navigation.


 
 to the mother & the other (gerda)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1179
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: to the mother & the other (gerda)   - Sam 20 Mai - 12:18

— to the mother & the other —

Le 5 de Sádtid 795

V
erdandi a pris sa décision : il faut qu’elle reparte de Skogen bientôt et qu’elle rejoigne Solstheim assez vite. Les temps sont graves et les échos qu’elle perçoit çà et là lui indiquent que les raids pourraient n’être qu’une occasion comme une autre de combattre. L’été a beau être là, la conteuse n’en est pas pour le moins rassurée, dans ses contrées natales, et elle redoute l’échauffement de certains esprits. Elle a trop raconté les guerres pour ne point les craindre à l’avance, et sans voir le futur, elle craint le tour qu’il pourrait prendre.

Et pourtant, si rarement présentes à Skogen, elle a quelques devoirs à assumer, quelques personnes à visiter, quelques parties de forêt à parcourir. Des personnes dont Arnisa, sa sœur benjamine de 37 ans, tisserande au village et fouine locale, lui parle. Elle lui a par exemple dit qu’un heureux événement est arrivé, accompagné d’un autre plus sombre, pour ceux qui vivaient à l'écart du village. Et la Rouge de remercier mille fois sa sœur pour les informations qu’elle lui donne toujours sur le devenir de leurs compatriotes du village perdu dans les forêts. Ainsi Runi est mort, le mari de Gerda. C’est d’une façon assez abrupte qu’Arnisa a annoncé la chose alors que la conversation venait de tourner vers les Hansen. Elle l’a annoncé en deux temps, une bonne et une mauvaise nouvelle, et Verdandi, prudente, a préféré connaître la mauvaise dès le départ. Runi est mort, mais une fille est née, Thilda, deux ans. Mort de quoi, a-t-elle demandé, pourtant, et Arnisa a soupiré en parlant d’un ours.

Le lendemain de la discussion, c’est avec une boule dans la gorge que la Rouge s’est immobilisée devant la ferme de Gerda, avant d’aller toquer tout en s’annonçant à haute voix. Quelques récits légendaires (les exploits de Thor contre les géants surtout, rien de trop sombre) avaient été divulgués aux enfants, Leif plus attentif que Thilda, ce qui était normal compte tenu de leurs âges respectifs, et puis les deux femmes se retrouvèrent seules. Un regard aux alentours, les mains jointes, la capuche abaissée et les longs cheveux rouges qui coulent sur son épaule droite, jusqu’en dessous de ses seins, et Verdandi finit par parler, doucement, à Gerda : « Arnisa m’a dit. » Elle ne précise pas de quoi elle parle, poursuivant plutôt : « Je suis désolée, Gerda. As-tu tout ce dont tu as besoin, ici ? » Peut-être devrait-elle se rapprocher du village un peu, plutôt que de rester dans cette ferme éloignée, un peu perdue même.

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: to the mother & the other (gerda)   - Sam 20 Mai - 21:00

Gerda préparait la viande qu'Einar, son frère avait déposé le matin même. Elle la salait pour la conserver, ou pour avoir de quoi manger si elle devait fuir Skogen avec ses enfants et ses sœurs, puisque son idiot de frère semblait vouloir rester, suicidaire qu'il est. La guerre approchait, les gens le savaient tous, ils le sentaient tous venir, ça puait les ennuis à plein nez. La mère de famille se voulait prête, hors de question d'avoir à faire le deuil d'un autre proche.

En même temps qu'elle cuisinait, elle gardait un œil sur son fils, se battant contre un ennemi imaginaire avec une petite épée en bois et sa fille, qui caressait la grosse chienne blanche, qui semblait apprécier la compagnie de la petite Thilda.C'est quand elle entendit toquer à la porte et qu'une voix familière s'annonça que la blonde lâcha son chevreuil pour ouvrir la porte, ses enfants sur les talons. Verdandi, la conteuse à la chevelure de feu, entra et conta une de ses histoires à Thilda et Leif. Gerda regarda ses enfants en souriant tendrement, elle connaissait cette histoire pour l'avoir aussi entendu petite et elle était quelque peu nostalgique de voir que sa progéniture avait le droit à ce récit à son tour.

Une fois le récit fini, les enfants sortirent jouer dans les champs. Un silence de quelques minutes s'installa avant que la femme aux cheveux rouge prenne la parole : « Arnisa m’a dit. » Pas besoin de plus pour que Gerda comprenne que la femme lui parlait de la mort de son cher et tendre Runi. Cela allait faire deux ans et pourtant, les gens parlaient toujours parfois de son mari, de l'ours qui lui avait arrachée la vie. La blonde se contenta de répondre par un sourire triste, que dire de plus ? Verdandi continua : « Je suis désolée, Gerda. As-tu tout ce dont tu as besoin, ici ? »

C'était généreux de sa part de s'inquiéter, tout le monde ne l'aurai pas fait, beaucoup ne s'était pas occupé du sort de la jeune mère à la mort de son époux : « Oui ça va en général, mon frère m'apporte toujours un peu de viande en rentrant de ses chasses et mes sœurs m'aident souvent avec les enfants. J'ai longtemps hésité à revenir au cœur de village, pour être plus proche d'eux, mais je suis trop attaché à cet endroit et de plus.. » Gerda regarda autour d'elle, Thilda serait trop petite pour comprendre mais, pour Lief... il comprendrait vite le sujet et prendrait peur, alors la jeune mère faisait toujours attention qu'il ne soit pas dans les parages. Une fois assurée que son fils n'entendrait rien, elle chuchota : « De plus, je préfère être loin du village, si jamais il se fait attaquer j'aurai le temps de fuir avec les enfants.. » La blonde sourit d'un coup, en secouant la tête, comme pour chasser cette possibilité de sa petite tête, elle enchaîna d'une voix plus gaie : « Et toi que deviens-tu ? J'imagine que tu ne vas pas t'éternisai à Skogen du coup ? » Gerda la questionna tout en connaissant la réponse, personne de sage ne resterait en connaissance de cause.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t278-they-fought-as-legends-ve


Verdandi Manirodinn
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 819
SEPTIMS : 1179
ARRIVAL : 01/03/2017
IDENTITY : arté (agathe)
MULTILINK : princesse thora (hallðora)
FACECLAIM : carice van houten + carnavage ♥ / bann ©Ravn

AGE : 40 balais.
STATUT CIVIL : célibataire volontaire, merci au revoir. maîtresse d'un konungr & d'un trésorier, ça suffit, non ?
METIER : conteuse itinérante & espionne insoupçonnée.
LOCALISATION : sur les routes & dans les villages, en compagnie du pire scalde de Norvège.

INVENTAIRE : joker n°1 • un sac en toile de jute qui contient des habits plus ou moins chauds et plus ou moins rouges, un coussin en cuir défraichi et une petite jarre scellée par un bouchon de cire • une lame courte, à son côté droit • quelques bijoux et fibules.

AFTER NOURISHMENT, SHELTER AND COMPANIONSHIP, STORIES ARE THE THING WE NEED MOST IN THE WORLD (Philip Pullman)

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: to the mother & the other (gerda)   - Mer 21 Juin - 10:39

— to the mother & the other —

Le 5 de Sádtid 795

L
es paroles de la jeune mère rassurent en partie Verdandi : Gerda n’est pas laissée seule. En même temps, si Arnisa lui en a parlé, c’est bien qu’Arnisa elle-même est probablement en contact avec Gerda, pendant les périodes où Verdandi sillonne les routes. Écoutant attentivement les paroles de la jolie blonde, Verdandi détaille ses traits de ses prunelles azur. « Oui ça va en général, mon frère m'apporte toujours un peu de viande en rentrant de ses chasses et mes sœurs m'aident souvent avec les enfants. J'ai longtemps hésité à revenir au cœur de village, pour être plus proche d'eux, mais je suis trop attaché à cet endroit et de plus.. » La Rouge hoche la tête, l’air de comprendre ce qui reste en suspens entre les lèvres de la fermière. Il y a une difficulté certaine à quitter des lieux où on a vécu avec l’être aimé. Si Verdandi ne l’a jamais vraiment vécu, elle ne peut que comprendre et compatir à la peine et au vide laissé par le décès de Runi. « De plus, je préfère être loin du village, si jamais il se fait attaquer j'aurai le temps de fuir avec les enfants.» Un sourcil s’arque sur le visage de la conteuse, qui reprend très vite un visage de marbre et hoche la tête de nouveau en déglutissant, avant de prendre une gorgée du verre posé devant elle. La guerre est sinon sur toutes les lèvres, au moins dans tous les esprits des adultes qui sont bien conscients à Skogen que le climat n’est plus vraiment à la paix pour l’heure. Certes, ce n’est que le début de Sadtid, mais on ne peut que s’inquiéter des mouvements de troupes çà et là, pour l’heure imperceptibles, et prévus pour les raids de l’été normalement.

Et puis la conversation revint vers elle, ce que Verdandi avait vu venir. « Et toi que deviens-tu ? J'imagine que tu ne vas pas t'éterniser à Skogen du coup ? » Un sourire étire les lèvres de la rousse et confirme l’hypothèse formulée par Gerda. « Tout juste. Je repars d’ici quelques jours, normalement. » Elle ne dira rien de plus sur les soldats, rien de plus sur l’activité des forges qui éveille un signal d’alarme en son esprit. « C’était prévu, de toute façon, que je reparte. Tu sais bien comme je suis. Jamais très longtemps au même endroit. J’aime la liberté que me procure le voyage. » Un peu nostalgique, elle repense à ce qui l’a poussée à quitter son village natal et s’assombrit un tant soit peu, avant de reprendre contenance en entendant les éclats de voix des enfants au dehors. « Ils ont bien grandi depuis la dernière fois. Ça pousse énormément à ces âges, on dirait. Leif sait déjà ce qu’il veut faire quand il sera plus grand ? » Elle ne demande pas pour Thilda, certainement trop petite pour avoir un avis arrêté sur la question.



Spoiler:
 

_________________
Songs for the glorious dead
she was red, and terrible, and red

but do not ask the price I paid, I must live with my quiet rage, tame the ghosts in my head, that run wild and wish me dead. (Mumford&Sons ©️alas)




#teamlâcheurs w/Garth&Enola
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: to the mother & the other (gerda)   -

Revenir en haut Aller en bas
 
to the mother & the other (gerda)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» Luxina ► i'm not crazy my mother had me tested
» Help Me Mother@&**!!!!!
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: END OF THE STORY :: RPS ABANDONNÉS.-
Sauter vers: