navigation.


 
 Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 20:09





Arnhild
Ødegard
the white winds blow

ÂGE, LIEU DE NAISSANCE. ≈ 50 années écoulées à travers de rudes hivers et de brillants étés, trop d’entre elles passées le regard perdu sur la mer. Née à Isenseg, elle a toujours préféré l’impétuosité de la mer au calme froid de la montagne. De plus en plus malgré tout, elle aimerait se perdre à nouveau entre les névés de neige.  LIEU DE RÉSIDENCE. ≈ Skogkatt, et elle a appris à aimer cette ville sombre égarée au milieu des plaines. Elle ne s’imaginerait pas vivre ailleurs, quoique la mélancolie l’encourage parfois à chercher des pics enneigés. PROFESSION. ≈ Mère, et femme de jarl, cela occupe tout son temps. Elle était chasseuse, autrefois, mais devenir la femme de Folker n’était pas sans sacrifice, et elle a donc laissé l’arc pour devenir pleinement gardienne des clefs de la maison. STATUT FAMILIAL. ≈ Elle est l’aînée d’une fratrie de trois enfants. L’un de ses frères est mort au combat, des années auparavant, tandis que l’autre vit toujours à Isenseg. Il y a bien longtemps qu’elle n’a pas fait l’effort de le rencontrer, allant même jusqu’à l’éviter quand nécessaire ; sa présence lui rappelant toujours un évènement qu’elle aimerait bien oublier. SITUATION MATRIMONIALE. ≈ Elle est l’épouse du Jarl de Skogkatt depuis de nombreuses années maintenant, trop pour compter. Ce mariage la contente, et elle n’a jamais cherché à en attendre plus de son mari. Elle apprécie l’homme, mais ses affections sont ailleurs. Elle est éperdue d’un fantôme, de l’idée d’une vie qui lui a échappé et qu’elle ne cherche pas à retrouver. Ses faiblesses pourraient lui coûter la vie ; ont déjà causé la mort, et elle les cache alors au plus près de son cœur, ne s’autorisant rien de plus qu’un regard attentif parfois porté sur des courbes féminines. RANG HIÉRARCHIQUE DANS LE PEUPLE VIKING. ≈ Femme de jarl, femme libre, elle est habituée à son rang et n’y accorde au final que peu d’intérêt ; elle se considère être au même niveau que les autres, une épouse et une mère avant tout le reste. MANIEMENT DES ARMES. ≈ Elle savait manipuler l’arc avec aisance, mais n’ayant plus touché l’objet depuis des années, elle doute de sa capacité à savoir encore s’en servir pleinement. Elle reste assez habile à la dague, assez pour se défendre en tous les cas ; elle est loin d’être sans ressources. DISTINCTION PHYSIQUE. ≈ Rien d’autre que ses yeux, parfois absents mais toujours tendres, ne la distingue lorsqu’elle est vêtue. Les rares qui l’ont vue nue savent qu’il en est autrement ; elle a un tatouage le long de sa colonne vertébrale, huit lunes à diamètre variable réalisées en l’honneur d’Ull, dieu de la chasse et de l’hiver et une longue cicatrice qui lui barre les côtes du côté droit, vestige d’un combat avec un sanglier qui lui aura été presque fatal.   CARACTÈRE. ≈ tendre ᚖ effacée ᚖ loyale ᚖ attentionnée ᚖ mélancolique ᚖ réservée ᚖ réfléchie ᚖ passionnée ᚖ impatiente ᚖ attentive ᚖ douce ᚖ égoïste


Mister D.

ÂGE. ≈ 22. FUSEAU HORAIRE. ≈ GTM+1 ? C’est comme ça qu’on dit ? Arrow. MULTICOMPTES. ≈ Nope :stare:. COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? ≈ Je l’avais vu sur je ne sais plus quelle plateforme, puis un ami m’en a reparlé dernièrement et je me suis dit pourquoi pas. TON AVIS ? ≈ Je le trouve très beau, et puis extrêmement détaillé. Ca fait plaisir de voir d’autres obsédés des annexes  AUTORISES-TU LA MORT DE TON PERSONNAGE ? ≈ j'autorise les dés à faire mourir mon personnage/je ne veux pas que mon personnage meure. AVATAR. ≈ La sublime Cate Blanchett. CRÉDITS. ≈ moony. AUTRE CHOSE ? ≈ MA MAIN DANS TA CULOTTE. (ouais la tienne Silke   ) — tant pis pour les images, on aura droit à son oeil magnifique et à sa mâchoire :stare:


VALHALLA'S DOORS.
QUELLE EST TA POSITION PAR RAPPORT À TON JARL ET TON ROI ? ≈ La loyauté d’Arnhild est partagée entre son mari et ses enfants, entre le présent et le futur de son village. Il lui est difficile de dire si elle ne préfèrerait pas que son mari cède le pouvoir à leur fils, simplement parce qu’une vision plus neuve, plus jeune, serait peut-être profitable à Skogkatt. Elle est loin de nier les avancées faites sous Folker, mais elle ne peut pas s’empêcher de penser que l’homme pourrait être un peu plus ouvert sur quelques considérations. Cette idée d’ouvrir la Svart aux femmes est loin de lui déplaire, et elle fait ce qu’elle peut pour changer l’avis de son mari sur la chose. Evidemment, convaincre l’homme qui refusait qu’elle continue sa profession n’est pas chose facile, mais elle aime à penser que Folker a au moins appris, après toutes ces années, à considérer son opinion.
Arnhild respecte énormément le Roi, car elle ne peut nier que leur arrangement est particulièrement bénéfique pour leur village. Sa loyauté envers son peuple est totale, et elle restera un soutien du Roi aussi longtemps que ce dernier remplira sa part du marché.

EN QUOI FAIS-TU HONNEUR AUX DIEUX EN ÉTANT VIKING ? AS-TU EU À FAIRE DES SACRIFICES EN LEUR NOM ? ≈ Arnhild a bien vite été détournée des champs de bataille, car un mari comme le sien trouvait impensable l’idée de la voir combattre à ses côtés. Alors, elle a abandonné les armes pour se consacrer à Skogkatt, sa ville adoptive, qu’elle aime aujourd’hui comme son propre enfant. Elle fait de son mieux pour guider son peuple, pour leur assurer un futur, faire régner l’ordre et la justice. Elle espère, ce faisant, racheter cette erreur passée qui lui a coûté son cœur.
Elle a beaucoup sacrifié pour les Dieux, priant pour les siens, pour leur avenir. Plus égoïstement, elle a prié pour ses enfants, pour leur survie et pour leur gloire, prié pour qu’ils soient justes et fidèles aux leurs. Parfois, elle a prié pour elle, supplié Freyja de lui rendre ce qu’elle avait perdu ; puis supplié Freyja de lui faire aimer son mari. Elle est perdue, incapable d’échapper à sa culpabilité, incapable de s’empêcher de le vouloir encore, cet amour brûlant qui lui a été arraché ; honteuse de ne pouvoir s’en détacher pleinement.

QUEL DESTIN PENSES-TU QUE LES DIEUX ONT CHOISI POUR TOI ? QUELLE EST TA PLUS GRANDE CRAINTE QUANT À TON AVENIR ? ≈ Elle ne compte plus les nuits passées à se demander pourquoi Freyja lui avait donné une âme aussi pure à aimer pour lui arracher ensuite de la plus violente des façons. La pensée la hante toujours, l’empêche de s’endormir, la tient éveillée des heures durant. Parfois, elle se persuade que son destin était voué à être grand, qu’elle devait être au service d’un peuple, qu’elle devait aider à le guider, à le protéger. Elle préfère penser que son rôle était d’assurer une descendance à Folker, guerrier ayant clairement acquis la clémence des Dieux ; elle sait que si elle avait eu le choix, elle aurait tout abandonné pour cet amour impossible. C’est pour le meilleur, peut-être, de l’avoir libérée de cet égoïsme, mais elle ne peut s’empêcher d’être amère vis-à-vis de Freyja.
Elle est terrifiée de succomber à nouveau aux flammes d’un amour aussi destructeur, d’être à nouveau victime de ce qu’elle considère être sa malédiction. Elle a peur de se détourner de son destin, de ne pas réussir à accomplir son rôle — de perdre la confiance de son peuple, de ne plus pouvoir les accompagner.
BEHIND THE SHIELD.

Pendant longtemps, Arnhild avait pensé que malgré son statut d’aînée, elle pourrait profiter d’une vie simple et loin de toute considération trop politique. Egoïste, elle était plus préoccupée par son propre bonheur que celui des autres, et elle a été longtemps aveuglée par l’amour qu’elle portait pour quelqu’un d’autre. Elle ne peut s’empêcher de penser, encore aujourd’hui, que cet amour était justement la preuve qu’elle n’était pas égoïste, sans réussir à s’en convaincre. ᚖ Plus jeune, elle préférait passer ses journées dans les montagnes, à chasser, plutôt que de rester au village. Elle a toujours trouvé Isenseg trop petit, trop encombré, et elle aspirait aux grands espaces. C’est au milieu des montagnes qu’elle a rencontré Írunn, son seul amour et plus grand regret. ᚖ Bien qu’elle fût l’aînée de sa fratrie, ses deux frères cadets ont toujours cherché à la protéger plus que tout. Malgré le fait que sa condition n’était pas forcément frêle, les hommes de la famille n’ont jamais aimé la voir partir dans la nature ; surtout après cet incident malheureux qui a failli lui coûter la vie, et qui marquera sa peau à jamais. ᚖ Arnhild a toujours été quelqu’un de calme, quoiqu’un peu impatient. La chasse était une véritable épreuve pour elle, et elle pense encore que cette activité lui était très bénéfique. Si elle n’est pas plus patiente qu’avant, elle sait ravaler son ennui et attendre que les choses se passent. ᚖ La mort d’Írunn est quelque chose qui lui pèse énormément sur la conscience, et elle ne sait pas si elle pourra un jour ravaler sa culpabilité à cet égard. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que son frère, toutes ses années auparavant, lui a fait croire que son amante était morte. C’est lui, qui souffla le nom de la « défunte », et lui qui ne la rectifia pas lorsqu’elle crut comprendre ce qu’il s’était passé. Elle ne sait pas qu’il l’avait simplement persuadée de quitter le village, pour protéger Arnhild, et qu’Írunn l’avait fait. Hagen, protecteur dans l’âme, préfère aujourd’hui encore se faire inconsciemment blâmer par sa sœur pour un meurtre qu’il n’a pas commis, plutôt que d’admettre la vérité. ᚖ Arnhild a toujours été particulièrement tendre envers ses enfants, une main délicate là où celle de son mari était de fer. Elle n’a nul doute qu’un homme doit être fort, mais elle considère qu’il faut également leur apprendre la tendresse pour leur éviter d’être cruel. Folker a toujours été un peu rustre, mais il était respectueux, et c’est une qualité qu’Arnhild a voulu inculquer à ses enfants ; quoi qu’en dise son mari. ᚖ Elle a toujours redouté de voir partir Folker en raids, ou en guerre, ne pouvant s’empêcher de se demander ce qu’elle deviendrait s’il venait à mourir sur le champ de bataille. C’est son égoïsme, à nouveau, qui la retient de considérer la possibilité de se retrouver seule. Folker, avec tous ses défauts, lui a permis — inconsciemment — de remonter la pente, et elle ne sait pas ce qu’elle ferait s’il n’était pas à ses côtés. Aujourd’hui, la même peur l’envahit toujours lorsqu’elle considère que ses enfants pourraient mourir avant elle. ᚖ Vivre avec Folker n’était pas sans sacrifices, et elle regrette toujours aujourd’hui de ne pas s’être assez battue pour garder ses privilèges de chasseuse. L’homme y était opposé, et elle était bien trop perdue pour chercher à le persuader du contraire. A présent, elle cherche à réparer son erreur, au moins pour les générations futures. Charmée par l’esprit du Jarl d’Isenseg, elle est prête à essayer de convaincre son mari d’ouvrir la Svart aux femmes, quitte à utiliser des moyens de persuasion déloyaux. ᚖ Arnhild est particulièrement religieuse, et passe de nombreuses heures à prier les Dieux — et presque tout autant à les maudire. Elle est amère, particulièrement envers Freyja, et ce n’est qu’une insulte de plus que de vivre si proche du temple érigé à sa gloire. Malgré tout, elle ne peut s’empêcher de lui faire des sacrifices, à ses heures les plus sombres. ᚖ Elle passe beaucoup de temps près de la mer, à contempler les vagues en silence. Si elle n’est pas dans la maison du Jarl, c’est généralement là-bas que l’on peut la trouver. Tout le monde à Skogkatt le sait, même si les villageois préfèrent normalement l’éviter lorsqu’elle est dans ses humeurs. A ces heures, elle semble transporter avec elle une profonde tristesse, si bien que l’on se demande parfois ce qui touche autant la blonde. ᚖ Arnhild est très disponible pour son peuple, n’hésitant pas à aider les habitants dans la mesure de ses moyens. Elle aime tout particulièrement rendre visite aux nouvelles mères, et elle ne manque jamais de leur donner des conseils, ou de leur offrir son aide pour s’occuper des nourrissons. Dans ces instants, ses sourires sont toujours remplis d’une infinie tendresse. ᚖ Elle a de nombreuses phases mélancoliques, où rien ne semble capable de la sortir de ses transes. Cela peut durer quelques minutes seulement, ou des heures passées à fixer le vide, généralement la nuit. Elle ne veut pas inquiéter sa famille, et elle essaie de chasser ces pensées sombres à chaque fois qu’elle est en leur présence. ᚖ Elle adopte fréquemment des chatons, au plus grand dam de Folker, si bien qu’une dizaine de chats doivent vivre dans la demeure du Jarl. Lorsqu’elle est assise, quelle que soit la pièce, il y a souvent au moins un félin sur ses genoux, et d’autres à ses pieds. Elle ne se lasse jamais de caresser leur fourrure. ᚖ Son mari lui a récemment offert un chiot, pour son anniversaire, et elle adore le canidé tout autant que ses autres animaux. Il a un tempérament très doux, et la suit absolument partout. ᚖ Elle a une affinité particulière pour les belles lames, et trouve qu’une épée bien forgée est une œuvre d’art. Lorsqu’elle a du temps à perdre, elle prend soin des armes de son mari, et les aiguise avec attention. Il lui est arrivé de commander à la Forgeciel des pièces d’exception pour leur anniversaire de mariage.


A WARRIOR IS BORN.
Sur AJOI vous disposez d'un nombre de points, calculés par le staff selon des critères, à répartir dans chacune des compétences suivantes. Ce nombre de point vous sera donné une fois votre fiche terminée, juste avant la validation. Une fois la fiche de présentation validée, les compétences seront retranscrites sur le profil du joueur, et ne seront modifiables que par un membre du staff. Faites donc bien votre choix.

Vous devez également choisir une compétence supplémentaire à ajouter à vos compétences de base. Pour plus de renseignements, rendez-vous ici. Pour ajouter un point de compétence, remplacez simplement ☐ par ☑️ - soyez réaliste, votre viking ne peut pas être surhumain, pensez à lui donner des faiblesses qui balanceront ses forces. (Texte à effacer après lecture.)


nombre de points à répartir : 28 points. (donnés par le staff)

force : ☑️☑️☐☐☐☐
vitesse : ☑️☑️☑️☐☐☐
agilité : ☑️☑️☐☐☐☐
résistance : ☑️☑️☑️☐☐☐
discrétion : ☑️☑️☑️☑️☑️
stratégie : ☑️☑️☑️☑️☐☐
combat corps à corps : ☑️☑️☐☐☐☐
combat armé : ☑️☑️☐☐☐☐
diplomatie : ☑️☑️☑️☑️☑️

 

copyright 2016.


Dernière édition par Arnhild Ødegard le Ven 25 Aoû - 17:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 20:09

Kiss of Fire
And their hope grew with a hunger to live unlike before



Embrasse encore alors que tout dehors s'embrase



Le vent soufflait dans ses longs cheveux bruns, et Arnhild était absolument charmée, incapable de détourner les yeux d’une quelconque façon. La neige volait autour d’elles, les enveloppant d’une atmosphère mystique, et la blonde ne put s’empêcher de tendre la main pour caresser la joue de sa vis-à-vis, dégageant avec délicatesse le flocon qui s’était égaré contre son sourcil. Il lui était difficile de décrire ce qu’elle ressentait. Elle était entièrement subjuguée par la beauté de son ami, par ses pupilles brillantes de malice, et ce sourire … Elle ne pouvait s’empêcher de rougir, fière jeune femme réduite en idiote sous le regard de sa tendre amie. Elle ne savait même plus comment elles s’étaient rencontrées. Elle avait l’impression de l’avoir connue toute sa vie, et elle ne pouvait imaginer passer le reste de son existence sans elle. Elle n’était pas stupide au point de penser que leur union était viable. Elle était assez naïve pour se penser bénie par les Dieux, approuvée par Freyja ; mais certainement pas assez pour s’imaginer qu’elle pourrait rester auprès de sa famille, et quand même avoir l’amour de sa vie à ses côtés. Car elle n’en avait aucun doute, cette femme était faite pour elle, quoi que puisse en penser son village, ou sa famille.

Elles étaient seules au milieu des pics enneigés, camouflées par les épais manteaux de neige. Pour la énième fois, elles parlaient d’un ailleurs, presque timidement — d’un endroit où elles seraient libres de s’aimer au grand jour. Tendrement, Arnhild lui attrapa la main, et elle ne put s’empêcher de se pencher pour l’embrasser. C’était chaste, et ses lèvres étaient froides ; c’était assez pour la faire trembler, assez pour envelopper son cœur d’une épaisse couche de bonheur. Elle souriait, et les yeux de son amante brillaient avec le soleil. Un murmure, une confession enflammée, et elles s’étreignaient à nouveau, seules au monde.


***


Elle se réveilla en sursaut, le souffle court et le cœur emballé dans une chamade destructrice. Elle n’y avait plus pensé depuis des années, n’avait plus fait ce rêve, avait perdu ces souvenirs. C’était une torture et un soulagement à la fois. Elle avait oublié les traits de son visage, ne se souvenait plus de la couleur de ses yeux ; mais elle ne pouvait oublier la chaleur de son sourire, la tendresse de ses gestes, le timbre de sa voix alors qu’elles se perdaient ensembles dans ses flammes du désir. La pensée la fit rougir soudainement, et elle jeta un œil inquiet vers son mari, toujours confortablement endormi sous les épaisses fourrures. Elle soupira, et attrapant l’une de ses peaux, se glissa hors du lit. Son corps portait encore les traces du passage de son mari, et elle s’enroula pudiquement dans la fourrure, se dirigeant silencieusement jusqu’aux portes, et sur la petite terrasse en pierre qui dominait le village endormi. Le ciel était noir, à peine éclairé d’étoiles, et elle pouvait entendre lointainement le mouvement des vagues. Elle avait froid, mais elle n’arrivait pas à chasser les restes de son rêve, elle n’arrivait pas à se débarrasser des souvenirs qui la hantaient depuis sa jeunesse. Elle ne savait plus qu’en penser, ne savait plus si elle devait être horrifiée ou mélancolique, honteuse ou coupable. Une brise souleva ses cheveux, et elle ferma les yeux, une nouvelle vague de souvenirs la prenant en otage.

***


Elle l’attendait depuis au moins une heure, et le soleil baissait dangereusement dans le ciel. Ce n’était pas sûr, d’être dans la montagne à cette heure ; bientôt le soleil se coucherait et elle redouterait le retour. Crapahuter dans la neige après la nuit n’était pas la plus brillante des idées, mais Arnhild ne pouvait pas partir sans avoir au moins vu la forme de son amante. C’était aujourd’hui que ses parents lui avaient annoncé leur volonté de la fiancer à Folker, et elle avait été incapable de les écouter tant son cœur avait déchiré sa poitrine. Elle pouvait encore l’entendre battre dans ses tempes, complètement paniquée. Elle ne pouvait pas leur dire non, n’avait aucune raison valable de refuser de rencontrer cet homme qui était promis à bien des exploits ; aucune raison avouable. Plus que jamais, elle voulait partir, fuir cette vie qu’elle ne désirait pas. Elles n’auraient besoin de personne, pensait-elle. Elles avaient la fortune de Freyja avec elles, et Arnhild pourrait chasser. Elles iraient au Sud, quitteraient les montagnes, et s’installeraient dans un cabanon de bois, au cœur d’une forêt. Personne ne les trouverait, et elles ne manqueraient de rien.

Alors, elle attendait, tordant ses mains anxieusement alors que le jour baissait de plus en plus. Elles ne se voyaient pas tous les soirs à la même heure, mais elles avaient une façon de se donner rendez-vous. A Isenseg, elles ne se parlaient pas, ne s’approchaient pas. Dans les montagnes, à l’inverse … Arnhild prit une soudaine inspiration. La neige craquait sous des pas, derrière le rocher, et elle se précipita en avant, les lèvres étirées dans un tendre sourire. « Íru— » Le prénom mourut entre ses lèvres et elle se figea soudainement. La silhouette était bien plus grande que sa très chère amie, et il ne lui fallut qu’une demi seconde pour reconnaître la forme de son frère cadet. Elle fit un pas en arrière, le cœur dans la gorge, et les mains tremblantes.  « Arnhild … Viens avec moi, nos parents te cherchent. » Elle ne voulait pas partir, ne pouvait même pas comprendre la présence de son frère ici, elle qui s’assurait toujours de ne pas être suivie. Elle fut forcée de le rejoindre, pourtant, et le soir-même un voyage était organisé pour Skogkatt.


***


Elle se força à respirer lentement, accrochant ses mains aux pans de sa fourrure pour en calmer le tremblement. Ca ne servait à rien de ressasser les erreurs passées, pensait-elle. C’était inutile d’y penser, cela revenait à se torturer ; et pour quoi ? Pour le souvenir de quelqu’un dont elle parvenait seulement à accepter la mort ? Pour une histoire qui aurait pu lui coûter la vie, à elle-aussi, pour l’idiotie d’un rêve impossible ? Pour la naïveté d’une jeunesse dorée ? Elle grinça des dents. Malgré tous ses efforts pour mettre cette affaire derrière elle, elle ne parvenait pas à oublier. Elle ne parvenait pas à surmonter la trahison de Freyja, ne parvenait pas à comprendre pourquoi on pouvait lui accorder quelque chose d’aussi beau, d’aussi déroutant, pour le lui arracher par la suite. Elle aurait tout fait pour cette femme, aurait tout sacrifié pour le simple plaisir de la voir sourire, de l’entendre rire. Elle aurait tout donné pour voir ses yeux s’illuminer une dernière fois ; tout donné pour oublier la froideur de son corps, lorsqu’elle fut enflammée sur un bûcher pour l’au-delà. Comment aurait-elle pu savoir que le corps embrasé toutes ces années auparavant n’était pas celui d’Írunn ?

***


Elle s’était effondrée dans l’intimité de sa chambre, lorsque la nouvelle de la mort d’Írunn parvint enfin à ses oreilles. Elle revenait de Skogkatt, où elle avait rencontré Folker. Si elle n’avait pas été éprise d’une autre, elle aurait pu le trouver charmant. Il était séduisant, oui, il était puissant, et il avait un beau sourire. Elle n’avait nul doute qu’il ferait un bon mari ; un bon jarl. Sa place serait privilégiée, bien sûr, et c’était la meilleure chose à faire, pour sa famille, et pour Skogkatt. Mais elle ne pouvait pas souffrir l’idée de quitter son amante, de la trahir en épousant un autre qu’elle. Elles ne pouvaient peut-être pas s’épouser officiellement, mais Arnhild se considérait mariée à elle, devant les Dieux. Freyja était avec elles, elle n’en avait aucun doute. Alors, entendre que son amante était morte pendant son absence lui déchira le cœur. On avait parlé d’une chute dans les montagnes, d’une crevasse que la jeune femme n’avait pas vue, et qui avait causé sa mort. Ca lui paraissait être irréel. Írunn connaissait la montagne aussi bien qu’elle, et il n’y avait aucune raison qu’elle ne chute à mort en s’y rendant.

Elle blâma les Dieux. Elle jura contre Freyja, contre Hel, ragea silencieusement contre ceux qui lui avaient arraché la plus belle partie de son âme. Elle refusa d’assister aux derniers rites ; elle n’avait aucune raison d’en faire partie. Elles ne se connaissaient pas, en dehors de ces moments volés dans les bras l’une de l’autre. Plus que tout, elle regretta ne pas avoir fait partie de sa vie officielle, ne pas avoir pu être son amie. Son frère la trouva dans le chaos qu’était devenu sa chambre, alors que l’on pouvait encore voir le corps brûler par la fenêtre. Elle tremblait, le visage bercé de larmes, et était bien trop figée dans sa douleur pour se rendre compte qu’elle n’était plus toute seule. « Arnhild … » Elle sursauta vivement, et se tourna vers la forme de son frère, hoquetant. D’un revers de main rageur, elle essuya ses larmes, perdant son visage sur le regard de son cadet. Il y avait une lueur dans ses yeux, quelque chose qui lui glaça le sang ; elle déglutit. « Qu’est-ce que tu as fait ? » Demanda-t-elle alors, le ton dur et tremblant. Il ne répondit pas, mais elle n’avait pas besoin de mots pour voir la culpabilité se glisser sur les traits de son frère. Une main surprise se porta à ses lèvres, et elle prit une inspiration soudaine, battant rapidement des paupières. « Non … Hagen … » Il pleurait, constata-t-elle soudainement, et elle se recula, heurtant le lit derrière elle. Elle s’y effondra sans réfléchir, les yeux flous, déglutissant difficilement. « Ca ne pouvait pas continuer, Arnhild. Tu mettais ta vie en danger, et pour quoi ? Une hérésie ? » Il y avait de la colère dans sa voix, et la blonde détourna le regard, incapable de le regarder dans les yeux. « Tais toi. Tais toi. »


***

 « Arnhild. » La voix de son mari la sortit violemment de ses pensées, et elle se tourna vers lui, un sourire absent flottant sur ses lèvres. Son regard était trouble, des larmes y naissant sans pourtant couler. Elle l’attribuait au froid, pas au vide qui avait remplacé son cœur, tant d’années auparavant. Elle l’avait épousé, cet homme, et elle avait pardonné à son frère ce geste né du désespoir. Elle ne se l’était pas pardonné, pourtant. La mort d’Írunn pesait lourdement sur sa conscience, et pas un jour ne passait sans qu’elle ne prie les Dieux de la pardonner. Elle se força à sourire un peu plus pleinement, ses yeux concentrés sur le visage de son mari. Ils avaient vieilli, tous les deux, mais elle l’adorait toujours autant qu’au premier jour, faute de pouvoir l’aimer comme il le méritait. Ca aussi, ça pesait sur sa conscience ; son incapacité à se donner corps et âme à son mari. Elle avait beau se perdre entre ses bras plus que de raison, elle ne pouvait pas chasser l’absence qui la possédait à chaque fois qu’il mettait les mains sur elle. « Encore des cauchemars ? » lui demanda-t-il, et elle hocha légèrement la tête, se rapprochant de celui qui partageait sa vie. D’une main tendre, elle caressa ses traits fatigués, se rapprochant de lui jusqu’à sentir la chaleur de son corps encore endormi.

Comment pouvait-elle lui en vouloir, alors qu’il lui avait donné cinq merveilles qu’elle adorait plus que tout ? C’était ce à quoi elle se raccrochait, la plupart des nuits. Sans cette union, ses enfants ne seraient jamais nés ; et si plus jeune elle n’avait pas pensé qu’en avoir fut nécessaire à son bonheur, elle savait aujourd’hui qu’elle avait eu tort. Il n’y avait rien de plus touchant que l’innocence de ses enfants, l’amour qu’ils lui portaient aujourd’hui encore. Elle n’osait pas imaginer sa vie sans eux ; souhaitait ne jamais le découvrir. Elle donnerait sa vie vingt fois en échange de celle de ses enfants ; elle sacrifierait son bonheur sans réfléchir pour celui de ses trésors. C’était eux, qui lui permettaient d’avancer, jour après jour. C’était grâce à eux qu’elle ne se perdait plus dans des « et si » mal dissimulés, qu’elle n’essayait plus d’imaginer ce qu’aurait pu être sa vie — sauf au cœur de la nuit, lorsque les souvenirs la gardaient éveillée, et qu’elle ne pouvait pas s’en empêcher. C’était pour eux qu’elle détournait les yeux de biceps féminins bien développés, pour eux qu’elle se refusait à se perdre une nouvelle fois dans des affections condamnées par sa société.

« Viens. » Lui dit-elle, et elle souriait, attrapant la main de son mari fermement entre la sienne. Lentement, elle le reconduisit dans leur chambre, et l’allongea sur le lit. Si elle s’offrit à lui à nouveau, cette nuit-là, ce ne fut pas pour oublier ; pas pour se persuader qu’elle n’avait pas besoin des bras d’une femme pour être heureuse. C’était parce que malgré tout, elle avait partagé la vie de cet homme pendant presque trente ans, et qu’il lui avait sauvé la vie. Alors, elle ne l’aimait pas ; pas pleinement, mais elle l’aimait assez pour ne pas chercher à rejoindre prématurément celle qui aurait toujours une partie de son cœur. Elle l’aimait assez pour chérir sa ville, ses enfants ; elle l’aimait assez pour le persuader de se reposer et de laisser la place à ses fils — il n’avait plus rien à prouver.  





copyright 2016


Dernière édition par Arnhild Ødegard le Ven 25 Aoû - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1107
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 22:36

MAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUE


♥♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 22:47

Merci mon fils

Maman est là t'as intérêt à filer droit sinon les gifles vont voler Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1107
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 22:59

je suis le plus gentil et le plus sage t'en fais pas :ptin:




réserve moi ton premier rppppp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 23:02

Ca promet pour les autres Arrow :sigyn:

Of course mon enfant
Faudra qu'on parle lien d'ailleurs (je vais t'infantiliser )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1107
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 23:03

ma boite a mp est ouverte pour toi maman chérie !!
je te raconterai toutes mes bêtises et aussi comment tu es devenue grand mère What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 23:08

Prépare-toi à te faire harceler, monsieur "je suis amoureux de ma belle-soeur" Arrow
Ca va faire très Phèdre et famille maudite par Aphrodite ça :uuh:

Ah mais c'est vrai en plus :ptin: Tu m'rends vieille :ptin:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1107
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Jeu 24 Aoû - 23:16

Je suis preeeeeeet !!!!

mais il est mignon il s'appelle Folker le petit !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t136-sigrid-snovit-when-i-came


Sigrid Snövit
Skjaldmö - les guerrières.

behind the shield.
POSTS : 224
SEPTIMS : 1085
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Poison Ivy ou Dakini
FACECLAIM : Alyssa Sutherland (luxaeterna) + kat (citation) thelothbroks, laeriegloriana, makebeliever (gifs) ban (wintersoldier)

AGE : 30 printemps
STATUT CIVIL : amoureuse
METIER : skjaldmö , second de la garde rapprochée du jarl Silke
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1 + une lance + un bouclier + une épée + une cotte de maille + quelques boucles d'oreilles


THE GIANTESS OF ISENSEG
I will die a warrior’s death !
Stories will be told of this day !




there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 12:03

Bienvenue parmi nous ! Super choix de perso, d'avatar et de gifs, tu roxes du poney
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 12:36

Merci Madame
(même si t'as la tête de celle que je déteste le plus dans Vikings, t'es jolie quand même :sigyn:)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t136-sigrid-snovit-when-i-came


Sigrid Snövit
Skjaldmö - les guerrières.

behind the shield.
POSTS : 224
SEPTIMS : 1085
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Poison Ivy ou Dakini
FACECLAIM : Alyssa Sutherland (luxaeterna) + kat (citation) thelothbroks, laeriegloriana, makebeliever (gifs) ban (wintersoldier)

AGE : 30 printemps
STATUT CIVIL : amoureuse
METIER : skjaldmö , second de la garde rapprochée du jarl Silke
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1 + une lance + un bouclier + une épée + une cotte de maille + quelques boucles d'oreilles


THE GIANTESS OF ISENSEG
I will die a warrior’s death !
Stories will be told of this day !




there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 14:19

*bouche les oreilles d'Aslaug* bon au moins je suis jolie c'est déjà ça t'es pas mal non plus tu sais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 14:33

j'assume totalement #teamlagertha
Voyons ! :uuh: Je suis mariée Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t136-sigrid-snovit-when-i-came


Sigrid Snövit
Skjaldmö - les guerrières.

behind the shield.
POSTS : 224
SEPTIMS : 1085
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Poison Ivy ou Dakini
FACECLAIM : Alyssa Sutherland (luxaeterna) + kat (citation) thelothbroks, laeriegloriana, makebeliever (gifs) ban (wintersoldier)

AGE : 30 printemps
STATUT CIVIL : amoureuse
METIER : skjaldmö , second de la garde rapprochée du jarl Silke
LOCALISATION : Isenseg

INVENTAIRE : joker n°1 + une lance + un bouclier + une épée + une cotte de maille + quelques boucles d'oreilles


THE GIANTESS OF ISENSEG
I will die a warrior’s death !
Stories will be told of this day !




there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 16:04

moi aussi mais un jour elle a décidé de faire du tir à l'arc et j'ai dû choisir entre maman et ... maman :stare:

alors là déso mais c'est parce que t'as une alliance que ça va m'empêcher de louer ta beauté
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur


Silke Thorsen
Jarl de Isenseg.

behind the shield.
POSTS : 343
SEPTIMS : 1360
ARRIVAL : 10/03/2017
IDENTITY : portgas.
FACECLAIM : katie mcgrath. (@arté.)
AGE : trente flocons tombés.
STATUT CIVIL : veuve depuis près d'un an, tu devrais te remarier mais n'en ressens pas encore l’intérêt.
LOCALISATION : Isenseg.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 17:12

JE SUIS LA A TEMPS !!!
bienvenue officiellement par-minou ma belle !!! tu sais déjà tout ce que je pense de toi et... j'veux bien devenir ton nouveau fantasme :uuh:
je need un lien aussi, et une missive, puisque rp ensemble va être difficile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1387
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 17:19

bienvenue
cate est tellement la femme de ma vie et ce choix de famille

avant de te valider, je te donne 28 points que tu devras répartir dans chacune des compétences. je te laisse donc choisir une compétence spéciale parmi celles proposées dans l'annexe du système de jeu, juste ici. si jamais tu as des questions, n'hésite pas à contacter un membre du staff.  I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t845-aime-comme-si-la-mort-avait-trou


Arnhild Ødegard
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 28
SEPTIMS : 277
ARRIVAL : 24/08/2017
IDENTITY : Mister D.
FACECLAIM : Cate Blanchett (Lux Aeterna)

AGE : 50 années, dont la plupart ont été perdues, noyées sous le regret et l'espoir d'une vie impossible
STATUT CIVIL : Mariée au Jarl de Skogkatt, qu'elle aime d'un amour platonique, faute de pouvoir le désirer.
LOCALISATION : A Skogkatt, probablement quelque part à contempler la mer.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 17:21


@Sigrid Snövit J'avoue qu'à ce jour je n'ai toujours pas compris ce qu'il s'est passé Arrow (aussi faut dire que je me suis arrêtée au milieu de la saison 2 donc j'ai dû rater des bouts )
T'inquiètes, c'est pas parce que j'en ai une que ça va aussi m'empêcher de regarder

@Silke Thorsen Je commençais à penser que tu ne m'aimais plus Arrow
Merci tout plein
Et propose pas des trucs comme ça quand tu sais que je vais dire oui
obvs oui :stare: t'inquiètes t'es la première que je passerai voir (et ne me sous-estime pas s'il te plaît je lui ai foutu un frère à Isenseg faut bien qu'elle lui rende visite Arrow)

@Auróra Targen merci
Je répartis ça ILLICO.


EDIT. Je ne sais pas me servir de la toolbar forumactif. Je voulais juste le préciser. :hide:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1387
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 17:22

D'accord, préviens moi quand c'est fait, que je ne te fasse pas attendre. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t116-we-re-no-longer-gods-auro


Auróra Digh
Storboendr - Noble vikings

behind the shield.
POSTS : 356
SEPTIMS : 1387
ARRIVAL : 29/01/2017
IDENTITY : nanda parbat, laurie.
FACECLAIM : eleanor tomlinson, © aslaug.

AGE : vingt-cinq ans.
STATUT CIVIL : mariée à un homme qu'elle n'a pas choisi et qu'elle a pourtant appris à aimer.
METIER : gérante de l'orphelinat de skogen. elle s'occupe des enfants abandonnés ou des orphelins quand personne ne peut s'en occuper.
LOCALISATION : skogen.

INVENTAIRE : (un premier joker) une dague dissimulée sous ses frusques pour se défendre des rustre, un pendentif qui appartenait autrefois à sa mère et que tous les membres de la famille targen possèdent.


there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   - Ven 25 Aoû - 17:40

floki approves.
warriors don't show their heart until the axe reveals it.

félicitation, tu es validé(e).
cette femme mais cette femme j'aime vraiment beaucoup arnhild, d'autant plus que ta plume est très agréable à lire I love you (laisse donc tomber folker et épouse moi)
Désormais que ta fiche est validée, le monde viking s'offre à toi. Mais avant de te précipiter pour de nouvelles aventures, voici quelques liens que nous te conseillons d'aller visiter.

≈ LE BOTTIN pour réserver ta trombine à vie.≈ LE PSEUDO pour que personne copie ton nom/prénom.≈ LE REGISTRE pour ajouter ton métier.≈ LES SEPTIMS pour réclamer le flouz qu'on te doit et devenir riche (ou pas).≈ LE RÉPERTOIRE pour te faire pleins de copains et lister tes rps.≈ LES COMPÉTENCES pour faire créer ta fiche de compétences et la tenir à jour.≈ LE FLOOD pour parler de tout et de rien.
copyright 2016.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard   -

Revenir en haut Aller en bas
 
Aime comme si la mort avait trouvé plus fort ᚖ Arnhild Ødegard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» LES GENS NORMAUX SONT DES MONSTRES COMME LES AUTRES.
» Comme Préval l'avait promis!
» Récit d'un barde comme il y en avait tant :
» Moi et tous mes produits dérivés Bob l'éponge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: WE ARE VIKINGS :: WHEN I WAKE UP. :: I'LL SEE WHAT TOMORROW BRINGS.-
Sauter vers: