elle a été prise ; encore une fois, coupée de son monde, emportée ailleurs. Pas vendue, cette fois-ci, mais volée par des hommes, des brutes, et des femmes aussi. La chose l'a perturbé avant que son esprit ne se vide, le corps s'attendant au pire. Il n'est pas arrivé, pourtant, le pire. Embarquée dans un navire étrange, puis sur une terre blanche, jugée par des regards, puis achetée. Sahar a suivi l'homme étrange sans un mot, le regard terne, les épaules un peu basses et pourtant, encore, le pas fier. Elle a croisé son regard, une seconde, avant de détourner les yeux, brûlée. Elle l'a suivi dans la grande demeure - les souvenirs ont fleuris dans ses pensées et elle n'a pu que se rappeler son propre passé -  avant d'entendre son nom ; Leiknir.  Avant de voir son jeu, son amusement puéril. Les lèvres scellées, elle a écouté les paroles qu'elle ne comprenait pas, elle a gardé ses larmes pour elle, comme ses tremblements, attisant la colère de l'étrange homme. Sous les tapis, elle y a jeté les fragments de son être pour qu'il ne puisse pas les voir, savoir. Jusqu'à l'épuisement, elle a fait la fière - quitte à être enfermée dans un coffre - , avant de courber l'échine, doucement. Avant de laisser les miettes de sa fragilité contre le sol, bien à vue pour le plaisir malin de Vitserk. Elle accepte le jeu, maintenant ; en connait les règles et en crée de nouvelles pour elle, pour eux. Elle reste fière, étrangère. Elle reste muette, sans indices sur son passé. Elle reste curieuse, face à pareil personnage. Reste sceptique, devant l'étrange famille. 08 Sous la langue de la belle muette se trouvent de nombreux dialectes ; trésor d'un passé qu'elle ne désire pas oublier, l'arabe reste la première qu'elle a parlé. Elle la murmure parfois, seule, récitant des passages du Coran, de contes et de poèmes d'autrefois, et de chants précieux. Sahar se souvient également de quelques mots dans la langue de sa mère, mais ne saurait dire le nom qu'elle porte. Les dialectes francs, quant à eux, sont un peu brouillons contre sa langue, le francique lui rappelant de souvenirs douloureux pour diverses raisons. L'anglo-saxon est plus frais à sa mémoire, plus complet aussi, pour l'avoir appris en même temps que les bambins de la famille. Et puis, la langue des barbares ; elle ne la maîtrise pas encore totalement, qu'importe le nombre de mois depuis son arrivé dans le froid pays.  Et pourtant, malgré toutes ces langues, tous ces mots qui dansent dans son esprit, elle reste muette, desserrant des lèvres pour murmurer d'une voix douce, violente, les réponses brèves : oui, maître, non, s'il vous plait, désolé. Sahar prend tout, mais offre peu. Elle ne s'ouvre pas.  09 C'est dans la solitude que la voix s'élève pour faire entendre un vestige du passé ; son chant. Un art apprit sous les ordres de son père, faisant naître une moue boudeuse sur les lippes de l'enfant qu'elle était autrefois. Il reste le reflet discret de la sensibilité qu'elle porte contre sa carcasse craquelée, et le miroir de ce qu'elle était. Une voix un peu rauque, un peu basse, et douce pourtant. Un murmure quittant ses lèvres, lorsqu'elle se permet.  10 Fière ; trop fière, certainement. La belle sait qu'elle y perdra peut-être la vie, de part sa fierté dont elle ne peut se débarrasser. Mais elle reste forte, incapable de courber totalement l'échine, n'acceptant pas de se soumettre totalement, d'abandonner. Elle garde en son coeur des valeurs apprises par son père, et une puissance lui venant de sa mère. Quitte à mourir, elle reste fière. Quitte à saigner, elle garde cette lueur au coeur de l'iris. Et si à la fin sa seule liberté reste la mort, elle glissera la lame contre sa gorge, y mettra toute sa force, et s'évadera sans regrets. 11 Elle ne sait plus réellement, Sahar, si elle croit en Lui. S'il est encore là à entendre ses prières, ses maux et ses mots. S'il lui porte cette attention que son père, que les gens disaient qu'il lui offrait, pour l'avoir fait si belle. Peut-être se trouve-t-elle à être une simple martyre, au final ? Elle ne sait pas, sait plus. Alors, depuis, elle s'est ouverte. Le coeur a laissé une place aux nombreux Dieux qui ont croisés son chemin, et les paroles murmurées dans la nuit ont été adressés à tous ; qu'importe le nom de Celui ou Celle qui entendra ses prières. Elle acceptera n'importe quel aide.  12 La peau frisonne encore malgré les épaisseurs de vêtements qu'elle porte contre sa chair. Le froid lui bouffe la chair, se glisse contre sa carcasse maigre et se fait un nid, dans ses entrailles. Elle n'a pas l'habitude, encore. Elle ne s'y fait pas, qu'importe si chaleur commence à être présente. La chaleur de Girone reste un fantôme contre sa peau maintenant glacée, et ses doigts restent froids, qu'importe combien de temps elle passe près du feu pour se réchauffer.  13 Un sursaut, l'ombre d'un visage, une sale paluche, contre sa chair ; Sahar se réveille brusquement, des larmes contre les joues, la main contre les lèvres, déjà. Elle retient ses sanglots, lorsque le passé la réveille, l'empêche de dormir. Elle ferme les yeux forts, et mord son poing, parfois, pour retenir les cris de rage qui la prennent. Elle aimerait être forte, pour chasser ses démons. Mais ses forces ne sont pas dans la violence, et le corps reste tremblant. Au creux de la nuit, perdue dans son petit lit, Sahar redevienne cette gamine de dix-sept ans, brisée.
14 Le corps se braque lorsque contact se fait ; Sahar perd tout contrôle de son être, de son souffle. Ferme les yeux, garde un air impassible, attend simplement que la chose prenne fin. Morte, vide. Sauvage, rare. Une coquille sans la moindre force, lorsqu'une autre peau effleure la sienne, qu'importe la raison. L'esprit s'égare, s'enfuit ailleurs. Elle se fait petite, sans réellement s'en rendre compte. Sahar remercie le froid des environs pour les nombreux vêtements qu'elle doit porter. 15 La sauvageonne s'éveille, parfois, et ressent ce besoin de briser, d'hurler, d'agir. Elle est rapidement remise dans sa cage, les griffes sanglantes et la peau ternie par son propre sang. Elle se souvient ; la première fois que la rage, que la folie de vivre s'est glissée dans ses veines. Elle a hurlé, fort, tandis qu'un homme essayait de se glisser entre ses cuisses pures. Elle a hurlé, les ongles lacérant sa chair, et la lame d'un couteau s'enfonçant dans sa peau. Elle a hurlé, fort, avant que sa voix ne s'éteigne à petit feu, au fil des coups de poings et de reins. Petite sauvage à la colère puissante, au corps frêle. Elle hurle plus fort qu'elle ne frappe. Elle se brise plus facilement qu'elle ne le croit. Un os à la fois, lorsqu'elle n'écoutait pas. Assez pour lui faire comprendre, un peu trop rapidement. La bête reste silencieuse, maintenant ; on la voit dans le regard sombre de la belle, mais rarement ailleurs.

A WARRIOR IS BORN.


nombre de points à répartir : 25 points. (donnés par le staff)

force : ☑️☑️☐☐☐☐
vitesse : ☑️☑️☐☐☐☐
agilité : ☑️☑️☐☐☐☐
résistance : ☑️☑️☑️☑️☐☐
discrétion : ☑️☑️☑️☑️☐☐
stratégie : ☑️☑️☑️☐☐☐
combat corps à corps : ☑️☑️☐☐☐☐
combat armé : ☑️☐☐☐☐☐
connaissance : ☑️☑️☑️☑️☑️


copyright 2016.


Dernière édition par Sahar Nejem le Dim 7 Mai - 22:07, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 0:30

PREEEEEUUUUUUUUUMS
/roule partout et marque son territoire sur une esclave qui ne sera jamais à elle (mais allez, sois ma goûteuse, tu verras PEUT-ÊTRE tu survivras )

Je t'aime, bienvenue officiellement et heureuse qu'on ait su te convaincre (Marie, je t'érige un monument dans le mois ---->). Prends bien tes marques, et au besoin, viens rouler dans mon skype
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 0:31

Hello you :stare:

Début bien alléchant, mais tu nous as bien trop teasé pour qu'on s'en contente.

Hophop, continue d'écrire cette fichette avant que Vivi Jr ne se noie dans son sang


(Et bienvenue.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 0:38

Je vais très bien -tourne de l'oeil et roule dans le coffre-

Tu sais tous les gouigouis que ça me fait de te voir ici, beauté. C'est que j'ai appris la danse de la séduction à bonne école -lorgne la preums-

Bienvenue, et termine vite cette fiche qui est déjà trop belle, j'ai une collection de parchemins à te montrer
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 0:46

c'est qu'ils sont accueillants, ces maîtres :uuh:

hallðora ; sache que je te ferais des tresses et que tu seras la plus jolie des environs ( après moi ) mais garde ta bouffe pour toi, merci :stare:
je roulerais vers toi jour et nuit, saches le

vivi sr ; J'AIME TE TEASER.
et jamais je ne cesserais ( et je t'offre une parenthèse, je sais que tu les aimes )
j'ai déjà hâte de voir les folies qu'on fera merci

vivi jr; les parchemins propres, j'espère ?
tu me fais trop plaisir, mon chat j'suis bien contente d'avoir cédé ( et aussi, d'avoir attendu une pareille idée pour céder ) et saches qu'on fera de belles choses, ensemble.
un jour, on aura un coffre double pour s'y enfermer ensemble, cadeau de mariage de papa


Dernière édition par Sahar Nejem le Dim 7 Mai - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 0:49

Meh, toi + ce perso de folie
Va falloir soigner ces bobos, hein, ce serait nul de clamser quand on est aussi bonne belle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t616-stighr-sorensen-or-from-t


Stighr Sorensen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 213
SEPTIMS : 681
ARRIVAL : 27/04/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Ravn
FACECLAIM : Alexander Dreymon © Winter Soldier

AGE : Il y a aujourd'hui trente années qu'il écume les terres de Norvège.
METIER : S'il est un peu touche à tout, Stighr est aussi le genre d'homme qui se lasse facilement d'une activité : il a été soldat, tavernier ou encore apprenti forgeron, un peu de tout en somme, mais surtout de rien. Aujourd'hui, il est principalement membre d'un groupe de mercenaires, alors la chasse à la prime est ce qui rythme ses journées et ses voyages. Mais il occupe tout de même une place de tavernier à Skogen, histoire de bien rester dans les petits papiers de tout le monde, et surtout, d'avoir les oreilles un peu baladeuses, à l'affut du moindre ragot.
LOCALISATION : Partout et nulle part

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 10:46

Bienvenue par ici !! Bon courage pour ta fichette !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Silke Thorsen
Jarl de Isenseg.

behind the shield.
POSTS : 343
SEPTIMS : 1352
ARRIVAL : 10/03/2017
IDENTITY : portgas.
FACECLAIM : katie mcgrath. (@arté.)
AGE : trente flocons tombés.
STATUT CIVIL : veuve depuis près d'un an, tu devrais te remarier mais n'en ressens pas encore l’intérêt.
LOCALISATION : Isenseg.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 11:47

bienvenue par-minou belle étrangère :uuh: et bon courage pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 12:25



MUCHO CALIENTE

Bienvenue parmi nous, si tu as des questions, le staff est là, même si je vois que tu connais déjà Dandi

Et même si t'as pas de questions tu peux rouler dans mes mp, on y est bien tu verras
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1379
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 13:10

zoey ce personnage
bienvenue, et bon courage pour ta fiche I love you
si tu as des questions n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 15:01

jörvar ; t'es trop mignonne t'as le droit acquis sur tous les bobos de sahar, tkt. ils sont tiens

stighr ; bien le merci ! :sahar:

silke ; par-minou, aw. mon coeur a raté un battement merci bien

freymar ; ohlala, cette réaction calmez vous, mon bon monsieur :uuh: c'est du charme que t'essaies de me faire ou je me trompe ? vil personnage

auróra ; mah tu vas me faire rougir. merci ( et que dire de cette chevelure rousse que tu portes si bien ? god )
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 15:23

Ha bah, je traîne aussi mes paluches par là pour te souhaiter la bienvenue M'est d'avis que tu vas en ravir plus d'un !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 15:41

Bienvenido entre nosotros bellísima Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t118-every-scar-will-build-my-


Njall Strøm
Conseiller du Jarl.

behind the shield.
POSTS : 1547
SEPTIMS : 3130
ARRIVAL : 16/08/2016
IDENTITY : datnavy. (sarah)
FACECLAIM : charlie hunnam + winter soldier ♥/montclaire.

AGE : trente-quatre hivers glacées enserrant ton cœur.
STATUT CIVIL : volage, palpitant libre et sans attache, solitude amère.
METIER : jadis combattant à la svart, tu es revenu dans les froides contrées d'isenseg pour y conseiller ta demi-soeur devenue jarl.
LOCALISATION : isenseg, aux côtés de jarl silke.

INVENTAIRE : joker n°1.


READY FOR THE FIGHT AND FATE.


NJALLOU LE NARVAL.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 15:57

CET AVATAR, CE PSEUDO, CE DÉBUT DE FICHE, JE.
bienvenue parmi nous belle plante, merci d'avoir écouté les vils murmures qui t'ont menée jusque là. tu verras, on est bien. en tout cas voilà si tu as besoin de quoi que ce soit faut pas hésiter, tu sais où nous trouver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Osten Fölksonn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 221
SEPTIMS : 869
ARRIVAL : 24/02/2017
IDENTITY : verveine.
FACECLAIM : maxirons + ISHTAR.

AGE : vingt-quatre ans.
STATUT CIVIL : seul, et c'est mieux comme ça.
METIER : bourreau, abatteur, bûcheur, béquillard, boucher, coupe-tête, exécuteur, sadique, tortionnaire, tranche-tête. Il fait le sale boulot, celui que tout le monde acclame lorsqu'il est face à la foule, mais que jamais l'on ne remercie.
LOCALISATION : dans les hauteurs de Solstheim.

INVENTAIRE : (joker n°1) Un poignard toujours bien aiguisé dans un fourreau accroché à sa ceinture, une besace dans lequel il range divers choses : un gourde d'eau, de quoi allumer un feu et des friandises pour son chiot. Pour le travail, il utilise très souvent la hache de son père qui commence à se faire vieille et pour chasser, il fabrique des pièges ou utilise une arbalète.

NOT A LOVER
A DISASTER
☾ Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse; ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins, qui d'une main distraite et légère caresse avant de s'endormir le contour de ses seins. Sur le dos satiné des molles avalanches, mourante, elle se livre aux longues pâmoisons. Et promène ses yeux sur les visions blanches qui montent dans l'azur comme des floraisons.
@charlesbaudelaire ✔️

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 16:05

Je crois que je suis amoureuse :**: Bienvenue par ici avec un personnage aussi génial I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 16:32

folker ; et quelle paire de paluches merci bien

aldarik ; merci :sahar:

njall ; OH MAIS HO ON SE CALME. tu vas tuer mon pauvre coeur, gonflé mon égo, je vais m'envoler. faudrait pas mais t'es mignon, merci ( et continue :sahar: )

osten ; moh t'es trop mignon. tu vas me faire rougir :uuh: merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1099
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 16:38

bienvenue jolie demoiselle !!! Bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t217-enola-sivertsen


Enóla Sivertsen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 499
SEPTIMS : 753
ARRIVAL : 25/02/2017
IDENTITY : Drathir
FACECLAIM : Olga Kurylenko (Praimfaya)

AGE : Trente-quatre ans
STATUT CIVIL : Divorcée
METIER : Chasseur
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1.
Un arc offert par sa famille auquel elle tient comme à la prunelle de ses yeux, un carquois plein de flèches. Un couteau de chasse à hauteur de la ceinture, un autre plus petit glissé dans la botte. Elle peut avoir également une besace lors de plus longs trajets contenant de l'eau, un peu de nourriture séchée, de la corde et une petite statuette de bois représentant une femme qui lui ressemble étrangement.
Elle a également quelques pièges en réserve qu'elle dépose à certains endroits stratégiques aux alentours d'Isenseg et elle va en vérifier les prises tous les jours.

Listen, listen. I would take a whisper if that's all you have to give, but it isn't. You could come and save me. Try to chase it crazy right out of my head.




(Asunn ♥️)

Sign Isenseg (Winter Soldier)
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 16:43

Bienvenue par ici
Ma foi c'est un très bon début de fiche Ravie que certains ici aient réussi à te corrompre :uuh:

Bon courage pour la fin !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 17:03

Par les burnes d'Odin.
C'que t'es bonne.

J'maudis les Leiknir de t'avoir mis la main dessus avant moi. Grumpy Cat

Ça fait grave plaisir de te retrouver ma jolie fougère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 17:50

ivar ; merci bien  

enola ; moh merci, ça fait plaisir à lire. j'en suis ravie aussi :uuh:

markvart ; TOI TOI TOI. le fait que tu sois ici m'a convaincu un peu de ramener mon boule, je l'avoue ne les maudis pas trop ; sahar a été un petit moment au château, on pourra se trouver un lien :uuh: je suis contente de te retrouver aussi
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 19:12

Non mais. Ce morceau, dieux, ce morceau.

Pas eu l'temps de répondre, dans le sujet que tu avais ouvert en invité. Mea culpa. Donc, j'sais pas trop où vous en êtes. N'hésite pas à m'trouver, si besoin (ou pas, hein, on s'trouvera un lien de toute façon ; et oui, c'est un décret, pas une option, c'est toi la slave. :stare: )

Bref, bienvenue.
T'as bien fait de céder, joie d'te retrouver ici.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 19:37

Sahar Nejem a écrit:
markvart ; TOI TOI TOI. le fait que tu sois ici m'a convaincu un peu de ramener mon boule, je l'avoue ne les maudis pas trop ; sahar a été un petit moment au château, on pourra se trouver un lien :uuh: je suis contente de te retrouver aussi

Gnh.
J'suis la fiertance alors, si j'ai participé à ta venue.

M'arf. Le roi a dû ruiner Vitserk pour bien vouloir lui céder pareille sylphide de son palais. Grumpy Cat Je viendrai gratter à ta porte pour qu'on se mâchonne un joli lien bien tordu comme on les kiffe.

(plus de Skype pour bibi jusqu'à nouvel ordre ou jusqu'à ce que je vole un nouveau chargeur mac   :stare:)

Édit : après lecture de ce qui s'est dit partie invité, je m'insurge. Vitserk esclavagiste, bitch plz, c'est mark qui a la plus grosse en a le plus. @moira lund j'te retiens pour l'avoir tagué avant ton frère, j'aurais pu marquer au fer ce joli fessier, tss. Grumpy Cat

/king's out.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 20:26

moira ; oh mais clairement, un lien se sera, sans aucune hésitation. :stare:
je suis contente de te retrouver aussi :uhh: quand j'ai vu que vous étiez ici, quoi

markvart ; OHLALA, calme, calme.
( je demande à voir, s'il a la plus grosse )
on se trouvera quelque chose de très sain, tu verras, comme lien. je sais qu'on en est capable. :stare: je ne doute pas de nos talents.
mais laisse le fessier de sahar en paix, plz. ou alors vas y doucement ( ou pas du tout, allez :uuh: )

( je kidnappe un chargeur mac pour toi à l'instant )
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 21:47

Eh entre nous... tu cracherais pas sur des points en plus hein ?

Je te donne dès à présent 25 points de compétence à répartir comme tu l'entends well

Dès que tu as fini, tag moi dans le sujet et je viendrais te valider !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   - Dim 7 Mai - 22:17

@Sidroc Grímrsen

allez, ramène tes miches ( et non, je refuse toute avance :stare: )
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: she's never where she is. she's only inside her head (sahar)   -

Revenir en haut Aller en bas
 
she's never where she is. she's only inside her head (sahar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» GD 2011 project (big stuff Inside)...
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Haiti getting ready for CSME. Ayiti ap pare pou Mache Karikòm lan
» Narry Potter [Spoiler Inside]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: PERSONNAGES. :: PRÉSENTATIONS/SCÉNARIOS.-
Sauter vers: