navigation.


 
 Comment tourner la page ? || Silke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Comment tourner la page ? || Silke   - Lun 15 Mai - 1:07

« Thorgad ? Thorgard ?! Thorgad ! » La guerrière sursaute, elle secoue vigoureusement la tête pour revenir à la réalité : « Faut qu'on finisse avant la nuit tombée. » La guerrière regarde Ragnar et lève ses yeux au ciel. « Je sais, ne t'en fais pas : tout sera prêt. »

Elle reprend ses esprits et continue le travail que Brynjolf faisait. Les derniers détails étaient ajoutés aux langskip. Jusqu’au dernier moment ils seraient inspectés encore et encore pour déceler la moindre faille. La tête de Loup était maintenant terminée. Elle la contempla et souria doucement. Thorgard était certes une skjaldmö mais elle avait travaillé durant ses jeunes années en tant que batelier. Rien ne la prédisposait à l’époque à prendre les armes pour être le protecteur du Jarl. Rester batelière n’aurait pas été une contrainte : bien au contraire. Elle aimait travailler les bois notamment les sculptés les têtes des navires. C’était donc naturel pour elle d’aider les constructeurs quand ces derniers en avaient besoin. La construction des navires était un art qui se transmettait de génération en génération et étant la seule descendante des Nygård c’était un devoir. Inghinn reprendrait un jour le flambeau si telle était son envie ou bien elle suivrait les pas de sa mère et deviendrait à son tour une skjaldmö. Le choix était sien.
Thorgad glissa sa main sur les traits fins de l’animal ornant le bateau. C’était Brynjolf qui l’avait taillé, elle n’avait fait que le finir. lle pouvait reconnaître sans grande difficulté le travail de son beau-frère. Bientôt, l’ouvrage allait terrifier les contrées par de-là la mer ; bientôt le bateau voguera sur des eaux inconnues à la recherche de trésor. Les températures plus clémentes étaient arrivées, apportant avec elle la fonte du Fjord et la promesse de raids prospères bien que cette idée ne soit entachée par la guerre qui grondait à leur porte. Elle avait été déclarée quelques jours plus tôt : inquiétant par la même occasion Thorgad. Elle n’aurait pas craché sur plus d’années de paix. Sa place dans les raids n’était pas encore confirmée, elle devait en parler avec Silke : il était hors de questions de laisser son Jarl sans des guerriers digne de ce nom pour défendre Isenseg et la protéger. Bien que l’appel de la mer surpasse beaucoup de choses du quotidien : elle ne pouvait pas tourner le dos à ses obligations et à celle devenue son amie au fil des années. Après tout… Elles avaient tant vécu d’expériences similaires qu’il serait faux de dire qu’elles ne se comprenaient pas.
Une fois le travail achevé sur le langskip, Ils rentrèrent à Isenseg, demain le bateau allait rejoindre les autres. Bon sang que Thorgad était impatiente de naviguer.

La nuit était presque tombée sur Isenseg, Inghinn était avec les enfants de Silke. Thorgad avait besoin de se réceuillir. Elle passait la plupart de son temps libre à dire vrai en compagnie des morts sans trouver un quelconque répit. Alors, elle prends le chemin où les tumulus des défunts d’Isenseg reposaient. Elle s’approche puis tombe à genou devant la pierre en l’honneur de Brynjolf. Ce qu’il l’avait tué ? Des hommes. Qui dit guerre, dit représailles et des mercenaires font parler d’eux. Certains inoffensifs, d’autre payer pour tuer sur ordres. Son compagnon revenait de Skottgat. Une lourde perte aux yeux de Thorgad qui en voyant le corps du jumeau avait ni plus, ni moins vomit. Aujourd’hui, elle se sentait seule et se plonger dans son travail semblait être le meilleur de remèdes quand elle ne s’allongeait pas avec sa fille dans les bras. Ses doigts plongent dans la terre meuble, elle empoigne cette dernière et baisse la tête en priant.
La guerrière ne pleurait pas. Jamais en publique tout du moins. Elle gardait son spleen et son mal être pour elle. Thorgad essuie ses mains sur sa tunique et finit par se relever lorsqu'elle remarqua que l'obscurité l'entourait. Elle devait aller récupérer sa fille et parler à Silke. La skjaldmö savait que son Jarl trouverait les mots pour apaiser son âme en peine.

Inghinn est la première à la voir. Elle sourit à sa mère qui s’approche d’elle et dépose tendrement un baiser sur son front. Elle traverse la pièce de vivre pour mettre un genou à terre devant son Jarl :

« Jarl Thorsen. » Toujours respectueuse bien qu’elles soient amies, Thorgad se redresse : « Les derniers langskip sont prêts à naviguer et à partir en raid. » Dit-elle fièrement. « Des nouvelles de Solstheim ? » Demande-t-elle sur un ton un peu plus bas. Allait-il partir en guerre ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment tourner la page ? || Silke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut il tourner la page et oublier ???
» Tourner la page sans oublier le chapitre précédent..| Jethro
» ❤ Il ne suffit pas de tourner la page... Des fois il faut changé de livre. ❤ /Il est décédé suite à un suicide/
» J'étais prêt à tourner la page. C'est la page qui ne veut pas se tourner ~ Lucila
» SKYE + " J’étais prêt à tourner la page mais c’est la page qui ne veut pas se tourner. " (Grey's Anatomy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: RPS ABANDONNÉS.-
Sauter vers: