navigation.


 
 Also I think I hate you (Ívar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t503-i-wasn-t-listening-but-i-


Sjøen Lund
skilgetinn - enfant légitime

behind the shield.
POSTS : 90
SEPTIMS : 825
ARRIVAL : 31/03/2017
IDENTITY : Eurydie
FACECLAIM : w. shields @ eurydie

AGE : Quatorze printemps. Tout juste.
STATUT CIVIL : Encore loin, très loin des histoires de mariages et d'alliances.
METIER : Fille de roi, dernière née.
LOCALISATION : Solstheim. Là où vit sa famille. Dans ce grand... truc... vide et ennuyeux.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Also I think I hate you (Ívar)   - Jeu 31 Aoû - 11:28

Whatever is going on over there, I bet it’s Ívar’s fault.

Also I think I hate you






E
lle était dans ses pensées, toujours à ruminer, à pester contre tout et n’importe quoi, du moment qu’elle était persuadée que ça lui faisait du tort. D’ordinaire, à cette heure de la journée elle était soit à comploter avec les autres enfants des rues pour agrandir leur territoire, imitant les stratégies et les discours de son père pour renforcer ses troupes ; soit elle se battait contre une colonne de bois, ou contre un mannequin de paille. Parfois on venait lui donner des conseils, notamment sur sa garde qui n’était pas assez efficace, ou sur son jeu de jambe trop rigide. Mais en ces heures sombres, il n’y avait personne. Personne ici, personne dehors, personne pour lui accorder la moindre attention. Même les hommes chargés de la surveiller avaient mieux à faire que de s’occuper d’une princesse !

Alors quand elle se rendit dans son coin à elle, un simple petit coin d’herbe où très souvent on oublie de venir la chercher – la cachette idéale ! – elle le vit. Lui. Alors que cet endroit était son endroit. Le sien. Elle y venait depuis si longtemps, et elle s’exerçait à escalader le mur de lierre juste devant, où elle pouvait accéder au toit et observer tout Solstheim. La place ne devrait pas être prise. Personne ne venait ici.

Et c’était lui.

De tous ceux qu’elle pouvait croiser, pourquoi est-ce qu’il s’agissait d’un des seuls hommes qu’elle rêvait de balancer par la fenêtre ? Certes, Ívar Ødegard méritait moins ce sort que Detelf… Lui au moins avait le mérite de savoir de quel côté se battre, et pour l’heure, elle ne le voyait pas comme un traître.

Mais il jouait le joli cœur avec sa sœur, ce serpent ! La veille, Sjøen avait rendu visite à son aînée, et l’état dans lequel elle se trouvait était… déchirant. Des feuilles diverses posées sur son visage pour aider la guérison et limiter la douleur, ses traits sur le visage, et il fallait qu’en plus elle soit enceinte. Enceinte ! Et maintenant mariée à un autre Ødegard. Et tout cela, à qui la faute ?! Les traîtres bien sûr, mais Ívar était loin d’être un innocent aux yeux de la jeune fille. D’une façon ou d’une autre, il avait causé ça.

Pendant un instant, elle resta immobile, l’observant alors qu’il était dos à elle. Il ne semblait même pas avoir remarqué sa présence ! Ah, quel combattant exemplaire, quel grand guerrier. Assis sur le banc en pierre, il soupira. Relevant de temps en temps la tête, pour finalement la baisser, et soupirer de nouveau. C’était vraiment de ça que sa sœur était tombée amoureuse ? Le visage de la benjamine se transforma en grimace de dégoût avant qu’elle ne décide finalement d’annoncer sa présence. On l’ignorait déjà bien assez, volontairement ou non, il était temps que ça cesse.

« Je vais sans doute regretter d’avoir posé cette question… Mais qu’est-ce que tu fiches ici ?! »

La demoiselle avait employé un ton très agressif, qui devenait presque une marque de fabrique tant elle venait à l’utiliser ces temps-ci. Elle ne prit même pas la peine de mettre la moindre forme de politesse, en dépit du fait qu’elle ne lui ait encore jamais parlé, qu’il était bien plus vieux, et qu’il s’agissait probablement d’une sorte de vague beau-frère officieux. Les bras croisés et le regard dur, évidemment qu’elle était en train de le juger.

« Quand je veux ruminer, je ne viens pas dans ton coin à Skogkatt comme une malpropre. Tu n’as pas vu le ‘‘S’’ gravé sur le pied du banc ? Tu es aveugle ? Ça fait des années que c’est là ! Je l’ai fait avec mon propre couteau ! »

C’est vrai, ça… Elle était une spécialiste quand il s’agissait de ressasser des idées noires et de se mettre en colère contre le monde entier, mais au moins elle avait la décence de ne pas le faire dans les endroits secrets des autres. Certes, cela venait sûrement du fait qu’elle ait si peu quitté Solstheim que ce n’était pas réellement possible, mais tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1105
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Also I think I hate you (Ívar)   - Mer 6 Sep - 12:33

Also I think I hate you

Everyone turned their backs because they knew when we held on tight to each other, we were something fatal, that fell into the wrong hands.

Les mauvaises nouvelles arrivaient les unes après les autres, des gouttes de pluies se transformant petit à petit en torrents. Les dieux l’avaient punis pour son orgueil et parce qu’il avait cru qu’il aurait pu tout avoir. C’était un sacré coup dans l’aile et s’il avait assez de recul pour se dire qu’il l’avait bien cherché il avait encore du mal à accepter ces derniers événements qui lui étaient arrivés. Sa femme était mort en couche, mettant au monde son fils qui avait été épargné, puis il avait su que Guiséla était enceinte et son réflexe avait donc été de venir jusqu’à Solstheim pour demander sa main et lui éviter tout préjudice mais aussi parce qu’il était tombé amoureux d’elle. La passion qui les avait liés était sincère mais destructrice et aujourd’hui il ne pensait qu’à elle. Enfin comme si cela n’avait pas suffit, c’est en arrivant à la capitale qu’il avait su qu’elle avait été mariée à son grand frère dans le but de laver la bavure. Mais quelle bavure ? Ivar était un fils de jarl, un valeureux guerrier et s’il n’était certes pas l’héritier de Skogkatt, il n’en restait pas moins que Guiséla aurait vécu avec tout le confort dont elle avait besoin en plus d’être aimée.

Tout s’était fait trop rapidement et quand il fut informé de cela, c’était trop tard. Le mariage avait été prononcé, Guiséla, sa bien aimée était désormais sa belle-sœur. La guerre approchant sa vie personnelle avait finie en queue de poisson et il savait qu’il irait sur le front avec cette crispation lui nouant l’estomac. IL en voulait à Markvart et à son père malgré qu’il les respecte tous les deux. Ivar évitait de trop leur faire comprendre, il restait courtois, à leur disposition, parce qu’il était avant tout un guerrier, mais voilà, au fond de lui il leur en voulait de ne pas les avoir laissé vivre leur amour alors que la situation était déjà bien difficile pour eux. Rorik s’occuperait bien de Guiséla, il ne se faisait pas de souci, mais Markvart et Folker essayait clairement de les éloigner pour qu’ils s’oublient finalement et si Detelf n’était plus l’héritier, Ivar se disait que ces jours là étaient peut être les derniers où il verrait Guiséla. Le temps lui dirait si ces a priori s’avéraient justes. Ivar s’était isolé, après un trop plein de colère envers son père après une discussion toujours plus houleuse concernant ce qu’il lui faisait injustement subir. Et là son père lui annonçait qu’il cherchait quelqu’un pour le marier avec. C’était trop, mais il n’avait pas d’autre choix que d’accepter parce que de toute façon il savait que Folker ne lui demanderait pas son avis.

Alors retranché dans un coin, les pensées sombres marquant son visage, le jeune Odergard avait le dos vouté, les coudes appuyés sur ses genoux alors qu’il s’était assis pour essayé de se recentrer. Il ne savait pas par où commencer pour remettre de l’ordre dans sa vie, semblait-il qu’il n’y avait pas de solution directe et que le plus sage était d’attendre la fin de la guerre pour renégocier ce qu’il avait à cœur de réaliser. Il aimait Guiséla d’un amour fort et ne pouvait pas effacer cela aussi facilement que le roi et son père le désirait. Ivar allait devoir prendre son mal en patience et peut être se chercher des alliés. Et alors, par alliés, il n’avait pas imaginé entendre la voix cassante et familière d’une jeune fille qui s’adressait à lui. Etait-ce ça son aide ?

Ivar fronça les sourcils, ne s’étant pas attendu à se faire ainsi agresser par ce petit dragon de Sjøen Lund. Déjà que le père n’avait pas Ivar en bons termes ces temps-ci, il fallait en plus qu’ils se ramasse la haine de la cadette. Elle devait sans doute remettre sur son dos tout ce qui était arrivé et penser qu’il n’était qu’un sale type, mais s’il l’était il ne se serait pas fait brûler le bras pour sauver Guiséla des flammes. Si elle ne voulait pas le voir comme ça et persister à le considérer comme un connard, alors grand bien lui en fasse si ça lui faisait plaisir. Le jeune Odegard observa la place où il était assis avant de voir effectivement une gravure à son effigie. Des années ? Ca faisait quoi ? 4 ans ? Elle n’avait que quatorze ans, il ne fallait pas non plus exagérer. Ivar soupira lourdement, leva les yeux au ciel et se leva pour aller s’asseoir non loin sur un gros rocher sans demander son reste. Habituellement il aurait essayé de la taquiner voire même de la provoquer, mais là il n’était clairement pas d’humeur à se frotter à ce petit monstre même si au fond il l’aimait bien car elle lui rappelait sa jeunesse.





crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t503-i-wasn-t-listening-but-i-


Sjøen Lund
skilgetinn - enfant légitime

behind the shield.
POSTS : 90
SEPTIMS : 825
ARRIVAL : 31/03/2017
IDENTITY : Eurydie
FACECLAIM : w. shields @ eurydie

AGE : Quatorze printemps. Tout juste.
STATUT CIVIL : Encore loin, très loin des histoires de mariages et d'alliances.
METIER : Fille de roi, dernière née.
LOCALISATION : Solstheim. Là où vit sa famille. Dans ce grand... truc... vide et ennuyeux.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Also I think I hate you (Ívar)   - Ven 8 Sep - 10:53

Whatever is going on over there, I bet it’s Ívar’s fault.

Also I think I hate you






D
es années, c’était des années. Peu importe qu’il ne s’agissait que de quatre ans pour la jeune fille – quatre ans et demi, pour être précis –. Ce banc lui appartenait de droit, et de toute façon, personne n’y venait jamais. Il était vrai que trouver quelqu’un ici la surprenait beaucoup, mais au final, c’était comme si cette même personne venait s’incruster dans un endroit trop intime, trop personnel… Tout ce qu’on rêve de faire, c’est de jeter loin ! Cependant Ívar soupira, leva les yeux au ciel – qu’est-ce qu’il mijotait ? – et finalement changea de banc. Comme ça, sans même une remarque ! Les sourcils de la princesse se froncèrent davantage, elle ne s’attendait pas à ça. Elle ne lui avait certes jamais parlé seul à seul, mais elle l’avait déjà vu de loin, elle savait qu’il était un joueur, alors elle s’attendait à devoir répliquer à quelques mots sarcastiques, voire même moqueurs, mais il n’en était rien. Ívar restait là, à ruminer tout ce qui n’allait pas – une sacrée liste – en se demandant certainement comment les dieux avaient pu le trahir ainsi. Comment les autres faisaient-ils pour ne rien comprendre. Sentiment que la jeune fille connaissait très bien.

Elle s’approcha alors, posant son derrière royal sur le fameux banc, sans quitter cet homme des yeux. Quelque chose n’allait pas chez lui, et il ne valait guère mieux que son alitée de sœur. Ils avaient décidé d’ignorer que le monde réel existe ? Sinon, comment expliquer cette manie qu’il avait de… l’ignorer ? Elle lui avait posé une question, il l’ignorait !

« Eh ! » s’exclama-t-elle d’un coup, espérant attirer son attention.

Si elle était habituée qu’on fasse que peu de cas d’elle, surtout au sein de sa propre famille, cela commençait réellement à devenir insupportable en ce moment. Il ne voulait pas lui parler parce qu’elle n’était pas sa sœur ? Cela ne l’étonnerait même pas : il n’y en avait que pour Guiséla en ce moment. Guiséla blessée, Guiséla enceinte, Guiséla mariée… Alors oui, il existait une autre fille Lund, cependant il semblerait que le monde ait tendance à l’oublier tant ce qui se passe autour de son aînée est grave.

« Ah oui, tu ne m’adresses pas la parole du tout, en fait. »

Au moins, ça avait le mérite d’être clair… et la jeune fille se sentait bouillir de l’intérieur rien qu’en y pensant. Pourtant, elle devrait être habituée ! Une petite voix lui chuchotait qu’elle pourrait tout aussi bien partir, trouver un autre coin tranquille. Après tout ce n’était pas comme si la princesse était inconnue au palais royal ! Mais elle restait, sans cesser un instant de le fixer. Qu’attendait-elle réellement ? Pas grand-chose, elle ne saurait même pas mettre de mots dessus.

« Vieux birbe. »

Elle le regarda, guettant la moindre réaction. Si cela l’énervait, il allait bien finir par dire quelque chose !

« Sale vieux birbe engrogné. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t233-ivar-degard


Ívar Ødegard
Dengr - les guerriers vikings.

behind the shield.
POSTS : 249
SEPTIMS : 1105
ARRIVAL : 26/02/2017
IDENTITY : Laura, Illabye
MULTILINK : Marsilía Sorensen
FACECLAIM : jack huston + avatar ©Winter Soldier + Gifs ©Illabye & Loupiot

AGE : 26
STATUT CIVIL : tout juste veuf et père d'un petit garçon, il est néamoins épris de Guiséla Ødegard, sa belle-soeur.
METIER : soldat, ambassadeur, combattant de la Svart Brotherhood
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Also I think I hate you (Ívar)   - Jeu 21 Sep - 22:33

Also I think I hate you

Everyone turned their backs because they knew when we held on tight to each other, we were something fatal, that fell into the wrong hands.


Mais c'est qu'elle insistait cette petite! Ivar pensa alors immédiatement qu'outre le fait qu'elle ne l'aimait pas parce que lui et sa sœur étaient proches, elle devait le rendre responsable de ce qu'il se passait pour Guisela. Alors il y avait certes contribué mais il faut être deux pour faire un enfant. Hors il n'avait jamais forcé la jeune femme et dans leur fougue amoureuse ils n'avaient pas pensé aux conséquences que cela aurait pu entraîner. Et les voilà alors, privés de l'un et de l'autre, dans un moment où ils en avaient le plus besoin. Ivar était parvenu à voir sa belle, il était resté quelques heures avec elle à la dérobée dans le plus grand secret mais cela ne changeait rien au fait qu'ils étaient dans l'impasse. Et alors, comme s'il n'avait pas assez d'ondes négatives dans la tronche, il fallait que la cadette vienne lui en remettre une couche. Alors il ignorait pourquoi elle insistait, prenait elle du plaisir à le voir ainsi grogner dans sa barbe ? Ne voyait elle pas que ce n'était pas le bon moment? Qu'attendait elle pour lui dire que c'était bien fait pour lui qu'on en finisse ? Le jeune Ødegard leva les yeux au ciel, loin d'être irrité par ses propos mais il n'avait pas non plus envie qu'elle aille ensuite empirer son cas auprès du roi ou alors il était bon pour ne plus jamais remettre les pieds à la capitale ni même participer aux raids.

« Qu'est ce que tu veux petit dragon ? J'ai changé de place et t'es toujours pas contente ?»

Ívar étouffa un rire nerveux, en temps normal il en aurait ri et il aurait essayé de la dérider un peu parce qu'il l'aimait bien quand même cette petite, elle lui faisait penser à ce qu'il était à son âge. Hélas elle n'avait pas non plus l'air d'avoir envie de plaisanter alors peut être qu'il aurait mieux fait de se lever et de partir. C'est ce qu'il aurait sans doute fait si ses paroles ne l'avaient pas interpellés, comme si cela la dérangeait qu'il évite simplement de lui adresser la parole.

« Je suis désolé pour ta sœur, j'ai fait ce que j'ai pu, j'aurais préféré mourir dans les flammes que cela vienne toucher un seul de ses cheveux. »

Un bras brûlé n'était pas assez cher payé et la savoir souffrante dans son lit lui était insupportable. Et le voila pitoyable à essayer de s'excuser pour un truc qu'il n'avait même pas pu prévoir. Mais il fallait toujours un responsable n'est ce pas ? Alors si cela faisait plaisir à Sjøen de rejeter la faute sur lui alors grand bien lui en fasse, qu'elle en profite donc parce que de toute façon il n'était plus à ça près.

Il n'espérait pas l'amadouer ni même la mettre dans sa poche ou encore qu'elle daigne accepter ses excuses. Mais avec cela si éventuellement elle voulait bien croire à sa bonne foi et si elle pouvait éviter de lui attirer d'autres ennuis ce serait juste parfait.

« Je sais bien que tu m'aimes pas mais j'ai pas besoin d'ennemis là.»



crackle bones



Hj: desolee je raccourcis mes Rp comme je suis à l'étranger, j'espère que ça t'ira quand même ❤️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.afjarniogis.org/t503-i-wasn-t-listening-but-i-


Sjøen Lund
skilgetinn - enfant légitime

behind the shield.
POSTS : 90
SEPTIMS : 825
ARRIVAL : 31/03/2017
IDENTITY : Eurydie
FACECLAIM : w. shields @ eurydie

AGE : Quatorze printemps. Tout juste.
STATUT CIVIL : Encore loin, très loin des histoires de mariages et d'alliances.
METIER : Fille de roi, dernière née.
LOCALISATION : Solstheim. Là où vit sa famille. Dans ce grand... truc... vide et ennuyeux.

INVENTAIRE : joker n°1.

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Sujet: Re: Also I think I hate you (Ívar)   - Ven 22 Sep - 19:10

Whatever is going on over there, I bet it’s Ívar’s fault.

Also I think I hate you






P
etit dragon. C’était vraiment ainsi qu’il l’avait nommée ? La princesse haussa les sourcils d’un coup, ne s’attendant pas à ça. Être comparée à un dragon, ça avait de quoi être très plaisant, mais « petit »... Était-ce ridicule ou mignon ? Ou ni l’un ni l’autre. Toujours est-il qu’elle fit une grimace avant de revenir prendre son air renfrogné.

Il s’excusait pour sa sœur. C’était vraiment ça qui le travaillait ? Réellement ? Il était vrai que Sjøen l’avait blâmé. Elle l’avait insulté, l’avait maudit, mais qui n’avait-elle pas maudit dans son fichu entourage ? Ses traits se détendirent quelque peu, mais son visage se renfermait encore plus. Tout le monde s’excusait pour Guiséla. Tout le monde, tous ceux qui l’ont croisée. Tous lui présentèrent leurs excuses, comme si elle et son aînée étaient... proches. Pourtant, c’était faux ! Sjøen la détestait. Elle la détestait depuis longtemps ! Oh elle avait ses défauts, et ils étaient de taille. Mais elle restait son aînée, et simplement à cause de ça, tout lui était dû. Toutes les attentions, tout le monde... Ívar avait même dit qu’il aurait préféré mourir plutôt qu’elle soit blessée.

« Elle avait trop de cheveux de toute façon. »

Peut-être que sa voix fut trop amère comparé à ce qu’elle voulait dire. C’était... compliqué. Malgré la haine et la jalousie que la benjamine ressentait pour Guiséla, elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter. Comme tout le monde. Elle était même allée la voir ! Son ressentiment restait là, profondément enfoui, mais ce n’était pas l’unique émotion qu’elle ressentait envers elle. Et c’était étrange. Ívar avait aussi des frères et sœurs, il devait bien comprendre, non ? Ou alors, il était du genre à être chanceux, à avoir ce genre de belle relations avec eux, de la complicité, de la proximité.

« Est-ce que... tu fais partie de ceux qui iront se battre pour mon père ? Il paraît qu’ils vont bientôt partir à la guerre. Ils en discutent, je les ai entendus. »

À moins qu’il ne soit trop occupé à ruminer contre le monde entier ou à culpabiliser tout ce qui est arrivé, bien sûr. Mais la petite attendait sa réponse avec un certain intérêt. En dehors de tout ce qu’il représentait, Ívar était un guerrier loyal. C’était son devoir, non ? Et puis... elle donnerait cher pour partir, elle aussi. Se battre, tuer les traîtres. Oh elle n’avait encore jamais ôté la vie, mais quelle meilleure première expérience que de châtier ceux qui n’ont aucun honneur et qui se sont retournés contre sa famille ? Comme son frère.

« Ou alors, tu comptes déserter avec Guiséla... »

Et trahir, comme Detelf. Non, ce n’était pas possible. Ívar avait de l’honneur. Si on ôtait la relation qu’il avait avec Guiséla, il avait toutes les qualités que la jeune fille aurait recherché dans un frère. Un homme différent en tous points de Detelf, qui avait de la valeur et de la force. Et qui, de loin, semblait drôle et agréable. Mais s’il était l’amant de sa sœur, alors Sjøen était obligée de le détester, non ? Ce n’était pas comme si elle n’avait pas l'habitude. C’était presque comme si elle ne savait pas apprécier les gens autrement.



HJ : Ne t’en fais pas, ça me va parfaitement ! J’attendais ta réponse avec impatience, à vrai dire... haha !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Sujet: Re: Also I think I hate you (Ívar)   -

Revenir en haut Aller en bas
 
Also I think I hate you (Ívar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: NORWAY :: SOLSTHEIM :: PALAIS ROYAL.-
Sauter vers: