navigation.


 
 SJALDAN ER EIN BÁRAN STÖK. / EVENT 2b.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


The Ancient One
PNJ - maître du jeu.

behind the shield.
POSTS : 436
SEPTIMS : 1416
ARRIVAL : 04/08/2016
IDENTITY : a god has no name.
FACECLAIM : (c) nanda parbat.

compte pnj, ne pas mp.

there's a warrior.


Sujet: SJALDAN ER EIN BÁRAN STÖK. / EVENT 2b.   - Dim 18 Juin - 16:59

sjaldan er ein báran stök.
There seldom is a single wave..



an 795, plaines du vestfold.
Le soleil est à son zénith en cette belle journée du troisième décan de mai. La terre meuble est encore inerte et intacte dans l’espace où la brume se lève enfin. Les armées se font face depuis un jour déjà : les camps ont été installés de part et d’autre d’une vaste plaine qui pourrait bien être celle où le crépuscule des Dieux et des Hommes se règlera, quand le jour funeste sera venu -mais ce n’est pas aujourd’hui, sont convaincus ceux qui sont venus combattre aux côtés de leur souverain, fidèles parmi les fidèles, ayant répondu à l’appel aux armes avec promptitude et ferveur. Des éclaireurs ont tenté de percer les défenses adverses, mais chacun des commandants en chef connaît bien les techniques possibles pour l’autre, et il s’avère presque imprudent de passer les lignes ennemies.

La déclaration de guerre n’a pas vraiment surpris le Jarl de Skogen. Il ne dira pas non plus qu’il s’y attendait aussi tôt, cela dit. Oh, ça couvait, pour sûr, mais le Konungr a voulu presser les événements et il a fallu ensuite qu’Aldarik réagisse au plus vite, mobilise ses soldats, réveille quelques alliances nouées à l’hiver, pendant un banquet de solidarité entre réticents face au pouvoir de Solstheim. Et lorsque ses éclaireurs lui ont rapporté, à bride abattue, que des mouvements de troupes étaient perçus et se rapprochaient de Skogen, il a ordonné l’avancée de l’armée. Au moins, son intérêt est simple : à quelques heures de son village natal, Aldarik Wilhjelm a l’avantage du terrain, qu’il connait bien et dont il connaît surtout les caractéristiques propres. Toutefois, loin de se leurrer, le Jarl en rébellion est conscient que des espions ont dû renseigner son ennemi, et sait aussi que s’il perd la bataille, il faudra s’assurer de la sécurité des siens.

Aiguisant la lame de son épée courte, l’insoumis de Skogen songe à ce que sa sœur a pu lui dire les mois précédents, et aux soupçons qui pèsent sur lui. Il a obtenu le soutien du village de Brannvann, à l’embouchure du fleuve Glomma, et le Jarl Åke Myklebust et sa conseillère Kalla Solberg sont arrivés il y a à peine un jour avec leurs propres troupes, autrefois promises aux raids sur les côtes fraichement découvertes. Ces derniers l’appellent Konungr, et parlent du Lund comme d’un souverain illégitime qu’il convient de renverser sur le champ de bataille, avec les Dieux comme témoins. Une main se pose sur l’épaule d’Aldarik, et il relève les yeux vers son épouse, Guida : « Je vais repartir. », lui dit-elle, une cape sur les épaules. L’ancienne guerrière poursuit : « Pense à rappeler à tes hommes pour quoi ils se battent. Que Thor guide ta main, qu’Odin arme ton bras, et que Freyr et Freyja te protègent. » Et sur ces quelques mots de bénédiction, elle sort de la tente, enfourche son cheval et repart vers Skogen après un dernier regard confiant à son époux.


Bienvenue à tous pour ce deuxième event Si vous êtes observateurs, vous vous rendez compte qu’il y a deux sujets pour la deuxième vague et l’avancée de l’intrigue, un dans le camp d’Aldarik Wilhjelm (celui-là même), et un dans le camp de Markvart Lund ( ici ), pour donner à chacun sa version de l'histoire. (les civils, vous pouvez pleurer, pour l'heure :stare: -réjouissez-vous, ça veut dire que vous survivez )
Fourbissez vos armes, la bataille se prépare depuis que l’armée s’est installée à proximité du terrain désigné pour croiser le fer, à quelques heures à pieds de Skogen. Autant dire que les enjeux sont importants et qu’il va falloir toutes les forces des soldats et de leurs chefs pour rester en vie.
Sachant qu’on est à quelques heures à pied de Skogen, les civils du village (Sonja & Aine, je pense à vous, notamment) peuvent être présents dans ce premier tour de RP sans combattre. Sachez par contre qu’une fois la bataille lancée, ben, faudra pas rester là
En écho au point ci-dessus, sachez que si vous voulez incarner un personnage éphémère il suffit de se rendre et vos rêves seront réalité.
Pour en savoir plus sur les nouveaux venus de Brannvann, il suffit d’aller voir les nouveaux PVs proposés ( ici ). En espérant qu’ils vous plairont !
copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t616-stighr-sorensen-or-from-t


Stighr Sorensen
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 210
SEPTIMS : 616
ARRIVAL : 27/04/2017
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : Ravn
FACECLAIM : Alexander Dreymon © Winter Soldier

AGE : Il y a aujourd'hui trente années qu'il écume les terres de Norvège.
METIER : S'il est un peu touche à tout, Stighr est aussi le genre d'homme qui se lasse facilement d'une activité : il a été soldat, tavernier ou encore apprenti forgeron, un peu de tout en somme, mais surtout de rien. Aujourd'hui, il est principalement membre d'un groupe de mercenaires, alors la chasse à la prime est ce qui rythme ses journées et ses voyages. Mais il occupe tout de même une place de tavernier à Skogen, histoire de bien rester dans les petits papiers de tout le monde, et surtout, d'avoir les oreilles un peu baladeuses, à l'affut du moindre ragot.
LOCALISATION : Partout et nulle part

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: SJALDAN ER EIN BÁRAN STÖK. / EVENT 2b.   - Lun 19 Juin - 10:02

Sjaldan er ein báran stök
event




Cela faisait déjà des semaines, que la clameur était montée : les tensions existaient depuis toujours, mais il avait été loin d'imaginer, le guerrier, qu'elles éclateraient au point de mettre en danger ce qu'il s'était si durement acharné à construire dans ce petit village. A vrai dire, ce n'était pas spécialement volontaire, mais il semblait avoir un penchant exacerbé pour les situations pour le moins explosives, ou délicates. Stighr rumina en silence sous sa cape, le vent frais venant déjà se lever pour lisser ses joues d'une caresse mordante, et emmêler sa longue chevelure sous le joug d'une brise déjà trop froide. Cela faisait déjà quelques heures qu'il avait les mirettes rivées sur ce qu'il pouvait tenter de voir du camp adverse, mais rien n’avait sensiblement bougé depuis l'aurore. L'homme leva ses yeux opales sur le ciel grisé des terres de Norvège ; il n'y voyait pas grand chose de plus, et surtout, il n'y voyait pas ce qu'il avait cherché : où étaient les dieux ? Peut-être pas de leur côté, parce qu'il n'y avait décidément pas un signe de leur présence ici : il ne le sentait ni dans la garde de son épée, ni dans le cœur des guerriers. Peut-être qu'il n'était pas le seul à être d'humeur aussi morose, mais Stighr avait sans doute trop à perdre, et assez peu de marge d'erreur.

Un instant, alors qu'il était toujours assis à même le sol, adossé au tronc d'un arbre mort, l'homme se rappela ce jour où il avait reçu les premiers ordres du jarl de Skogen. C'était un homme qu'il ne portait pas dans son cœur dès lors, et les choses n'avaient fait que s'accumuler silencieusement pour insuffler dans son esprit une haine furieuse contre cet homme, étrangement mêlée à une compréhension très légèrement manifestée. Oh, il l'avait vraiment en travers de la gorge, toute cette histoire. Et Aldarik le lui avait bien fait comprendre : il obéissait, purement et simplement, ou bien il finirait tôt ou tard par retrouver la tête de son épouse en figure de proue sur un navire de guerre. Stighr déglutit, de toute façon, il n'avait pas réellement le choix : se battre ou mourir. Mourir pour mourir. C'était semblable.

En tant que guerrier, il n'avait pas peur de la mort. Seulement de se retrouver une nouvelle fois prisonnier, privé de la seule chose qui le préservait encore de tomber au fond du gouffre. Elle était belle, l'armée d'Aldarik, avec un homme pareil en stratège militaire. L'homme échappa un rire nerveux, alors que le soleil semblait atteindre son paroxysme et jeter sa lumière dorée sur toute la région. Stighr n'avait aucune idée de ce que cette nouvelle journée allait leur réserver, mais il se tenait prêt : parce qu'il devait toujours se tenir prêt pour pouvoir prétendre à échapper à une armée sensiblement plus conséquente que la leur. C'était ainsi. Il se leva en grognant, attrapant son épée qu'il glissa habilement dans son écrin pour entamer son chemin vers le reste du camp, qui se fit sans perdre de temps. La marche n'était pas très longue de toute manière : cela ne faisait que trop peu de distance entre les deux ennemis, trop peu de distance pour réussir à parer un coup sournoisement envoyé.

Le guerrier arriva finalement parmi les premières tentes qui étaient montées, balayant l'endroit du regard, sans doute à la recherche de quelqu'un en particulier. Marsilia, peut-être. Ou Aldarik. Il n'avait rien de bon à dire, mais rien de trop mauvais non plus. Pourtant, assez distrait par ses préoccupations personnelles, ses yeux cherchant sur tous les visages qui se pressaient devant lui, l'homme se fit surprendre à rentrer dans quelqu'un, et il s'excusa rapidement avant même de comprendre de qui il s'agissait.






made by © Winter Soldier


Recap:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t615-marsilia-sorensen-what-do


Marsilía Sorensen
Skjaldmö - les guerrières.

behind the shield.
POSTS : 89
SEPTIMS : 731
ARRIVAL : 27/04/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
FACECLAIM : Marita Tathariel ©Winter Soldier

AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Célibataire, mais avec Stighr ils prétendent être mariés
METIER : Tisserande, mercenaire
LOCALISATION : Skogen est le village où on la trouve principalement. Mais le plus clair du temps elle voyage avec un groupe appelé "les lames d'Hel"

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: SJALDAN ER EIN BÁRAN STÖK. / EVENT 2b.   - Lun 26 Juin - 12:02




Sjaldan er ein báran stök

I’ve tried to make this life my own, to find myself, I’ve searched alone. To let love go and let it in, I found it burning like a sin. I’ve worked it out, but learned it hard, it’s sad inside and life is out. Till I won’t settle down and watch either way.
Event


C’est une drôle de chose d’être une skjaldmö façonnée pour le combat et ne pas avoir envie d’y être. Du moins elle avait encore cette impression de ne pas être dans le camp qu’elle aurait naturellement choisi. Certaines choses l’auraient rebutée de se trouver en face, mais en fin de compte, peut être bien moins que d’être sous les ordres du Jarl Aldarik. En face il y avait certains frères d’armes de la svart qu’elle avait connu, des amis, mais il y avait aussi Markvart et Isenseg, village natal de la jeune femme. Alors elle se demandait si elle croiserait de ces visages qu’elle rêvait encore d’écorcher. Marsilía essayait de ne pas trop peser ces pensées à la fois en avantage et en désavantage de sa position, se contentant de rester concentrée sur sa tâche quand le Jarl lui avait donné ses directives. Une allégeance qui avait eu un prix et qui lui laissait tout de même un gout amer – comme s’il y avait autre chose.

Le plus important pour elle à ce moment là c’était d’être en accord avec Stighr et ils avaient tous les deux fait ce choix là. Or depuis la veille, a chaque fois qu’elle l’avait croisé, elle avait été tenté de lui demander que tous les deux prennent la fuite et se mettent à l’écart de ces conflits là puisqu’être ici n’était pas en accord avec leur vision du monde. Ils ne devaient rien à personne et encore moins risquer leur vie. Car sa hantise était de voir son compagnon tomber et cette image avait empoisonné ses songes depuis le jour où ils avaient accepté de rejoindre les rangs de Skogen. Elle ne lui avait rien dit, de toute façon elle n’avait pas besoin de le dire pour qu’il comprenne qu’elle n’était pas au mieux de sa forme ces temps-ci puisqu’elle avait été particulièrement à fleur de peau.

Mais voilà, on avait installé les camps, les soldats s’étaient regroupés dans cette vallée encore verdoyante. La nature ici serait ternie dès le début des combats et pour toujours il en resterait de profondes cicatrices. Marsilía évoluait entre les soldats, observant de droite à gauche que tout allait pour le mieux. L’assaut n’avait pas encore été donné et l’attente lui était insupportable. La jeune femme voulait terminer cela vite, afin de pouvoir rentrer chez elle et reprendre sa vie là où elle l’avait laissée. C’était bien la première et sans doute la dernière fois qu’elle faisait cela, elle se le jurait. Les tensions dans ses muscles se faisaient d’autant plus ressentir par cette impatience, alors la jeune femme souvent perdait son sang froid et venait se disputer avec des guerriers qu’elle devait reprendre sur leur comportement ou dès que quelque chose ne lui convenait pas. Un court instant elle regretta de ne pas avoir consulté la volvä à propos de l’issue du combat et s’en remettait alors à la volonté des dieux.

Elle vit Stighr au loin, le nez en l’air, visiblement à la recherche de quelque chose. La guerrière rousse soupira doucement et entreprit d’aller le retrouver, marchant dans sa direction. Il bouscula la jeune femme sans même se rendre compte qu’elle était devant lui et Marsilía s’empressa de lui attraper le bras pour ramener son attention à elle.

« Tu es ailleurs Stighr. » Fit-elle remarquer.

Elle lui adressa un fin sourire, la boule au ventre et cette constante angoisse de le perdre dans les heures ou les jours à venir dès que le moment serait là. Marsilía tenta de maquiller cette expression crispée, en venant lui parler de ce fameux jarl de ce village allié qu'elle n'avait pas trouvé encore.

« Tu as vu ? On est bien plus que ce qu’on avait imaginé. Je n’ai pas croisé le Jarl de Brannvann encore, j’aimerais le voir pour me faire une idée de lui, si je dois être rassurée ou pas pour la suite. Tu sais qui il est ? »






Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: SJALDAN ER EIN BÁRAN STÖK. / EVENT 2b.   -

Revenir en haut Aller en bas
 
SJALDAN ER EIN BÁRAN STÖK. / EVENT 2b.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: NORWAY :: CONTRÉES SAUVAGES.-
Sauter vers: